Présentation d'outils intéressants ou innovants méconnus

Aide et conseils pour tous travaux réalisés en auto construction et présentation de vos bricolage ou travaux d'autoconstruction. Parce que faire soi même est souvent plus éconologique mais attention à l'excès de confiance!
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10332
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1431

Re: Présentation d'outils intéressants ou innovants méconnus




par Ahmed » 21/03/20, 18:00

C'est de l'humour? Tu veux regonfler le moral des troupes?
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

oli 80
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1632
Inscription : 02/01/09, 17:23
Localisation : moselle 57
x 74

Re: Présentation d'outils intéressants ou innovants méconnus




par oli 80 » 21/03/20, 21:10

Salut, en ce moment tout le monde en a besoin, en même temps je fais découvrir des nouveautés, malgré le contexte ça fait penser un peu à autre chose
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10332
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1431

Re: Présentation d'outils intéressants ou innovants méconnus




par Ahmed » 21/03/20, 22:11

Oui, excuse-moi, ce n'était pas une critique, j'ai juste oublié le smiley... :oops:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
oli 80
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1632
Inscription : 02/01/09, 17:23
Localisation : moselle 57
x 74

Re: Présentation d'outils intéressants ou innovants méconnus




par oli 80 » 22/03/20, 10:54

Salut, c' est pas grave, voila un truc dont tout le monde pourrait avoir besoin
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10332
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1431

Re: Présentation d'outils intéressants ou innovants méconnus




par Ahmed » 02/09/20, 16:56

Pour vous changer un peu (je n'espère guère plus! :roll: ) du covid19, voici un de mes petits bricolage.
Possesseur d'un échenilloir Sandvik, j'étais déçu par le fonctionnement médiocre de cet outil qui ne permet que la coupe d'assez petites branches malgré la démultiplication de l'effort permise par le mouflage. Le souci est dû à une conception foireuse: sur une branche un peu plus grosse, la lame entre bien dans le bois, mais comme elle attaque par le bas, tout le poids aval de la branche tend à refermer le trait de coupe sur la lame et à la bloquer: tous ceux qui utilisent des sécateurs savent qu'il est possible de faciliter la coupe en courbant la branche dans le sens favorable avec l'autre main.
Dès lors, la solution théorique parfaite était simple: il fallait inverser le système de telle sorte que le poids de la branche, au lieu de s'opposer à la pénétration de la lame, la facilite. J'ai d'abord pensé à un dispositif articulé de 2 pignons, ceci afin d'inverser le sens de déplacement de la lame (ce qui correspond à son inversion d'orientation et à l'impossibilité d'agir autrement que par traction sur la corde, donc vers le bas). L'application était ardue sur un petit appareil non conçu pour cette modification et aurait demandé de repartir à zéro, ce qui n'était pas mon objectif, bien plus modeste. L'affaire en est restée là longtemps, jusqu'à ce que la solution s'impose: puisqu'il est difficile d'influer sur le déplacement de la lame, pourquoi ne pas le faire sur la partie habituellement fixe qui s'appelle l'enclume? Sitôt dit, sitôt fait et en voici le résultat statique en images. Pour que ce soit bien clair, la première photo montre l'outil ouvert et la seconde fermée. Il a fallu confectionner une partie (en gris) de liaison entre le support et les organes de coupe qui soit adéquate au mouvement et à l'emplacement désiré (pour trouver le bon profil, j'ai d'abord découpé des pièces d'essai en carton). Si vous regardez attentivement, vous verrez que j'ai aussi effectué un petit prélèvement d'organe au bout de l'enclume et que je l'ai ressoudée dans l'autre sens pour accentuer l'effet de "bec", ceci afin d'éviter les phénomènes de glissements observés lors des premiers essais.
Je précise que, comme prévu, le tout fonctionne parfaitement. :P 8)
IMG0079B.jpg
IMG0079B.jpg (486.01 Kio) Consulté 1477 fois
IMG0080A.jpg
IMG0080A.jpg (467.45 Kio) Consulté 1477 fois
2 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 19409
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 2450

Re: Présentation d'outils intéressants ou innovants méconnus




par Obamot » 02/09/20, 18:15

J’achète si c’est pas le produit d’une valeur abstraite :D

Les soudures sont bien garanties 3 ans ?
0 x
Fans-Club des “marrant(e)s”: ABC2019 (dit bouzo), Izentrop (misanthrope) Pedrodelavega (Ex PB2488), Sicetaitsimple (Kiki),
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10332
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1431

Re: Présentation d'outils intéressants ou innovants méconnus




par Ahmed » 02/09/20, 18:35

Je garantis absolument les deux: les soudures, ainsi que la valeur qui n'est que (si je puis dire! :P ) réelle . 8) Aucun risque, donc, pour ceux qui seraient allergiques à la valeur abstraite, puisqu'il n'y en a nulle trace, même la plus infime... :wink:

PS: comme il n'y a pas de valeur abstraite, cet outil ne peut être acheté...
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 19409
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 2450

Re: Présentation d'outils intéressants ou innovants méconnus




par Obamot » 02/09/20, 18:43

A ce prix là c’est réellement [pas] donné :cheesy: car il faut saluer l’effort inventif, et le travail ! Image

Note bien que l’poste à souder a éventuellement été acquis un jour avec de la valeur abstraite, y’a p’têtre péréquation quelque part?
Ainsi que l’outil dans sa forme originale? Ça m’donne une idée: comment les entreprises pourraient-elles acquérir / échanger leurs biens et leurs services hors utilisation de valeur abstraite?
(En tant que tentative pour se sortir du circuit et aller vers un cercle vertueux..?)

Enfin je veux dire une méthode transitionnelle réalisable en l’état, et la plus vertueuse possible !?
0 x
Fans-Club des “marrant(e)s”: ABC2019 (dit bouzo), Izentrop (misanthrope) Pedrodelavega (Ex PB2488), Sicetaitsimple (Kiki),
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10332
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1431

Re: Présentation d'outils intéressants ou innovants méconnus




par Ahmed » 02/09/20, 19:43

Il y a effectivement des résidus indirects de valeur abstraite, notamment dans l'outillage, comme tu le notes. Cependant, si l'échenilloir est originellement une marchandise, cette transformation le fait muter vers une pure valeur d'usage (qu'elle n'avait pas auparavant, mais ce qui n'aurait pas été contradictoire avec une éventuelle valeur d'usage). C'est d'ailleurs parce que la transformation de l'outil n'a pas nécessité de travail qu'il ne présente pas dans ce processus de valeur abstraite.
L'idée de court-circuiter le passage par la valeur abstraite lors d'échanges de biens ou de services par des entreprises est, stricto-censu, impossible, puisque travail, entreprise et valeur abstraite sont des catégories immanentes à l'économisme exponentiel. La monnaie locale ne permet pas d'échapper, sauf de manière superficielle et cosmétique, à cette logique intrinsèque. Disons que pour contourner cet écueil, il faut passer de AMA' à, par exemple, MAM (où M=marchandise; A=argent et A'=investissement initial+profit).
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 19409
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 2450

Re: Présentation d'outils intéressants ou innovants méconnus




par Obamot » 02/09/20, 21:19

C’est quand même génial, merci pour l’effort de réponse !

Une chose m’interpelle, pourquoi le A est à la fin et pas au début de la formule AMA’ ?

Parce que l’investissement c’est avant l’entrée dans le circuit (dans l’économie actuelle: un imprimeur investira d’abord dans une machine offset, des encres, du papier, un massicot, et quelques autres fournitures avant de pouvoir commencer à imprimer et faire du profit... Et ce en admettant qu’il paye cash... pour ce faire, il peut avoir économisé de son salaire d’un précédent emploi.)

Ensuite le MAM, je ne vois pas l’application pratique, ce ne serait pas:
1) J’offre des patates = “M”,
2) celui qui en veut me donne de l’argent = “A”
3) et avec cet argent je lui achète des céleris en échange direct (ou éventuellement différé) = “M”
Le “demandeur” est celui qui cherche à écouler sa production et non le client potentiel.
Le rôle du demandeur est rétablit, car l’échange se fait par “la substance” (M) et non par l’argent (A) valeur abstraite.
J’ai bon ?

Tu nous dis “par exemple”, à quels autres exemples on pourrait recourir ?
0 x
Fans-Club des “marrant(e)s”: ABC2019 (dit bouzo), Izentrop (misanthrope) Pedrodelavega (Ex PB2488), Sicetaitsimple (Kiki),


Revenir vers « Bricolage et auto-construction: construire ou monter une installation soi-même »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : olivierd et 18 invités