Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solairesConstruire une serre réchauffée par eau

L'energie solaire thermique dans tous ses états: chauffage solaire, eau chaude sanitaire, choix d'un capteur solaire, concentration solaire, fours et cuiseurs solaires, stockage d'énergie solaire par tampon thermique, piscine solaire, climatisation et froid solaire..
Aides, conseils, montages et exemples de réalisations...
adrien22
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 2
Inscription : 16/05/15, 23:11

Message non lupar adrien22 » 16/05/15, 23:22

Bonjour,

Je projette la construction d'une serre adossée à un mur à construire en bloc de coffrage rempli de béton (dimension de la serre 4x7.5m, situation : BElgique)
J'hésite encore à creuser une citerne de +/-3000litres, voire plus, sous la serre et de faire passer un tuyau dans le mur pour récolter la chaleur excédentaire et la stocker dans l'eau de la citerne via un serpentin et d'ensuite faire fonctionner la nuit en sens inverse (pour lisser la variation de température jour/nuit).
Suivant ton expérience, qu'en penses-tu?

Je me demande si le mur (1.5m*7.5m) en béton sera capable d'absorber et de restituer la chaleur assez rapidement. Sinon je peux toujours me diriger vers un système à radiateur.

Je souhaite également y faire hiverner des agrumes.

Merci

adrien22
0 x

Avatar de l’utilisateur
Lapin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 823
Inscription : 22/07/05, 23:50
x 1

Message non lupar Lapin » 17/05/15, 11:13

Si tu pose la cuve sous la serre , pas besoin de faire circuler l eau durant la nuit . si le diametre des conduits est suffisant l eau circulera automatiquement par thermosyphon lors que la serre sera plus froide que l eau .

Pour ce qui est d enfouir le conduit sous le beton . L idee est bonne mais le transfer de chaleur sera faible d autant que l eau ds la cuve ne sera pas a 70°c . Le beton etant relativement isolant. Par contre le beton pourrait etre peint en noir mat pour absorber la chaleur au printemps ( soleil bas) et la restituer la nuit.

Je dirai qu il faudrai un conduit de gros diametre qui longerai le bas de la paroi exterieur de la serre ( cote interieur ) Ca c est pour faire un rideau de chaleur bloquant ainsi le froid des parois et permetant de chauffer . Et un recupperateur avec circulateur de chaleur au sommet de la serre . Ca ce serait pour collecter la chaleur en journee.

Il faut egalement prevoir un anti gel . Pas trop toxique , peut etre de l alcool . A voir.

Pense a prevoir l isolation de ta citerne d eau .
En passant l eau de la citerne peut servir en ete pour arroser les plants. La reserve se reconstituant a l automne et en hiver en prevision du printemps.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16317
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6783

Message non lupar Did67 » 17/05/15, 13:55

Je pense qu'il y a deux idées, qui ne s'hybrident pas forcément de façon heureuse :

- le "gros mur" est sensé servir de stock ; il sera un médiocre capteur, car la température ne montera pas beaucoup ; elle diffusera dans le béton

- la citerne que tu veux utiliser comme tampon thermique, ne stockera bien que si la différence de température entre l'eau qu'elle contient et celle sortant du mur est suffisante [le flux de chaleur stocké est proportionnel à la surface de l'échangeur mais aussi à la différence de température ; donc si tu veux stocker suffisamment avec une différence de température peu élevée, il te faudra un échangeur ayant une grande surface]...

De là, deux idées :

a) pourquoi enterré la citerne ? [la place, sans doute ???] ; car une fois "remplie" d'eau tiède, elle serait un excellent tampon thermique...

b) surtout, pourquoi utiliser le mur comme capteur peu performant (même peint en noir ; entendons-nous : il captera bien toute l'énergie solaire incidente sur sa surface ; mais il la diluera dans sa masse, du coup, l'eau du circuit qui le traverse restera à relativement basse température à sa sortie et rechargera assez mal la citerne]

Je pense qu'une réseau de tuyaux peints en noir, ou mieux, une batterie de radiateurs de récupération peints en noirs auront un rendement autre plus intéressant... Ou encore une tôle noire avec derrière un serpentin de cuivre soudé dessus... Quelque chose de très léger (donc qui chauffera vite, sans stocker grand chose ; donc une certaine énergie incidente provoquera un gros échauffement !)

Tu peux bien sûr combiner "mur tampon" (peint en noir, qui "accumule" la chaleur du jour, évite la surchauffe le jour - il "dégage" du frais le jour = absorber des calories - et restitue la nuit) ET un système de tampon thermique qui n'est ni plus ni moins qu'un chauffe eau solaire bas de gamme bricolé : une citerne, avec un serpentin pour restituer / absorber les calories de et vers l'eau et des radiateurs de récup peints en noir pour absorber les calories solaires / les restituer la nuit à l'air de la serre

Le tampon liquide peut servir dans la durée, sur des semaines, voire des mois selon les volumes en question. Le mur est un stockage à plus court terme, sur quelques jours.

Le mur est passif. Tu "subis" et ne contrôle rien (sauf à mettre un rideau ou un voile en été, pour éviter une surchauffe - les plantes ont besoin que la température nocturne s'abaisse pour optimiser la croissance !).

La citerne est un tampon "actif" : tu peux gérer les flux, soit par un asservissement (pompage solaire avec une régulation - l'été, tu ne fais que stocker en programmant correctement, sans restituer la nuit - pas besoin ! Ou à défaut de pompage, par de la robinetterie, pour gérer le thermosiphon si les différences de hauteur sont suffisants et le circuit assez simple - si c'est alambiqué, le thermosiphon ne suffira peut-être pas surtout si la différence de hauteur est faible].

Mais ce n'est là qu'un avis... basé sur quelques principes physiques de base.
0 x
adrien22
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 2
Inscription : 16/05/15, 23:11

Message non lupar adrien22 » 21/05/15, 20:39

J'ai consulté une doc sur les batteries de chauffe et à moins d'en utiliser une très surdimensionnée avec un gros débit d'air, la puissance dégagée est trop faible pour des températures d'eau de moins de 20°C. En plus, l'installation est assez lourde. Je pense que je vais me tourner vers l'installation d'une toile sur le toit de la serre pour les nuits froides... la meilleure énergie est celle que l'on ne consomme pas!
0 x
Avatar de l’utilisateur
antoinet111
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 874
Inscription : 19/02/06, 18:17
Localisation : 29 - Landivisiau

Message non lupar antoinet111 » 21/05/15, 21:26

Salut, je bosse pas mal dans les serres, il existe de nombreuses toiles reflechissantes pour limiter la diffusion et la perte de chaleur, c'est comme une toile d'ombrage mais avec des feuilles d'alu dedans.

c'est pas très cher et durable.
les fournisseurs horticoles ont du choix et les bons conseils. (notamment en régulation)
0 x
Je vote pour l'écriture de post concret et de sens pratique.
A bas les beaux parleurs et les brasseurs d'air !


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solaires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités