Rénovation, chantier et travaux immobiliers: aide, conseils et méthodes...Vide sanitaire et aération

Aides et conseils pour vos travaux immobiliers en neuf ou rénovation, intérieurs ou extérieurs.
ganmat
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 42
Inscription : 07/05/08, 09:45

Vide sanitaire et aération

Message non lupar ganmat » 26/12/09, 23:48

Bonsoir
J'ai fait construire une MOB sur vide sanitaire en béton et poutre et hourdi.
Ils n'ont pas prévu d'aération du vide.
Est-ce normal?
En faisant faire un carottage, je me suis rendu compte que c'était extrêmement humide dans le vide, est-ce dommageable avec le temps?
Le fait de ne pas aérer permet évidemment de garder une température plus tempérée en hiver et donc d'avoir un gain en chauffage, mais quels en sont les inconvénients?

Merci
Bien à vous
Mat
0 x
Point d'interrogation

bpval
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 561
Inscription : 06/10/06, 17:27

Message non lupar bpval » 27/12/09, 17:07

Bonjour Ganmat

La ventilation d'un vide sanitaire a essentiellement pour but d'éviter la condensation, dommageable pour toutes parties métalliques et putrescibles.
Le béton (bien que costaud) n'est absolument pas imperméable, étanche ... mais submersible
L'acier des poutrelles supportant tes hourdis béton OU polystirène va s'oxyder avec le temps ... mais tu seras mort avant.
Et ta structure bois va pourrir....

Blagues à part

La ventilation du vide sanitaire a pour but (hormis le précédent) celui de t'assurer un confort thermique en permettant l'assèchement de ton plancher et de des murs en contact avec la terre.
Préfères-tu t'habiller en polair mouillé ou sec?
CIAO
0 x
PIF PAF POUM
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 27/12/09, 23:22

Je souscrit à ce qui vient d'être dit.

Et relativise en précisant que le sous-sol (du vide sanitaire) peut être temporairement humide à très humide (servir de tampon, c'est bien là sa fonction, non?) ça n'est pas grave tant que les drains chargés d'évacuer ladite humidité ont été correctement dimensionnés. Ça dépend de bon nombre de facteurs dont l'implantation, la pente du terrain, la nature du sol et du sous-sol, la pluviométrie, la présence d'un cours d'eau, de poches d'eau, d'une route etc. à l'entour.

Le mieux serait toujours de se procurer les plans de la construction dont on est propriétaire, pour avoir une idée plus précise.. Car difficile de donner un avis avec si peu d'éléments environnementaux et/ou structurels.
0 x
Avatar de l’utilisateur
BIOTEK
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 49
Inscription : 24/01/09, 17:01
Localisation : Issy les Moulineaux

Message non lupar BIOTEK » 03/01/10, 05:00

Dans la conception des maisons contemporaines, un vide sanitaire n'a à peu près aucune utilité.

il s'est imposé à une époque en posant des parquets au rez-de-chaussée, parce que la solution la plus répandue était de les réaliser sur solivage bois.

A l'heure actuelle, l'idéal est une dalle sur terre plein. Le seul inconvénient (pour le maçon) c'est qu'il faut particulièrement soigner le remblai (décapage de la terre végétale, pose d'un géotextile, apport de remblai, compactage), chose qui a le don de les enquiquiner.

Ils préfèrent donc faire un plancher poutrelles et hourdis, même si cela coûte plus cher (au client) et si la gestion des ponts thermiques est moins bonne.

Mais il n'y a aucune raison de qualifier l'espace entre la terre et le plancher de "vide sanitaire". D'ailleurs, la plupart des maçons ne le décaissent pas, ce qui fait qu'il n'a de vide que le nom.

Il faut s'entendre sur les termes :

- vide sanitaire : espace ventilé entre la dalle et le sol. Peu importe de quoi et comment est faite la dalle. Et dans ce cas il y a des dispositions constructives à respecter (hauteur, ventilation, etc.)

- plancher hourdi : ensemble de poutrelles armées et de blocs profilés (béton ou
PSE), assortis d'un ferraillage réglementaire (zones sismiques) et d'une chape de compression en béton. Ce plancher peut être monté sur un vide sanitaire ou pas, par exemple sur longrines à becquets et plots béton. Peut être remplacé par un plancher bois isolé dans les régions froides.

- radier : dalle béton fortement armée portée par un hérisson (remblais composé de couches de pierres de granulométrie décroissante soigneusement compactées)

Dans tous les cas, les remontées d'humidité du sol sont bloquées : arase hydrofuge, polyane, diba, etc.

Le choix de l'une ou l'autre des techniques de soubassement devrait être, en toute logique, conditionné par les conditions météo et les caractéristiques du sol de l'emplacement choisi et pas par les "habitudes" des maçons locaux.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Rénovation, chantier et travaux immobiliers: aide, conseils et méthodes... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité