Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsDestruction de la biodiversité par souci de propreté

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1155
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 89

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar être chafoin » 04/07/19, 23:50

sicetaitsimple a écrit :
VetusLignum a écrit :
sicetaitsimple a écrit :Ca théorise (ou blablate, au choix) beaucoup ici, je trouve.....Vous êtes agriculteur, ou jardinier du Dimanche?

C'est un sujet qui me tient à cœur, donc comme retour j'aurais espéré autre chose que de l'ironie.

Alors, agriculteur ou jardinier du Dimanche?
Quel est le rapport avec le sujet ?

L'idée que le sauvage est souvent associé au "dégueulasse" me parait au contraire révélateur du rapport de certains (parfois très médiatisés) avec la nature.
attali 2.JPG
attali 2.JPG (12.53 Kio) Consulté 450 fois
attali citation.JPG
attali citation.JPG (34.52 Kio) Consulté 450 fois
1 x

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2840
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 428

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar sicetaitsimple » 05/07/19, 08:25

être chafoin a écrit :[Quel est le rapport avec le sujet ?


Le rapport avec le sujet, il remonte à la page 1 ou j'écrivais:"Attention, il peut quand même y avoir quelques impératifs, par exemple la lutte contre la dissémination du chardon, qui imposent ces fauchages.
0 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1155
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 89

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar être chafoin » 05/07/19, 13:33

Je comprends toujours pas le lien avec la situation professionnelle ou de loisir de VetusL....
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2840
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 428

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar sicetaitsimple » 05/07/19, 13:49

être chafoin a écrit :Je comprends toujours pas le lien avec la situation professionnelle ou de loisir de VetusL....


Le lien c'est quand il est écrit quelques pages plus loin "en fait, je me dis que laisser de la végétation hors de contrôle peut créer une angoisse et un sentiment d'insécurité chez des agriculteurs pour qui tout contrôler (et en particulier, contrôler les adventices et les ravageurs) est vu comme une priorité vitale." auquel je répondais que " quand on en vit, c'est effectivement vital."

Bref, ce qu'on fait dans son potager est une chose, en faire de la psychologie à deux balles et en tirer des "règles" applicables par les agriculteurs en est une autre.
0 x
VetusLignum
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 342
Inscription : 27/11/18, 23:38
x 26

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar VetusLignum » 23/07/19, 13:04

Un fait dont on ne parle pas beaucoup, la présence importante d’azote dans les pluies (du fait probablement de la pollution automobile), qui, bien qu’étant une bonne nouvelle pour les champs et jardins (à supposer qu’il pleuve), a aussi pour conséquence de favoriser sur les bords des routes certaines espèces (orties, cerfeuil, berce…) au détriment d’autres (alliaire, lotier…) ; avec probablement des impacts aussi sur les populations d’insectes. La forte réduction du nombre de certains papillons y est peut-être liée.

https://www.woodlands.co.uk/blog/flora- ... our-flora/
https://www.theguardian.com/commentisfr ... t-sparrows
https://www.plantlife.org.uk/applicatio ... ebpdf2.pdf

Notons que ce chardon n’est pas cité parmi les espèces qui en bénéficient.
Reste que ces études confirment que les fleurs des bords des routes ont besoin d’un sol pauvre ; et que le sol s’enrichissant, leur diversité se réduit.
Cela va dans le sens de l’idée évoquée plus haut que les résidus de fauche des bords de route devraient être collectés.
1 x

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4563
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 339
Contact :

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar izentrop » 23/07/19, 16:37

VetusLignum a écrit :Reste que ces études confirment que les fleurs des bords des routes ont besoin d’un sol pauvre
Quelle étude ? ... et le lien sol pauvre = biodiversité n'est pas évident.

Il y a un programme européen de lutte contre l'Eutrophisation des écosystèmes terrestres due à la pollution de l'air https://www.eea.europa.eu/airs/2018/nat ... ecosystems
La stratégie thématique de l'UE sur la pollution atmosphérique comprend pour 2020 une réduction de 43% des zones d'écosystèmes exposées à l'eutrophisation, c'est-à-dire les zones où les charges critiques d'eutrophisation sont dépassées ( CE, 2005 a, 2005 b). Cette étape est conforme à l'objectif à long terme de ne pas dépasser les charges critiques.

En 2000 [1] , la superficie de l’écosystème dans laquelle la charge critique était dépassée dans l’UE était d’environ 78% (environ 60% dans les 33 pays membres de l’EEE, y compris les 28 États membres de l’UE). En 2010, ce chiffre était tombé à 63% dans l'UE (55% dans les 33 pays membres de l'EEE). En supposant que la législation en vigueur soit pleinement appliquée, la superficie dépassée devrait atteindre 54% dans l'UE (48% dans les 33 pays membres de l'EEE) en 2020 ( EEE, 201 8a). La réduction relative sera d’environ 31% pour l’UE, ainsi que pour l’ensemble des 33 pays membres de l’EEE, entre 2000 et 2020, ce qui est inférieur au seuil de réduction de 43% suggéré par la stratégie thématique sur la pollution atmosphérique pour cette période.
Le problème se situerait le plus à proximité des zônes d'élevage et d’épandage de lisier. Image
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
VetusLignum
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 342
Inscription : 27/11/18, 23:38
x 26

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar VetusLignum » 24/07/19, 11:05

izentrop a écrit :
VetusLignum a écrit :Reste que ces études confirment que les fleurs des bords des routes ont besoin d’un sol pauvre
Quelle étude ? ... et le lien sol pauvre = biodiversité n'est pas évident.

Vous pouvez regarder le 3ème lien que j'ai fourni, et les documents cités en référence.
izentrop a écrit :Le problème se situerait le plus à proximité des zônes d'élevage et d’épandage de lisier.

Oui, mais ça se diffuse partout dans l'air.
https://www.theguardian.com/environment ... statistics

Pour ma part, au-delà des conséquences négatives sur la biodiversité, je trouve cela positif qu'il y ait de l'azote assimilable dans les pluies. Cela stimule la végétation, et ainsi, accroit la séquestration du carbone.

Les déchets animaux comme les lisiers devraient pouvoir être épandus sur des couverts végétaux riches en plantes pouvant consommer beaucoup d'azote (comme la moutarde ou le seigle) ; afin que l'azote soit rendu plus tard aux cultures via les déchets végétaux.
https://www.manuremanager.com/manure-ap ... ials-30467
Mais c'est interdit aujourd'hui, par crainte de pollution des nappes phréatiques. Il faut donc faire des recherches pour l’encadrer et le rendre possible, car vu le coût de production de l’azote synthétique, c’est dommage de gaspiller cette ressource.
0 x
VetusLignum
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 342
Inscription : 27/11/18, 23:38
x 26

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar VetusLignum » 24/07/19, 11:10

Un lien interessant sur les assortiments de fleurs sauvages vendus dans le commerce.
https://naturanaute.com/2019/07/18/when ... ildflower/

Un extrait :
We have become so disconnected from nature that we cannot see the beauty, the normality in letting our parks, our lawns and roadsides fill with flowers and sweeping grasses. We say we love nature, but we only seem to like it when it is managed.

This lady for example, was reported to the Council by her neighbour, for not cutting her grass (which is home to orchids and a large variety of wildflowers).
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 707
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 51

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar GuyGadebois » 24/07/19, 18:41

Le désherbage est néfaste. En effet, quand on ne laisse aux insectes que ce qu'on fait pousser, il se ruent dessus. Ensuite, on élimine en désherbant chimiquement, TOUS les insectes utiles et en fauchant arbitrairement, toutes les plantes qui abritent les parasitoïdes des insectes ravageurs. Ce n'est pas pour rien que dans la permaculture, on laisse tout pousser et on associe les légumes entre-eux pour avoir une synergie efficace contre les parasites.
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 707
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 51

Re: Destruction de la biodiversité par souci de propreté

Message non lupar GuyGadebois » 24/07/19, 23:11

izentrop a écrit :
sicetaitsimple a écrit :
VetusLignum a écrit :Les agriculteurs n'aiment pas les herbes sauvages, pour diverses raisons, les principales étant la crainte que cette végétation leur cause davantage d'adventices dans leurs champs, la perception que ce n'est pas propre, ou l'idée que cela augmente le risque d'accidents sur la route. Dans l'étude, le seul qui voit vraiment la biodiversité comme un atout est un agriculteur biologique.
En fait, je me dis que laisser de la végétation hors de contrôle peut créer une angoisse et un sentiment d'insécurité chez des agriculteurs pour qui tout contrôler (et en particulier, contrôler les adventices et les ravageurs) est vu comme une priorité vitale.
Ca théorise (ou blablate, au choix) beaucoup ici, je trouve.....Vous êtes agriculteur, ou jardinier du Dimanche?
Constaté autour de chez moi. L'agriculteur de conservation plutôt que le biologique qui n'a pas droit aux herbicides et doit donc intervenir mécaniquement plus souvent.

Faut dire qu'un seul chardon produit des milliers graines, mais ce n'est pas le plus grave, il fait des réserves dans son rhizome, se multiplie comme le chiendent ou le framboisier et encore plus par fractionnement. C'est comme ça qu'un chardon donne un rond de chardons l'année suivante, si tu ne l'a pas arraché à la main https://www.defis-ruraux.fr/images/stor ... ntices.pdf

https://journaldelenergie.com/petrole/l ... u-petrole/
https://jardin-de-ville.fr/essential_gr ... edicinale/
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)


Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités