Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsPotager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Theine
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 08/05/19, 18:04

Re: Potager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Message non lupar Theine » 10/05/19, 22:45

Ok merci pour la remarque sur les feuilles, "etre chafoin".
Et Moindreffor, tu dis pas de petits arrosages, plutôt un gros arrosage de temps en temps ? Ca m'arrange tu me diras en termes de timing ;-) mais du coup, j'arrose généreuse au pied seulement ? au pied ET autour du pied ou QUE autour du pied ?
0 x

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3164
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 521

Re: Potager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Message non lupar Moindreffor » 11/05/19, 08:49

autour du pied en évitant soigneusement les feuilles et plutôt le matin pas trop tôt pour que les feuilles puissent sécher rapidement au cas où, il ne faut pas d'humidité sur les feuilles pour éviter le développement du mildiou (en tout cas pour les tomates)
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
jft78
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 20
Inscription : 16/04/19, 21:10
x 1

Re: Potager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Message non lupar jft78 » 12/05/19, 11:34

Moindreffor a écrit :autour du pied en évitant soigneusement les feuilles et plutôt le matin pas trop tôt pour que les feuilles puissent sécher rapidement au cas où, il ne faut pas d'humidité sur les feuilles pour éviter le développement du mildiou (en tout cas pour les tomates)


Est-ce que ça voudrait dire que l'arrosage automatique (tuyau porreux ou goute à goute) est moins efficace qu'un arrosage manuel ?
Je me pose cette question dans le cadre d'un agrandissement de la surface effectivement cultivée. L'arrosage manuel (le soir pour moi) deviendrait une forte contrainte.
0 x
phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1173
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 150

Re: Potager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Message non lupar phil53 » 12/05/19, 12:39

Jft78, ne te tracasse pas trop fait ce qui est le plus adapté coté pratique pour toi. Comme le dit souvent Didier, la nature est résiliente, elle compensera d une manière ou d une autre. Ce qui est certain c est que les plantes ont besoin d eau.
0 x
olivier75
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 764
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 154

Re: Potager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Message non lupar olivier75 » 12/05/19, 18:45

jft78,
Arrosage automatique, goutte à gouttes, ces sont des techniques, derrière tu peux programmer toute les 12h ou toute les semaines, 2mn ou une heure, ou à déclenchement manuel, tu passes et déclenche, souvent pour une demi heure en arrêt automatique, si il y a besoin.
Olivier.
0 x

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3164
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 521

Re: Potager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Message non lupar Moindreffor » 12/05/19, 20:12

jft78 a écrit :
Moindreffor a écrit :autour du pied en évitant soigneusement les feuilles et plutôt le matin pas trop tôt pour que les feuilles puissent sécher rapidement au cas où, il ne faut pas d'humidité sur les feuilles pour éviter le développement du mildiou (en tout cas pour les tomates)


Est-ce que ça voudrait dire que l'arrosage automatique (tuyau porreux ou goute à goute) est moins efficace qu'un arrosage manuel ?
Je me pose cette question dans le cadre d'un agrandissement de la surface effectivement cultivée. L'arrosage manuel (le soir pour moi) deviendrait une forte contrainte.

tu peux arroser manuellement par le dessus ou avec tuyau poreux ou goutteurs par le dessous :mrgreen: mais pas le soir, le matin pas trop tôt pour éviter toute stagnation d'humidité pendant les périodes fraîches de la journée
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
jft78
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 20
Inscription : 16/04/19, 21:10
x 1

Re: Potager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Message non lupar jft78 » 13/05/19, 10:15

Oui un déclenchement manuel suite à un petit passage le matin, c'est possible, même si le matin je suis souvent à la bourre :roll: Le bus et le train n'attendent pas ...
Cette année, si on a encore la canicule, je pourrais déjà observer le matin durant le weekend.
Pour le moment, avec ce que l'on vient de recevoir la semaine passée, l'arrosoir est encore bien rangé.
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3164
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 521

Re: Potager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Message non lupar Moindreffor » 13/05/19, 10:19

jft78 a écrit :Oui un déclenchement manuel suite à un petit passage le matin, c'est possible, même si le matin je suis souvent à la bourre :roll: Le bus et le train n'attendent pas ...
Cette année, si on a encore la canicule, je pourrais déjà observer le matin durant le weekend.
Pour le moment, avec ce que l'on vient de recevoir la semaine passée, l'arrosoir est encore bien rangé.

+1 :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16038
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6457

Re: Potager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Message non lupar Did67 » 13/05/19, 19:04

jft78 a écrit :
Est-ce que ça voudrait dire que l'arrosage automatique (tuyau porreux ou goute à goute) est moins efficace qu'un arrosage manuel ?
Je me pose cette question dans le cadre d'un agrandissement de la surface effectivement cultivée. L'arrosage manuel (le soir pour moi) deviendrait une forte contrainte.


Raisonnons !

a) Un sol a une "RFU" : une réserve facile utilisable (d'eau). C'est la quantité d'eau que peut stocker le sol entre le "ressuyage" (une fois que l'excès d'eau s'est retiré quand un sol a été gorgé) et le moment où l'eau devient difficilement accessible aux plantes (un peu avant le flétrissement).

b) Cette RFU est très variable selon la texture du sol (sableux - faible ! - à limoneux - élevé), selon on épaisseur, selon la teneur en "cailloux", selon la teneur en matières organiques. Je l'ai écrit ailleurs, cela peut varier d'un facteur 1 à 10 ! C'est dire si une "recommandation" générale, c'est du pipeau !

c) La plupart des plantes sont mycorhizées ; la symbiose leur permet de trouver de l'eau (et des minéraux) grâce au réseau inextricable et "passant partout" des mycorhizes.

d) Le mildiou ne se développe que s'il y des gouttes liquides sur la feuille pendant quelques heures (7 à 8, selon la température). Beaucoup de maladies à champignons sont déclenchées ou facilitées par l'humidité sur les feuilles.

Mais dans quelques cas, c'est les hautes températures / le stress hydrique qui sont des "problèmes" pour ds plantes tells les laitues qui montent en fleurs/graines. Là, l'aspersion en plein milieu de l'après-midi rafraichit et évite le stress hydrique. Elles ne vivent pas assez longtemps pour en général, être la victime des champignons.

Il n'y a donc pas de réponse standard !

Observons !

a) Qui a vu des agriculteurs se lever tout les matins pour irriguer le même champ, tous les jours un peu ???

b) Sauf les maraichers produisant des laitues (peut-être quelques autres légumes sensibles comme elles).

Concluons :

a) Irriguer revient à refaire le plein de la RFU du sol.

b) Le plus commode est un "tour d'eau" calculé en fonction des caractéristiques du sol : une fois de temps en temps, on met le "paquet". Et le système plantes-sol est tranquille ! Jusqu'au tour suivant.

J'évite d mouiller le feuillage par du goutte-à-goutte. Je mets des doses importantes, car ensuite, un fois le sol "plein", il peut dessécher en surface, ce qui ralentit l'évaporation, même si le foin le protège !

c) Sauf laitues et semblables...

d) Et on est loin, très loin, des conseils souvent entendus ou lus... Des bonnes vieilles "croyances" et "recettes de grand-père". C'est en tout cas, là où j'arrose (serre essentiellement), ma règle de conduite - sauf que je n'asperse pas les laitues, qui montent donc - pas de pression et cohabitation.

Si tu as une RFU "normale", tu mets une bonne dose le week-end et basta !
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3164
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 521

Re: Potager du paresseux : questions PIERRES / LIERRE / CANICULE ?

Message non lupar Moindreffor » 13/05/19, 20:38

pour les laitues un ombrage artificiel ou naturel (plant de tomates, haricots à rame par exemples) peut favoriser aussi une non montée en température, sauf si c'est toute la masse d'air qui est chaude comme lors d'une canicule, là seul le passage par une dispersion d'eau fera baisser la température
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité