Zoonoses: après le Covid-19, la leptospirose !

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 24817
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 4195

Re: Zoonoses: après le Covid-19, la leptospirose !




par Obamot » 03/02/22, 21:13

Mes réponses (des plus modérées) toujours en bleu. Je précise qu’à titre perso, je ne fais pas de reproche à Guy, je ne fais que rectifier des propos outranciers, qui n’ont pas leur place ici. Et je m’étonne de leur tenue.
GuyGadeboisLeRetour a écrit :Je t'en foutrais moi, du “glissement” cognitif. c’est exactement le contraire, tu te rattrapes aux branches maintenant que t’as compris que ton comportement était excessif et que tu t’es démasqué tout seul (alors qu’en fait c’était très peu de choses à la base, mais un truc qui te ronges intérieurement, c’est pourquoi je t’ai fichu la paix: je te l’ai déjà dit, règles tes problèmes perso, ne vient pas en faire “profiter” le forum, merci) d’ailleurs t’es INSTABLE tu oscilles entre un cas isolé auquel — et comme il fallait s’y attendre — tu n’as apporté absolument AUCUNE réponse... à traiter tes interlocuteurs du même bord avec les pires insultes... (tu noteras que malgré ça, je ne t’a pas insulté) Ton glissement cognitif est même flagrant, beaucoup l’ont remarqué TU VEUX LE FAIRE CROIRE, MAIS IL NE S’AGIT PAS QUE DE MOI, tu veux des exemples “M. Parfait” :?:

Venant de la part d'un mec qui est passé de la raison aux croyances (Je l'ai vu venir dès tes commentaires sur "Hold Up" et je n'en ai pas tenu compte, con que je suis). Bref, un mythomane paranoïaque adepte AVEUGLE des théories du complot vient de se révéler au grand jour. J'avais des doutes, je n'en ai plus aucun. Tu ne cesse de chouiner dès que quelqu'un n'est pas d'accord avec toi, tu ne cesses d'être borné, fasciné par les manipulateurs américains dès lors qu'ils alimentent tes théories fumeuses sans aucune preuve validées, tu te fais plusieurs fois prendre en flag de copiés/collés "pour te faire mousser",

c’est exactement le contraire à nouveau “M. Parfait”. D’abord je ne te permet pas de juger quelqu’un qui a eu pratiquement “tout juste” pendant que toi tu te contenais d’insulter les gens (et peut-être le méritaient-ils,) encore là, alors que personne n’imaginait le basculement vers la fin de la crise covid, j’ai été le premier et le seul à le dire sur plusieurs semaines, avec la prudence que l’on me connaît mais en décrivant même certains processus. Et cela se révèle exact. Ça n’arrange donc pas tes affaires de me faire passer pour un “vilain petit canard” sur fond de crise d’égo...

OU BIEN tu donnes des exemples précis avec liens auxquels il est possible de répondre OU BIEN c’est de la diffamation... Jette l’opprobre sur ceux qui parlent du graphène, j’ai toujours été réservé sur le sujet.


tu met dans la balance de tes "illustrations" les cancers des participants à ce forum (Ce qui est immonde), pas du tout, je m’insurgeais sur le fait que des participants ayant déclaré des maladies, se permettent de donner des “avis d’expert” dans cette crise covid, alors qu’ils n’ont jamais rien dit d’exact et alors qu’ils dégagent à la première question embarrassante

tu frayes avec les plus excentriques pour contrer ceux que tu détestes. Bravo. Dit le mec qui fricote avec Izentrop, ça oui c’est une référence... et ait le courage de donner des noms. Tu devrais arrêter parce que 1) j’ai ZÉRO à me reprocher (ou pas grand chose) et 2) plus tu vas répondre et plus tu vas dévoiler tes rancœurs et te monter comme un “pas beau

Résumons: Escroc intellectuel, Diffamation, t’as rien, sinon tu l’aurais sorti et ce que t’as sorti c’est cacahuète :cheesy:


fumiste patenté (Tes façons de noyer le poisson pour ne rien dire sont absolument géniales !) Diffamation, pour le moment c’est toi qui a la palme, aucun exemple précis avec lien!

sans limite (Diagnostiques médicaux débiles divers "à distance"), juge et partie, "disqualificateur" pro, manipulateur, amer et revanchard, trahison des idées, mépris pour tout ce qui est mainstream sans discernement aucun, partisan, faux derche et maintenant victime. Chapeau l'artiste. Dans l'avenir, essaie de m'ignorer, ou de tenter encore de faire "ami ami" alors que pour toi, ça ne veut rien dire. D'avance merci. :mrgreen: Et tu mets un smiley après toute cette régurgitation, si au moins y’avait le moindre fond. En tout cas tu viens de démontrer de quoi à l’air ce “glissement cognitif” dont je parle, là tu fais du snowboard ex nihilo, fait gaffe, t’as le vide dessous... Et c’est un bel avertissement à ceux qui veulent fraterniser avec toi, voilà à quoi il s’exposent! Perso ça ne me fait rien mais tu devrais présenter des excuses, au moins aux membres visés par toutes tes allégations...
Quel filou en plus, ne pas faire de citation pour que son post passe inaperçu, quel manche.

PS pour “ami-ami” tu dis, bein les gens apprécieront tout ce que tu étales en public!
0 x

izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10664
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 933
Contact :

Re: Zoonoses: après le Covid-19, la leptospirose !




par izentrop » 03/02/22, 22:27

Une des théorie sur l'apparition d'omicron et de ses trois variantes :
Omicron n’a peut-être pas émergé chez une personne du tout. Le SARS-CoV-2 est un virus de promiscuité : il s’est propagé à un léopard sauvage, à des hyènes et des hippopotames dans les zoos, ainsi qu’à des furets et des hamsters de compagnie. Il a causé des ravages dans les élevages de visons à travers l’Europe et a infiltré des populations de cerfs de Virginie dans toute l’Amérique du Nord. Et Omicron pourrait être en mesure d’entrer dans une plus grande sélection d’animaux. Des études cellulaires ont montré que, contrairement aux variantes antérieures, la protéine de pointe d’Omicron peut se lier à la protéine ACE2 des dindes, des poulets et des souris.3,7.

Une étude a révélé que la combinaison de mutations N501Y-Q498R permet aux variantes de se lier étroitement à l’ACE2 du rat (réf. 6). Et Robert Garry, virologue à l’Université Tulane à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, note que plusieurs autres mutations chez Omicron ont été observées dans les virus SARS-CoV-2 s’adaptant aux rongeurs dans des expériences de laboratoire.


Les cellules immunitaires « tueuses » reconnaissent toujours la variante d’Omicron

Les types de substitution mononucléotidique observés dans le génome d’Omicron semblent également refléter ceux généralement observés lorsque les coronavirus évoluent chez la souris, et ne correspondent pas aussi bien aux commutateurs observés dans les coronavirus s’adaptant aux humains, selon une étude de 45 mutations chez Omicron8. L’étude a noté que, chez les hôtes humains, les substitutions G à U ont tendance à se produire dans les virus à ARN à un taux plus élevé que les commutateurs C à A, mais que Omicron ne montre pas ce modèle.

Il est donc possible que le SARS-CoV-2 ait acquis des mutations qui lui ont donné accès à des rats – sautant d’une personne malade à un rat, peut-être par des eaux usées contaminées – puis se soient propagés et aient évolué en Omicron dans cette population animale. Un rat infecté aurait pu plus tard entrer en contact avec une personne, déclenchant l’émergence d’Omicron. Les trois sous-lignées d’Omicron sont suffisamment distinctes pour que, selon cette théorie, chacune représenterait un saut séparé de l’animal à l’homme.

Une grande population d’animaux infectés qui durent plus longtemps que chez l’homme pourrait donner au SRAS-CoV-2 une marge de manœuvre pour explorer une grande diversité de mutations et « constituer une grande population fantôme de virus que personne ne connaît », explique Martin, qui dit trouver cette théorie de la « zoonose inverse » convaincante. Les changements qui rendent le virus plus apte à se propager chez son hôte animal n’affecteront pas nécessairement sa capacité à infecter les gens, dit-il.

Un réservoir animal pourrait également expliquer pourquoi certaines des mutations d’Omicron ont été rarement observées auparavant chez l’homme, explique Andersen.
https://www.nature.com/articles/d41586-022-00215-2
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 16849
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 2280

Re: Zoonoses: après le Covid-19, la leptospirose !




par janic » 04/02/22, 13:15

Un réservoir animal pourrait également expliquer pourquoi certaines des mutations d’Omicron ont été rarement observées auparavant chez l’homme, explique Andersen.

https://www.nature.com/articles/d41586-022-00215-2
en clair il exprime la même chose que Raoult!
1 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré


Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 23 invités