Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industriellesExplosion d'un four sur le site nucléaire de Marcoule

Les catastrophes humanitaires (dont les guerres et conflits liés aux ressources), naturelles, du climat et industrielles (sauf accident nucléaire ou pétrolier qui sont dans le forum énergies fossiles et nucléaire). Pollution de la mer et des océans.
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8553
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 156

Message non lupar Remundo » 12/09/11, 16:32

L'iode "médicale" est un subsitut non radioactif à l'iode 131 qui est émise en général pas des produits de fissions mal confinés.

La prise d'iode médicale est décidée par les autorités en cas de pollution à l'iode 131. Après chacun fait ce qu'il veut chez lui...

Elle est destinée à saturer la thyroïde en iode non radioactive, de manière à ce "qu'aucune" iode 131 ne vienne s'y implanter et y rayonner pour déclencher un cancer.

Comme je ne sais pas exactement ce qui fume à Marcoule... Normalement, il s'agit de déchets faible et moyenne activité, donc les pastilles d'iode sont probablement inutiles pour cet accident.
Dernière édition par Remundo le 12/09/11, 16:57, édité 1 fois.
0 x
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49283
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 776

Message non lupar Christophe » 12/09/11, 16:55

dedeleco a écrit :Une réaction nucléaire fait des tas de cochonneries en particulier de l'iode et donc si les cochonneries sont relâchées, souvent très impures, à fort niveau de radioactivité, il y aura de l'iode les premières semaines, très dangereuse pour les foetus et enfants .


Oui, mais dans le cas des déchets y a plus vraiment de réaction...
L'iode radioactif se produit lors du mal-fonctionnement d'un réacteur...

Comme je l'ai dit et remundo l'a redit: on sait pas ce qu'il y a exactement dans le cas des déchets ou plutôt si on sait (enfin ils savent).

Ce qu'on sait c'est qu'il n'y a, à priori, plus de réaction nucléaire donc plus de formation de nouveaux radionucléides...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 12/09/11, 17:17

Les radionucléides vieux sont radioactifs avec des chaînes complexes dont certaines produisent de l'iode aussi, à voir, mais c'est très complexe avec d'énormes tables de chaînes radioactives !!!!!

Donc si la radioactivité est forte à des dizaines de Km, il y a intérêt à réagir vite avant que le nuage radioactif soit passé en donnant de l'iode qui sature la thyroïde aux enfants et foetus, si les autorités réagissent trop lentement par rapport au nuage ( si mistral 50 à 100Km/h donc délai quelques minutes, pas loin !!!).

Quasi impossible !!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
pablo
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 72
Inscription : 29/06/11, 09:49
Localisation : France sud ouest Ariege
x 1

Message non lupar pablo » 13/09/11, 11:03

Bonjour,
Peut etre pense tu que nous n'avons pas été touche par le nuage de Fukushima?
il s'est, comme celui de tchernobil, arreté a la frontiere, Par contre celui de marcoule lui vas rester en france! :mrgreen: :mrgreen:
T'inquiete pas va, pour les cancer etc on en a encore pour un bon moment :cry:
Et malheuresement, je crois qu'on est pas du tout pres de sortir du nucléaire, il manque une prise de concience enorme, par exemple, les jeunes (comme moi) s'en foutent et continuent a gaspiller a qui mieux mieux l'electricitée! :evil:
Par exemple "l'econologie" est une notion absente des cerveau des jeune!!
Que faire??????
HELP!!!!
0 x
Avec de la patience, le verger devient confiture.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49283
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 776

Message non lupar Christophe » 13/09/11, 11:16

Tu as quel âge?

Sur Marcoule il n'y a pas eu de fuite...officiellement.
Si il y en avait eu une, le Criirad serait déjà dessus non?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49283
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 776

Message non lupar Christophe » 13/09/11, 12:36

Un des rares article assez complet sur l'accident: http://www.enviro2b.com/2011/09/13/lacc ... nucleaire/
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
pablo
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 72
Inscription : 29/06/11, 09:49
Localisation : France sud ouest Ariege
x 1

Message non lupar pablo » 13/09/11, 18:39

Heu 20 ans pourquoi?
A lendemain de l’accident mortel survenu hier sur le site nucléaire de Marcoule, EDF se veut aujourd’hui rassurant. « Il n’y a eu aucun rejet chimique ou radioactif » et « il n’y a aucun risque de rejet à venir » assure l’électricien français,

Comment etre sur d'une affirmation aussi stupide a propos d'un accident survenu dans une usine de retraitement de dechets nucléaire, qui de plus et est emise par EDF!!
A mon avis c'est comme si Total publiait un article disant que en fait il faut pas s'inquiéter, le CO2, c'est tres bon pour la santé.
et on, sais tres bien que la presse est controlée, il ne faut surtout pas "reveiller" la population sur ce sujet. enfin je veut dire que tant que se genre d'accident est a l'etranger, tout va bien.
0 x
Avec de la patience, le verger devient confiture.
Avatar de l’utilisateur
stipe
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 224
Inscription : 07/01/11, 14:36
Localisation : oise (60)

Message non lupar stipe » 13/09/11, 20:52

pablo a écrit :Comment etre sur d'une affirmation aussi stupide a propos d'un accident survenu dans une usine de retraitement de dechets nucléaire, qui de plus et est emise par EDF!!
A mon avis c'est comme si Total publiait un article disant que en fait il faut pas s'inquiéter, le CO2, c'est tres bon pour la santé.
et on, sais tres bien que la presse est controlée, il ne faut surtout pas "reveiller" la population sur ce sujet.

Oui, bon, il y a un moment il faut bien faire un minimum confiance quand même...
un incendie sur un four qui sert à fondre des déchets de faible et moyenne activité, c'est pas une explosion sur du combustible nucléaire non plus. C'est pas super étonnant qu'il n'y ait pas de fuite radioactive.
Il y a tellement d'aspect confirmés du manque d'intérêt et du danger de la production d'électricité via le nucléaire, je sais pas si ça sert à grand chose de perdre du temps avec ce genre d'accident... Le jour ou il y aura quelque chose d'un peu plus sérieux, je penses que même si l'info sera contrôlée, en étant attentif, on pourra savoir qu'il se passes vraiment quelque chose... a mon avis, peut-être naïf.
0 x
"le but de chaque vie est de finir"!.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49283
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 776

Message non lupar Christophe » 15/11/11, 20:38

Rien à voir (directement) avec Marcoulle mais je voulais pas ouvrir un nouveau sujet:

De mystérieuses traces d’iode 131 détectées dans l’air en France

De mystérieux rejets d'iode radioactif, trop faibles pour constituer un danger, ont été détectés dans l'air en France en provenance d'un pays étranger inconnu, a annoncé mardi l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), appelant le coupable à se dénoncer et les pays européens à coopérer pour le démasquer.

L'IRSN a été alerté la semaine dernière par son "réseau scientifique" sur des traces d'iode 131 dans l'air de plusieurs pays d'Europe centrale. Il a à son tour lancé une vague d'analyses, dont les premiers résultats montrent de très faibles niveaux de concentration d'iode radioactif dans la moitié nord de la France.
Click here to find out more!

"PRÉSENCE INHABITUELLE"

Une présence "tout à fait inhabituelle" mais "sans aucun risque pour la santé des populations" car ne dépassant pas quelques microBécquerels par mètre cube, assure l'Institut qui s'est malgré tout immédiatement lancé sur la piste de ces rejets anormaux pour remonter à leur source.

Une seule chose était sûre mardi : les installations de Fukushima, victimes d'un grave accident en mars, sont hors de cause. L'iode 131 a une durée de vie très courte – sa radioactivité diminue de moitié tous les huit jours – et l'événement est "trop ancien et trop lointain", a expliqué Didier Champion, directeur de l'environnement et de l'intervention à l'IRSN. "Par ailleurs, on a regardé les trajectoires de l'air et ça aurait dû être détecté en Amérique du Nord si ça s'était produit au Japon, donc cette piste est exclue aujourd'hui", ajoute-t-il.

REMONTER DANS LE TEMPS

Point de départ des investigations, l'alerte lancée le 11 novembre par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) sur la présence d'iode 131 dans l'atmosphère en République tchèque, puis l'annonce de pays voisins (Pologne, Autriche et Slovaquie notamment) ayant constaté la même contamination au-dessus de leur territoire. Tout cela "laisse penser que le rejet viendrait plutôt d'Europe centrale ou d'un peu plus loin", analyse Didier Champion.

Hongrie, Slovénie ou même République tchèque ? Toutes disposent d'installations nucléaires mais il est aujourd'hui impossible "de cibler tel ou tel pays", insiste l'expert. "L'idéal c'est que le pays où s'est produit le rejet déclare l'événement, notamment à l'AIEA, ce qui, à ma connaissance, n'a pas été fait", dit-il.

Si le coupable ne se dénonce pas, il faudrait alors que tous les pays ayant observé cet épisode de contamination publient leurs résultats pour les mettre en commun et retracer ainsi le parcours des masses d'air polluées. Car "en remontant dans le temps", les scientifiques peuvent déterminer les territoires traversés par cet air radioactif et "voir si des activités nucléaires se situent sous ces trajectoires", explique M. Champion.

DÉTERMINER LA NATURE DE L'INCIDENT

Les experts français aimeraient aussi connaître la nature de l'incident ayant entraîné une telle contamination, qui ne constitue certes "pas une menace à l'échelle de l'Europe mais peut être un problème au niveau local" pour l'environnement et la santé si la dose de radioactivité émise est importante.

Une centrale nucléaire ou un réacteur de recherches pourraient être à l'origine de ces rejets mais ils produisent différents types de substances radioactives (césium, xénon, etc). Or, pour l'instant, seules des traces d'iode 131 ont été détectées. Autre piste : une installation produisant des isotopes radioactifs à usages médicaux, comme ce fut le cas à Fleurus en Belgique en 2008, indique M. Champion. Enfin, "on ne peut pas non plus exclure un rejet de type malveillant" même si "ce n'est pas la voie la plus probable", assure-t-il.


http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49283
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 776

Message non lupar Christophe » 24/11/11, 23:42

0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités


Revenir vers « Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industrielles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité