Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solairesRecycler une citerne à mazout enterrée en tampon thermique

L'energie solaire thermique dans tous ses états: chauffage solaire, eau chaude sanitaire, choix d'un capteur solaire, concentration solaire, fours et cuiseurs solaires, stockage d'énergie solaire par tampon thermique, piscine solaire, climatisation et froid solaire..
Aides, conseils, montages et exemples de réalisations...
lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 468
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 34

Re: Recycler une citerne à mazout enterrée en tampon thermique

Message non lupar lilian07 » 30/06/18, 09:17

Ok vu pour l'erreur j'avais bien compris que c'etait 6000 litres et je confirme l'analyse avec 6000 litres. Si cette cuve est proche de ta maison (idéalement entre 4 et 6m) c'est encore mieux tu isoles le dessus à 60 cm du niveau 0 et tu utilise cette cuve comme un regulateur de chauffe/ gel dans un premier temps. Tu peux ainsi simplifier et surdimensionner ton installation solaire thermique. Ensuite cela te laisse la possibilité d'évoluer vers un système plus perforant de chauffage solaire par stockage thermique mi saison en encadrant les pertes par un échangeur de sol par petits puits réalisés par tarriere manuel ou thermique selon le sol et la configuration de ton terrain. 6000 l c'est déjà un tampon intéressant pour du solaire.
0 x

foudeforet
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 2
Inscription : 27/06/18, 21:47

Re: Recycler une citerne à mazout enterrée en tampon thermique

Message non lupar foudeforet » 01/07/18, 16:54

dede2002,
Je te rassure, ma citerne est vide depuis 30ans, et elle n'a pas bougée ! Elle n'était pas déclarée et j'ai fais joué le défaut caché pour la faire vider de 100l dernier litre et la faire nettoyer (au black mais en déclarant au canton).
Dans le Valais, je suis dans les règles (j'y habite).
Dans le canton de Vaud, il faudrait la rempli de sable pour éviter, le jour où elle s'effondre, d'avoir un énorme trou dans le jardin.
A Genève, je ne sais pas.

Selon mes recherches (et Sebasol), il ne faut pas dépenser de l'argent pour en faire quelques chose. Il faut mieux mettre de l'argent ailleurs. Tu peux en faire une cave à vin (en mettant une ventilation en place).

Ma cuve est à 1m de la maison, mais j'ai isolé le mur enterré jusqu'au fondation avec 20cm de XPS. Je ne risque donc pas que la chaleur de cuve réchauffe la maison, ou éventuellement avec un déphasage important.

Lilian07,
6000l ou même 6000m3, enterré, non isolé, à l'horizontal n'est pas "un stockage de masse performant" (c'est le terme performant qui ne va pas). Regardes les Jenni, avec 100'000 litres, ça c'est performant.

Mais comme tu dis, je peux l'utilisé comme une masse thermique de la maison. Peut-être l'utiliser pour chauffer quelques jours à l'autonome (éviter de faire un flambé) ? Plus surement pour l'utiliser comme bon puits canadien à l'automne avec une température de 20°C.
J'ai de tout façon déjà un puit canadien hydro de l'autre coté de la maison.

Mais je faut que finisse de retaper ma maison (avec isolation performante), viré la PAC et mettre des capteurs solaire avant de joué avec ma citerne !

fdf
0 x
lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 468
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 34

Re: Recycler une citerne à mazout enterrée en tampon thermique

Message non lupar lilian07 » 07/07/18, 08:26

Je trouve au contraire qu'une cuve enterré de 6000 litres est un très bon échangeur pour le solaire thermique, il permet de doubler le nombre de panneaux sans se soucier du problème majeur de la surchauffe et du gèle.
Par ailleurs un simple échangeur dans cette cuve permettrait de faire de grosse économie sur l'ECS mais aussi sur toute la partie d'eau froide du réseau qui pourrait être préchauffé pour ne pas entrer à 7° dans le réseau d'eau qui est alors chauffer par des résistances (ECS, lave linge, lave vaisselle...).
Ecs économie de 80%, économie lave linge 50%, économie lave vaisselle 50%...Si une CTA existe en lieu et place d'une VMC alors les économies sont encore plus importantes.
Le système est simple à mettre en oeuvre, quelques raccords et que du PER.
0 x


Revenir vers « Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solaires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

D'autres pages qui vont certainement vous intéresser: