Société et philosophieJe demande la liberté de choisir (alimentation)

Débats philosophiques et de sociétés.
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Je demande la liberté de choisir (alimentation)

Message non lupar lejustemilieu » 08/01/13, 10:34

Bonjour à toutes et à tous,
De nos jours, il y a beaucoup de bonnes lois, de règles, qui ont aussi un effet "négatif", très négatif..
Exemple: j'ai découvert les boulettes de viande polonaises il y a longtemps.
Elle sont tellement bonnes, que j'ai proposé aux marchand de frites belges de me les acheter.
Mais voilà, ils m'ont répondu, il n'y a pas de E220 ou E machin chouette, qui permettent la longue conservation.
Hors, tous ces additifs obligatoires, dénaturent le gout des aliments.
Donc, ce que je propose, est d'accepter de ne pas avoir recours aux mutuelles, si on est malade suite à l'achat de nourriture non additivée de produits conservateurs.
Ce qui permetterai l'accès, comme avant, à de bons produits.
Je sais, il faut m'interner. :cheesy:
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)

lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Message non lupar lejustemilieu » 08/01/13, 11:05

Dans le meme ordre d'idée:
Avant, tomber au chomage ne m'aurait pas fait peur.
Voici le genre d'idée que j'aurai, et qui me sortiraient de la misère.
J'achèterai un cheval, une charrette, et tous les jours je ramasserai les déchets végétaux de cuisine de deux ou trois rues de mon village pour nourrir des cochons.
maintenant, ce genre d'idée est débile, irréalisable, car il faut payer les taxes, les controles sanitaires, les normes de batiments, le vétérinaire, etc....
Tout est interdit ou soumis à des normes trop restrictives.
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 08/01/13, 12:43

Toi qui aime bien aborder les questions de rapports de causes à effets, quelques pistes:

Dans ce cas là, c'est plutôt:
— «La liberté de ne pas choisir ce qui nous est imposé».

Donc de ne pas choisir le Codex Alimentarius (au nombre de la première réglementation desquelles il faudrait tout revoir.)

La liste serait longue, j'avais déjà fait une tentative! Et sur le fait que les autrorités sanitaires devraient être assignée devant les tribunaux pour «empoisonnement»...

«Aaaaah mais mon bon Môssieur, pour porter ça devant un tribunal au plan pénal, il faudrait que la «volonté de nuire» soit avérée [vous dirait-on]!

En l'état actuel du droit, ce n'est donc pas possible!

Il y aurait d'autre chantier de réforme du même ordre à entreprendre:
— interdire (ou limiter l'usage) du sucre blanc raffiné;
— interdire complètement les huiles qui ne sont pas pressées à froid, et le vérifier dans les huileries (ça ne l'est pas, les huiles pressées à froid sortent parfois à des températures jusqu'à 70° C m'a-t-on rapporté);
— strictement indiquer les huiles qui ne supportent pas la cuisson (comme l'huile de tournesol), et dont les acides gras essentiels de formule "CIS" (bénéfiques), se transforment en acides gras "TRANS" (cancerogène à terme);
— interdire (ou limiter la vente) de toute l'alimentation dénaturée (conserves, viennoiserie);
— interdire complètement (ou limiter la vente) des farines blanches et mi-blanches, des pates non complètes etc.
— interdire complètement certains édulcorants, comme l'asparthame (dont le méthanol qu'il contient se transforme en formaldéhyde dans le corps, et y resterait pour toujours.)

Car tout ça est bien plus dangereux que les additifs, dont la quantité est calculée pour ne pas nuire (mais supprimer les aliments dévitalisés reviendrait à supprimer les additifs.)

Et toutes ces questions sont connues des autorités sanitaires et de l'OMS (responsable du Codex), et ces gens-là ne font rien. C'est un crime contre l'humanité «version moderne».

Et donc la première chose serait d'établir qu'il y a bien eu cette volonté de nuire.

Certains l'affirment, et auraient établi des liens entre d'anciens nazis et le Codex:
Anglais:
http://www4.dr-rath-foundation.org/PHAR ... ment24.htm
Français:
http://www.lespacearcenciel.com/resista ... arius.html

Encore en anglais:
http://www.infowars.com/the-history-of- ... us-part-1/
http://gaia-health.com/gaia-blog/2012-0 ... eath-camp/


Encore plus polémiques
http://www.lougris.com/article-le-n-o-m ... 26111.html

http://philip.dru-administrateur.nwo.ov ... 78288.html
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 08/01/13, 15:52

quelqu'un ouvre un sujet pour demander une liberté ... et toi tu veux interdire le contraire

il y a deja trop d'interdiction

il doit y avoir des obligation de qualité des produit alimentaire , mais en laissant le choix des moyen de garantir la qualité

imposer des conservateur , est stupide ... il faut aussi autoriser de vendre en circuit court un produit qui sera consomé avant de s'abimer donc sans avoir besoin de conservateur

dans la même absurdité il y a eu l'obligation de materiel frigorifique au petit marché ... alors que le principe de ces marché est de tout vendre dans la journée donc de ne pas avoir besoin de longue conservation au froid ...conclusion une fois qu'on leur a imposé la depense d'etalage frigorifique , il doivent le rentabiliser en stockant leur marchandise plus longtemps et ont perdu leur avantage de vente directe
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 08/01/13, 17:41

Tu le fais exprès ou t'as pas compris le sens de mon post?

L'as-tu même lu? :roll:
0 x

Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 08/01/13, 18:34

Obamot a écrit :Il y aurait d'autre chantier de réforme du même ordre à entreprendre:
— interdire (ou limiter l'usage) du sucre blanc raffiné;
— interdire complètement les huiles qui ne sont pas pressées à froid, et le vérifier dans les huileries (ça ne l'est pas, les huiles pressées à froid sortent parfois à des températures jusqu'à 70° C m'a-t-on rapporté);
— strictement indiquer les huiles qui ne supportent pas la cuisson (comme l'huile de tournesol), et dont les acides gras essentiels de formule "CIS" (bénéfiques), se transforment en acides gras "TRANS" (cancerogène à terme);
— interdire (ou limiter la vente) de toute l'alimentation dénaturée (conserves, viennoiserie);
— interdire complètement (ou limiter la vente) des farines blanches et mi-blanches, des pates non complètes etc.
— interdire complètement certains édulcorants, comme l'asparthame (dont le méthanol qu'il contient se transforme en formaldéhyde dans le corps, et y resterait pour toujours.)


je n'ai pas revé ! tu a bien l'air de souhaiter des interdiction completement inverse des interdiction dont lejustemilieu se plaint au debut

la guerre des interdiction n'est pas la solution , je prefere la liberté
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 08/01/13, 19:06

Je suggère (et pas depuis hier...) l'assignation devant les tribunaux des Autorités sanitaires pour «empoisonnement» relis... (empoisonnements inhérent aux interdictions et directives absurdes, notamment et centralement du Codex Alimentarius) ...
... et toi tu interprètes ça comme un souhait de ces directives/interdictions/obligations..? :shock:
... rejet de directives que j'ai toujours défendu! :shock:

Expliques voir comment tu arrives à une telle conclusion? :P :mrgreen:
Dernière édition par Obamot le 08/01/13, 19:14, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 08/01/13, 19:13

je trouve plutot que tu confond arreter d'obliger la farine blanche et interdire la farine blanche
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 08/01/13, 19:17

D'abord, personne ne t'obliges de consommer de la farine blanche! Menfinbref...

Le_Juste_Milieu parle bien d'additifs obligatoires! Comme moi.

Si il faut interdire tout ce qui peut nuire à la santé publique à l'insu du bon gré des consommateurs? Oui absolument, parce que c'est une tromperie et une mise en danger d'autrui.

chatelot16 a écrit :quelqu'un ouvre un sujet pour demander une liberté ... et toi tu veux interdire le contraire

expliques-nous:
1) ce qu'est le contraire d'une liberté?
2) et donc tu déduits que je veux interdire cette obligation.... (c.f. ...précisément ce qui empêche cette liberté)

Oui mais c'est exactement ça!

Donc après comment tu fais pour en arriver là dans ton raisonnement? Je me le demande :cheesy:

Oui alors vraiment, TU trouves ce que TU veux bien trouver!

Si t'avais pris soin de lire mes liens, t'aurais capté...

Je parles des CAUSES de tout ça, et pas de ta sorte de quiproquo ... Relis....

L'une des causes est justement le fait qu'on est dans l'illégalité si on ne se soumet pas à ces directives! Après tu peux toujours jouer avec les mots, c'est vraiment très secondaire.

Il me semble que ton quiproquo vient du fait que tu confonds le but VS le moyen (parce que la cause peut-être soit une obligation, soit une interdiction, ça dépend du contexte. Par exemple si une autorité oblige un additif néfaste, la solution au problème peut-être d'interdire la vente du type d'aliment qu'il contient, ce qui éliminera de facto l'additif en question, je parle même de cet exemple dans ma liste... C'est donc toi qui y voit une contradiction, sauf qu'il n'y en a pas. C'est «selon», et non pas «conformément à»... )
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9319
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 177

Message non lupar janic » 09/01/13, 10:12

Notre société « moderne » tourne dans un cercle vicieux. Pendant des millénaires, aucun produit issu de l’industrie chimique n’était nécessaire pour « conserver, colorer, raffiner, adjuver, antifoncidiser, etc… » Les causes en sont l’explosion des grandes villes et de leur nombreuse population exigeant d’énormes quantités de nourriture qu’il faut bien stocker (ce problème ne devrait pas exister dans les zones à faible population). Le cas des farines blanches en est caractéristique puisque la farine complète moulue fermente rapidement si le germe s’y trouve encore. Donc au-delà d’un problème de santé, c’est la forme industrielle qu’a pris celle-ci qui en est la cause. De plus l’augmentation de la population accentue le phénomène dont une partie à faible revenu en recherche de moins cher que… ce qui accentue l’industrialisation, l’augmentation des rendements agricoles, le stockage, les artifices de conservation, etc… la boucle est bouclée sans fin.
Ensuite les générations nouvelles ont pris l’habitude de ce cycle et ne veulent ou ne peuvent le rompre. Les circuits bio ou amaps sont, restent et resteront à la marge ne serait-ce qu’à cause des puissants lobbies de l’industrie agroalimentaire qui font semblant de jouer le jeu en annonçant des produits sans colorants, ni conservateurs, mais jamais sans pesticides, fongicides et autres produits du même genre. Ils donnent au public ce que celui-ci à envie d’entendre et non ce qu’il devrait savoir. (la multiplication des documentaires mettant en accusation ces lobbies changent progressivement la donne, mais peut-être un peu trop tardivement)
La question de pouvoir choisir est donc rattachée à une réelle information non censurée et ce n'est pas pour aujourd'hui, ni pour demain. (sauf pour quelques rares individus ayant déja remis en question ce qu'est l'alimentation, son rôle, son adaptation à la physiologie humaine,etc...donc un peu l'écologie)
0 x


Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités