Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
bobbysolo67
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 57
Inscription : 23/07/16, 15:29
Localisation : Alsace
x 25

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar bobbysolo67 » 10/02/18, 21:36

Did67 a écrit :Dommage qu'il y ait une énorme "bourde" : la phénologie existe - c'est la branche de la biologie qui s'occupe des stades de développement des végétaux (dits stades phénologiques)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ph%C3%A9nologie


Je voudrais partager avec vous un calendrier "phénologique" que j'ai réalisé, il y a une bonne vingtaine d'années, à partir d'articles parus dans les "4 Saisons du Jardinage". Certaines cases sont devenues obsolètes, vous corrigerez de vous-même...
Pièces jointes
Cal phéno0003.jpg
Cal phéno0003.jpg (282.89 Kio) Consulté 611 fois
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12467
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4149

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 11/02/18, 11:24

stylo67 a écrit :
Bonjour Didier 67 il y est indiqué la phénologie c'est phénoménale d'après moi l'orthographe est juste puisque c'est la phénologie qui est phénoménale cet adjectif s'écrit donc au féminin avec un e (il me semble)


A priori, j'ai demandé à des gens plus pointus en français que moi : c'est phénoménal serait "neutre" donc masculin...

On dirait bien :"La phénologie, c'est croustillant" et non pas "croustillante" !

Mais bon, l'erreur concerne surtout "phénologie", qui existe et est tout à fait autre chose...
1 x
Avatar de l’utilisateur
Julienmos
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 647
Inscription : 02/07/16, 22:18
Localisation : l'eau reine
x 148

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Julienmos » 11/02/18, 11:29

je viens de lire ceci, à propos du gel:

"Les gelées sont bien là et c'est une bonne chose pour le potager et pour la nature en général. En effet, le gel régule la population d'insectes, facilite la décomposition des végétaux morts, lève la dormance des graines, favorise la fructification des arbres..."

le gel, une bonne chose ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12467
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4149

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 11/02/18, 12:21

Chez nous : oui. Le "système" est adapté.

Mais sous climat tropical, il y a d'autres "systèmes" qui marchent très bien sans !!!

L'argumentaire comme quoi cela "favorise la décomposition" est un peu tiré par les cheveux, même s'il est vrai. Les matières organiques gelées "éclatent", ce qui favorisera, lors du réchauffement, la décomposition... Mais sans cela, cela se décomposerait très bien aussi !
1 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6547
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 428

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Ahmed » 11/02/18, 12:41

En ce qui concerne la dormance, le froid ordinaire d'une certaine durée suffit; ce n'est que lorsque l'on veut accélérer artificiellement la levée de dormance (ou la provoquer hors saison) que des périodes brèves de froid intense sont nécessaires.
L'extermination des nuisibles par le froid me laisse plus que dubitatif, car les bestioles en question sont adaptées à l'hivernage. Beaucoup d'insectes ne subsistent que sous la forme de larves ou de reproducteurs qui "exploseront" au printemps. Les régions arctiques sont réputées pour leurs moustiques qui ne sont pourtant pas des variétés à fourrure! :lol:
2 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2048
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 335

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar sicetaitsimple » 11/02/18, 13:04

Julienmos a écrit :le gel, une bonne chose ?


Concernant nos amies les limaces, il semble d'après cet article https://agriculture-de-conservation.com ... tures.html
relatant des observations sur trois hivers successifs que des épisodes de gel sans couverture neigeuse fasssent reculer les populations au début du printemps.Ensuite ça peut revenir à la "normale" en fonction notamment des précipitations.

Malheureusement, j'ai bien peur qu'une couche de foin ne joue le même rôle qu'une couche neigeuse....
1 x
Avatar de l’utilisateur
stylo67
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 20
Inscription : 19/05/17, 08:48
Localisation : alsace franche comté
x 11

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar stylo67 » 11/02/18, 14:13

Did67 a écrit :
stylo67 a écrit :
Bonjour Didier 67 il y est indiqué la phénologie c'est phénoménale d'après moi l'orthographe est juste puisque c'est la phénologie qui est phénoménale cet adjectif s'écrit donc au féminin avec un e (il me semble)


A priori, j'ai demandé à des gens plus pointus en français que moi : c'est phénoménal serait "neutre" donc masculin...

On dirait bien :"La phénologie, c'est croustillant" et non pas "croustillante" !

Mais bon, l'erreur concerne surtout "phénologie", qui existe et est tout à fait autre chose...


Excuse de cette remarque bon j'ai pris note
0 x
Avatar de l’utilisateur
Stef72
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 228
Inscription : 22/08/16, 15:43
Localisation : Sarthe
x 82

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Stef72 » 11/02/18, 19:04

c'est bon, c'est corrigé du coté de la librairie permaculturelle, ils parlent bien maintenant de phénoculture.
c'est bien que Didier figure sur un tel site. je recommande aux passionné de jeter un coup d'oeil à leur catalogue, j'ai commandé pas mal d'ouvrages chez eux (par exemple l'encyclopédie des plantes indicatrices). Si on en commande plusieurs, les frais de ports sont offerts, et ça fait ça de moins pour la fnac et amazon !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Julienmos
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 647
Inscription : 02/07/16, 22:18
Localisation : l'eau reine
x 148

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Julienmos » 12/02/18, 20:40

j'ai une question, toujours aussi nulle et un peu bizarre...

peut-on, dans le cas d'une terre un peu argilo limoneuse, parler de terre "grasse" ?

je sais pas si elle est "graisseuse", je crois pas.
Mais l'autre jour, dans la vidéo où Didier émiette avec facilité entre ses doigts de la terre de son potager, je m'étais dit que si je faisais de même chez moi, alors qu'elle était très humide, mes doigts n'en ressortiraient pas aussi propres, et que j'aurais du mal à l'effriter car c'est un tantinet plus collant (c'est moins évident quand elle est bien ressuyée).
Elle semble un peu luisante aussi, mais ça c'est sûrement plutôt un effet de l'humidité que du "gras" ? encore que... les sécrétions, glus et autres, les turricules... tout cela colle un peu et peut-être que ça contribue à donner cet aspect et cette consistance "gluante"?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12467
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4149

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 12/02/18, 21:12

Le français est une langue formidable ! Il y a parfois plusieurs mots pour une même chose, à des nuances près : fainéant, paresseux, glandeur...

Et à l'inverse, un mot a plusieurs sens : un sol "gras" ne renferme pas de corps gras ; c'est une "analogie"... On appelle un sol "gras" un sol riche en argiles, car, en effet, les argiles sont collantes comme peut l'être la graisse...

On parle aussi de "vieille graisse" s'agissant des substances humiques ; là encore, parce que l'aspect est collant / gluant. Il s'agit de "colloïdes", que j'appelle "glus" pour faire moins savants...
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

D'autres pages qui vont certainement vous intéresser: