Société et philosophieLa retraite... à quel âge?

Débats philosophiques et de sociétés.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50137
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 904

Message non lupar Christophe » 19/11/10, 14:08

La réelle motivation des lycéens et jeunes non travailleurs dans la rue:

Image

Le message est à prendre selon plusieurs lectures possibles...laquelle est la bonne? Mystère...

Vu sur : http://www.terra-economica.info/Les-jeu ... 13337.html

Le reste de l'article est finalement moins drôle, extrait:

Dur métier que la jeunesse. En France, 45 % des personnes pauvres ont moins de 25 ans. Les jeunes des « quartiers » sont deux fois plus chômeurs que les autres. Certes, des jeunes qui manifestent pour leurs retraites, c’est littéralement désespérant. Comme si à cet âge-là on n’avait pas d’autres soucis et désirs ! Des études à finir, des amours à découvrir, une vie à construire, un métier à apprendre et à trouver…


Euh on commence à compter à partir de quel age la pauvreté? 14 ans? 16 ans? 18 ans?

Ah finalement j'avais peut être la bonne lecture:

Il est bien facile de gloser dans cette ligne. Mais attention, la jeunesse bascule à l’extrême gauche d’année en année ; 13% s’y reconnaissent, contre 7% en 1999. L’excellent sociologue Olivier Galland ne cesse de nous prévenir. Et les ruptures entre les jeunes ne doivent pas être exagérées. Certes, « les beaux quartiers » et « les quartiers » tout courts sont un peu à part. Mais dans les lycées où la ségrégation est plus faible, les milieux et les couleurs se mélangent. Il y a une culture jeune, médiatique, métissée, mobile, envahie par la toile et Facebook.


Il faut déplorer aussi ceci :

Les jeunes retraités gagnent plus que les actifs de 35 ans. Le monde est jeune, la France et l’Europe vieillissent. Si nous ne savons pas rouvrir l’avenir à la jeunesse, leurs colères deviendront incontrôlables
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6372
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 445

Message non lupar sen-no-sen » 19/11/10, 15:03

Christophe a écrit :

Il est bien facile de gloser dans cette ligne. Mais attention, la jeunesse bascule à l’extrême gauche d’année en année ; 13% s’y reconnaissent, contre 7% en 1999. L’excellent sociologue Olivier Galland ne cesse de nous prévenir. Et les ruptures entre les jeunes ne doivent pas être exagérées. Certes, « les beaux quartiers » et « les quartiers » tout courts sont un peu à part. Mais dans les lycées où la ségrégation est plus faible, les milieux et les couleurs se mélangent. Il y a une culture jeune, médiatique, métissée, mobile, envahie par la toile et Facebook.




:lol: Tu parle d'une extrême gauche!
Avec une telle philosophie,je ne pense pas que le pouvoir en place n'ai de souci à se faire...facebouc "veille"!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 19/11/10, 18:31

Oui, n'empêche que ce point, dépendant des "nouvelles pratiques en matière de consommation de l'information" est ESSENTIEL, non seulement pour comprendre la nouvelle façon de «comment tout ça fonctionne et va fonctionner à l'avenir», mais aussi pour évaluer le reste... comment ça va se produire et éventuellement: comment ça va être récupéré...

Je pense qu'on va vers une période où tout le monde aura un peu «la trouille» (ou que des esprits malveillants chercherons à ce que ce soit le cas...?), et je pense alors que le paradigme d'une société vivant avec une atmosphère de "menace terroriste lattente", me semble s'apparenter à une sorte de contention psychologique des masses pour qu'elles se tiennent tranquilles (j'espère que je me trompe, mais avec le "révélateur de 9/11" et quelques autres indices ...comme l'absence d'armes de destructions massives – alors qu'on avait cherché à nous vendre le contraire – l'épisode des vaccinations/contaminations ...bref, sans tomber dans la paranoia, beaucoup de choses montrent qu'il y a quelque points qui vont dans cette direction, hélas..)
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50137
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 904

Message non lupar Christophe » 03/05/11, 09:21

Extraits de "Sales Gosses" de Wolinski :

Image

D'autres planches ici: https://www.econologie.com/forums/humour-t1191-3840.html
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50137
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 904

Message non lupar Christophe » 16/11/11, 21:57

L’erreur funeste de la retraite à 60 ans : Sarkozy plombé par les archives http://bit.ly/uIhANt (en vidéo)

Ah, l’erreur majuscule de 1981 et de la retraite à 60 ans. On a déjà entendu ce refrain, et on l’entendra encore. C’est un des sketchs dont Nicolas Sarkozy gratifie ses auditoires à chaque déplacement. Lors de son discours sur la fraude sociale, mardi, le chef de l’Etat a affecté l’air catastrophé qu’il aime à prendre quand il parle de l’incurie de ses prédecesseurs : «Deux décisions qui ont été prises ont eu des conséquences catastrophiques sur la compétitivité de la France. La première c’est celle du début des années 1980, quand on a fait croire aux Français que l’on pouvait passer l'âge de la retraite de 65 ans à 60 ans. On a menti aux Français. Tout le monde le savait et cette décision a été prise en niant les réalités.»

Comme à chaque fois qu’on entend le Président répéter que «tout le monde savait que c’était une catastrophe», on a envie de se repasser ce savoureux débat de 1993 entre Nicolas Sarkozy et DSK, où le futur Président ne dit rien de tel puisqu'il affirme d'abord que son parti, le RPR, n’a «pas l’intention, bien sûr, de remettre en cause la retraite à 60 ans» (3’55’’), mais surtout que lui personnellement, a voté pour : «J’ai voté pour le RMI et pour la retraite à 60 ans, que les choses soient claires» (5’40’’).

Ce qui est d’autant plus amusant que Sarkozy n’a été élu député qu’en... 1988, soit cinq ans après l’ordonnance du 26 mars 1982 fixant l’âge légal de la retraite à 60 ans. Et qu'il n'a donc rien voté du tout.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50137
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 904

Message non lupar Christophe » 30/11/11, 13:25

Monde Aujourd'hui à 10h36

Grève massive en Grande-Bretagne contre la réforme des retraites
Deux millions de salariés du secteur public devraient participer à e que les syndicats annoncent déjà comme le mouvement «le plus important depuis une génération».


(...)

Mercredi matin, le ministre de l'Economie George Osborne a appelé les syndicats à reprendre les négociations. "La grève ne résoudra rien, cela ne va rien changer", a déclaré M. Osborne sur la BBC. "Cela ne va faire qu'affaiblir notre économie et menacer des emplois".

"Donc revenons à la table des négociations, trouvons un accord sur les retraites qui soit juste pour le secteur public, avec des pensions de retraite décentes pour les décennies à venir, qui soient abordables pour le gouvernement et pour les contribuables", a-t-il dit.
Un millier de cortèges dans tout le pays

Mais Brendan Barber, secrétaire général de la confédération des syndicats britanniques, le Trades Union Congress (TUC), a défendu cette journée d'action en affirmant que le secteur public était "attaqué" par le gouvernement.

"Il y a un moment où les gens doivent se lever et résister", a-t-il ajouté sur la chaîne ITV, fustigeant "les changements que le gouvernement tente d'imposer par la force, en faisant travailler la population plus, plus longtemps, pour gagner moins, beaucoup moins".

Plus d'un millier de manifestations sont prévues à travers le pays et les organisateurs escomptent que ce mouvement sera le "plus important depuis une génération".


http://www.liberation.fr/monde/01012374 ... -retraites
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
antoinet111
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 874
Inscription : 19/02/06, 18:17
Localisation : 29 - Landivisiau

Message non lupar antoinet111 » 30/11/11, 23:14

Mini coup de gueule !

j'ai commencé à bosser à 14 ans, début de cotisation à 16 ans, j'en ai 29, je partirais en retraite à combien 75 ans? beuuurk !!
0 x
Je vote pour l'écriture de post concret et de sens pratique.
A bas les beaux parleurs et les brasseurs d'air !
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50137
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 904

Message non lupar Christophe » 27/02/12, 13:46

A méditer :

A l’image de l’espérance de vie…

J’adore les chiffres. L’idée de base de ma réflexion est que la vie a augmenté de 40% en un siècle dans les pays développés. L’espérance de vie en France est de 700 000 heures. Je l’exprime en heures, pour éviter une image de l’âge. Si je vous dis «votre espérance de vie est 82 ans», vous voyez une vieille dame. Si je vous dis «700 000 heures», vous voyez une quantité. Nos enfants, surtout les filles, vivront 800 000 heures. En 1900, c’était 500 000 en moyenne.
Quand on a donné le droit à la retraite, en 1945, on a choisi 65 ans, parce que c’était l’âge où les gens mouraient. Ceux qui n’étaient pas morts – c’est une moyenne – avaient le droit de s’arrêter. Tous les autres avaient cotisé pour les survivants, ça allait… Aujourd’hui, pour arriver au même résultat, il faudrait mettre la retraite à 80 ans. On a gagné quinze ans d’espérance de vie.

En 1900, on travaillait 200 000 heures, on en dormait autant, il en restait 100 000 pour le reste : apprendre, aimer, militer, mourir… Aujourd’hui, on dort toujours 200 000 heures [mais pour une vie plus longue, ndlr], car, les nuits de sommeil sont de deux à trois heures plus courtes, notamment à cause de la télévision . De plus, la durée légale du travail en France est progressivement passée à 67 000 heures. Donc, quand vous avez fini de dormir et de travailler, il vous reste en gros 400 000 heures pour vivre. C’est fondamental. Ce temps a été multiplié par quatre en un siècle. Bien sûr, tout n’est pas parfait, il y a des écarts, mais beaucoup moins qu’avant. Reste que la société est vraiment bâtie sur deux piliers, le monde du travail et le monde du temps libre.


Extrait de : http://voyages.liberation.fr/douce-fran ... ns-heureux

Depuis: https://www.econologie.com/forums/infos-thin ... 11540.html
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6372
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 445

Message non lupar sen-no-sen » 27/02/12, 14:03

C'est quoi le raisonnement? Il faudrait travailler jusqu’à 80 ans? :|

(...)Quand on a donné le droit à la retraite, en 1945, on a choisi 65 ans, parce que c’était l’âge où les gens mouraient.(...)



Sous entendu fallacieux,en 1945 c'était l'après guerre, il fallait reconstruire le pays, c’était l'aube des "trente glorieuses",le plein emploi était au rendez vous.
En 2012 nous avons près de 15% de chômeurs,la croissance a atteint ses limites, donc sous entendre qu'il faut travailler plus longtemps me parait quelque peu anti productif.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50137
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 904

Message non lupar Christophe » 27/02/12, 15:13

Fallacieux aussi de ta part: sans croissance on les paye comment les nouveaux retraités? A crédit avec la dette? Afin que les jeunes générations soient encore plus dans le trou et ceci durablement?

:mrgreen: :mrgreen:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités


Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités