Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solairesSurproduction pour piscine... Quel montage ?

L'energie solaire thermique dans tous ses états: chauffage solaire, eau chaude sanitaire, choix d'un capteur solaire, concentration solaire, fours et cuiseurs solaires, stockage d'énergie solaire par tampon thermique, piscine solaire, climatisation et froid solaire..
Aides, conseils, montages et exemples de réalisations...
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4274
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 609

Re: Surproduction pour piscine... Quel montage ?

Message non lupar sicetaitsimple » 07/04/20, 15:21

epfyffer a écrit :Que je sois sûr de comprendre, tu suggères que je monte l'échangeur sur la ligne froide sans aucune modification, et que j'active la pompe automatiquement par ma régulation lorsque la température de mon cumulus est suffisante ? Et en effet, ainsi plus besoin de grosse modification... ? Si c'est bien l'idée, le passage du cricuit solaire dans l'échangeur piscine va-t-il descendre suffisemment la température pour que le cumulus ne continue pas à chauffer ? Et si il se refroidit justement vraiment beaucoup, ne va-t-on pas refroidir le cumulus si en sortie de capteur ensuite on est moins chaud que la température du ballon ? C'est là que je vois un éventuel problème avec cette solution non ?


Oui, c'est bien l'idée. Tu as dit que ton échangeur était a priori d'un dimensionnement supérieur à tes besoins, donc ça pourrait le faire.
Il n'y a pas de raison que le cumulus continue à chauffer si tu choisis le bon seuil de température pour enclencher la pompe "piscine", c'est pour ça que j'ai parlé de température "représentative de" un état plus ou moins "plein". Est ce 40°, 50°,... pour la température du fluide caloporteur sortie ballon, ca je ne sais pas , il faudra tâtonner, ça dépend effectivement des caractéristiques de l'échangeur , des débits,....
Quant au "refroidissement" du cumulus, bah tu arrêtes juste la pompe de piscine sur un seuil de température inférieur (par exemple de 10°C, là aussi il faudra tâtonner) à celui qui a généré son enclenchement .
0 x

Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1570
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 16

Re: Surproduction pour piscine... Quel montage ?

Message non lupar Philippe Schutt » 07/04/20, 18:04

voilà le schéma modifié.
Schema_solaire_piscine.jpg
Schema_solaire_piscine.jpg (61.92 Kio) Consulté 371 fois

tant que le ballon n'a pas atteint la T° pour l'ECS, disons 60°, lui seul est servi. et quand il y est, on ne sert que la piscine.
La bascule se fait avec un thermostat et un relais ayant un des contacts inversé ou par la régul selon ses possibilités.
0 x
epfyffer
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 59
Inscription : 08/06/11, 10:43
Localisation : Suisse
x 1

Re: Surproduction pour piscine... Quel montage ?

Message non lupar epfyffer » 08/04/20, 21:13

Hello,

Philippe Schutt a écrit :voilà le schéma modifié.
2020-04-08_21h08_36.png
2020-04-08_21h08_36.png (28.88 Kio) Consulté 330 fois

tant que le ballon n'a pas atteint la T° pour l'ECS, disons 60°, lui seul est servi. et quand il y est, on ne sert que la piscine.
La bascule se fait avec un thermostat et un relais ayant un des contacts inversé ou par la régul selon ses possibilités.


Je pense que ta solution rejoint ce que j'avais en tête et que j'avais dessiné faux... En effet, je pensais bien à cette solution, mais en plus compliquée (avec un circuit plus court à créer entre le froid et le chaud) alors que le passage en circuit court peut bien se faire justement par l'échangeur comme tu le dessines bien. Et et effet je pense que ma régul peut le faire (à contrôler...) de basculer de l'un à l'autre. Et alors en effet là on parle de circuitlong quand le circuit solaire passe du capteur au cumulus et de circuit court quand le solaire ne passe que par l'échangeur... Le moins de cette situation c'est qu'on ne peur pas chauffer l'eau de la piscine tant que la valeur du cumulus n'est pas atteinte. Le + c'est qu'on est 100% dédié à la piscine une fois en circuit court. Et finalement c'est ce qu'on demande à un tel système.
2020-04-08_21h08_36.png
2020-04-08_21h08_36.png (28.88 Kio) Consulté 330 fois


sicetaitsimple a écrit :
epfyffer a écrit :Que je sois sûr de comprendre, tu suggères que je monte l'échangeur sur la ligne froide sans aucune modification, et que j'active la pompe automatiquement par ma régulation lorsque la température de mon cumulus est suffisante ? Et en effet, ainsi plus besoin de grosse modification... ? Si c'est bien l'idée, le passage du cricuit solaire dans l'échangeur piscine va-t-il descendre suffisemment la température pour que le cumulus ne continue pas à chauffer ? Et si il se refroidit justement vraiment beaucoup, ne va-t-on pas refroidir le cumulus si en sortie de capteur ensuite on est moins chaud que la température du ballon ? C'est là que je vois un éventuel problème avec cette solution non ?


Oui, c'est bien l'idée. Tu as dit que ton échangeur était a priori d'un dimensionnement supérieur à tes besoins, donc ça pourrait le faire.
Il n'y a pas de raison que le cumulus continue à chauffer si tu choisis le bon seuil de température pour enclencher la pompe "piscine", c'est pour ça que j'ai parlé de température "représentative de" un état plus ou moins "plein". Est ce 40°, 50°,... pour la température du fluide caloporteur sortie ballon, ca je ne sais pas , il faudra tâtonner, ça dépend effectivement des caractéristiques de l'échangeur , des débits,....
Quant au "refroidissement" du cumulus, bah tu arrêtes juste la pompe de piscine sur un seuil de température inférieur (par exemple de 10°C, là aussi il faudra tâtonner) à celui qui a généré son enclenchement .


OK je vois bien le système. Pas d'autre circuit à gérer, par contre c'est plus de tâtonnement et un point qui m'ennuie c'est que parfois (en cas d'algues vertes) il faut laisser tourner 24/24 la pompe... Pas idéal en entresaisons peut-être non ?

Merci en tous les cas de votre retour c'est génial !
Dernière édition par epfyffer le 08/04/20, 21:36, édité 1 fois.
0 x
_________________________
http://www.pouleto.ch/solaire
Notre petite contribution à un monde plus vert...
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5491
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 582

Re: Surproduction pour piscine... Quel montage ?

Message non lupar GuyGadebois » 08/04/20, 21:14

Moi j'aimerais bien l'effet contraire: Refroidir la piscine...
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)
epfyffer
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 59
Inscription : 08/06/11, 10:43
Localisation : Suisse
x 1

Re: Surproduction pour piscine... Quel montage ?

Message non lupar epfyffer » 08/04/20, 21:38

et bien je pense qu le montage proposé le ferait... Il n'y a qu'a faire tourner la pompe et le circuit court la nuit, l'eau du circuit solaire se refroidirait lors du passage dans les capteurs thermiques et refroidirait ta piscine non ?
0 x
_________________________

http://www.pouleto.ch/solaire

Notre petite contribution à un monde plus vert...

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4274
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 609

Re: Surproduction pour piscine... Quel montage ?

Message non lupar sicetaitsimple » 08/04/20, 22:06

epfyffer a écrit : Merci en tous les cas de votre retour c'est génial !


N’exagérerons rien! C'est surtout simple sur le plan des modifications "hardware" et surtout ça ne modifie en rien le fonctionnement de l'utilisation prioritaire qui est la la fourniture d'eau chaude, à partir du moment où le seuil d'enclenchement de la pompe piscine a été correctement calé.
Maintenant rien n'interdit en cas de belle journée annoncée d'enclencher manuellement celle-ci dès la matin.
0 x
epfyffer
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 59
Inscription : 08/06/11, 10:43
Localisation : Suisse
x 1

Re: Surproduction pour piscine... Quel montage ?

Message non lupar epfyffer » 09/04/20, 14:23

je vais réfléchir à tout ça, mais la solution à 2 circuits me semble pas mal aussi car j'ai la pompe et la régul, et reste juste les deux vannes (éventuellmenet pilotées par la régul) à monter...
0 x
_________________________

http://www.pouleto.ch/solaire

Notre petite contribution à un monde plus vert...
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5491
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 582

Re: Surproduction pour piscine... Quel montage ?

Message non lupar GuyGadebois » 09/04/20, 14:29

Ma pompe de piscine tourne 24/24 toute l'année.
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4274
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 609

Re: Surproduction pour piscine... Quel montage ?

Message non lupar sicetaitsimple » 09/04/20, 14:46

epfyffer a écrit :je vais réfléchir à tout ça, mais la solution à 2 circuits me semble pas mal aussi car j'ai la pompe et la régul, et reste juste les deux vannes (éventuellmenet pilotées par la régul) à monter...


Aucun problème, un tas de solutions peuvent fonctionner! Celle que je t'ai proposée est juste simple en installation et quasiment passive, mais à toi de voir!
0 x
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1570
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 16

Re: Surproduction pour piscine... Quel montage ?

Message non lupar Philippe Schutt » 09/04/20, 18:12

epfyffer a écrit :Hello,

Philippe Schutt a écrit :voilà le schéma modifié.
Schema_solaire_piscine.jpg
tant que le ballon n'a pas atteint la T° pour l'ECS, disons 60°, lui seul est servi. et quand il y est, on ne sert que la piscine.
La bascule se fait avec un thermostat et un relais ayant un des contacts inversé ou par la régul selon ses possibilités.


Je pense que ta solution rejoint ce que j'avais en tête et que j'avais dessiné faux... En effet, je pensais bien à cette solution, mais en plus compliquée (avec un circuit plus court à créer entre le froid et le chaud) alors que le passage en circuit court peut bien se faire justement par l'échangeur comme tu le dessines bien. Et et effet je pense que ma régul peut le faire (à contrôler...) de basculer de l'un à l'autre. Et alors en effet là on parle de circuitlong quand le circuit solaire passe du capteur au cumulus et de circuit court quand le solaire ne passe que par l'échangeur... Le moins de cette situation c'est qu'on ne peur pas chauffer l'eau de la piscine tant que la valeur du cumulus n'est pas atteinte. Le + c'est qu'on est 100% dédié à la piscine une fois en circuit court. Et finalement c'est ce qu'on demande à un tel système.
2020-04-08_21h08_36.png


Je n'ai pas dessiné ça ! dans mon dessin il n'y a pas de vannes.
0 x


Revenir vers « Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solaires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités