Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsPotager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4106
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 268

Re: Potager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Message non lupar GuyGadebois » 16/12/19, 21:07

Ahmed a écrit :Comme je l'ai dit, les échanges biochimiques vont dans les deux sens, ceci est indéniable, et les substances biochimiques fournies par le gui sont complexes. Comme dans le cas de l'expérience citée, il est vraisemblable que le gui puisse suppléer certaines insuffisances de l'hôte, car contrairement aux vampires que tu évoquais, il n'a nul intérêt de trop épuiser son hôte auquel son sort est indéfectiblement lié...

Tout ce que j'ai lu à propos du gui est loin de toute "vraisemblance" comme tu l'annonces sans l'étayer le moins du monde. Quant à parler de "son intérêt", je pense que comme pour un tas de parasite et autres virus, "il se fout royalement" de tuer son hôte, attendu qu'il se reproduira fatalement via les oiseaux qui le disséminent grâce à leurs fientes.

http://documents.irevues.inist.fr/bitst ... sequence=1
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet"
(Tryphon)

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8586
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 781

Re: Potager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Message non lupar Ahmed » 16/12/19, 21:10

Alors, comment expliques-tu le résultat de l'expérience citée?
Ton document semble ancien et d'une époque où l'utilitarisme régnait sans nuances (il a de beaux restes, mais ça évolue quand même).
Dernière édition par Ahmed le 16/12/19, 21:17, édité 1 fois.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4106
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 268

Re: Potager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Message non lupar GuyGadebois » 16/12/19, 21:12

Ahmed a écrit :Alors, comment expliques-tu le résultat de l'expérience citée?

Quelle expérience citée? Quel lien? Où?
"Des essais ont montré qu'un arbre effeuillé en pleine saison de végétation pouvait fort bien survivre..."
On est là aussi bien loin de la symbiose!
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet"
(Tryphon)
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8586
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 781

Re: Potager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Message non lupar Ahmed » 16/12/19, 21:33

L'expérience de l'effeuillage d'arbres "guités" m'avait été communiquée directement par des spécialistes de la question, mais j'en ai retrouvé mention ici:
Plus que de parasitisme, on peut parler d’osmose entre le gui et son arbre porteur.
En échange de la sève brute prélevée par les suçoirs, le gui renvoie à son hôte des sèves élaborées riches en substances nutritives qui émigrent dans l’arbre.
La démonstration de cette interaction a été faite sur un pommier porteur de gui à qui toutes les feuilles ont été coupées au printemps. Puis l’année suivante, on a constaté que l’arbre n’était pas mort et qu’il s’était de nouveau couvert de feuilles. Enfin, pendant six années consécutives, la même expérience a été renouvelée sans dommage pour l’arbre. Ce qui prouve que le gui avait réussi à maintenir la circulation de la sève. Non seulement il n’avait pas tué son hôte, mais il lui était venu en aide.

Que serait donc la symbiose?
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4106
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 268

Re: Potager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Message non lupar GuyGadebois » 16/12/19, 21:35

Je sais pas d'où sort ton "expérience" *, mais tout ce que j'ai trouvé parle d'effets délétères du gui. Par contre, la truffe... :mrgreen:

* Ah si, d'un comédien metteur en scène bretonnant adepte du mouvement druidique (Jean Pierre Gaillard) qui parle de la magie et des vertus du gui du chêne et qui mentionne la survie d'un pommier sans apporter quoique ce soit de concret, de mesurable ou de scientifique. En gros c'est à mourir de rire!
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet"
(Tryphon)

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16725
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7034

Re: Potager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Message non lupar Did67 » 17/12/19, 10:34

Deux ou trois choses :

a) Dans le vivant, un parasite stricte n'éradique jamais son hôte. Ce serait sa mort annoncée !

b) Mais l'échelle de base du vivant, le maillon ultime, ce n'est pas l'individu, mais l'espèce. Tel individu peut très bien mourir - que dis-je, il DOIT mourir. C'est la question de la survie de l'espèce qui est en jeu.

Donc le gui ne va pas tuer le pommier sur lequel il est est une interprétation possible. Douteuse pour moi... (si c'est un parasite)

Ou le gui va tuer tel arbre, malade, pour l'achever et faire de la place pour qu'un autre pommier, bien portant, prenne la place est aussi dans la logique du vivant.

c) Surtout, la limite entre espèce autonome, parasite et symbiote n'est pas nette. Il y a une sorte de continuum. Si parfois c'est net (telle espèce n'est que parasite, ou symbiote stricte ou autotrophe), il y a plein de situations intermédiaires.

Tel champignon mycorhizien est symbiote tant que le légume n'a pas assez de phosphore. Mais qu'on fertilie avec du P soluble, et il devient parasite du point de vue du légume. Qui le repourrsera (ou du moins ne l'attirera plus).

Idem pour les bactéries fixatrices du genre Rhizobium. Dans un sol pauvre, elles sont des symbiotes bienvenus pour les fabacées. Qui les nourrissent, en échange de substances azotées. Mais que le sol devienne riche et elles deviennent un parasite. On trouve alors des nodules qui ne sont plus actifs (ils ne sont pas rouge). La plante garde ses glucides pour elle !

Je pense que pour le gui, on est bien dans cette situation d'hémi-parasite. Je connais des pommiers, juste à côté de chez moi, qui en ont depuis longtemps. Depuis 20 ans qu'on est installé là.
1 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3577
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 584

Re: Potager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Message non lupar Moindreffor » 17/12/19, 11:52

"on s'embrasse sous le gui"
aurait-on choisit un parasite?
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4106
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 268

Re: Potager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Message non lupar GuyGadebois » 17/12/19, 12:52

Did67 a écrit :Je connais des pommiers, juste à côté de chez moi, qui en ont depuis longtemps. Depuis 20 ans qu'on est installé là.

Laissons la parole à Brice Hortefeux dont l'absence en politique pèse tant: "Quand il y en a un, ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes". :mrgreen:
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet"
(Tryphon)
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8586
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 781

Re: Potager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Message non lupar Ahmed » 17/12/19, 18:16

Did fait bien d'évoquer les champignons à propos du gui: ce qui entraîne une aversion "active" envers ce dernier, c'est surtout qu'il est apparent et qu'il est donc possible d'intervenir. C'est la même chose avec le lierre, pourtant objectivement moins sujet à controverse...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4106
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 268

Re: Potager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Message non lupar GuyGadebois » 17/12/19, 19:22

Ahmed a écrit : C'est la même chose avec le lierre, pourtant objectivement moins sujet à controverse...

Le lierre n'est pas un parasite.
https://cercles-naturalistes.be/wp-cont ... Hubert.pdf
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet"
(Tryphon)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités