Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Transports électriques: voitures, vélos, transports collectifs, avions...Vélo électrique: un compromis acceptable?

Voitures, bus, vélos, avions électrique: tous les moyens de transport électriques qui existent. Conversion, moteurs et propulsions électriques pour les transports...
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7052
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 507

Re: Vélo électrique: un compromis acceptable?

Message non lupar Ahmed » 18/10/18, 10:23

Effectivement, du point de vue activité physique, une assistance bien conçue, c'est à dire ajustable finement, permet d'écrêter les trop gros efforts et donc favorise une pratique régulière ou plus fréquente du vélo.

Mixierr56, tu écris:
Merci de tes précisions Ahmed! Effectivement ce modèle me paraît adapté aux déplacements d'un septuagénaire :oops: Encore faut-il trouver la bonne occase en Bretagne!
Sauf erreur, j'ai lu que " Néomouv " est une société de fabrication de vélo basée en France! Peut-être le montage, alors que les pièces viendraient de Chine ou des pays de l'Est?

J'ignore les détails*, mais il est certain que le vélo ou sinon les composants viennent tout droit de Chine. La société Néomouv se contente d'assurer la commercialisation, comme c'est le cas général.

* Peut-être reçoivent-ils les roues démontées! :D
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
renaud67
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 631
Inscription : 26/12/05, 11:44
Localisation : marseille
x 1

Re: Vélo électrique: un compromis acceptable?

Message non lupar renaud67 » 18/10/18, 10:30

bien que travaillant près de mon travail (~3km), je n'envisage pas d'y aller en vélo ... j'habite Marseille !!
s'il y avait de vraies voies dédiées aux vélos et respectées comme telles (i.e. interdites aux 2 roues motorisées) je pourrais l'envisager, le pb c'est la sécurité.
je fais parfois le trajet à pied
0 x
Les absurdités d'hier sont les vérités d'aujourd'hui et les banalités de demain.
(Alessandro Marandotti)
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1866
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 79

Re: Vélo électrique: un compromis acceptable?

Message non lupar Gaston » 18/10/18, 10:33

Une information un peu à côté du sujet :

La loi pourrait bientôt imposer une "carte grise" pour les vélos.

Encore un formulaire administratif (payant ?) accompagné d'un marquage du vélo (payant !) et la possibilité de mettre des PV sous couvert de lutter contre les vols et les incivilités.

En tout cas, sans doute la mort du vélo d'occasion à vil prix.

Si ça passe, je vais être obligé de jeter à la benne tous les vélos de la famille qui ne servent qu'une ou deux fois par an :frown:
1 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7052
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 507

Re: Vélo électrique: un compromis acceptable?

Message non lupar Ahmed » 18/10/18, 10:44

Il y a un processus bien connu pour instaurer des dispositifs coercitifs à extension variable et potentiellement infinie: c'est de proposer une mesure assez anodine pour ne pas éveiller la méfiance, d'autant qu'elle se présente comme un service positif pour l'usager. Ensuite, c'est le principe de la grenouille dans l'eau qui monte progressivement en température: on arrive à la cuire sans réaction de sa part avec une montée bien dosée.
Une autre chose est sûre, c'est que dès que quelque chose connait un certain développement, l'Etat est impatient de s'adapter à ce phénomène et de mettre en place des réglementations et des contrôles.
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5769
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 268

Re: Vélo électrique: un compromis acceptable?

Message non lupar sen-no-sen » 18/10/18, 11:34

Gaston a écrit :Une information un peu à côté du sujet :

La loi pourrait bientôt imposer une "carte grise" pour les vélos.

Encore un formulaire administratif (payant ?) accompagné d'un marquage du vélo (payant !) et la possibilité de mettre des PV sous couvert de lutter contre les vols et les incivilités.

En tout cas, sans doute la mort du vélo d'occasion à vil prix.

Si ça passe, je vais être obligé de jeter à la benne tous les vélos de la famille qui ne servent qu'une ou deux fois par an :frown:


Oui c'est un vieux serpent de mer,il y a une quinzaine d'année un dépité avait proposé ce genre de mesure heureusement tombé à l'eau,par contre avec le vélos électrique ça risque d'être différent....pensez donc! pouvoir cramer des feux rouge en toute impunité et se balader sur l'espace public incognito n'est pas supportable pour nos technocrates.


Ahmed a écrit :Effectivement, du point de vue activité physique, une assistance bien conçue, c'est à dire ajustable finement, permet d'écrêter les trop gros efforts et donc favorise une pratique régulière ou plus fréquente du vélo.

Oui c'est le gros avantage du vélo électrique,il permet de se déplacer sans être en sueur et d'arriver sur sont lieu d'emploi sans nécessite la prise d'une douche...
Je suis un aficionados de la petite reine(mais sans assistance toutefois) et à une époque il n'y avait pas de douche sur mon lieu de travail,j’étais obligé de me laver au gants histoire d'éponger la sueur et de m’arroser de déodorant...pas très glop niveau odeur! :mrgreen:
C'est d'autant plus compliqué pour une femme,avec le vélos électrique cette déconvenue semble évacuer.
La dernière fois je roulais à 35 et j'ai été surpris de constater qu'une bourgeoise en tenue de bureau "suçait ma roue" sans sourciller! Certain modèle de vélo semble décupler la capacité de leurs propriétaires! Mon égo en à pris un coup! :lol:
1 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47996
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 541
Contact :

Re: Vélo électrique: un compromis acceptable?

Message non lupar Christophe » 18/10/18, 12:47

sen-no-sen a écrit :Oui c'est un vieux serpent de mer,il y a une quinzaine d'année un dépité avait proposé ce genre de mesure heureusement tombé à l'eau,par contre avec le vélos électrique ça risque d'être différent....pensez donc! pouvoir cramer des feux rouge en toute impunité et se balader sur l'espace public incognito n'est pas supportable pour nos technocrates.


Pas si Serpent de mer que cela...cet article date de...hier :cry: :cry: :cry:

https://www.bfmtv.com/economie/la-carte ... 46476.html

La carte grise pour les vélos bientôt obligatoire

La dernière version du projet de loi d’orientation des mobilités ne fait pas l'impasse sur les vélos. Le texte s'inspire du plan vélo qui proposait un marquage d'identification des bicyclettes.

La première version du projet de loi d’orientation des mobilités avait fait l’impasse sur les vélos. Dans le nouveau projet, dévoilé par le site Contexte, l’oubli est réparé. Un article est consacré aux "mobilités actives", terme qui rassemble les modes de déplacements où la force motrice humaine est nécessaire, avec ou sans assistance motorisée. En langage commun, il s’agit des vélos traditionnels et de ceux équipés d’une assistance électrique.

Le texte dédié aux bicyclettes, qui sera proposé à l’Assemblée nationale d’ici la fin de l’année, s’inspire du plan vélo dévoilé par le Premier ministre et le ministère des Transports en septembre. Il s’agit tout d’abord de lutter contre le vol, le recel et permettre d'identifier les propriétaires. Les vélos devront donc être, non pas immatriculés, mais identifiés par un marquage sur le cadre. Il devra se faire "sous une forme lisible, indélébile, inamovible et infalsifiable" et devra permettre "la lecture par capteur optique". Ce dispositif sera obligatoire douze mois après la promulgation de la loi pour les vélos neufs, et vingt-quatre mois après pour ceux d’occasion. Si le texte est adopté fin 2019, ce qui semble probable, l’application des immatriculations démarrera donc en 2020.

Verbaliser les vélos mal garés?

Chaque vélo en circulation sera inscrit au "fichier national des propriétaires de cycles" et chaque propriétaire se verra remettre un "certificat de propriété" qui sera au vélo ce que la carte grise est aux véhicules motorisés. Il pourra être réclamé par les forces de l’ordre en cas de contrôle et devra être présenté lors de toute cession, qu’il s’agisse d’un vol ou d’un don. Et pour éviter les faux, la validité du certificat pourra être vérifié en ligne. Une fois acquis, il faudra mettre à jour sur le fichier. Comment ces informations seront-elles vérifiées ? Le projet de loi ne le dit pas encore.

La lutte contre le vol de vélos passera aussi par la création de places de stationnements sécuriseés par SNCF Mobilités dans les gares dont elle assure la gestion et par la RATP dans les "pôles d’échange multimodal". Ces espaces devront être créés avant janvier 2024. La liste des gares et des pôles devra être précisée par décret. Les emplacements seront-ils payant comme les places de parking pour voitures, les vélos mal garés seront-ils verbalisés?


Après ils veulent qu'on diminue les émissions de CO2 mais taxent le plus vertueux des moyens de transport urbain???

Les politiques sont fou(rbes)!!

Après j'aimerais bien savoir comment il vont faire l'inventaire des vélos d'occasion, bonne chance! (enfin tant qu'on roule pas avec, pas la peine d'immatriculer...)

ps: rien n'est indiqué niveau coût???? Mais il y a de GRANDES chances que les VAE soient plus chers...
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7052
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 507

Re: Vélo électrique: un compromis acceptable?

Message non lupar Ahmed » 18/10/18, 13:29

Il fut un temps où l'usage du vélo était très répandu et il y avait alors obligation d'apposer une plaque qui témoignait du bon versement de la taxe annuelle. Avec le développement automobile, un marché plus juteux est apparu et cette taxation s'est reportée avec bonheur :D sur ces véhicules. Imaginer passer d'une mesure contre le vol/contrôle des vélos à un nouvel impôt n'est pas une spéculation gratuite (sic)!
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5769
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 268

Re: Vélo électrique: un compromis acceptable?

Message non lupar sen-no-sen » 18/10/18, 13:52

Christophe a écrit :Après ils veulent qu'on diminue les émissions de CO2 mais taxent le plus vertueux des moyens de transport urbain???

Les politiques sont fou(rbes)!!

Après j'aimerais bien savoir comment il vont faire l'inventaire des vélos d'occasion, bonne chance! (enfin tant qu'on roule pas avec, pas la peine d'immatriculer...)


Il s'agit encore et toujours de mesures inapplicables...en France nous sommes champion dans ce domaine! 8)
Les fonctionnaires de police ont des choses plus importantes que de verbaliser les cyclistes...rappelons qu'en ville si il existe des feux tricolores c'est pour réguler le trafic automobile et que par définition le code de la route est un moyen visant à garantir l'ordre pour des véhicules à propulsion non musculaire...quant au stationnement j'ai envie de dire:c'est une blague?
Il faut noté toutefois que le prix important des vélos électriques induit la création de zone de stationnement vidéo-surveillé!$$$$ Vinci va pouvoir encore se frotter les mains... :roll:
Les voleurs font la bonne affaire de multinationales!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7052
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 507

Re: Vélo électrique: un compromis acceptable?

Message non lupar Ahmed » 18/10/18, 14:46

Les voleurs font la bonne affaire des multinationales!

Voleurs, multinationales, même combat! :cheesy:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47996
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 541
Contact :

Re: Vélo électrique: un compromis acceptable?

Message non lupar Christophe » 18/10/18, 14:52

sen-no-sen a écrit :Il s'agit encore et toujours de mesures inapplicables...en France nous sommes champion dans ce domaine! 8)
Les fonctionnaires de police ont des choses plus importantes que de verbaliser les cyclistes...rappelons qu'en ville si il existe des feux tricolores c'est pour réguler le trafic automobile et que par définition le code de la route est un moyen visant à garantir l'ordre pour des véhicules à propulsion non musculaire...quant au stationnement j'ai envie de dire:c'est une blague?


Euh tu veux dire qu'un vélo, à propulsion musculaire donc, ne doit pas respecter le code de la route? :cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Transports électriques: voitures, vélos, transports collectifs, avions... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité