Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Société et philosophieL'homme, cet animal suicidaire

Débats philosophiques et de sociétés.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6548
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 428

Message non lupar Ahmed » 20/10/12, 22:52

Obamot, dans ton avant dernier post, touffu comme tu les aime, mais cependant clair et synthétique Image, tu écris:
A ce stade, je peux enfin le dire: ce serait plutôt 80% des choses qui vont mal et 20% qui soutient le reste...

C'est un point intéressant, sur lequel j'ai déjà glosé: il y a une tendance de fond négative et une tendance minoritaire qui tente de réagir en opposition à cette négativité, se faisant, ces résistances sont en même temps la condition de la poursuite de la négativité, car une négativité totale ne serait pas supportable.

Il y a là un paradoxe qui voit dans la lutte contre un phénomène, le renforcement de ce dernier... Encore une chose difficile à "digérer"!
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
Diabolorent
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 84
Inscription : 13/02/18, 16:37
Localisation : Digne les Bains
x 19

Re:

Message non lupar Diabolorent » 06/07/18, 11:03

Ahmed a écrit :Lejustemilieu tu écris:
...les gens qui sont au pouvoir, nous suicident...

Au risque de déformer sensiblement ta pensée, je dirais qu'en nous dépossédant de notre pouvoir qu'ils nous ont convaincus de remettre entre leurs mains, ils nous suppriment comme êtres autonomes, nous réduisant à une passivité lourde de conséquences.


Excusez moi mais vous parlez de quel gens de pouvoir ?
Ne me dites pas que vous parlez des hommes politiques quand même !

Cela fait longtemps que l'argent a prit le pas sur la politique, qu'il est au dessus de tout pouvoir et de toutes lois. Alors de grâce remettons les choses en place : le pouvoir (que nous avions confié certes à nos politiques) a changé de main et ceci n'est pas une dérive sociétale mais le but bien précis que voulait justement atteindre l'oligarchie monétaire.

Tout était planifié pour ça. La création de l'Europe en est un exemple flagrant : regardez la aujourd'hui. Qu'est-ce qui fonctionne bien dans cette Europe ? L'accès au travail ? L'égalité ? l'entente cordiale entre les peuples ? L'uniformisation des lois ? La mise en commun des forces armées ? Les politiques communes (agricoles, énergétiques, sociétales, écologiques...)?

Rien de tout ça ! Le monde de la finance seul tire son épingle du jeu et c'est à l'évidence la seule Europe qu'il désirait et qu'il a obtenu !

Quand à l'Europe à laquelle nous aspirions nous (enfin, après avoir bafoué le résultat du référendum français il faut bien le rappeler) elle n'a jamais existé que dans les rêves de croissance et d'amélioration des conditions de vie que nous ont fait miroité nos chers élus, pantins soumis à la finance toute puissante.

Des pays qui ne s'entendent pas, qui ne se comprennent pas, qui n'ont pas le même niveau "d'évolution", les même mœurs, les mêmes lois, les même avancées technologiques ou humanitaires ... on s'est précipité à l'élaboration d'un tel patchwork dans quel but au final !
L'humain ? :lol: :lol: :lol: ou pour mieux régner sur une Europe toujours plus divisée avec comme pression ultime, la ruine du pays qui voudrait en sortir :shock:

Notre Europe est au bord de l'explosion et la question à se poser est : "à qui profiterai cette explosion ?"
Peut-être la réponse serait-elle la même que : "à qui ont profité les guerres ?"
0 x
« Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être bien adapté à une société malade » Jiddu Krishnamurti.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6548
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 428

Re: L'homme, cet animal suicidaire

Message non lupar Ahmed » 06/07/18, 21:52

Je suis bien d'accord avec toi et, effectivement, la politique n'est qu'un aspect du problème, mais c'est le seul sur lequel nous sommes, au moins formellement, consultés (pour mieux ne plus être entendus ensuite).
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6942
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 220
Contact :

Re: L'homme, cet animal suicidaire

Message non lupar chatelot16 » 06/07/18, 23:18

le suicide est une façon brutale et radicale de mettre fin a son histoire

l'evolution de la société que vous critiquez est plus bête ... bête a se bouffer les pieds ... catoblepas qui etait tellement bête que quand il se mangait une patte il lui fallais un certain temps pour comprendre son erreur

si la société que l'on critique se suicidait on serait bien content d'en etre debarassé ... helas la société que je critique nous bouffe comme un catoblepas se bouffe les pieds
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5833
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 59

Re: L'homme, cet animal suicidaire

Message non lupar janic » 07/07/18, 07:34

Je suis bien d'accord avec toi et, effectivement, la politique n'est qu'un aspect du problème, mais c'est le seul sur lequel nous sommes, au moins formellement, consultés (pour mieux ne plus être entendus ensuite).
C'est en donnant aux individus l'illusion qu'ils sont pris en considération qu'on peut le mieux les manipuler, c'est le cas typique de la publicité. et plus la ficelle est grosse et plus les individus s'y laissent prendre (ou pendre :D ) tout en croyant qu'il s'agit là d'un choix éclairé et tel le smyley d'à coté se prosterner devant le plus fort ... qui a automatiquement raison ....puisqu'il est le dominant!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6548
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 428

Re: L'homme, cet animal suicidaire

Message non lupar Ahmed » 07/07/18, 09:12

En tant qu'espèce grégaire, nous sommes programmés pour adopter des comportements communs par imitation, ce que la propagande commerciale (et les autres!) a parfaitement compris. Le développement des sciences humaines s'est tout logiquement retourné contre son sujet/objet... :roll:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5833
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 59

Re: L'homme, cet animal suicidaire

Message non lupar janic » 07/07/18, 11:19

En tant qu'espèce grégaire, nous sommes programmés pour adopter des comportements communs par imitation, ce que la propagande commerciale (et les autres!) a parfaitement compris. Le développement des sciences humaines s'est tout logiquement retourné contre son sujet/objet

:cry: :cry: :cry:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest


Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités

D'autres pages qui vont certainement vous intéresser: