Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industriellesExplosion d'un four sur le site nucléaire de Marcoule

Les catastrophes humanitaires (dont les guerres et conflits liés aux ressources), naturelles, du climat et industrielles (sauf accident nucléaire ou pétrolier qui sont dans le forum énergies fossiles et nucléaire). Pollution de la mer et des océans.
Avatar de l’utilisateur
renaud67
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 631
Inscription : 26/12/05, 11:44
Localisation : marseille
x 1

Explosion d'un four sur le site nucléaire de Marcoule

Message non lupar renaud67 » 12/09/11, 13:51

Dedelco en cauchemardé marcoule l'a fait :|

Gard: Un mort et plusieurs blessés après l'explosion d'un four sur le site nucléaire de Marcoule

L'explosion d'un four ce lundi matin sur le site nucléaire de Marcoule, près de Bagnols-sur-Cèze (Gard), a fait un mort et trois blessés dont un grièvement, rapportent Midi Libre et France 3. Il y aurait un risque de fuite radioactive.

L'accident s'est déroulé vers 11h45 dans l'usine de retraitement de déchets nucléaires Centraco (Centre nucléaire de traitement et de conditionnement) à la suite d'un incendie, d'après France 3.

La gendarmerie, les pompiers et un hélicoptère du SAMU sont sur les lieux, un périmètre de sécurité a été mis en place autour du site nucléaire, selon Midi Libre et France 3.


http://www.20minutes.fr/article/785464/ ... e-marcoule
0 x
Les absurdités d'hier sont les vérités d'aujourd'hui et les banalités de demain.
(Alessandro Marandotti)

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8552
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 156

Message non lupar Remundo » 12/09/11, 13:58

je viens juste d'entendre la nouvelle.

Pour l'instant on ne sait pas grand chose.

Voici l'historique de Marcoule et sa vocation actuelle :
Sur le site de Marcoule, AREVA est le partenaire industriel de référence du CEA pour l'assainissement et le démantèlement des installations nucléaires arrivées en fin de vie ainsi que pour l'expoitation d'installations industrielles[réf. nécessaire]. Le site de Marcoule a vu naître les applications industrielles et militaires du plutonium en France. L'arrivée en fin de vie de certaines installations se traduit par la mise en place de chantiers de démantèlement, et le lancement de nouveaux projets.


France 3 Gard a écrit :Une explosion à la centrale nucléaire de Marcoule dans le Gard aurait fait un mort et plusieurs blessés ce midi
L'accident se serait produit à la suite d'un feu dans un site de stockage de déchêts radioactifs. Il aurait provoqué une explosion faisant, selon les pompiers, 1 mort et 3 blessés. L'alerte a été rapidement donnée. Un périmètre de sécurité est déjà en place autour de la centrale nucléaire.
http://languedoc-roussillon.france3.fr/ ... 66079.html


A priori, les radionucléides vont s'offrir une petite promenade dans la nature... :?
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49281
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 775

Message non lupar Christophe » 12/09/11, 14:01

Sœur Anne, ne vois tu rien venir? :mrgreen: :mrgreen: :evil:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8552
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 156

Message non lupar Remundo » 12/09/11, 14:07

Pour vous donner mon sentiment...

Je pense qu'il s'agit de Centraco LIEN WIKI

Centraco est la partie d'incinération des déchets de Faible et Moyenne Activité.

Elle comporte une fonderie : et les fonderies, ça peut exploser avec de l'eau déversée accidentellement dans le magma (explosion de vapeur).

Donc voici une piste, mais attendons les précisions.
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49281
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 775

Message non lupar Christophe » 12/09/11, 14:21

Un peu tôt faire un diagnostic des causes...les conséquences sont plus importantes à l'heure actuelle non?

En tout cas aucune info pour le moment sur le site officiel : http://www.socodei.fr/centraco.php

Je suis pas sur qu'on puisse parler d'incinérateur mais plutôt de fonderie non?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8552
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 156

Message non lupar Remundo » 12/09/11, 15:03

en fait, c'est un complexe destiné à réduire le volume des déchets.

Il y a une partie incinérateur, et pour les résidus métalliques, une fonderie qui fait des lingots et des tubes.

Rue89 semble être mieux renseigné et mon intuition se confirme
plus complet : http://www.rue89.com/2011/09/12/une-exp ... ves-221607
Marcoule : un mort, pas de fuite (ASN)
Le Figaro.fr avec agences Mis à jour le 12/09/2011 à 14:08 | publié le 12/09/2011 à 14:08

L'explosion qui s'est produite ce matin sur un site nucléaire de Marcoule à Codolet, dans le Gard, a fait un mort et quatre blessés, dont un grave, a annoncé l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN). La préfecture avait auparavant fait état de quatre blessés.

Selon les premières informations, l'explosion a touché un four servant à fondre des déchets radioactifs métalliques de faible et très faible activité, précise l'ASN dans un communiqué. "Il n' y a pas de rejets à l'extérieur de l'installation", ajoute-t-elle.

Le site touché, Centraco (Centre de traitement et de conditionnement de déchets de faible activité), est exploité par la société SOCODEI. Celle-ci a déclenché son plan d'urgence conformément aux procédures, ajoute le communiqué de l'ASN.

Pas de fuites selon l'ASN ! Juste un peu de fumée de tabac :lol:
0 x
ImageImageImage
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 12/09/11, 15:08

la phrase typique :
Le risque de fuite radioactive est faible. L'autorité de sûreté nucléaire annonce des possibilités de fuite très faiblement radioactive. Mais aucun rejet de radioactivité dans l'air.

Vu qu'ils retraitent, dans le feu et le four il devait bien y avoir des cochonneries radioactives !!

et aussi les risques réels du beau voisinage :
Créé en 1956, le site nucléaire de Marcoule s'étend sur les communes de Chusclan et Codolet, proches de Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard. Ce site industriel, situé en bordure du Rhône entre Montélimar (65 km en amont) et Avignon (30 km en aval), est localisé en pleine région Côtes-du-Rhône, zone touristique, agricole et viticole. Nîmes est située à 45 km au sud-ouest du complexe.


et le risque réel :
Les vents à 13h s'orientaient en direction d'Avignon depuis le site nucléaire.

Les parents d'une de mes belles fille sont très bien placés proche d'Avignon !!
Ils devraient acheter un dosimètre radioactif !!
Si bip bip, alors, ils devraient aller à l'autre bout de la France !!

Si comme Fukushima, l'info exacte aura quelques retards !!
5 mois !!


High levels of radiation found in remote areas

Japan's science ministry has compiled a map showing radiation levels in Fukushima and 4 surrounding prefectures, based on the results of an aerial survey.

Removal of radioactive substances will be required in the affected areas.

In the map, levels of radioactivity at locations one meter above the ground are highlighted in different colors.

Red is for areas where the radiation level is 19 microsieverts per hour or higher.

The red band spreads from the crippled Fukushima Daiichi nuclear power plant to the northwest and extends about 30 kilometers.

Areas with radiation levels of 3.8 microsieverts per hour or above are highlighted in yellow. The figure translates to above 20 millisieverts per year, a threshold in designating an evacuation zone. The yellow area extends beyond the current evacuation zone.

Light green shows levels between 0.5 and one microsieverts per hour. They still are far beyond the annual level of one millisievert which is believed to cause no harm to people. Much of Fukushima Prefecture, southern parts of Miyagi Prefecture, and northern parts of Tochigi and Ibaraki prefectures lie in this zone.

Sunday, September 11, 2011 10:49 +0900 (JST)

Image
En jaune et en rouge, plus de 38 fois la radioactivité naturelle.
C'est une faible radioactivité !!!!
Selon le cours de Jancovici (et d'autres) à moins de 200millisieverts/an, car non documenté !!!
Et qui vous tue assez bien par peur de la radioactivité !!!

La confiance se mérite et le nucléaire a trop dissimulé !!
On nous a fait croire que le nucléaire peut être infaillible !!!!!
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 12/09/11, 15:47

Chaque ligne de :
http://www.rue89.com/2011/09/12/une-exp ... ves-221607
vaut son poids d'info à faire frémir !!!!
Pas la première fois à Marcoule

En mars dernier, un incident de niveau 2 (sur une échelle qui en compte 7) était déjà survenu sur la même plateforme de Marcoule. Cet incident avait été dans un premier temps déclaré de « niveau 1 » par Areva, mais après étude du dossier, l'Autorité de sûreté nucléaire avait décidé de le classer « niveau 2 ». Argument avancé par l'ASN : « Le non-respect de plusieurs exigences de sûreté de l'installation ».

Sur le même site, Areva produit du MOX, un combustible issu d'un mélange d'uranium et de plutonium et particulièrement radioactif.

Le 3 mars, rappelait L'Express, à l'occasion d'une opération exceptionnelle, une masse de matière fissile avait été introduite dans l'usine, et cette matière avait provoqué un dépassement de la « limite de sûreté-criticité » – un accident de criticité correspond au démarrage d'une réaction nucléaire non contrôlée – parce que, semble-t-il, la matière fissile n'avait pas été correctement pesée. L'Express poursuit :

« Certes, la limite n'a été dépassée que “de 1%” précise l'ASN – le risque de criticité était donc nul. Certes, cet “événement” n'a eu aucun impact sur le personnel ni sur l'environnement, affirme l'ASN. Certes enfin, il a été réparé dès le lendemain. »

Et l'iode ?
Espérons que les populations alentours aient de l'iode à leur disposition, comme le prévoient les plans prioritaires d'intervention (PPI). Comme nous le révélions, la France connaît quelques ratés dans l'équipement de ce traitement préventif, à prendre très rapidement après une fuite radioactive.



et pour les journalistes plus aucun responsable :
Mais selon le quotidien local Le Midi-Libre qui a envoyé des journalistes sur place :

« Aucune mesure de confinement à la radioactivité n'a été mise en place dans les villages alentours, ni aucun périmètre de sécurité autour de l'usine. Seules les grilles de l'enceinte on été fermées » ;

face à l'urgence de l'événement et de la nécessité d'informer rapidement les habitants inquiets d'une éventuelle fuite radioactive, l'ASN a répondu que face à un tel incident, la procédure interne prévoyait « d'attendre le feu vert du chef de division avant de communiquer la moindre information. »
contactée à 14 heures, soit près de deux heures après les faits la division de Marseille de l'ASN, chargée d'assurer le contrôle du nucléaire pour protéger le public et informer les citoyens a indiqué n'avoir aucun responsable disponible sur place pour répondre à la presse, et conseillé de « rappeler plus tard » ;
à 14h15, elle a précisé que tous les responsables étaient partis sur le site de Marcoule et n'étaient donc pas joignables, et qu'il fallait donc attendre le retour du chef de division avant d'avoir la moindre information ;


Donc sur et certain, habitants tout autour à 150Km (Gard, Ardéche, vallée dun Rhône, etc..) ayez un compteur de radioactif qui marche et dés que la radioactivité est 20 à 30 fois la valeur normale, prenez de l'iode chez le pharmacien, au moins pour les enfants, et foutez le camp à 90° du vent le plus loin possible surtout pour vos enfants et femmes en début de grossesse, sans respirer l'air, en restant confiné (respirer des bouteilles de plongée sous marine ) !!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49281
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 775

Message non lupar Christophe » 12/09/11, 16:21

Je doute fortement que l'iode serve vraiment à quelque chose en cas de fuite sur des déchets qui sont un mix de diverses saloperies...

Pour rappel: 1g de plutonium peut tuer 1 millions de personne (dose létale = 1µg) et l'iode n'y peut strictement rien !!
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 12/09/11, 16:30

Une réaction nucléaire fait des tas de cochonneries en particulier de l'iode et donc si les cochonneries sont relâchées, souvent très impures, à fort niveau de radioactivité, il y aura de l'iode les premières semaines, très dangereuse pour les foetus et enfants .
0 x


Revenir vers « Catastrophes humanitaires, naturelles, climatiques et industrielles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité