Effets et durée du confinement Covid-19: étude de l'Imperial College London

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7458
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 599
Contact :

Re: Effets et durée du confinement Covid-19: étude de l'Imperial College London




par izentrop » 19/04/20, 21:58

ABC enlève tes oeillères, le taux de l'Allemagne n'est pas une généralité. https://sciencepost.fr/coronavirus-comm ... allemagne/
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7072
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 313

Re: Effets et durée du confinement Covid-19: étude de l'Imperial College London




par ABC2019 » 19/04/20, 23:56

GuyGadebois a écrit :
ABC2019 a écrit :a 40 000 morts et en admettant 0,5 % de létalité, on est déjà à 8 millions d'infectés (8 fois plus haut que la taille du graphique montré ...)

Image Merci, ô grand Statisticos... :roll:


merci à toi pour cette contribution encore fort intéressante :)
0 x
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7072
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 313

Re: Effets et durée du confinement Covid-19: étude de l'Imperial College London




par ABC2019 » 20/04/20, 00:01

izentrop a écrit :ABC enlève tes oeillères, le taux de l'Allemagne n'est pas une généralité. https://sciencepost.fr/coronavirus-comm ... allemagne/

dans la mesure où le faible taux allemand est expliqué par un dépistage plus massif, il est donc sans doute plus proche de la réalité. Ce sont plutot les taux élevés qui sont peu crédibles puisqu'il y a plus de chance de sous estimer le nombre de malades par manque de tests, que le contraire. Il y a d'autres estimations comme celles du Diamond Princess qui tournent autour des mêmes valeurs quand on corrige de la démographie.

En tout cas, il faut espérer que le taux réel soit autour de 0,5 %, ce qui limiterait le nombre de morts en France avec 40 millions d'infectés à environ 200 000 morts, ce qui est déjà beaucoup : si le taux est plus élevé, ça grimpera d'autant.
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7458
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 599
Contact :

Re: Effets et durée du confinement Covid-19: étude de l'Imperial College London




par izentrop » 20/04/20, 00:49

ABC2019 a écrit :En tout cas, il faut espérer que le taux réel soit autour de 0,5 %, ce qui limiterait le nombre de morts en France avec 40 millions d'infectés à environ 200 000 morts, ce qui est déjà beaucoup : si le taux est plus élevé, ça grimpera d'autant.
Tu n'as pas regardé le lien parce que le 25 mars, date de l'article il était de 0.5 % parce que c'était une majorité de jeunes qui étaient diagnostiqués.
Aujourd'hui c'est 3.1 % https://coronavirus.jhu.edu/data/mortality

On aura le chiffre définitif quand le R0 sera atteint, c'est à dire 60 % de la population contaminée.
des mathématiciens du Dartmouth College (États-Unis) suggèrent aujourd'hui, plutôt que de tester uniquement des personnes symptomatiques, de tester les populations de manière aléatoire. En suivant une approche semblable à celle qui est retenue pour la réalisation des sondages politiques, par exemple. « Si les tests sont effectués correctement, les taux d'infection et de létalité dans l'échantillon aléatoire devraient être très proches des taux réels dans l'ensemble de la population », expliquent les chercheurs dans un communiqué publié sur The Conversation.

Ils prennent l'exemple d'une population de 100 individus dont 60 seraient infectés et sur laquelle on aurait à déplorer cinq morts.

Le taux de létalité serait alors de 8,3 %. https://www.futura-sciences.com/sante/a ... ion-80583/
1 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 58404
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2250

Re: Effets et durée du confinement Covid-19: étude de l'Imperial College London




par Christophe » 20/04/20, 01:16

izentrop a écrit :ABC enlève tes oeillères, le taux de l'Allemagne n'est pas une généralité. https://sciencepost.fr/coronavirus-comm ... allemagne/


Cela fait 3 semaines que l’Allemagne n’est plus à 0,5%...bref svp de ne pas diffuser des infos périmées...merci

ps : ok avec ton message suivant...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Pour de bon échanges entre les membres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7072
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 313

Re: Effets et durée du confinement Covid-19: étude de l'Imperial College London




par ABC2019 » 20/04/20, 04:02

izentrop a écrit :
ABC2019 a écrit :En tout cas, il faut espérer que le taux réel soit autour de 0,5 %, ce qui limiterait le nombre de morts en France avec 40 millions d'infectés à environ 200 000 morts, ce qui est déjà beaucoup : si le taux est plus élevé, ça grimpera d'autant.
Tu n'as pas regardé le lien parce que le 25 mars, date de l'article il était de 0.5 % parce que c'était une majorité de jeunes qui étaient diagnostiqués.
Aujourd'hui c'est 3.1 % https://coronavirus.jhu.edu/data/mortality

On aura le chiffre définitif quand le R0 sera atteint, c'est à dire 60 % de la population contaminée.
des mathématiciens du Dartmouth College (États-Unis) suggèrent aujourd'hui, plutôt que de tester uniquement des personnes symptomatiques, de tester les populations de manière aléatoire. En suivant une approche semblable à celle qui est retenue pour la réalisation des sondages politiques, par exemple. « Si les tests sont effectués correctement, les taux d'infection et de létalité dans l'échantillon aléatoire devraient être très proches des taux réels dans l'ensemble de la population », expliquent les chercheurs dans un communiqué publié sur The Conversation.

Ils prennent l'exemple d'une population de 100 individus dont 60 seraient infectés et sur laquelle on aurait à déplorer cinq morts.

Le taux de létalité serait alors de 8,3 %. https://www.futura-sciences.com/sante/a ... ion-80583/


certes mais je ne me basais pas sur les taux de mortalités publiés officiellement, qui dépendent trop du nombre de personnes testées, mais à des études justement où on a testé de manière systématique et trouvé bien plus de contaminés asymptomatiques que ce qu'on croyait :

https://www.lavoixdunord.fr/739205/arti ... s-que-l-ne

le rapport (en allemand) : https://www.land.nrw/sites/default/file ... gelt_0.pdf

sur le Diamond princess, on en est à 14 morts pour 700 cas soit 2 % mais avec beaucoup de personnes agees (moyenne d'age des passagers 69 ans, qui faisaient les 2/3 des gens présents)
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7458
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 599
Contact :

Re: Effets et durée du confinement Covid-19: étude de l'Imperial College London




par izentrop » 20/04/20, 08:39

ABC2019 a écrit :certes mais je ne me basais pas sur les taux de mortalités publiés officiellement, qui dépendent trop du nombre de personnes testées, mais à des études justement où on a testé de manière systématique et trouvé bien plus de contaminés asymptomatiques que ce qu'on croyait : https://www.lavoixdunord.fr/739205/arti ... s-que-l-ne
le rapport (en allemand) : https://www.land.nrw/sites/default/file ... gelt_0.pdf

sur le Diamond princess, on en est à 14 morts pour 700 cas soit 2 % mais avec beaucoup de personnes agees (moyenne d'age des passagers 69 ans, qui faisaient les 2/3 des gens présents)
Certes aussi,
Si on regarde tout ça en détail, ce ne sont pas des "études" significatives. On ne s'est aperçu de la contamination sur le Diamond princess que quand certains avaient été débarqués et ont contaminés dans leur pays.
au moment où la quarantaine a été décrétée (le 5 février), 1 personne pouvait en infecter plus de 7 autres. Le taux de propagation était probablement aussi élevé (on l’estime entre 2 et 3 dans la population générale) en raison de l’exiguïté et de la promiscuité à bord. Par la suite, quand les passagers ont été consignés dans leurs cabines pendant au moins 2 semaines, ce nombre moyen de personnes infectées par une autre est tombé en dessous de 1. La quarantaine a sans doute évité beaucoup d’infections, affirme Gerardo Chowell, même si elle n’a pas été parfaite https://www.pourlascience.fr/sr/covid-1 ... -19031.php
Dans tout les cas répertoriés dans ton lien, c'est grâce au confinement que ce taux bas a été obtenu.
Chris a écrit :Cela fait 3 semaines que l’Allemagne n’est plus à 0,5%...bref svp de ne pas diffuser des infos périmées...merci
ps : ok avec ton message suivant...
J'avais cru que c'était son repère... En effet tout évolu très vite avec ce COVD 19 ...20 ... :mrgreen:
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7072
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 313

Re: Effets et durée du confinement Covid-19: étude de l'Imperial College London




par ABC2019 » 21/04/20, 09:08

Une étude de l'Institut Pasteur ..qui semble confirmer l'estimation du taux de létalité de 0,5 % :wink:

https://www.boursorama.com/actualite-ec ... e1630298f1
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7458
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 599
Contact :

Re: Effets et durée du confinement Covid-19: étude de l'Imperial College London




par izentrop » 21/04/20, 11:32

ABC2019 a écrit :Une étude de l'Institut Pasteur ..qui semble confirmer l'estimation du taux de létalité de 0,5 % :wink:

https://www.boursorama.com/actualite-ec ... e1630298f1
Intéressant, certains estiment le R0 à 60 % de contaminés, c'est plutôt 70% ici
on sera très loin des 70% dont on aurait besoin pour pouvoir faire une sortie du confinement sans problème", souligne-t-il.
Si c'est à peu près sur, on peut déjà faire des calculs de coin de table.
6 % de contaminés, reste 66 % de 67 millions de Français à contaminer = 44 millions * 0.005 = 220000 morts potentiels.

Après ça on doit pouvoir calculer le temps nécessaire pour atteindre ces 220000 morts avec "une pente pseudo - linéaire" à 0.5 %, sachant qu'aujourd'hui on en compte 20265 ?
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 58404
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2250

Re: Effets et durée du confinement Covid-19: étude de l'Imperial College London




par Christophe » 21/04/20, 11:47

Je vois pas en quoi cette nouvelle étude qui affirme que « théoriquement «  6% des français seront touchés le 11 mai est réjouissante... :shock:

Cela fait mathématiquement diminuer le taux de mortalité ok...mais c’est tout ce qui est réjouissant !

Il y a tellement d’inconnues et de nouvelles mauvaises nouvelles tous les jours...que la plupart des spécialistes sont plutôt perdus !

Je n’en suis pas mais je crois avoir compris qu’une infection généralisée augmentait largement le risque de mutation ! Non ?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Pour de bon échanges entre les membres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Adrien (ex-nico239), Bing [Bot], janic et 18 invités