Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation...Transports du futur sur rail: Maglev, Aerotrain...

Les transports et nouveaux transports: énergies, pollution, innovations moteur, concept car, véhicules hybrides, prototypes, dépollution, normes antipollution, taxe. Modes de transport non individuels: transports en commun, organisation, carsharing ou covoiturage. Les transports sans ou avec moins de pétrole.
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5910
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 306

Message non lupar sen-no-sen » 01/12/13, 19:06

Maximus Leo a écrit :
sen-no-sen a écrit :
raymon a écrit :Ben nous avions l'aerotrain dans les années 70!


Oui, nous avons abordé le sujet de l’Aérotrain plus en amont,mais depuis...plus grand chose!
C'est bien dommage car la France avait un leadership dans se domaine.

Bah..., on a quand même vendu le TGV au Maroc :

http://www.tgvmaroc.ma/presentation.php


Certes! le TGV à un certain succès commercial,mais il serait intéressant de plancher sur de nouveaux concepts,car désormais nous avons un immense retard!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6893
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Message non lupar janic » 02/12/13, 08:45

Certes! le TGV à un certain succès commercial, mais il serait intéressant de plancher sur de nouveaux concepts, car désormais nous avons un immense retard!
Le TGV, comme toutes ces machines qui courent après la vitesse (plus vite, encore plus vite, toujours plus vite) est une des ces absurdités (et merveilles) technologiques. Quel intérêt y a-t-il à gagner une demi heure, une heure sur un trajet, alors ce temps « gagné » sera généralement gaspillé par des embouteillages, des discutions sur le temps et la couleur du cheval blanc d’Henri quatre ! Ce produit est plus cher, consomme plus, nécessite de constantes révisions, use bien plus rapidement les rails et conduit à abandonner les réseaux secondaires « secondaires » à la dégradation pour que quelques richards fassent cocorico comme pour le Concorde. « Vanité des vanités, tout n’est que poursuite du vent »
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 233

Message non lupar chatelot16 » 02/12/13, 11:17

a t on vraiment besoin de train aussi rapide ?

avant le tgv il y avait des train la nuit , pas cher , pour aller d'angouleme a paris je partait tard le soir , et arrivait tot le matin pour disposer d'une journée entiere ... maintenant il faut prendre le tgv le soir et passer la nuit a l'hotel ... ou prendre le tgv tot le matin et perdre une partie de la journée en arrivant trop tard

le tgv a beau etre rapide , on savait faire un meilleur service sans cette vitesse inutile

le transport en commun de l'avenir n'a pas besoin de plus de vitesse mais doit rendre un meilleur service
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5910
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 306

Message non lupar sen-no-sen » 02/12/13, 11:20

janic a écrit : Le TGV, comme toutes ces machines qui courent après la vitesse (plus vite, encore plus vite, toujours plus vite) est une des ces absurdités (et merveilles) technologiques. Quel intérêt y a-t-il à gagner une demi heure, une heure sur un trajet, alors ce temps « gagné » sera généralement gaspillé par des embouteillages, des discutions sur le temps et la couleur du cheval blanc d’Henri quatre ! Ce produit est plus cher, consomme plus, nécessite de constantes révisions, use bien plus rapidement les rails et conduit à abandonner les réseaux secondaires « secondaires » à la dégradation pour que quelques richards fassent cocorico comme pour le Concorde. « Vanité des vanités, tout n’est que poursuite du vent »


Je suis bien d'accord avec toi Janic!
La course à la vitesse est une conséquence de ce que certain scientifiques appellent "l'effet de la reine rouge".
Ce terme fait référence à "Alice au pays des Merveilles" ou celle ci rencontre la reine rouge qui lui dit:"Il faut courir de plus en plus vite pour rester en place".
En effet,dans notre société, les changements que nous opérons rétro-agisse sur notre environnement ,ce qui nous poussent sans cesse à un réajustement qui se traduit par une course à la vitesse,à la consommation, et ceux de façon exponentielle...
C'est une fois de plus une conséquence des principes de la thermodynamique...

Maintenant si l'on aborde la logique des transports dans sa globalité,il va être nécessaire de palier à des problèmes énergétique important dans les décennies à venir.
Le secteurs aérien risque d'être gravement touché.
le domaine aéronautique civile démontre clairement "l'effet de la reine rouge",en seulement 20 ans l'augmentation du trafic aérien à subie une hausse de 90%!

A l'origine le TGV avait été crée justement dans le but de concurrencer l'avion.
Le souci,c'est que les technocrates de la SNCF et du gouvernement ont décidé de faire supporter le cout des infrastructure LGV au reste du secteur ferroviaire,entrainant de fait une baisse de fréquentation sur le réseau classique (corail-intercités)...erreur grave!
Un corail va deux fois moins vite mais consomme 8 fois moins d'énergie...pourtant c'est bizarrement ce type de train qui est en voie de disparition!

Le pire à notre époque,c'est que qu'il est parfois moins onéreux de prendre l'avion que le train!
Pire encore, le TGV low cost "ouigo (sic!) dessert des gares d’aéroports situé en périphérie des villes,ce qui est l'antithèse même du concept TGV.
On voit clairement les effets de la politique libérale adapté au transport:du grand n'importe quoi fait n'importe comment!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 02/12/13, 11:44

mais alors à qui ça profite ?

>plus ça va vite et plus ça consomme ... de l'énergie, et plus c'est un prétexte pour vendre le billet cher.
il y a donc 2 intérêts; peut être les 2 sociétés sont dans le même groupe ?

mais surtout l'énergie consommée qui ne produit pas de CO² :lol: (sauf quand elle est produite) : c'est du nucléaire, vendue en prix de gros "Étatique" : c'est là que la subvention publique blesse, surtout pour des bénéfices d'actionnaires privés ...

vendre de l'électricité a toujours été un bizness rentable en France, tant qu'elle ne prend pas en compte le démantèlement et autres soucis de production et déchets : les pertes sont mutualisées et les bénéfices privatisés : c'est copain copain politico-énergétique & Co²

et ça donne une belle gueule au train performant nucléaire ... jusqu'à ce qu'il déraille comme il y a quelques mois ... :cheesy:
vive la technologie incontrôlable contrôlée par des humains sous-traités dont on presse le jus de citron pour que les actionnaires puissent partir en vacances ... en train ?=)
0 x

Maximus Leo
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2014
Inscription : 07/11/06, 13:18
x 62

Message non lupar Maximus Leo » 02/12/13, 15:14

jonule a écrit :mais alors à qui ça profite ?...

"Deux cents familles sont maîtresses de l’économie française et, en fait, de la politique française. Ce sont des forces qu’un État démocratique ne devrait pas tolérer, que Richelieu n’eût pas tolérées dans le royaume de France. L’influence des deux cents familles pèse sur le système fiscal, sur les transports, sur le crédit. Les deux cents familles placent au pouvoir leurs délégués. Elles interviennent sur l’opinion publique, car elles contrôlent la presse".

C'est dans le discours d'Édouard Daladier au congrès radical de 1934...
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6893
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Message non lupar janic » 02/12/13, 15:52

henri coston a écrit plusieurs bouquins sur les alliances entre tous les secteurs qui génèrent de l'argent que ce soit dans l'industrie, l'agriculture, les banques,etc... La donne a changé puisque le mondialisme a fait sa place, mais le fond reste le même. :cheesy: :cheesy: :evil:
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5910
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 306

Message non lupar sen-no-sen » 02/12/13, 16:24

jonule a écrit :mais alors à qui ça profite ?

>plus ça va vite et plus ça consomme ... de l'énergie, et plus c'est un prétexte pour vendre le billet cher.
il y a donc 2 intérêts; peut être les 2 sociétés sont dans le même groupe ?


Attention a ne pas confondre cause et effet.
Le concept du TGV ne relève pas d'un projet complotiste, mais des conséquences sociales et techniques du processus de croissance à l’œuvre depuis la révolution industrielle.
Après, que certain en tirent partie pour leurs profits ou leurs pouvoir est une autre histoire.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Maximus Leo
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2014
Inscription : 07/11/06, 13:18
x 62

Message non lupar Maximus Leo » 03/12/13, 12:53

sen-no-sen a écrit :...Certes! le TGV à un certain succès commercial,mais il serait intéressant de plancher sur de nouveaux concepts,car désormais nous avons un immense retard!

De nouveaux concepts, oui mais lesquels ? Il n'y a rien !

La motorisation répartie de l'AGV est présentée comme une innovation mais ce principe est celui du Shinkansen japonais qui roule depuis bientôt 50 ans ! Alstom déclarait l'année dernière que la motorisation répartie était incompatible avec le Duplex, c'est ce qui bloque la SNCF, or le Shinkansen Duplex est en service depuis des années au Japon.

AMHA, la meilleure solution serait de faire fabriquer le Shinkansen en France chez Alstom, voire le Maglev, pourquoi pas ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5910
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 306

Message non lupar sen-no-sen » 03/12/13, 13:10

Maximus Leo a écrit :
sen-no-sen a écrit :...Certes! le TGV à un certain succès commercial,mais il serait intéressant de plancher sur de nouveaux concepts,car désormais nous avons un immense retard!

De nouveaux concepts, oui mais lesquels ? Il n'y a rien !


Y paraitrait que nous n'avons pas de pétrole mais beaucoup d'idées!


AMHA, la meilleure solution serait de faire fabriquer le Shinkansen en France chez Alstom, voire le Maglev, pourquoi pas ?


La France à largement de quoi faire sans le recours aux technologies étrangère!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité