Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsOGM c'est quoi ?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1787
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 311

Re: OGM c'est quoi ?

Message non lupar Moindreffor » 14/02/19, 14:17

janic a écrit : Mais si la médecine non conventionnelle, ramasse des laissés pour compte de la médecine officielle et qu’elle les soigne et les guérit, même à pourcentage statistique équivalent, ç’est cette médecine non conventionnelle qui devient la plus efficace et la plus sure.
Mais même à 90%,

tu affirmes donc que la médecine non conventionnelle soigne à 90% les malades laissés pour compte de la médecine officielle, et tu dis aussi qu'il n'y a aucune statistique possible sur l'efficacité des médecines non conventionnelles, donc tu sors ce 90% de où, de ton chapeau, de ta conviction profonde où tu l'inventes?

si pas de stats pas de %; logique non?
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3868
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 249
Contact :

Re: OGM c'est quoi ?

Message non lupar izentrop » 14/02/19, 14:23

Certains ici font parti des bien-pensant bien nourris. Au Bangladesh ce n'est pas le cas, mais ça n'intéresse pas
Un documentaire, pas un documenteur comme en exhalent régulièrement les chaînes de télévision françaises. On ne s'étonnera donc pas d'apprendre qu'il n'a jamais été diffusé dans l'Hexagone... pas dans la ligne éditoriale... et pas de caméras cachées, d'interlocuteurs harcelés et harponnés, de propos judicieusement sélectionnés, de « scandale » révélé... http://seppi.over-blog.com/2018/12/well ... s-ogm.html
En 1996, les États-Unis commencent la culture de maïs génétiquement modifié Bt dans plusieurs États de la côte Atlantique. Le Bacillus thuringiensis (Bt) est une bactérie qui sécrète une toxine qui s'attaque aux larves de certaines espèces de papillon de nuit, particulièrement voraces. Elle les tue avant qu'elles n'aient eu le temps de se développer. Les maïs Bt sécrètent eux-mêmes cette toxine. «Il n'y a pas un maïs Bt, mais plusieurs», précise Jean-Christophe Pagès, président du comité scientifique du Haut Conseil des Biotechnologies (HCB). «Il s'agit d'un ensemble de maïs transgéniques qui sécrètent des protéines qui peuvent être différentes.» En Europe une seule sorte de maïs Bt est autorisée il s'agit du maïs MON 810. Il est cultivé en Espagne, au Portugal et en République tchèque. En France, après avoir été autorisé, il est désormais interdit.

Un problème pour la biodiversité?
Si le maïs sécrète lui-même ces toxines, rien de très étonnant alors à voir ces plantes mieux résister aux insectes. Mais les plantations alentour de haricots ou de poivrons semblent elles aussi profiter de la situation. Sur la période allant de 1996 à 2016 (après l'introduction des maïs transgéniques), l'utilisation de pesticides n'a eu de cesse de diminuer pour toutes les plantations. En 2016, les quantités de pesticides repandues sur les cultures de poivrons sont près de 3 fois inférieures à celle de 1976! http://www.lefigaro.fr/sciences/2018/03 ... nement.php
Tiens en France c'est l'inverse ... Normal, les éco-terroristes ont tous les droits chez nous.
En France, le politiquement correct moutonnier et la bien-pensance blasée ont entériné un rejet définitif des OGM évacuant sans état d'âme toute approche rationnelle et scientifique. :roll:
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6796
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 106

Re: OGM c'est quoi ?

Message non lupar janic » 14/02/19, 16:40

janic a écrit :
Mais si la médecine non conventionnelle, ramasse des laissés pour compte de la médecine officielle et qu’elle les soigne et les guérit, même à pourcentage statistique équivalent, ç’est cette médecine non conventionnelle qui devient la plus efficace et la plus sure.
tu affirmes donc que la médecine non conventionnelle soigne à 90% les malades laissés pour compte de la médecine officielle,
Il faut tout lire, mon garçon, pas seulement des petits bouts.
Si la médecine conventionnelle soigne et « guérit » 90% de ses clients (personne n’en connait réellement la proportion),
J’aurais tout aussi bien pu écrire 5% pour la médecine officielle, mais cela ne t’aurait pas plu.(par exemple ce pourcentage n’est que de 50% pour les cancers) Donc 5% ou 90% cela ne change rien à l’analyse du fond. Le résultat c’est que la plupart du temps la médecine non conventionnelle voit arriver des laissés pour compte de l’autre avec des résultats , tout aussi supposés équivalents, c'est-à-dire 5% ou 90% ou 43.27125% !
et tu dis aussi qu'il n'y a aucune statistique possible [*]sur l'efficacité des médecines non conventionnelles, donc tu sors ce 90% de où, de ton chapeau, de ta conviction profonde où tu l'inventes?
Tu as donc tant de mal à savoir lire convenablement puisque j’ai écrit que personne ne tient des statistiques sur les médecines non conventionnelles, c'est-à-dire l’Etat par ses organismes puisqu’il refuse des les reconnaitre et donc encore moins à les comptabiliser. Ces chiffres ne sont que des supports comparatifs pas des chiffres officiels ou pas.
si pas de stats pas de %; logique non?
Ah, il est fort le gars, il doit même savoir calculer que 1 plus 1 ça fait 2! :cheesy:
Exactement ! Ce qui veut aussi dire que contester les médecines non conventionnelles sans savoir si elles sont inférieures, égales ou supérieures à l’autre, c’est plombé d’a priori montrant une totale ignorance du sujet.

[*] Sauf que seuls les exemples en faveur de la médecine conventionnelle font l’objet de statistiques, pas ceux de la médecine non conventionnelle qui reste confidentielle.
je n'ai donc pas dit que ce n'était pas possible(elle peut se faire au sein même de cette médecine non conventionnelle) mais pas par les services officiels, puisqu'ils nient toute efficacité en dehors d'eux mêmes!. Toi y en avoir compris et saisi la nuance? :wink:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1787
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 311

Re: OGM c'est quoi ?

Message non lupar Moindreffor » 14/02/19, 20:08

janic a écrit :
janic a écrit :
Mais si la médecine non conventionnelle, ramasse des laissés pour compte de la médecine officielle et qu’elle les soigne et les guérit, même à pourcentage statistique équivalent, ç’est cette médecine non conventionnelle qui devient la plus efficace et la plus sure.
tu affirmes donc que la médecine non conventionnelle soigne à 90% les malades laissés pour compte de la médecine officielle,
Il faut tout lire, mon garçon, pas seulement des petits bouts.
Si la médecine conventionnelle soigne et « guérit » 90% de ses clients (personne n’en connait réellement la proportion),
J’aurais tout aussi bien pu écrire 5% pour la médecine officielle, mais cela ne t’aurait pas plu.(par exemple ce pourcentage n’est que de 50% pour les cancers) Donc 5% ou 90% cela ne change rien à l’analyse du fond. Le résultat c’est que la plupart du temps la médecine non conventionnelle voit arriver des laissés pour compte de l’autre avec des résultats , tout aussi supposés équivalents, c'est-à-dire 5% ou 90% ou 43.27125% !
et tu dis aussi qu'il n'y a aucune statistique possible [*]sur l'efficacité des médecines non conventionnelles, donc tu sors ce 90% de où, de ton chapeau, de ta conviction profonde où tu l'inventes?
Tu as donc tant de mal à savoir lire convenablement puisque j’ai écrit que personne ne tient des statistiques sur les médecines non conventionnelles, c'est-à-dire l’Etat par ses organismes puisqu’il refuse des les reconnaitre et donc encore moins à les comptabiliser. Ces chiffres ne sont que des supports comparatifs pas des chiffres officiels ou pas.
si pas de stats pas de %; logique non?
Ah, il est fort le gars, il doit même savoir calculer que 1 plus 1 ça fait 2! :cheesy:
Exactement ! Ce qui veut aussi dire que contester les médecines non conventionnelles sans savoir si elles sont inférieures, égales ou supérieures à l’autre, c’est plombé d’a priori montrant une totale ignorance du sujet.

[*] Sauf que seuls les exemples en faveur de la médecine conventionnelle font l’objet de statistiques, pas ceux de la médecine non conventionnelle qui reste confidentielle.
je n'ai donc pas dit que ce n'était pas possible(elle peut se faire au sein même de cette médecine non conventionnelle) mais pas par les services officiels, puisqu'ils nient toute efficacité en dehors d'eux mêmes!. Toi y en avoir compris et saisi la nuance? :wink:

donc tu balances des % au pif pour soutenir tes propos et c'est lui qui nous parle de fake new, :mrgreen: il est tellement à bout d'argument qu'il les invente de toutes pièces, on touche le fond :( pathétique
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6796
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 106

Re: OGM c'est quoi ?

Message non lupar janic » 14/02/19, 20:50

donc tu balances des % au pif pour soutenir tes propos et c'est lui qui nous parle de fake new, :mrgreen: il est tellement à bout d'argument qu'il les invente de toutes pièces, on touche le fond :( pathétique
toujours aussi nul en raisonnement! Relis ce qui a été écrit: SI conditionnel utilisant une possible situation, pas une affirmation particulière. retourne à l'école!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1787
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 311

Re: OGM c'est quoi ?

Message non lupar Moindreffor » 14/02/19, 22:37

janic a écrit :
donc tu balances des % au pif pour soutenir tes propos et c'est lui qui nous parle de fake new, :mrgreen: il est tellement à bout d'argument qu'il les invente de toutes pièces, on touche le fond :( pathétique
toujours aussi nul en raisonnement! Relis ce qui a été écrit: SI conditionnel utilisant une possible situation, pas une affirmation particulière. retourne à l'école!

tu découpes nos propos en tellement de morceaux pour démonter chaque bout de phrase que ça fait bien longtemps que je ne te lis plus qu'en diagonale, on écris une phrase t'en fait 3 pages, avec 10 découpes, tu crois qu'on a que ça à faire de te lire, non je passe relève un truc et basta je passe à autre chose, mais toi apparemment tu y consacres des plombes, alors s'il suffit de glisser un "si" pour argumenter, là on frise le ridicule, on peut tout se permettre
par chez moi on dit si ma tante en avaient on l'appellerait mon oncle, donc oui "si" on avait la preuve de la dangerosité du glyphosate, on pourrait l'interdire
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6796
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 106

Re: OGM c'est quoi ?

Message non lupar janic » 15/02/19, 08:08

tu découpes nos propos en tellement de morceaux pour démonter chaque bout de phrase que ça fait bien longtemps que je ne te lis plus qu'en diagonale, on écris une phrase t'en fait 3 pages, avec 10 découpes, tu crois qu'on a que ça à faire de te lire, non je passe relève un truc et basta je passe à autre chose, mais toi apparemment tu y consacres des plombes, alors s'il suffit de glisser un "si" pour argumenter, là on frise le ridicule, on peut tout se permettre

Tu mets exactement le doigt sur ce qui est le drame de notre société où les informations arrivent en masse et où les gens n’ont plus le temps ou le désir de décrypter celles-ci et donc dont tu fais, alors, partie. Or, selon ta prétention, si tu es allé en université suivant le lycée, on y est supposé apprendre et avoir appris l’analyse de texte et de la philosophie en plus avec un chouia de linguistique ou chaque pensée, chaque bout de phrase, dans un contexte particulier, peut, peuvent, donner sens à diverses interprétations comme en théologie… que tu ignores complètement comme le reste.
Tu as donc oublié tout ça, semble-t-il !
Maintenant si ce décryptage, ces analyses, ne t’intéressent pas, rien ne t’oblige à donner ton avis...en diagonale.
par chez moi on dit si ma tante en avaient on l'appellerait mon oncle, donc oui "si" on avait la preuve de la dangerosité du glyphosate, on pourrait l'interdire
Les perturbateurs endocriniens y seront pour quelque chose.
Donc Si on avait la preuve de l’innocuité des produits chimiques, on pourrait les utiliser, mais ce n’est pas le cas et régulièrement des produits de synthèse, supposés pendant des années avoir été de gentils produits bien innocents, se révèlent dangereux à terme et que l’on retire enfin après de nombreux handicapés et de morts sacrifiés sur l’autel de la rentabilité et du pognon à toute fin.(genre HPV) https://aimsib.org/2018/09/30/gardasil- ... -approche/
Le glyphosate n’est qu’une toute petite partie de l’immense iceberg de la chimie qui finira par faire couler le Titanic, insubmersible soit disant, qu’est l’humanité et le reste du vivant sur cette terre.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1787
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 311

Re: OGM c'est quoi ?

Message non lupar Moindreffor » 15/02/19, 12:53

janic a écrit :on retire enfin après de nombreux handicapés et de morts sacrifiés sur l’autel de la rentabilité et du pognon à toute fin.
entre temps ils ont sauvé aussi de bien plus nombreuses vies, ce n'est pas l'autel du pognon (tu as vraiment un problème avec l'argent) mais du moindre mal, fasse à des maladies dites "incurables" il y a des années, la chimie a permit de guérir certains malades mais pas tous, après avec l'expérience des années plus tard on fait un bilan, et on retire les molécules qui n'ont pas un bénéfice suffisant par rapport aux nouvelles

il y a 40-50 ans on ne dialysait pas les gens, ils mouraient tout simplement, maintenant la technique et la chimie permettent des les maintenir en vie, et plus récemment la chimie permet de greffer ces malades, donc tout n'est pas si noir que tu le prétends

donc tu estimes à combien d'une vie, à partir de combien d'€ il faut stopper tout traitement, à partir de combien on doit sacrifier une vie pour ne pas enrichir le lobby pharma? puisque pour toi c'est avant tout du pognon et rien d'autre
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6796
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 106

Re: OGM c'est quoi ?

Message non lupar janic » 15/02/19, 14:40

janic a écrit :on retire enfin après de nombreux handicapés et de morts sacrifiés sur l’autel de la rentabilité et du pognon à toute fin.

entre temps ils ont sauvé aussi de bien plus nombreuses vies,
ce passage concernait spécifiquement le HPV qui a ce jour n'a jamais pu prouver son efficacité sur des cancers qui n'apparaitrons que dans 20 ans environ.(lis l'article cité en entier)
Donc on ne peut pas dire, affirmer, quelque chose sans en apporter la preuve par des chiffres précis, statistiquement prouvable et comparables à d’autres systèmes de santé.
SI, encore une fois, la médecine chimique « sauve » des vies, combien d’autres, que la médecine chimique n’a pas pu sauver, l’auraient été par d’autres moyens moins violents et destructeurs comme les cancers? Indépendamment de tout aspect financier
ce n'est pas l'autel du pognon (tu as vraiment un problème avec l'argent)
Au contraire, l'industrie du médicament balbutiante du 19° siècle à explosé au début du 20° siècle, sans aucun recul à long terme, seul le résultat immédiat étant pris en considération, donc efficace à court terme, mais dommageable à long terme ( donc très couteux pour la communauté humaine) et désastreuse pour l'environnement.
Or, ce n’est pas mon problème l’argent puisque je n’utilise aucun de ces moyens en questions. Si j’avais à faire face à un problème de santé, courant, je le ferais en sortant l’argent de ma poche, pas celle de la SS, comme je l’ai fait jusqu’à ce jour (comme ceux qui ne sont pas pour les produits chimiques) Par contre ce sont des médecins comme les médecins du monde, ou Delépine, cité, qui sont scandalisés par le prix de certains traitements (en particulier pour le cancer en son cas) qui le dénoncent.
https://www.medecinsdumonde.org/fr/actu ... edicaments
ROMPRE LE MONOPOLE
Sur les territoires où il est en vigueur, le brevet crée une situation de monopole de 20 ans qui empêche toute compétition avec les formes génériques. C’est ainsi que le prix de 12 semaines de sofosbuvir en France est à 41 680 euros alors que la même molécule est vendue 220 euros en Inde.

Si ça ce n’est pas une question de pognon justement. :evil:
mais du moindre mal, fasse à des maladies dites "incurables" il y a des années, la chimie a permit de guérir certains malades mais pas tous, après avec l'expérience des années plus tard on fait un bilan, et on retire les molécules qui n'ont pas un bénéfice suffisant par rapport aux nouvelles
La notion de moindre mal se mesure non pas par rapport à soi même (par exemple les vaccins comparés à d’autres vaccins et non par rapport à de vrais placebos) mais par rapport à tous les moyens disponibles de part le monde. Par exemple la maladie de Lyme ! Mais évidemment ce n’est pas fait puisque big pharma à un monopole de fait.
Or, une maladie incurable n’est considérée comme telle que dans le cadre restreint de la médecine officielle, toujours, dont elle se présente à la fois comme juge et partie exclusifs, une fois de plus.

il y a 40-50 ans on ne dialysait pas les gens, ils mouraient tout simplement, MAINTENANT LA TECHNIQUE et la chimie permettent des les maintenir en vie,
Les premières dialyses apparaissent en France en 1954.
Là tu as raison sur la technique car il s’agit plus de la technologie au service de la médecine, ce que personne ne conteste nulle part. C’est comme utiliser une jambe artificielle en cas de jambe amputée. Maintenant la chimie permettant de les maintenir en vie, ta formulation est bonne : maintenir en vie, pas être en bonne santé. Les ehpad sont pleins de gens maintenus en vie aussi, mais dans quel état et drogués par de multiples médicaments de toutes sortes, ça c’est la belle vie ! :cheesy:
et plus récemment la chimie permet de greffer ces malades, donc tout n'est pas si noir que tu le prétends

Il ne s’agit pas de voir tout en noir, mais d’être réaliste. Les greffes qui sont des techniques extraordinaires, ne concernent que les cas où des greffons sont disponibles et la chimie ne permet pas les greffes, elle empêche seulement les rejets en court-circuitant le système immunitaire et donc rend l’individu greffé susceptible de choper n’importe quel virus ou bactérie (d’où leur trouille carabinée d’être contaminés et voulant que l’humanité entière se stérilise pour les sauver, eux seuls, et à n’importe quel prix). C’est compréhensible que l’individu ait peur et veuille survivre, mais cela ne peut et ne doit se faire que lorsque l’éthique n’est pas bafouée.
donc tu estimes à combien d'une vie, à partir de combien d'€ il faut stopper tout traitement, à partir de combien on doit sacrifier une vie pour ne pas enrichir le lobby pharma? puisque pour toi c'est avant tout du pognon et rien d'autre
L'exemple de médecins du monde montre que la relation soins et prix sont contestables.
Tu as mal compris la démarche. Tu contestes toute possibilité d’action d’autres médecines que celle que tu utilises et surtout sans connaitre ou vouloir prendre en considération d’autres solutions pas toxiques, elles, pour l’organisme. Or le prix d’une vie est ie même sur le plan éthique, mais il n’est pas rattaché exclusivement à une seule technique surtout monopolistique ? Ca rappelle trop la domination religieuse du catholicisme sur le protestantisme (qui protestait contre justement ce monopole) et qui résolvait la question par élimination des contestataires.
Donc si un traitement est proposé, à un malade, et que celui-ci l’agrée, il n’y a rien à y redire, cela s’appelle la liberté de choix
mais du moindre mal, fasse à des maladies dites "incurables" il y a des années, la chimie a permit de guérir certains malades mais pas tous, après avec l'expérience des années plus tard on fait un bilan, et on retire les molécules qui n'ont pas un bénéfice suffisant par rapport aux nouvelles

La notion de moindre mal se mesure non pas par rapport à soi même (par exemple les vaccins comparés à d’autres vaccins et non par rapport à de vrais placebos) mais par rapport à tous les moyens disponibles de part le monde. Par exemple la maladie de Lyme ! Mais évidemment ce n’est pas fait puisque big pharma à un monopole de fait.
Or, une maladie incurable n’est considérée comme telle que dans le cadre restreint de la médecine officielle, toujours, donc elle se présente à la fois comme juge et partie exclusifs, une fois de plus.
il y a 40-50 ans on ne dialysait pas les gens, ils mouraient tout simplement, MAINTENANT LA TECHNIQUE et la chimie permettent des les maintenir en vie,

Là tu as raison sur la technique car il s’agit plus de la technologie au service de la médecine, ce que personne ne conteste nulle part. C’est comme utiliser une jambe artificielle en cas de jambe amputée. Maintenant la chimie permettant de les maintenir en vie, ta formulation est bonne : maintenir en vie, pas être en bonne santé. Les ehpads sont pleins de gens maintenus en vie aussi, mais dans quel état et drogués par de multiples médicaments de toutes sortes, ça c’est la belle vie !
et plus récemment la chimie permet de greffer ces malades, donc tout n'est pas si noir que tu le prétends

Il ne s’agit pas de voir tout en noir, mais d’être réaliste. Les greffes qui sont des techniques extraordinaires, ne concernent que les cas où des greffons sont disponibles et la chimie ne permet pas les greffes, elle empêche seulement les rejets en court-circuitant le système immunitaire et donc rend l’individu greffé susceptible de choper n’importe quel virus ou bactérie (d’où leur trouille carabinée d’être contaminés et voulant que l’humanité entière se stérilise pour les sauver, eux seuls et a n’importe quel prix). C’est compréhensible que l’individu ait peur et veuille survivre, mais cela ne peut et ne doit se faire que lorsque l’éthique n’est pas bafouée.
Donc si un traitement est proposé, à un malade, et que celui-ci l’agrée, il n’y a rien à y redire, cela s’appelle la liberté de choix thérapeutique conscient et informé. Mais lorsqu’un système quelconque prétend que lui et lui seul détient « la vérité hors de laquelle il n’y a point de salut » dixit le catholicisme encore, ce n’est plus de la liberté de choix thérapeutique mais du totalitarisme contre lequel les sociétés qui se disent démocratiques luttent, mais qui le pratiquent couramment (faites ce que je dis, mais pas ce que je fais) comme les vaccinations obligatoires ultra disparates d’un pays à l’autre.
Donc il n’est pas question d’arrêter quoique ce soit, en cours, ne serait que parce que le système ne reconnait que ce que lui-même a institué et qu’il est dans l’incapacité de proposer autre chose (à part quelques esprits ouverts, pas totalement conditionnés par celui-ci.). Donc ce n’est pas seulement une question de pognon, mais beaucoup tout de même puisque les pro allopathie contestent le remboursement de l’homéopathie, malgré les vies qu’elle a sauvé, pour presque rien coté pognon.
Plus les autres médecines alternatives qui sauvent aussi des vies pour 0 Euros pour la société.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1243
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 59

Re: OGM c'est quoi ?

Message non lupar Exnihiloest » 10/03/19, 16:29

OGM c'est quoi ? Entre autres un moyen de réduire les pesticides.

Après cinq ans d'introduction, le ministère de l'agriculture Bangladais a effectué une évaluation de la culture d'aubergines génétiquement modifiées (BT Brinjal). Cet OGM est protégé de la pyrale grâce à des gènes de Bacillus thuringiensis qui lui ont été rajoutés.

Les agriculteurs qui cultivent la variété résistante aux insectes ont de meilleurs revenus que leurs confrères (+55%) et ont besoin d'utiliser moins de pesticides. 27.000 fermiers sur les 150.000 qui cultivent l'aubergine ont planté une des cinq variétés OGM.

http://seppi.over-blog.com/2018/08/la-c ... adesh.html
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités