Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
olivier75
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 611
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 109

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar olivier75 » 02/07/18, 17:45

Bonjour,

Je les ai regardé il y a quelques mois, ne t'inquiète pas vous êtes sur la même longueur d'onde. Il me semble les avoir conseillés à l'époque, environ 6/7h quand même, de cours accessibles et gratis par un passionné. Le réseau est dans dans le même objectif que le potager du paresseux, planter/semer et récolter, sans travail ni traitement, ni destruction du sol entre les 2. Avec une diversité d'acteur et de contexte, il vont chercher l'info à la source et la diffusent.
Olivier
1 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12474
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4150

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 02/07/18, 18:43

On se comprend ! Je suis un "généraliste", qui essaye de mettre ensemble, de façon cohérente, des éléments "creusés" par des spécialistes. Je n'invente rien. J'assemble. Je ne suis pas à l'abri d'une confusion... J'ai des lacunes. J'écris parfois vite, sans prendre le temps d’approfondir. Le sentiment de ne plus trop avoir le temps !!! Il y a aussi, dans ce que je dis ou écrit, une part d'intuition ! [Choquant, pour quelqu'un prétend s'appuyer sur des connaissances scientifiques. Mais je ne peux m'appuyer que tant que j'en ai. Au-delà, dans le "nomands'land ", j'en reste réduit à mes intuitions]
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12474
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4150

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 02/07/18, 18:54

olivier75 a écrit :Le réseau est dans dans le même objectif que le potager du paresseux, planter/semer et récolter, sans travail ni traitement, ni destruction du sol entre les 2. Avec une diversité d'acteur et de contexte, il vont chercher l'info à la source et la diffusent.
Olivier


Oui, je sais.

Mais bon, des Konrad Schreiber, des Mulet ne m'impressionnent pas particulièrement. Ils sont comme moi, à essayer de comprendre. A "assembler". A affirmer...

Nous avons nos nuances dans les interprétations. Même si en gros, on est d'accord.

Mais là, sur les mycorhizes, c'est autre chose. On change de division. C'est un spécialiste qui connait ça par cœur ! Un peu comme si tu te trouves avec un ingé moteur de chez Ferrari. Même si t'es bon mécano et que tu fais une partie de tes réparations toi-même, tu ne vas pas te risquer à le contredire quand il t'explique qu'avec ses soupapes céramiques, à 20 000 tours/mn, ils optimisent de telle ou telle façon... Ou, pour faire dans l'actualité, ce n'est pas à Mbappé que je vais expliquer comment passer la défense argentine et qu'il faudrait mettre le turbo sans toutefois perdre le ballon !
1 x
olivier75
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 611
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 109

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar olivier75 » 02/07/18, 19:03

Oui, c'est sûr, et que l'on soit réceptif, ou pas (Olivier Husson), ce sont de vrais spécialistes qui savent parler de leurs sujets, et régulièrement aussi, ils parlent d"intuitions" qu'il n'ont pas (encore?) réussi à prouver. En tout cas que l'on en retienne un peu ou pas, que ça nous soit utile dans nos cultures ou pas, ce ne sont pas des heures perdues, elles construisent nos intuitions justement.
Olivier
1 x
ChristianC
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 62
Inscription : 01/06/17, 13:51
Localisation : Hérault, Cazilhac
x 21

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar ChristianC » 02/07/18, 19:26

Comparatif : y-a pas photo !

Dans l'idée souvent rappelée sur le site qu'il faut si possible faire des comparaisons qui se tiennent, je vous présente ci-après 4 photos prises dans mes parcelles (2 fois 100m2, qui son l'une à côté de l'autre).

Elles semblent indiquer 2 choses : l'importance d'un bon foin plutôt qu'un foin "pailleux", et, peut-être, l'intérêt d'un choix de période pour poser le foin par rapport aux cultures (semis, plantation).

Les deux premières photos illustrent l'état des plants de tomates. Les deux photos suivantes l'état des concombres.
Pour chacune des paires, la première est prise sur la parcelle 1, qui a reçu en août 2017 une couche d'un foin coupé tardivement (alors que le vert avait disparu) et la seconde la parcelle 2, couverte en début janvier 2018 d'un foin de qualité "alimentation" du bétail (ovins). Rappel : nous sommes dans le haut du département 34 (Hérault).

Mis à part ces dépôts de foin, les parcelles n'ont rien reçu de ma part, sauf des arrosages identiques et récents.

J'appelle donc à commentaire.

IMG_0397.JPG
Plants de tomates sur foin pailleux d'aôut 2017
IMG_0397.JPG (145.14 Kio) Consulté 215 fois


IMG_0398.JPG
Plants de tomates sur foin de qualité de janvier 2018
IMG_0398.JPG (144.28 Kio) Consulté 215 fois


IMG_0400.JPG
Plants de concombres sur foin pailleux d'aôut 2017
IMG_0400.JPG (155.24 Kio) Consulté 215 fois


IMG_0399.JPG
Plants de concombres sur foin de qualité de janvier 2018
IMG_0399.JPG (141.01 Kio) Consulté 215 fois
1 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12474
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4150

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 02/07/18, 19:57

1) Cela me fait plaisir, cet "essai" simple mais bien conduit...

2) Et malgré tout il va nous être difficile de conclure car deux facteurs essentiels varient en même temps - la date de mise en place et la qualité - et probablement, jouent dans le même sens !

a) foin pailleux / mise en place été 2017

- le foin est sans aucun doute, plus riche en C, plus pauvre en N ; donc un C/N qui devrait se rapprocher de celui de la paille, sans toutefois l'atteindre car malgré tout, ce sont les graminées entières et pas celles dont le meilleur est parti dans l'épis (comme c'est le cas de la paille)...

- au lieu du 20 à 30 d'un "bon foin", on a peut-être un 40-50 ??? (la paille se situant du coté de 80-100).

- la mise en place en été 2017 a déclenché, à l'automne 2017, une minéralisation active, dans un sol encore chaud, redevenu humide avec les pluies d'automne ; en l'absence de végétation vivante, les nitrates formés ont été lessivés durant l'hiver...

b) bon foin / mise en place janvier

- là, on a situé "idéale" : C/N sans doute d'un ordre de grandeur de 20 ; minéralisation qui n'a commencée qu'une fois le sol réchauffé ce printemps / début d'été.

Ceci dit, la différence me stupéfait !!! Tout simplement. Je n'aurais jamais pensé qu'il puisse y avoir une telle différence. Je n'aurais jamais pensé que les organismes du sol soiet aussi sensible à la qualité de leur alimentation. Chez la vache laitière, on connait ça. Chez mes parents, je me souviens qu'on remarquait une différence quand on changeait de "veine" de foin. Il suffisait qu'on passe d'un bon foin, récolté tôt et dans de bonnes conditions, à u n foin fauché plus tard, ayant pris un orage et la production de lait baissait.

Mais comme avec de la paille "cela marche" aussi, je pensais que le foin, peu importe la qualité, ce sera de toute façon suffisamment bon... ou bine meilleur que la paille. ERREUR.
1 x
Moindreffor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 793
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 200

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 02/07/18, 20:18

Did67 a écrit :1) Cela me fait plaisir, cet "essai" simple mais bien conduit...

2) Et malgré tout il va nous être difficile de conclure car deux facteurs essentiels varient en même temps - la date de mise en place et la qualité - et probablement, jouent dans le même sens !

a) foin pailleux / mise en place été 2017

- le foin est sans aucun doute, plus riche en C, plus pauvre en N ; donc un C/N qui devrait se rapprocher de celui de la paille, sans toutefois l'atteindre car malgré tout, ce sont les graminées entières et pas celles dont le meilleur est parti dans l'épis (comme c'est le cas de la paille)...

- la mise en place en été 2017 a déclenché, à l'automne 2017, une minéralisation active, dans un sol encore chaud, redevenu humide avec les pluies d'automne ; en l'absence de végétation vivante, les nitrates formés ont été lessivés durant l'hiver...

on a tout de même accumulation de 2 phénomènes qui épuisent l'azote, donc pas de conclusion hâtive, le bon foin, encore vert lui va contenir plus d'azote
on a juste une belle confirmation qu'en fin d'automne, il y a une bonne minéralisation, d'où l'intérêt de mettre en place un couvert végétal, et que lorsque c'est vert ça contient de l'azote en plus grande quantité, en effet très bonne démarche, Didier tu as la preuve que tu ne dis pas de "conneries" :mrgreen:
j'obtiens moi aussi ce qui était attendu avec mon faux BRF, une faim d'azote qu'un mois de septembre froid et l'absence d'apport de tontes n'ont pas permis de compenser
1 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12474
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4150

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 02/07/18, 22:45

Mycorhizes 2 et 3/10 : et tout est d'une clarté limpide...

Je ne savais pas que cela participait à l'adaptation des plantes au calcium, ni ne connaissait le mécanisme par lequel le calcium "fige" les molécules qui servent de "pompes" pour introduire / évacuer certains éléments...

Je me régale !!! S'il vous plait, perdez un peu de temps à regarder cela. C'est indispensable pour cesser de raisonner comme une courge, en pensant que les plantes absorbent passivement, qu'un sol est comme une mécanique, enfin bref, pour comprendre ce que "sol vivant" veut réellement dire.
1 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1451
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 160

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar nico239 » 03/07/18, 00:04

Did67 a écrit :Mycorhizes 2 et 3/10 : et tout est d'une clarté limpide...

Je ne savais pas que cela participait à l'adaptation des plantes au calcium, ni ne connaissait le mécanisme par lequel le calcium "fige" les molécules qui servent de "pompes" pour introduire / évacuer certains éléments...

Je me régale !!! S'il vous plait, perdez un peu de temps à regarder cela. C'est indispensable pour cesser de raisonner comme une courge, en pensant que les plantes absorbent passivement, qu'un sol est comme une mécanique, enfin bref, pour comprendre ce que "sol vivant" veut réellement dire.


J'aime bien.... depuis le temps que je le dis Image
1 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1451
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 160

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar nico239 » 03/07/18, 00:08

Did67 a écrit :1) Cela me fait plaisir, cet "essai" simple mais bien conduit...

2) Et malgré tout il va nous être difficile de conclure car deux facteurs essentiels varient en même temps - la date de mise en place et la qualité - et probablement, jouent dans le même sens !

a) foin pailleux / mise en place été 2017

- le foin est sans aucun doute, plus riche en C, plus pauvre en N ; donc un C/N qui devrait se rapprocher de celui de la paille, sans toutefois l'atteindre car malgré tout, ce sont les graminées entières et pas celles dont le meilleur est parti dans l'épis (comme c'est le cas de la paille)...

- au lieu du 20 à 30 d'un "bon foin", on a peut-être un 40-50 ??? (la paille se situant du coté de 80-100).

- la mise en place en été 2017 a déclenché, à l'automne 2017, une minéralisation active, dans un sol encore chaud, redevenu humide avec les pluies d'automne ; en l'absence de végétation vivante, les nitrates formés ont été lessivés durant l'hiver...

b) bon foin / mise en place janvier

- là, on a situé "idéale" : C/N sans doute d'un ordre de grandeur de 20 ; minéralisation qui n'a commencée qu'une fois le sol réchauffé ce printemps / début d'été.

Ceci dit, la différence me stupéfait !!! Tout simplement. Je n'aurais jamais pensé qu'il puisse y avoir une telle différence. Je n'aurais jamais pensé que les organismes du sol soiet aussi sensible à la qualité de leur alimentation. Chez la vache laitière, on connait ça. Chez mes parents, je me souviens qu'on remarquait une différence quand on changeait de "veine" de foin. Il suffisait qu'on passe d'un bon foin, récolté tôt et dans de bonnes conditions, à u n foin fauché plus tard, ayant pris un orage et la production de lait baissait.

Mais comme avec de la paille "cela marche" aussi, je pensais que le foin, peu importe la qualité, ce sera de toute façon suffisamment bon... ou bine meilleur que la paille. ERREUR.


Édifiant en effet.... Image
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités

D'autres pages qui vont certainement vous intéresser: