Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solairesSéchoir à fruits solaire fait maison

L'energie solaire thermique dans tous ses états: chauffage solaire, eau chaude sanitaire, choix d'un capteur solaire, concentration solaire, fours et cuiseurs solaires, stockage d'énergie solaire par tampon thermique, piscine solaire, climatisation et froid solaire..
Aides, conseils, montages et exemples de réalisations...
recyclinage
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1596
Inscription : 06/08/07, 19:21
Localisation : artiste land

Message non lupar recyclinage » 31/05/09, 11:50

imagine ton tuyaux a l'horizontal

persé d'une ligne de trou paramétré


un ventillo d'aspiration d'un coter et d'extraction de l'autre


ce la crée un aspirateur ( beaucoup moins puissant )


au dessus de ton tube tu met une boite avec couvercle translucide

pour créer de la chaleur

la chaleur chasse l'humidité qui est chasser par la ventilation


le but du jeux est de chasser l'humidité pour déshydraté


bref tout les vecteur remplis
0 x

clasou
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 553
Inscription : 05/05/08, 11:33

Message non lupar clasou » 31/05/09, 12:15

Bonjour ,
Pour ce qui est de la poussière ,je ne sais pas.Je pense que déjà ça dépend si l'entrée est face au vent ou pas.
De plus si tu le mets sur une terrasse en béton plutôt que sur une plage :lol: il devrait y avoir moins de poussière.
Quand au complication ,dans le midi certain ont des genre de cages en bois avec clayette mis a l'ombre et le vent et la chaleur fait le reste.
Suffit de penser au linge qu'on déshumidifie sur les séchoir dehors.

Après ,je pense est tous dépends ce que tu déshydrate et la façon dont tu l'utiliseras après.
d'après le site les fraises déshydratés reprenne leur forme est leur gout après.comme j'en ai je vais en mettre quelle que unes au séchage naturel on as du vent aujourd'hui.
a+claude
0 x
Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise

Message non lupar Targol » 31/05/09, 14:31

recyclinage a écrit :imagine ton tuyaux a l'horizontal

persé d'une ligne de trou paramétré


un ventillo d'aspiration d'un coter et d'extraction de l'autre


ce la crée un aspirateur ( beaucoup moins puissant )


au dessus de ton tube tu met une boite avec couvercle translucide

pour créer de la chaleur

la chaleur chasse l'humidité qui est chasser par la ventilation


le but du jeux est de chasser l'humidité pour déshydraté


bref tout les vecteur remplis

Si j'ai bien compris ce que tu décris, ça donne schématiquement ça :
Image
(Merci à pollux pour l'image du ventilo).

Si c'est ça, j'y vois plusieurs inconvenients :
  • D'abord, (encore et toujours) la présence des ventilos : pourquoi utiliser un système mécanique qui augmente la complexité et les risques de pannes quand on peut utiliser la tendance naturelle de l'air à monter quand il s'échauffe. Quitte à l'aider un peu (cf peinture noire sur le tuyau)
  • le phénomène d'aspiration du tube horizontal vers la boite a peu de chance de fonctionner étant donné qu'il n'y a aucune entrée d'air dans la boite. En outre, les flux d'air (comme ceux d'électicité) sont "fainéants" : ils passent par le chemin le moins encombré. Il y a donc peu de chance que l'air passe par la boite s'il y a un chemin direct entre les 2 ventilos.
  • clasou semblait dire qe le rayonnement direct n'était pas excellent pour les fruits.
Ton idée pourrait sans doute fonctionner (modulo le rayonnement direct) en la simplifiant et en mettant directement les ventilos sur 2 parois opposées de la boite et en réglant le débit de façon à ce que le renouvellement n'empêche pas la chauffe de l'air.

clasou a écrit :De plus si tu le mets sur une terrasse en béton plutôt que sur une plage :lol: il devrait y avoir moins de poussière.

Détrompe toi : il y a (à mon avis) bien plus de poussière sur une plaque de béton que sur une plage. Les grains de sable, quant-à eux sont trop lours pour être portés par la simple convection le long de la serre.
En outre, j'ai regardé tout-à l'heure, ce n'est pas de la moustiquaire que j'ai mis à l'entrée basse de la serre mais du tulle de rideau. Je pense que les mailles sont assez fines pour filtrer au moins les plus grosses poussières.

clasou a écrit :Quand au complication ,dans le midi certain ont des genre de cages en bois avec clayette mis a l'ombre et le vent et la chaleur fait le reste.
Suffit de penser au linge qu'on déshumidifie sur les séchoir dehors.

Effectivement, pour des climats très chauds, le soleil et le vent thermique qu'il génère sont suffisants pour sécher des fruits. L'idée était de proposer un système amplifiant ces phénomènes naturels dans les régions où ils sont plus faibles ou pour les jours moins ensoleillés.
C'est pour cela que je compte faire des mesures avec une météo moins ensoleillée pour voir si le système fonctionne par temps un peu nuageux, par exemple. Les mesures d'aujourd'hui, à ce titre, devraient être intéréssantes car le temps est beaucoup plus couvert qu'hier.

En tout cas, sur les premières mesures de ce matin, il semble que le côté séchoir fonctionne relativement bien car le taux d'humidité dans le séchoir vide est beaucoup plus faible que dans l'air extérieur...

Les mesures ce soir ou demain.
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding
recyclinage
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1596
Inscription : 06/08/07, 19:21
Localisation : artiste land

Message non lupar recyclinage » 31/05/09, 17:11

1) un ordinateur schématiquement plus compliquer à refroidir

tombe en panne définitive au bout de 4 ans

et ce n'est pas des problème de ventilation


donc je dois en déduire qu'une petite vérification technique au bout des 6 mois de beau temps n'est pas trop demander voir quasi inutile mais toujours bon à prendre

je veux dire que si tu achète des produit de bonne facture ça pourrais tenir une vie sans entretien

2)


l'aspiration donnerai comme dans une boite à air de mobylette

a ceci prêt que les point d'aspiration varierais de puissance celon la position des trou sur le toyaux

aspiration il est indégnable et incontestable

même si l'on peu fluctuer entre les puissance par trou


suffisamment pour ventiler l'humiditer et penser à un pouvoir déshydratant


le problème ne ce pause que pour le temps de dessèchement
0 x
recyclinage
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1596
Inscription : 06/08/07, 19:21
Localisation : artiste land

Message non lupar recyclinage » 31/05/09, 17:19

si le calcul est bien mener

la serre provoquer par le couvercle amène la chaleur pour vider de l'humidité intrinsèque à la plante et la ventilation pour aspirer celle si


quand je prend l'example d'un ventillo ordi c'est pour prouver la vitesse de dégagement pour une autre température


si l'on pense que la température de cette mini serre est beaucoup moindre

on décroche le pompon

non ?
0 x

recyclinage
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1596
Inscription : 06/08/07, 19:21
Localisation : artiste land

Message non lupar recyclinage » 31/05/09, 17:24

le rayonement n'est pas direct car la serre est de tolle translucide

ni lucide ni opaque

entre les deux


faire rentrer de la chaleur par cette vitre

et la faire évacuer par la ventilation


donc dans l'absolu la lumière ne pas direct


imagine toi au solarium avec un ventillo en plus

c'est pas merveilleux ?
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8069
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 676

Message non lupar Ahmed » 31/05/09, 22:02

Je pense qu'il ne faut pas essayer d'atteindre des températures trop élevées: les protéines sont "craquées" vers 50° , de même les vitamines sont très sensibles à la chaleur...

D'un point de vue théorique, il serait avantageux de partir d'air assez froid de façon à profiter d'un gradient thermique plus grand, c'est cependant impossible dans la configuration proposée puisque le séchoir ne peut fonctionner que grâce au soleil...

Il serait préférable de jouer sur un renouvellement assez rapide de l'air (la température est un des facteurs du séchage, le volume d'air, le second).

Je m'explique: la capacité d'absorbtion de l'humidité de l'air augmentant en même temps que la température, si l'on souhaite limiter cette élévation, cela conduit à utiliser un plus grand volume d'air, donc augmenter le flux.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
recyclinage
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1596
Inscription : 06/08/07, 19:21
Localisation : artiste land

Message non lupar recyclinage » 01/06/09, 12:20

je voulais dire un caisson frigorifique

mais bon en récoltant les cailloux on peu faire de beau bloc étanche

mais a ça moment la tu auras nécéssairement besoin de lumière

( Edit de Christine : supprimé quelques messages sans lien avec le sujet )
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8069
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 676

Message non lupar Ahmed » 01/06/09, 12:25

La fraîcheur n'est point le problème,
mais bien plutôt du thermique la différence.

Par bonheur, un grand flux y remédiera
et maints fruits déshydratera,
tout au goût de messire Gaster.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Lapin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 823
Inscription : 22/07/05, 23:50
x 1

Message non lupar Lapin » 01/06/09, 13:10

ImageSpam ou flooding ?
En tout cas cela nous ecarte du sujet principal qu est:
"Séchoir à fruits solaire fait maison"
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solaires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités