Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsAfrique, spiruline contre la faim et sida: c'est fantastique

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49105
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 748

Afrique, spiruline contre la faim et sida: c'est fantastique

Message non lupar Christophe » 09/12/10, 18:46

Un reportage emouvant sur l'extraordinaire spiruline qui permet de" récupérer" des enfants soufrant de malnutrition et de faire remonter l'immunité des malades du SIDA. A l'écart des logiques de marché et des effets pervers du raisonnement mondialiste !


A voir ici: http://www.dailymotion.com/video/x6e0w_ ... -2005_news

ps: le sujet avait déjà été évoqué brièvement il y a un moment https://www.econologie.com/forums/la-spiruli ... t3082.html
Dernière édition par Christophe le 09/12/10, 19:08, édité 1 fois.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49105
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 748

Message non lupar Christophe » 09/12/10, 18:52

L'apparente action de la spiruline contre le SIDA (évoqué à la fin du reportage) rejoint les théories entendues dans les reportages de ce sujet: https://www.econologie.com/forums/sante-du-n ... t9985.html

Résumé: l'alimentation et les drogues auraient un rôle primordial dans la contamination et le développement du SIDA dans l'organisme...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 09/12/10, 20:34

Intéressante expérience humaine. Il faudrait voir dans le terrain comment ça se passe.

Il faudrait évidemment commencer par leur payer leurs matières premières au juste prix. Ainsi ils auraient les moyens de se nourrir convenablement, nan?

Ensuite la spiruline, je ne suis pas contre (bon petit goût d'épinard) mais je ne la digère pas bien... Manque d'habitude?

Mais la question de l'alimentation est délicate, on ne peut pas aussi facilement dire "mangez ça parce que c'est bon pour votre santé". L'être humain est plus compliqué que ça, il y a un enjeu affectif autour de la nourriture...

Enfin les questions de la santé, c'est à inscrire dans une «hiérarchie de bonnes pratiques» à mettre en œuvre par la volonté personnelle. Donc ça demande de la culture de prévention et de l'éducation.

Ça va sans doute très bien pour la «médicine de pompier» pour éteindre l'incendie.... Sur du long terme, je demande à voir! Mais pourquoi pas si ça marche pour certains et que ça leur plait.
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7709
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 626

Message non lupar Ahmed » 09/12/10, 22:09

Je suis évidemment assez de l'avis d'Obamot sur l'autonomie alimentaire comme véritable solution: aucune "astuce" technique ne peut se substituer à de véritables solutions politiques.

Je suis également assez dubitatif sur l'intérêt pratique de la spiruline (sans nier ses qualités) du fait des difficultés de sa culture qui nécessite de bien contrôler les paramètres.

Je ne pense pas que ces conditions soient faciles à remplir dans les pays pauvres et que d'autres solutions plus simples, donc plus efficaces, s'imposent en situation d'urgence.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
highfly-addict
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 755
Inscription : 05/03/08, 12:07
Localisation : Pyrénées, 43 ans
x 4

Message non lupar highfly-addict » 10/12/10, 00:04

Ahmed a écrit :...

Je suis également assez dubitatif sur l'intérêt pratique de la spiruline (sans nier ses qualités) du fait des difficultés de sa culture qui nécessite de bien contrôler les paramètres.

...


Coucou Ahmed ! :D

Pour avoir une production optimale, ça doit être un peu compliqué certes. Mais la production artisanale est facile et pas chère.

Je chouchoute pour l'expérience depuis plus d'un an maintenant un bac de 80 l qui nous a produit cette année un peu plus de 100 g de spiruline séchée. Mes seuls outils de conduite de culture sont les yeux, le toucher, l'odorat, un thermomètre et du papier tournesol : rien de bien sorcier !

D'ailleurs, si des personnes sont intéressées, une souche de spiruline bien costaude est disponible en région Midi-Pyrénées (me contacter par MP).
0 x
"Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes" BOSSUET
"On voit ce que l'on croit" Dennis MEADOWS

Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 10/12/10, 04:55

C'était la même chose pour le lait en poudre. Si ils ont de l'eau... c'est déjà bien! Mais alors si ils ont de l'eau, ils peuvent faire «pousser» eux-mêmes!? Alors pourquoi sècher? Parce qu'à choisir, il y a beaucoup plus d'éléments nutritifs dans les aliments «vivants» que stockés.

On oublie trop souvent ce «truc» (qui n'est pas de moi...) prenez 10kg de riz que vous faites germer, ce qui vous donnera rien d'autre que du riz complet, mais qui contiendra 10 fois plus d'éléments nutritifs que le même riz non germé! Donc il est possible de faire survivre sa petite famille avec des quantités dix fois moins grandes.

Et cela est vrai avec toutes les autres céréales et probablement bien d'autres plantes comestibles...

Par contre cultiver de la spiruline... il faut des quantités d'eau que beaucoup de ces populations ne diposent pas... C'est tout juste bon dans les régions côtières où les besoins sont moindre et où ils ont déjà les ressources de la pëche... Et la spiruline fraîche ne résoud pas toute la pyramide des besoins pour l'éqilibre du bol alimentaire.

...Encore une fois, ce n'est pas exclu avec d'autres compléments, mais il faut voir le contexte et inscrire ça dans une perspective «d'auto-suffisance» alimentaire. Sinon on repart chaque fois de zéro.

Mais si il s'agit de sauver des vies sur du court terme, dans des régions qui disposent de l'eau, ces sachets sont bien supérieurs aux mixtures en ration du PAM: >20,2 millions d'enfants nourris dans 71 pays différents.. Même si l'aide continue de croître, oú est l'évolution au plan sociétal permettant d'arrêter cette «perfusion à l'occidentale»?

Des centaines de milliers de doses ont été distribuées en Haiti, toujours de la «médecine de pompier». Ces rations sont «stables» hygiéniquement parlant, donc très facile à stocker! Mais dévitalisées! Il n'y a que ce qui est «vivant» qui dépérit, et ce dont notre corps a besoins en priorité, c'est de la nourriture VIVANTE !

Le résultat on le connaît: épidémie de choléra foudroyante, la population accusant l'ONU d'avoir disséminé la maladie. Même si des casques bleus népalais étaient éventuellement infectés, ce n'était qu'un détonateur. Il a été fourni les rations du PAM qui parce que «stable», empêchent le système immunitaire déjà mis très à mal par le tremblement de terre et la situation économique endémique, de se renforcer/reconstituer. Ajoutez-y le fait que, malgré les milliards de la communauté internationale, les conditions de rétablissement du réseau d'eau potable n'ont pas été rénuni, ni même l'évacuation des eaux usées (qui auraient du être la priorité des priorités) et vous obtenez les conditions d'un empoisonnement.

Et comme le scénario de l'eau se répète à chaque fois dans les situations d'urgence, ce type d'aide ne peut-être que ponctuelle, dans les régions qui s'y prêtent et pas des solutions permanentes. Car passé le cap, les populations se retourneront vers l'alimentation tradionnelle, déjà parce que les rations ne sont pas gratuites éternellement et que bien souvent ils n'ont pas les moyens de se les payer.
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49105
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 748

Message non lupar Christophe » 10/12/10, 09:42

highflyaddict a écrit :D'ailleurs, si des personnes sont intéressées, une souche de spiruline bien costaude est disponible en région Midi-Pyrénées (me contacter par MP).


Tu lis dans mes pensées... :cheesy:

Faut quoi comme équipement pour la maintenir en vie "convenablement" ?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
highfly-addict
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 755
Inscription : 05/03/08, 12:07
Localisation : Pyrénées, 43 ans
x 4

Message non lupar highfly-addict » 10/12/10, 13:59

Alors, voici mon équipement "spiruline" intégral :
- un bac de boucherie de 0,7x0,6x0,25 plein presque à ras-bord,
- un petit "touilleur" solaire fabriqué à partir d'une vieille chaine hifi démontée et alimenté par un petit panneau solaire prélevé sur un électrificateur de clôture chinois HS (photos dispo sur demande).
- une grosse passette,
- une plaque de marbre pour le séchage
- un pichet
- un thermomètre,
- papier Tournesol pour le pH
- toile d'hivernage blanche pour ombrer si nécessaire.
- et bien sur, les yeux, le nez et les doigts.
Voila, c'est tout !

Exposition du bac éclairée mais sans soleil direct, pH de la culture entre 10 et 11,5 dans une eau saumâtre.

On donne "à manger" en fonction de ce qu'on prélève (récolte environ tous les trois jours en moyenne en bonne saison).
Le "manger", c'est de l'urine ou du purin d'orties, des sels de fers (plutôt des citrates si poss.) et de la cendre de bois.
Il faut également avoir du bicarbonate de soude qui sert à équilibrer le pH et apporter du CO2 dissous, ce qui "booste" la croissance des algues.

Tout l'art consiste à trouver un rythme de prélèvement/nourrissage adapté aux conditions du moment (éclairage, température, ....).
Avec un peu d'expérience, ça se fait très bien "au feeling".

Voilà ! J'espère que ca donnera des idées !


:cheesy:
0 x
"Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes" BOSSUET

"On voit ce que l'on croit" Dennis MEADOWS
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49105
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 748

Message non lupar Christophe » 10/12/10, 14:40

Ah mais j'en demandais pas autant :)

Bon t'as le droit de faire un nouveau sujet "Culture de spiruline à la maison" avec plein de photos :) 8)
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
highfly-addict
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 755
Inscription : 05/03/08, 12:07
Localisation : Pyrénées, 43 ans
x 4

Message non lupar highfly-addict » 10/12/10, 14:44

:cheesy: Ok ça roule !

A bientôt donc !
0 x
"Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes" BOSSUET

"On voit ce que l'on croit" Dennis MEADOWS


Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités