Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles...Pellets torréfiés, la nouvelle menace?

Huile végétale brute, diester, bio-éthanol ou autres biocarburants ou combustibles d'origine végétale...
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8690
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 807

Pellets torréfiés, la nouvelle menace?

Message non lupar Ahmed » 30/07/18, 14:21

Jusqu'ici expérimental, le procédé de torréfaction de pellets prend une dimension industrielle avec le projet d'une unité de production de 45000T (à terme) en Corrèze (Bugeat-Viam). Tous les détails sur ce produit sont donnés dans une petite vidéo visible ici.
Pour résumer, les avantages sur les autres types de produits biomasse comme les plaquettes forestières ou les pellets habituels sont:
- augmentation de la densité énergétique => possibilité d'aller chercher la ressource très loin et bonne adaptation aux grosses chaudières classiques à charbon.
- insensibilité à la reprise d'humidité => facilité de stockage et de manipulation des stocks en grosses quantités.
- le coût supplémentaire de torréfaction est minoré par une pulvérisation et une granulation aisée (sans parler du transport, déjà cité).
- produit peu exigeant quant à sa matière première => possibilité d'utiliser des souches ou rémanents habituellement laissés sur la coupe; grande variété de déchets agricoles. Le processus de fabrication permet d’homogénéiser le produit final.

On déduit facilement de ces caractéristiques alléchantes tout le potentiel de nuisance de cette nouveauté qui va se développer sous le couvert imparable de la "ressource renouvelable" et d'une fallacieuse neutralité carbone... :roll:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51947
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1109

Re: Pellets torréfiés, la nouvelle menace.

Message non lupar Christophe » 30/07/18, 15:11

Hé bien Ahmed? Pourquoi tant de haine envers ce biocombustible? :shock:

Même si la neutralité carbone et la renouvelabilité ne sont pas "parfaites"...Cela sera toujours moins carboné et plus renouvelable que toutes les énergies d'origine fossile...gaz russe compris (qu'on présente, et qu'on nous vend, comme le "Graal de la transition énergétique"...une grosse foutaise lobbyiste de plus!)

En parlant de lobby des fossiles, la Flandre veut interdire les chaudière mazout d'ici 2021...une décision courageuse mais déjà jugée "irrationnelle" et qui va être fortement combattue (par tous ceux qui se graissent comme des porcs avec le mazout...)



Bref Ahmed, cela serait bien de pas se tromper de cible...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8690
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 807

Re: Pellets torréfiés, la nouvelle menace?

Message non lupar Ahmed » 30/07/18, 15:49

C'est dans la vertu que le vice trouve son meilleur refuge et c'est du fait même de l'ensemble de ses qualités que ce produit est particulièrement nuisible.
Ceci pour une raison simple: l'effet d'échelle qui permet l'utilisation de tel procédé de façon judicieuse dans des applications limitées devient franchement nocif lorsqu'elle se généralise... (exemple dans un autre domaine, l'opposition entre vélo électrique et auto électrique).
Par ailleurs, pour en revenir à notre propos, comme il a déjà été vu sur un autre fil (?), le CO² rejeté par le charbon ou le bois a le même effet dans l'atmosphère et supposer que ce carbone d'origine végétale sera compensé aussitôt libéré est une vue de l'esprit. Je vois dans cette innovation une formidable opportunité pour saccager en toute bonne conscience un peu plus encore la forêt, en prélevant ce qui est nécessaire à sa régénération.

Un autre danger est que la torréfaction constitue une excellente voie vers la production de biocarburant synthétique: la bagnole comme "solution finale", en quelque sorte...

Nota: la torréfaction permet également la transformation de planches en produits durables, résistants aux insectes, aux champignons et à l'humidité (=>stabilité dimensionnelle), sans addition de produits chimiques, ce qui est plutôt bien! 8)
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4391
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 443

Re: Pellets torréfiés, la nouvelle menace.

Message non lupar moinsdewatt » 30/07/18, 18:42

Christophe a écrit : En parlant de lobby des fossiles, la Flandre veut interdire les chaudière mazout d'ici 2021...une décision courageuse mais déjà jugée "irrationnelle" et qui va être fortement combattue (par tous ceux qui se graissent comme des porcs avec le mazout...)
...


Pour le logement en neuf ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51947
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1109

Re: Pellets torréfiés, la nouvelle menace?

Message non lupar Christophe » 30/07/18, 19:17

Non ce ne sera pas (heureusement quand même...) une interdiction rétro active d'utilisation: l'article parle simplement de "arrêt de commercialisation" des chaudières neuves...la loi concerne également l'interdiction de raccordement des logements NEUFS au gaz de ville (cette décision beaucoup plus discutable que l'interdiction des chaudières gaz). Après je n'ai pas examiné le texte de loi en détail...

Il y a néanmoins peu de chance qu'il soit appliqué un jour!

À cet égard, d’importantes décisions ont été prises, au rang desquelles l’arrêt de la commercialisation de nouvelles chaudières à mazout dès 2021 ou encore la fin du raccordement au gaz naturel des nouveaux lotissements. À compter de cette date, les pompes à chaleur et le raccordement à des réseaux de récupération de chaleur seront la norme. Jusqu’à la fin 2023 une prime de 400 euros sera accordée pour l’installation d’un boiler de pompe à chaleur.


Enfin, l'encouragement des pompes a chaleur, dans un pays au climat pas si doux et qui a du mal à auto-produire son électricité avec des centrales nucléaires qui accumulent les arrêts et problèmes* est une décision...plus qu'étrange! :shock: :shock: :shock:

* voir energies-fossiles-nucleaire/penurie-d-electricite-en-belgique-blackout-prevu-cet-hiver-t13433.html et energies-fossiles-nucleaire/cela-sent-la-fin-du-nucleaire-en-belgique-t14418.html
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4391
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 443

Re: Pellets torréfiés, la nouvelle menace?

Message non lupar moinsdewatt » 30/07/18, 19:21

À cet égard, d’importantes décisions ont été prises, au rang desquelles l’arrêt de la commercialisation de nouvelles chaudières à mazout dès 2021 ou encore la fin du raccordement au gaz naturel des nouveaux lotissements. À compter de cette date, les pompes à chaleur et le raccordement à des réseaux de récupération de chaleur seront la norme. Jusqu’à la fin 2023 une prime de 400 euros sera accordée pour l’installation d’un boiler de pompe à chaleur.


L'info est toute récente, ça date du 22 juillet 2018 , lien
https://www.rtbf.be/info/belgique/detai ... id=9978016
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8690
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 807

Re: Pellets torréfiés, la nouvelle menace?

Message non lupar Ahmed » 30/07/18, 19:31

Un autre projet en Hollande:

Je rappelle que les pellets ont été conçus à l'origine pour écouler les stocks inutilisés de sciure des scieries scandinaves et canadiennes (ce qui était plutôt une bonne idée). Avec le succès que l'on connait, les pellets doivent maintenant être fabriqués à partir de bois ronds et sont donc une cause supplémentaire de prélèvements forestiers. Avec le pellets noir (biocoal), on franchit un nouveau stade en s'affranchissant de limites antérieures: distance de transport et qualité de la matière première: autant dire que c'est la porte ouverte à tous les excès...

D'un point de vue commercial et social voici ce qu'en seront les conséquences*: le prix de fabrication des pellets noirs est sensiblement identique à celui des pellets blancs (en réalité bruns, mais du fait de l'apparition du noir, ils deviennent blancs par opposition!), mais les coûts se répartissent différemment.
Un coût important est celui de l'investissement de l'unité de torréfaction (+ les frais de fonctionnement): ce prix est absorbé sur l'ensemble de la chaîne aval: broyage fin possible et facile avec un simple broyeur à marteaux, pressage facile et peu gourmand en énergie, stockage et manutention sans contraintes, transport optimisé en terme de densité énergétique/coût, substituabilité aisé dans les grosses chaudières à charbon et moindre encombrement du stock initial chez les amateurs de poêles à pellets (+meilleure autonomie de la trémie).
Du fait du nombre d'appareils de chauffage à pellets, il existe un marché considérable pour la vente de ce produit, marché construit par les premiers installateurs et fournisseurs: il ne reste donc pour la nouvelle technologie qu'à occuper ce terrain en chassant les premiers occupants. Ceci est très facile puisque le capital nécessaire à ces usines de torréfaction les réserve à des groupes financiers. Les petits fabricants, confrontés à des coûts de fabrication et d'approvisionnement supérieurs ne seront pas en mesure de lutter longtemps, d'autant qu'un peu de dumping temporaire sur les prix peut vite faire place nette.

* Attention! Séquence prédiction! :wink:
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16826
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7093

Re: Pellets torréfiés, la nouvelle menace?

Message non lupar Did67 » 30/07/18, 19:54

Rapidement, je reviendrai peut-être sur le sujet :

a) A noter que la transformation du bois en pellets permet d'augmenter le rendement, en brulant un combustible normé et sec, avec une combustion pilotée. Si on transformait toutes les "buches" mal brulées dans des poêles non pilotés (ou pilotés par étouffement - régulation du tirage - à basse température) ou, pire, dans des "feux ouverts", on peut, avec la même quantité de biomasse collectée, chauffer nettement plus de logement (au moins un tiers).

b) A noter qu'il y a une réduction considérable des émissions, le chauffage au bois (non piloté) étant assez catastrophique sur ce terrain là.

c) La forêt française est en expansion ; les volumes stockés augmentent ; les prélèvements sont inférieurs à la croissance naturelle.

On peut certes se méfier.

On peut bien entendu être anti-capitaliste.

On a le droit de vivre de façon "into the wild". Mais à noter que même alors, la chasse et la cueillette constituent une modification des équilibres naturels - sans être irréversible !

Il faudra bien admettre un jour que si nous voulons être totalement "écolo", ne reste que le suicide par arrêt brutal de la respiration (émission de CO²).

Ou admettre que l'homme fait partie du vivant. Qu'il a tendance, en tant que prédateur, à faire un peu plus de dégâts ! Ses prélèvements de bois sont plus importants que ceux des castors, c'est clair !

[Ceci étant dit, je rejoins ahmed sur le fait que ce "glissement technologique", c'est la tentative de grands groupes de s'approprier un secteur qui leur échappe pour l'essentiel, le gros de la production de pellets "blancs" étant encore le fait de petites structures -scieries, etc - même si des mastodontes comme "German Pellets" ont émergé - avant d'être en cessation de paiement.]
1 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51947
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1109

Re: Pellets torréfiés, la nouvelle menace?

Message non lupar Christophe » 30/07/18, 19:56

moinsdewatt a écrit :L'info est toute récente, ça date du 22 juillet 2018 , lien
https://www.rtbf.be/info/belgique/detai ... id=9978016


Euh oui, tu croyais que je vous donnais des infos périmées? :cheesy:
1 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8690
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 807

Re: Pellets torréfiés, la nouvelle menace?

Message non lupar Ahmed » 30/07/18, 21:29

Did, j'entends tes remarques, ce qui est inquiétant n'est pas le prélèvement en soi, mais son caractère industriel et absolu, insupportable en regard des capacités naturelles.
Tu écris:
La forêt française est en expansion ; les volumes stockés augmentent ; les prélèvements sont inférieurs à la croissance naturelle.
Certes, mais une partie de cette forêt est de toute façon inexploitable du fait de son rôle particulier et un flux supérieur aurait tôt fait de venir à bout de la part conventionnelle et exploitable: rappelle-toi les précédents épisodes de recul forestier: encore qu'à ces deux époques, les besoins étaient-ils très modestes par rapport à ceux d'aujourd'hui.
Ce qui est en cause, c'est le principe de substitution énergétique en lieu et place d'une "détumescence" résolue.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités