Moteur Stirling à cycles journaliers

L'energie solaire thermique dans tous ses états: chauffage solaire, eau chaude sanitaire, choix d'un capteur solaire, concentration solaire, fours et cuiseurs solaires, stockage d'énergie solaire par tampon thermique, piscine solaire, climatisation et froid solaire..
Aides, conseils, montages et exemples de réalisations...
FALCON_12
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 93
Inscription : 20/04/12, 18:58
x 26

Moteur Stirling à cycles journaliers




par FALCON_12 » 14/01/23, 21:32

Bonjour,

Ma spécialité n'est pas le thermique et je présente par avances mes excuses à toutes les intelligences que mon idée va peut-être froisser.

Les précautions d'usage ayant été prises, voilà l'idée :

Le jour, utiliser le soleil pour élever la température d'un volume V de gaz qui se déformant entraine mécaniquement un alternateur par le biais d'une roue à cliquets et d'un piston. Les éventuels refroidissements du volume de gaz induits par des baisses d'illumination (nuages) et/ou des changements de température extérieure (vent) provoquent une rétraction du piston, mais à son éventuel retour, grâce à la roue à cliquets, il fait à nouveau tourner l'alternateur.

La nuit le volume V se refroidissant le piston revient à sa position 0.

Le jour la haute température est obtenue par des capteurs solaires à tubes ou des concentrateurs.

Une sorte de moteur Stirling à cycle nycthéméral (1) en quelque sorte ...

Bon ... je m'attends à une volée de bois vert, mais j'aime le risque ;)

1)- rien à voir avec le célèbre groupe de rap.
2 x

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 13524
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 3728

Re: Moteur Stirling à cycles journaliers




par Remundo » 14/01/23, 21:43

Bonsoir Falcon

l'idée n'est pas mauvaise en soi.

C'est pas du Stirling stricto-sensu. Mais ça s'en inspire.

dilater de l'air avec la chaleur pousse le piston dans un sens, contracter avec le froid le ramènera dans l'autre sens.

mais c'est un fonctionnement un peu rudimentaire.

Je doute par contre qu'on puisse obtenir plus que quelques centaines de Watt par ce principe "avec le Soleil". Il faudrait mieux une parabole solaire pour concentrer le soleil.
0 x
ImageImage
FALCON_12
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 93
Inscription : 20/04/12, 18:58
x 26

Re: Moteur Stirling à cycles journaliers




par FALCON_12 » 14/01/23, 22:08

Remundo a écrit :Bonsoir Falcon

l'idée n'est pas mauvaise en soi.

C'est pas du Stirling stricto-sensu. Mais ça s'en inspire.

dilater de l'air avec la chaleur pousse le piston dans un sens, contracter avec le froid le ramènera dans l'autre sens.

mais c'est un fonctionnement un peu rudimentaire.

Je doute par contre qu'on puisse obtenir plus que quelques centaines de Watt par ce principe "avec le Soleil". Il faudrait mieux une parabole solaire pour concentrer le soleil.


Dites-vous cela parce-que le rendement d'un stirling est d'autant plus grand que Tf/Tc est petit ? dans ce cas ne pourrait-on élever Tc à autant qu'on le peut avec une parabole dans un stirling conventionnel ? on aurait de plus un Tf qui vaut Tnuit, ce qu'on a pas avec lui.

Un tel système poserait aussi moins de problèmes mécanique : les allez-retours du piston sont bien moins fréquents donc moins d'usure et sa conception d'ensemble est bien plus simple et abordable pour un particulier bricoleur, me semble-t-il !

Par contre la force demandée au piston sera bien plus grande. En une seule course il devra délivrer toute l'énergie de la journée les jours de soleil constant mais il me semble que cela ne représente pas des contraintes mécaniques hors de proportion si on s'en tient aux stirlings individuels de quelques kW.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 13524
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 3728

Re: Moteur Stirling à cycles journaliers




par Remundo » 14/01/23, 22:21

1 aller-retour pas jour me semble un mouvement d'une lenteur soporifique très compliqué à exploiter.

travailler avec d'immense volume d'air en pression nécessite un réservoir hermétique et potentiellement renforcé

ça ne me paraît pas très réaliste.

on préfère avoir une chaleur plus concentrée et faire travailler un petit moteur avec des cycles plus rapides.
2 x
ImageImage


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solaires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 49 invités