Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles...4 kg d'herbe sèche 1kg de pétrole => Grégoire Kaplan

Huile végétale brute, diester, bio-éthanol ou autres biocarburants ou combustibles d'origine végétale...
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 15/01/12, 13:31

Vu ces 2 brevets, suivis d'études concluantes, il est certain que le bilan carbone et en énergie est positif, même s'il s'agit de 4 à 6 kilos d'herbes (fonction de son humidité) pour un kilo de pétrole.

Le brevet est général, microorganismes, qui dégradent en acides gras variés, puis décarboxylation, qui peut être faite de moyens variés, électrlyse Kolbe, datant de 1849, mais bien d'autres classiques, même des enzymes, et détaillés dans wikipedia, réalisables avec des moyens biologiques.

http://en.wikipedia.org/wiki/Kolbe_electrolysis
http://en.wikipedia.org/wiki/Decarboxylation
http://en.wikipedia.org/wiki/Barton_decarboxylation
http://en.wikipedia.org/wiki/Carboxylic_acid

Vu la généralité, il existe des centaines de variantes, pour réaliser cela, et c'est scandaleux que des centaines de chimistes et brevets soient étouffés, au lieu de l'utiliser à convertir les déchets végétaux en pétrole.
En réfléchissant, un peu, le plus efficace, est de réaliser un petit système, du genre digesteur à bio gaz, amélioré, avec les bonnes bactéries, pour faire plutôt les acides gras, qui sont faciles à convertir ensuite en chaînes carbonées de pétrole.
Au moins des agriculteurs pourraient l'utiliser pour leurs tracteurs, plus facilement que les bio gaz, en ayant ce digesteur amélioré, donnant du pétrole au lieu de bio gaz.

En cherchant, il doit y avoir plein d'autres brevets similaires au moins pour les algues, qui sont aussi converties en pétrole ailleurs.

Les études et brevets Grégoire Kaplan ne sont pas sur internet, et c'est une erreur, car resté secret, pour le reste du monde.

Vu la quantité de végétaux variés que je vois abandonnée, jetée, brulés en plein air, en m'enfumant, autour de mes chez moi, il y a de quoi diminuer très fortement les rejets de CO2, sans peine !!
0 x

Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 15/01/12, 13:41

peu importe le comportement des politicard ... la premiere chose a faire est de difuser le savoir faire precis

1ere etape : hydrolyse de la celulose pour faire du sucre : c'est vrai que c'est deja decrit dans les livre de chimie d'avant 1900 ... mais ca demande de l'acide concentré qui n'est pas gratiut ... donc ce n'est pas rentable sauf si un tres bon chimiste maitrise le recyclage des reactif utilisé ... je ne suis helas pas assez bon chimiste pour me faire une opinion serieuse la dessus

pour les 2 autres etapes , je suis completement largué ... apel aux bons chimistes pour etudier cela

tout ce qui peut faire de l'energie deviendra rentable quand l'energie sera plus chere ... mais il ne faut pas atendre que l'energie soit trop chere pour commencer a y travailler : il faut tout etudier maintenant pour etre pret avant que la crise de l'energie fasse monter aussi le prix des materiaux , et qu'on ne puisse plus rien construire
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 15/01/12, 14:46

La vacherie c'est la cellulose très costaud et des bactéries variées font cela, même dans les estomac de vaches, après encore des bactéries adéquates, puis la décarboxylation de Kolbe.

Une recherche sérieuse sur google et scholar, trouvera toutes les infos nécessaires à coup sûr !! pour faire des essais et une petite version simpliste, car c'est de la chimie ancienne et basique avec un peu de bio, genre yaourt amélioré.
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 15/01/12, 15:11

ca serait trop beau si google donnait tout pour aller jusqu'a la realisation

il suffit de voir toute les c...... que j'y trouve sur les strirling ... il faut un certaine competence pour trier le vrai du faux et avancer vers une solution pratique

le probleme avec la chimie et biologie c'est qu'il me manque trop de chose pour avancer ... je laisse donc cela a d'autre

pour la biomasse je prefere une autre voie qui a deja fait ses preuves : gazogene et moteur a explosion

pour faire mieux le gazogene produit du CO et de l'hydrogene : ca peut faire des hydrocarbure par synthese de fischer tropsh : ce n'est pas une hypothese : les allemand l'on fait pendant la derniere guerre ... ca se fait toujours en afrique du sud

et je viens d'aprendre que ca se fait aussi dans les pays petrolier la ou il y a du methane sans bon moyen de le transporter et de le vendre ... methode GTL : gaz to liquide : trnasformer le methane en H2 et CO puis fischer tropsh pour faire du petrole

j'ai experimenté aussi la methanisation ... mais c'est lent ... il faut une grosse cuve pour esperer un bon debit ... le rendement est souvent moins bon que la theorie , les bacterie n'en font qu'a leurs tete ... le gazogene marche bien en petite dimension sans gros investissement

pour fischer tropsh ... c'est une autre histoire ... google ne donne rien de serieux

pour le gazogene google ne donne rien de bon non plus : c'est surtout dans des vieuc livres que j'ai trouvé ce qu'il faut
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 15/01/12, 15:23

il faut un certaine competence pour trier le vrai du faux et avancer vers une solution pratique


C'est certain, mais en recoupant les idioties sont visibles par leurs incohérences et contradictions.
fischer tropsh ... c'est une autre histoire ... google ne donne rien de serieux

google donne des livres ebook qu'on trouve en cherchant bien, surtout des très vieux.

Mais le futur ce sont les bactéries, si on veut tout contrôler, alors très gros travail et donc il faut accepter simple et moins efficace, mais vu la dégradation naturelle, il a moyen de le réaliser, si on ne cherche pas la perfection, en prenant et sélectionnant des bactéries d'estomac de vaches !!
0 x

dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 15/01/12, 16:58

0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 15/01/12, 17:45

les algues sont aussi un truc interressant ... mais la aussi il n'y a pas assez de renseignement pratique pour pouvoir essayer

la photosynthese des algues a l'avantage de pouvoir profiter d'un taux de CO2 assez elevé , donc de pouvoir profiter du CO2 rejeté par n'importe quelle combustion ... sauf si il y a trop de saloperie toxique dans la fumé ... les algues ne marcheront pas avec le CO2 des usines d'incineration

mais bof , pour la photosynthese y compris des algues il faut des grandes surface de capteur , pourquoi construire des tube transparent plein d'algue alors que les arbres se construisent tout seul et font un combustible facile a stocker comme le bois !

vive la foret ! le meilleur capteur solaire qui marche depuis toujours
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51702
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1066

Message non lupar Christophe » 15/01/12, 17:51

Pas encore vu les détails, mais 4kg /=1L de fioul ca me parait bien bien optimiste.

Contradiction avec les chiffres ici: https://www.econologie.com/forums/biogaz-met ... t2338.html où il faut entre 10 et 20 kg pour faire 1L équivalent de mazout...

Cela me rappelle aussi le pétrole Laigret : https://www.econologie.com/projet-laigre ... -3917.html
Dernière édition par Christophe le 15/01/12, 18:03, édité 1 fois.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 15/01/12, 18:03

Dans les bio gaz et autres trucs vivants naturels simples en apparence, les bactéries très variées se servent pour elles et ne laissent que des clopinettes, que les sels minéraux.

Mais en limitant leur nature, on doit pouvoir faire mieux.
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 15/01/12, 18:05

pour faire 4kg d'herbe bien seche il faut des dizaine de kg d'herbe entiere

ensuite pour faire 1kg de petrole , qui ne fera pas entierement du bon gazole

mais peu importe le rendement exact tant que ca utilise une matiere premiere qui pousse facilement

le probleme est le prix du materiel pour le faire

et le probleme n'est pas que technologique ! il est surtout economique ou sociologique ... il y a quelques siecle on etait capable de construire des mecanique lourde genre moulin a eau qui etait rentablilisé en plusieurs generation ... et dont certain tournent encore comme monument historique

aujourd'hui pour lancer un projet industriel il faut que sa soit aussi rentable que les banquiers en revent ... donc jamais rien n'est rentable

il n'y a que les particulier qui investissent dans du materiel rentable en plus de 10ans

donc pour progresser dans les energie renouvelable il faut inventer une nouvelle methode de financement , indepandante des bankster
0 x


Revenir vers « Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités