Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation...Résumé scientifique et théorique du système Pantone

Les transports et nouveaux transports: énergies, pollution, innovations moteur, concept car, véhicules hybrides, prototypes, dépollution, normes antipollution, taxe. Modes de transport non individuels: transports en commun, organisation, carsharing ou covoiturage. Les transports sans ou avec moins de pétrole.
Avatar de l’utilisateur
Pascalou
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 89
Inscription : 23/01/14, 10:08
Localisation : Magdeburg, Allemagne

Message non lupar Pascalou » 27/01/14, 20:08

encore une constatation: depuis 30 ans, on a améliorer les rendement des moteur de environ +30% Et moi je pence que malgré ces progrés, le gillier pantone peut améliorer encore beaucoup ce rendement et assez facilement. c'est vraiment quelque chose de révolutionnaire si c'est développer. C'est quand m^me incroyable que au 21é siècle on roule avec des voiture au rendement poubelles de 30%, la marge d'amélioration est immence! Mais le réacteur Pantone est comme le cogénération, on le développe pas ou trés lentement, c'est trop révolutionnaire et anti capitaliste
0 x
L'énergie est illimité, elle n'est pas un problème, l'homme constitue le problème!
https://www.econologie.com/fichiers/partag ... xfBlcC.doc

Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13820
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 538

Message non lupar Flytox » 30/01/14, 23:33

En référence au 1° message de ce post, La modération (Flytox) remercie Pascalou pour son gros et intéressant travail de synthèse. Mais, l'énorme document produit à partir de ce qui a put être écrit sur le net, mérite quelques modifications / mise à jour / corrections / discussions de certain points / suppression de colportage de foutaises etc....De nombreux et importants passages suivant sont extrait de l'original de Pascalou et modifiés directement pour exprimer un autre point de vue / nuance etc...

Complément historique:
Ici, nous présenterons une solution révolutionnaire vieille d'au moins 152 ans, jamais généralisée ni considérée, et pourtant simple à mettre en œuvre.

http://moteur-fixe.perso.neuf.fr/histoire.htm

Image



a) Deux systèmes similaires :

1.Le réacteur GEET multi-carburants de Paul Pantone ( dit aussi Full Pantone ou 100% Pantone):

Ce système est créé dans les années 80 par l’américain Paul Pantone et a été rendu public en l’an 2000 dans le monde entier par internet.
Il permet de transformer
tout petit moteur thermique (quatre temps essence ou diésel) en un moteur à gaz utilisant le carburant d’origine ou tout carburant alternatif (huile, diésel, alcool, fioul lourd, pétrole brut...). Ce moteur peut consommer, une fois chaud, tous types de carburants en association avec de l’eau. Il crée lui même son gaz grâce à cette invention : Elle consiste a un pré-traitement du mélange d’admission en utilisant pour ceci le flux énergétique normalement perdu de l’échappement. Le carburant et l'eau sont volatilisés avec la chaleur des gaz
d'échappement puis [color=red]passent par un réacteur/échangeur (chauffé aussi
grâce à l’énergie de l’échappement) et sont injectés dans le moteur par l’admission et constitue le carburant gazeux. Par rapport au carburant d’origine, on peut nettement améliorer les consommations et limiter la pollution[/color].

Le plan dans le lien suivant est le plan d’origine fait par M. Pantone et se trouve dans de nombreux sites internet. Il a le mérite d'être "fondateur" mais à beaucoup vieilli depuis 2000 et contient toujours de vieilles solutions / "préconisations" complètement dépassées. Les montages les plus performants et récents sont décrit sur Quant'homme et surtout sur Econologie.

source : http://www.onnouscachetout.com/themes/t ... antone.php


2.Le système Gillier Pantone, est un système d’injection d'eau / vapeur d’eau dans les moteurs. (Aussi appelé « système de dopage à l’eau »).

Il est directement inspiré du système 100% Pantone
.
Il est crée d’abord en France par l’agriculteur Mr. Gillier dans les années 2000 et constitue aujourd’hui une évolution du système d’origine.
Il a eu l’idée de ne mettre que de l’eau dans le Bulleur et de laisser le système d’injection sur son tracteur diesel. Ceci a très bien marché puisque sa consommation a diminué de moitié!
Il se différencie par une grande "simplification" du système et des réglages. L'eau est séparée et traitée dépendamment du circuit de carburant / injection qui peut rester complètement d'origine.
Le circuit de gaz acheminant la vapeur d'eau vers la culasse peut contenir toutes sorte de combinaisons de vapeur d'eau, d'air ou de gaz d'échappement suivant les montages.(-) L'aspiration des gaz / vapeur que ce soit au travers d'un bulleur ou d'un Générateur de Vapeur Instantanné (GVI)etc... est souvent facilitée par l'adjonction d'un venturi dans le collecteur d'admission.

Les plus grosses modifications du moteur consistent habituellement à percer / découper une partie de l'échappement pour y insérer le réacteur et rabouter la sortie vapeur à l'admission.

Sur ce système,après mise au point,les économies de carburant peuvent atteindre environ 30% de carburant sur un vieux Diesel de voiture. La pollution est nettement diminuée (ex: suppression des panaches de fumée noire à l'accélération)(-).

Ici le plan avec dimensions et précisions:
https://www.econologie.com/wiki-moteur-p ... 9&rcid=154

Que se passe t'-il dans le réacteur Full Pantone ?


hypothèse 1: Le carburant liquide, l'eau et la chaleur se combinent pour craquer les grosses molécules de carburant en molécules plus légères (principalement en gaz). La vapeur qui arrive du bulleur ou GVI etc...est "surchauffé" dans le réacteur et conduit à produire de la vapeur sèche qui se mélange au gaz issu du craquage.

Hypothèse 2: Le carburant subit le craquage comme décrit à l'hypothèse 1, mais l'eau subit une caléfaction et conduit à produire un mélange de gouttelettes d'eau et de vapeur d'eau (humide), le tout se mélangeant au gaz issu du craquage.

Hypothèse 3: Le carburant subit le craquage comme décrit l'hypothèse 1, mais suivant les réglages, paramètres moteur (température, charge, débit etc...) on peut passer de surchauffe à caléfaction et inversement, le tout se mélangeant au gaz issu du craquage.

Hypothèse 4: à écrire :mrgreen:



Que se passe t'il dans le réacteur du Gillier Pantone ?

Hypothèse 5: La vapeur qui arrive du bulleur ou GVI etc...[/b] subit une surchauffe qui conduit à produire de la vapeur sèche.

Hypothèse 6: La vapeur qui arrive du bulleur ou GVI etc...[/b] subit une caléfaction qui conduit à produire un mélange de gouttelettes d'eau et de vapeur d'eau (humide).

Hypothèse 7: La vapeur qui arrive du bulleur ou GVI etc...[/b] subit tantôt une surchauffe tantôt une caléfaction suivant les réglages, paramètres moteur (température, charge, débit etc...)

Hypothèse 8: à écrire :mrgreen:

Pour produire une électrisation de la vapeur, il faut des gouttelettes liquides d'eau ou de carburant dans la vapeur. Ce n'est pas compatible avec l' hypothèses 5 mais favorable à l'hypothèse 6.
Pour les autres, c'est compliqué.....

Image



b) Comparaison des installations:.

L'eau donnant les meilleurs résultats pour les 2 systèmes semble être l'eau de pluie / ruisseau (propre) (Le PH et la minéralisation conviennent. Pas de sel ni de javel).

Des vannes sur les différents conduits permettent de contrôler le débit de d’air d'admission, air additionnel, vapeur, en amont et / ou en aval des différents organes (bulleur, GVI, chambre, réacteur etc...) suivant les besoins du montage.

Attention :
Ce moteur n’est pas un moteur à eau ! L’eau aide au fonctionnement du moteur, mais rien ne peut tourner sans le carburant. Il reste donc un moteur à carburant.

Ce qui rentre dans le moteur (en plus du carburant) n’est pas de l’eau liquide maisun mélange d'air et ou gaz d'échappement,
de fines gouttelettes d'eau et de la vapeur d'eau , le tout dans des proportions variables suivant les montages et le fonctionnement du moteur (régime, charge etc...)
.

Ce mélange de gaz/ gouttelettes d'eau, appelé plus généralement "vapeur" n'a pas été étudié avec des moyens de laboratoire pour le caractériser. Sa composition bouge avec les paramètres moteur et est sujette à toutes les controverses.


Quelques définitions à savoir pour lire le document :

Pyrolyse : La pyrolyse est la décomposition ou thermolyse d’un composé organique par la chaleur pour obtenir d’autres produits (gaz et matière) qu’il ne contenait pas. Ici, on parlera de la pyrolyse des carburants et celle de l’eau. La pyrolyse de l’eau donne de l’hydrogène et de l’oxygène, la pyrolyse du carburant liquide donne un gaz composé de carbone et d’hydrogène.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cal%C3%A9faction

La caléfaction (du latin calefacere : chauffer) est un phénomène d'isolation thermique d'un liquide par rapport à une surface chauffante ayant atteint une température seuil Ts supérieure à la température d'ébullition du liquide Te.


Surchaffe:
http://www.systhermique.com/vapeur-condensat/services/resolution-problemes/vapeur-surchauffee/


c) Constatations à considérer.

Ce système fait fantasmer certain qui lui prêtent des diminutions de consommation abracadabrantesques.
Les mesures faites avec rigueur dans des conditions comparables donnent, après mise au point, dans les 30% de réduction de consommation sur les meilleurs montages sur vieux moteur diesel automobile. Certain montages sur moteur à régime fixe peuvent dépasser ces 30%, mais illustrent aussi que les problèmes
de régulation peuvent induire une grosse surconsommation sur le moteur d'origine. Une vraie comparaison devient plus délicate.


Le système Pantone en général, limite la pollution (diminution des NOx, particules, CO, CO2) par rapport aux performances d'origine dans une proportion qui dépend de la pertinence des montages et conception des moteurs.

Cette dé-pollution est documentée, entre autre, par le jeune ingénieur Christophe Martz (Le WebMaster d'Econologie) qui a fait son mémoire
de fin d'étude d'ingénieur sur le moteur Pantone.

http://www.dailymotion.com/video/xslcg_ ... ntone_news
http://www.moteurpantone.info/

Certain montages procurent un petit gain de puissance entre bas et mi régime. Par contre la puissance maxi est le plus souvent diminuée car l'échauffement des gaz d'admission diminue leur densité et donc diminue la quantité de carburant brulable. Les pertes de charge dans l'admission et l'échappement dues aux modifications (venturi et réacteur) œuvrent également dans le sens de diminuer la puissance maxi. C'est n'est pas un inconvénient puisque quand on veut économiser le carburant on conduit au minimum...

Pour le Système Gillier, chercher sur interner « Spad Pantone » et vous trouverez plan et notices de montage.
(voir aussi :https://www.econologie.com/wiki-moteur-pantone/index.php?title=Dopage_%C3%A0_l%27eau:_conseils_de_fabrication_par_Andr%C3%A9&rcid=154 )

Ces systèmes se construisent avec du matériel de plomberie (tuyaux, raccords, vannes...)(-). Malheureusement, les moteurs récents, bourrés d'électronique, de divers capteurs et de systèmes de régulation compliquent énormément la tache de transformation et ceci pour un gain à la marge, et avec certainement beaucoup plus de risque pour la mécanique....(Nota: Il n'y a pratiquement aucun
montage documenté sérieux sur véhicule genre HDI sur le net.)

Beaucoup l’ont construit sur leur voiture et ont pu passer le contrôle technique (il n'y a pas de question spécifique sur l'eau qui donnerait une non conformité empêchant d'avoir le certificat). Habituellement il y a seulement la mention "détérioration de l'échappement" mais c'est sans contre visite.



Cette technique d'injection d'eau a été utilisée avec succès par l'ingénieur français Clerget dès 1901.
Avec la technologie des moteurs de l'epoque, c'est l'augmentation de puissance qui a été recherchée. (environ le double).

Elle fut utilisée dès 1942 en aviation militaire, puis en formule1 pendant les années 80 et encore actuellement dans certaines compétitions en Rallye. On en trouve aujourd’hui, une application industrielle : le carburant Aquazol. Émulsion stabilisée eau-diesel qui permet lors de son utilisation la réduction des Nox, monoxyde de carbone ou imbrûlés (carburant et fumées).(-)
(-)

Sur les moteurs modifiés, ce qui rentre dans le moteur est chargé de vapeur d’eau surchauffée, donc il est certain que la température de combustion sera supérieure aux moteurs normaux (par le seul fait qu’on ne trouve pas seulement de l’air frais qui entre dans le moteur, mais aussi de la vapeur surchauffée, donc aussi de l’énergie!).


Surchauffé c'est pas sûr et encore moins à plein temps.

De plus, sur le système Pantone, on a une transformation des moteurs essence ou diésel en moteur à gaz (ce qui est comparable au GPL classiques) d’où aussi une température supérieure de combustion typique des moteurs à gaz.


Sur un full Pantone, on est bien d'accord, cela fonctionne comme un moteur à gaz. Pour le Gillier Pantone, non. La quantité d'eau injectée est plutôt faible pour chaque explosion / carburant (20% au mieux et un pourcentage gazeux et un autre encore liquide?), le mélange air / carburant est hétérogène, l'injection "tardive". AMHA il n'y a pas le temps de transformer le gasoil en gaz avant de le brûler. L'hypothèse de la dissociation thermique de l'eau, en Hydrogène Oxygène au pic de température, et qui change un peu les réactions chimiques lors de la combustion me semble plus satisfaisante pour expliquer une meilleure combustion, diminution des imbrulés / suies.

C’est donc certain que l’on aura de toute façon une combustion plus chaude que la combustion classique d’origine dans les deux systèmes, et donc une température des gaz d’échappement aussi supérieure (point aussi confirmé par de nombreux témoignages d’essai et par des prises de température).


Quand le Gillier PAntone d'André fonctionne à son meilleur niveau, il constate une diminution de la température d'échappement. Tu pourrai nous donner tes sources ?

Dans ce cas, si on récupère grâce à l’eau une partie de l’énergie perdue dans l’échappement, on aura besoin de moins de carburant pour délivrer la même énergie puisque l’énergie perdue est recyclée :
Extrapolation : En considérant qu’on a 32% de l’énergie dans l’échappement et 30% d’énergie utile, si on récupère 1/4 de l’énergie perdue à
l’échappement (ou 8% de l’énergie totale) et qu’on considère qu’elle est recyclée en énergie utile, on passera à 38% d’ énergie utile, soit
théoriquement avec 20% d’essence en moins pour la même énergie utile développée du moteur. (Ceci est théorique et très extrapolé mais donne une base de réflexion). Même si ces 8% récupérés ne se transforment probablement qu’en partie en énergie utile, on va de toute façon gagner un gain grâce à ce recyclage.


L'extrapolation c'est bien mais cela nous éloigne beaucoup des basses réalités de ce monde. On sait pas recycler comme cela...mais tu as peut être un prototype à développer /essayer ?


La pression de travail est nulle et la température de 700 à 850°C, ce qui se rapproche bien des conditions
de températures et de pression dans le réacteur.


Ce sont des températures d'échappement d'un moteur sur lequel on tire pas mal. Est ce compatible avec une conduite économe en carburant ????

Mais il est à noter que toute l’énergie arrivant au bulleur sera récupérée ou réutilisée de même que le flux de matière, car l’énergie qui ne sert pas à vaporiser le mélange ou à aider la réaction de pyrolyse sera recyclée puisqu’elle est renvoyée dans le moteur via le réacteur


A démontrer. Il y a au moins un effet inverse, quand les gaz d'admission sont plus chaud, il sont moins dense, il y a moins d'oxygène disponible et donc moins de carburant brulable.( petit décalage du couple vers des régimes un peu plus élevés ?)
Le réacteur crée un plasma qui va électriser les molécules. (Plasma bien constaté dans mes essais!) Ceci est le principe de l’orage : dans le réacteur, on trouve deux flux rapides en sens inverse, l’un chaud, l’autre froid, d’où l’électrisation grâce à la formation du plasma.

Comment prouve tu qu'il s'agit d'un plasma ?


Pour ceux qui veulent en savoir plus sur cette deuxième théorie : https://www.econologie.com/file/technolo ... sation.pdf
https://www.econologie.com/une-explicati ... -3326.html
http://quanthomme.free.fr/qhsuite/Gilli ... xionJS.htm
Ps : les deux théories peuvent aussi très bien être véridiques et fonctionner parallèlement ou même être complémentaires.


3. Nettoyage du moteur (calamine, huiles...). Déjà utilisé en mécanique auto où de la vapeur d’eau est injectée quelques minutes en quantité dans les moteurs en fonctionnement pour les nettoyer. L’utilisation prolongée de notre système soutient donc une grande propreté du moteur et permet ainsi une plus grande longévité : Les témoignage d’utilisateurs qui utilisent depuis plusieurs années le système le confirment, et prétendent aussi avoir l’huile moteur propre plus longtemps.


De plus, l’hydrogène de l’eau rendrait la combustion instantanée ou plus rapide parce qu’on aura beaucoup plus d’hydrogène en présence que de carbone et l’hydrogène brûle très rapidement. (La vitesse de combustion est presque 10 fois plus rapide avec l’hydrogène pur qu’avec du propane, de l’essence ou du diésel). Cette rapidité de combustion permettrait un rendement pratique supérieur, c’est à dire une poussé sur le piston au moment le plus propice grâce à cette vitesse de combustion accélérée. Et c’est ici l’économie principale de carburant grâce à ce rendement pratique supérieur par ce seul principe.


Combustion instantanée surement pas, le moteur n'y résisterait pas. Pas encore vu de Pantoniste être obligé de recaler l'avance de leur pompe d'injection pour que cela tourne sans cogner....donc dans les faits, la Pantonisation en général ne modifie pas de manière perceptible la vitesse de combustion. Rappel, la quantité d'eau présente à chaque cycle est plutôt faible, la conversion en hydrogène surement faible aussi (par manque de temps).

De plus, on pourra affirmer avec certitude que la combustion est totale et propre puisque ce qui sort à l’échappement est propre (sans pot catalytique bien sûr!).


Non , le seul moteur propre est celui qui ne tourne pas.:mrgreen:
Pour être aussi affirmatif , tu t'es peut être appuyé sur des études de laboratoires de motoristes bien équipés / compétents. Tu as des liens ?


3) Conclusion et piste de réflexion

Les faits incontestables sont que l’on arrive avec cette invention bien réglée à 35 jusqu’à 60% de rendement (énergie utile) au lieu de 20 à 30% sur les moteurs sans le système. Soit le double voire plus! (Ceci, bien sûr, si on considère que l’eau n’apporte aucune énergie au système, le cas contraire contredirait les lois de la physique).


Ce qui est incontestable, c'est que tu n'as rien prouvé et que pour les 60% de rendement je demande à voir.


Un autre fait incontestable est que les concentrations mesurées en dioxyde de carbone dans l’échappement sur nos systèmes sont la plupart du temps inférieures ou très inférieures au fonctionnement classique, donc, on brûle moins de carbone ! (Car la combustion du carbone donne du dioxyde de carbone). Nos théories sur ce qui se passe dans le moteur sont contestables et difficiles à prouver. Mais le fait incontestable qu’on trouve moins de dioxyde de carbone dans les résultats de cette combustion (dans l’échappement) prouve sans contestation possible une consommation réduite de carburant (puisqu’on y trouve moins de carbone, le constituant principal des carburants). Donc ceux qui nient l’efficacité du système ont soit fait
des erreurs de montage, soit ils nient une réalité évidente.


Soit l'appareillage de mesure du CO2 du garagiste (qui n'est pas un appareillage de laboratoire) n'est pas étalonné / ou fait pour lire les concentrations de CO2 avec un %tage d'eau plus important que d'habitude et donc annonce n'importe quoi. :cheesy:

Problème d’incompatibilité avec le système antipollution couteux des véhicules récents (mais qui peut être facilement résolu par un professionnel en enlevant celui-ci. Notre système étant beaucoup plus efficace remplace en quelque sorte le « vieux » système anti-pollution : Les sondes Lambda et le pot catalytique!) Ce problème est lié au taux d’oxygène dans l’échappement qui augmente avec le système et dérègle la sonde Lambda.


Il manque le lien (test rigoureux) pour la comparaison de la pollution avec l'échappement d'origine (catalyseur / sonde lambda) et l'échappement modifié Pantonisé.

révolutionne les problèmes énergétiques, et un environnement vraiment protégé ! Sans parler des conséquences parallèles, comme par exemple la meilleure santé des citadins grâce à cette dé-pollution.
Qui dit mieux ?
À noter aussi que ce procédé n’a apparemment jamais été vraiment optimisé et testé officiellement par du matériel scientifique (à part des essais de
pollution et des analyses de gaz). Quelles seraient les économies en cas de développement si on arrive déjà facilement à 30% voire 50% (diésel)
d’économie avec du bon bricolage ? Je les estime à environ 75%, chiffre correspondant aux affirmation de Paul Pantone et à quelques témoignages qui se rapprochent de ce chiffre (moteurs avec plusieurs réacteurs). Soit la possibilité de consommer trois fois moins de pétrole sans réduire l’énergie utile libérée (c’est à dire sans « consommer » moins d’énergie). Ce chiffre ne doit impressionner personne, le niveau technologique actuelle
permet d’aller sur Mars, et peut être même d’y rester, pourquoi pas de moderniser correctement un procédé simple qui marche grâce à des bricoleurs ?


Allez dans quelques lignes tu vas nous trouver que le Pantone peut produire plus de carburant qu'il n'en consomme. :mrgreen:

Le seul problème consiste au montage au niveau de la (ou des) sonde(s) Lambda de l’échappement sur les véhicules récents qui n’est pas compatible avec le système fait maison (mais le kit à vendre ne demande aucune modification). Ces sondes doivent être donc éliminées par un professionnel pour être remplacées par le système, qui lui, est bien plus efficace.


Laisse les sondes lambda en place, tu as beaucoup plus à perdre que à gagner et tu évitera de détruire le catalyseur avec la pollution à donf qui va avec.
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
pedrodelavega
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 717
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 26

Message non lupar pedrodelavega » 31/01/14, 09:09

Flytox a écrit :Quelques définitions à savoir pour lire le document :

Pyrolyse : La pyrolyse est la décomposition ou thermolyse d’un composé organique par la chaleur pour obtenir d’autres produits (gaz et matière) qu’il ne contenait pas. Ici, on parlera de la pyrolyse des carburants et celle de l’eau. La pyrolyse de l’eau donne de l’hydrogène et de l’oxygène, la pyrolyse du carburant liquide donne un gaz composé de carbone et d’hydrogène.


Il me semble que la pyrolyse de l'eau n'existe pas.

Flytox a écrit :Malheureusement, les moteurs récents, bourrés d'électronique, de divers capteurs et de systèmes de régulation compliquent énormément la tache de transformation et ceci pour un gain à la marge, et avec certainement beaucoup plus de risque pour la mécanique....(Nota: Il n'y a pratiquement aucun
montage documenté sérieux sur véhicule genre HDI sur le net.)
2 moteurs DCi--> -20% annoncé, c'est pas mal.
http://lapierreangulaire.free.fr/index. ... &Itemid=10
0 x
Avatar de l’utilisateur
gildas
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 553
Inscription : 05/03/10, 23:59
x 43

Message non lupar gildas » 31/01/14, 09:29

Flytox a écrit :
Problème d’incompatibilité avec le système antipollution couteux des véhicules récents (mais qui peut être facilement résolu par un professionnel en enlevant celui-ci. Notre système étant beaucoup plus efficace remplace en quelque sorte le « vieux » système anti-pollution : Les sondes Lambda et le pot catalytique!) Ce problème est lié au taux d’oxygène dans l’échappement qui augmente avec le système et dérègle la sonde Lambda.


Il manque le lien (test rigoureux) pour la comparaison de la pollution avec l'échappement d'origine (catalyseur / sonde lambda) et l'échappement modifié Pantonisé.


Voir la 2cv de Fabrice Donzeau:
http://www.youtube.com/watch?v=ntTrXBYdNQs

Aussi: https://www.econologie.com/forums/citroen-2c ... vt175.html
Dernière édition par gildas le 31/01/14, 09:34, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
gildas
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 553
Inscription : 05/03/10, 23:59
x 43

Message non lupar gildas » 31/01/14, 09:30

Doublon
0 x

Avatar de l’utilisateur
Pascalou
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 89
Inscription : 23/01/14, 10:08
Localisation : Magdeburg, Allemagne

Message non lupar Pascalou » 31/01/14, 13:07

Merci pour toute ces remarques! je vais y répondre mais j'ai besoin d'un peu de temps. A trés bientôt!
0 x
L'énergie est illimité, elle n'est pas un problème, l'homme constitue le problème!

https://www.econologie.com/fichiers/partag ... xfBlcC.doc
Avatar de l’utilisateur
Pascalou
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 89
Inscription : 23/01/14, 10:08
Localisation : Magdeburg, Allemagne

Message non lupar Pascalou » 31/01/14, 14:53

1)Pour ce qui est de la température des gaz d'échappement, je parle de la température sortie du moteur au plus prés du moteur. Constaté dans les essait de Christophe, dans les miens, et dans beaucoup d'autres, et j'espère qu' andré pourras surement confirmer, lui s'y connait bien. Ce que je veux dire ici c'est que par rapport a un fonctionnement traditionnel, le moteur pantoné donne une température des gaz d'échappement supèrieur a la sortie du moteur (avant réacteur!), Christophe parle de post-combustion, pourquoi pas.
Pas la température aprés réacteur, celle ci est toujours très infèrieur puisque le réacteur consomme de l'énergie : J'ai lu aussi des essaits de deux tondeuses a gazon exactement les mêmes a la base, l'une est pantoné, l'autre non. Et la température a la sortie de l'échappement de la pantoné est efféctivement plus bas, aprés réacteur ! (le lien je le trouve plus, faut que je range!)
Mais c'est vrait que là j'aurais du préciser, c'est mal exprimé dans mon texte
.
2) Les 700/ 800°C sont donné a titre indicatif pour comparer le vapocraquage et notre système, les températures ne doivent pas être éxactement pareille : sous essence elle sont de 600° en moyenne sur diésel 500 environ mais varient beaucoups selon la charge du moteur.


3) Le plasma, je pence qu'il est bien présent pour ces raisons : j'ai pantonné un moteur, et aprés un temps de fonctionnement de 1h environ, j'ai démonté le réacteur pour en observer une évantuelle aimantation (mes tuyaux sont du fer galva de plomberie sans aucune magnétisation a l'origine, ma tige a été trouvé dans une poubelle, type acier stub je crois mais je sait pas éxactement). L'aimantation en était particulièrement forte, plus forte que sur cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=5sqeqmy14ps
Seul un champ magnétique peut créer cette magnétisation, donc un plasma.
Maintenant je vais monter un té en dortie réacteur avec un morceau de vitre transparen au bout pour voir a l'oeil nu (lumière éteinte) si il y a vraiment des mini éclairs lors du fonctionnement du moteur. Si je vois des éclairs, j'espère pouvoir les filmer et vous en envoyer la vidéo:) Mes mes essait reprenne que dans un ou deux mois :(
Ps : ce magnétisme était très fort coté moteur et faible coté bulleur.


4) Mes 60 % de rendement sont basé sur certain témoignage et en 100% Pantone en voici un lien en anglais où un moteur tournerais avec 5% de diésel, le reste en eau : http://tesla3.com/free_websites/geet_plasma.html d'ou une spéculation de ma part.
Je donnerais bien d'autre lien mais je ne les ai pas classé et beaucoup sont en allemand et en espaniol, (je vie en Allemagne et parle aussi bien éspaniol) Ceci dit ces 60% se base aussi sur un calcul de ma part (voir le calcul fait par mon 3ème texto écrit sur ce sujet) Et pence personellement q'au 21é siècle, ou la téchnologie est très développé, 60% de rendement sur un moteur doit être possible, vu qu'on arrive presque a envoyer des homme sur Mars ! Aisi ma théorie et ma conviction que ce système dérange, il est trop révolutionaire, et ya rien a vendre !


5) Sur le Co2, de nombreux essait voient des baisses de Co2 avec le système, qui correspondrait très bien avec les baisse de consommation, faut que je cherche dans mes liens, mais je crois que ce point est logique non : si on consomme moin, on auras moin de carbonne qui sort ! Si on consomme deux fois moin, on auras naturellement deus fois moin de carbone qui sort de l'échappement, quelque soit sa forme (CO CO2, particules).

6) La sonde lamda détècte l'O2 de l'échappement, et lorsque l'injéction de vapeur fonctionne bien, on a des % de O2 supèrieur, donc un enrichissement de la richesse , donc plus de consommation de carburant. Je pence que le mieux c'est de virer cette sonde, de laisser la richesse a 1, et de faire des essait sans toute cette éléctronique. Ainsi on a une richesse stable, et cette stabilité est importante pour pouvoir faire des comparaisons fiables.

7) Pour les nouveaux véhicule, les plus récent, on arrive bien a 20%, comme le lien que donne Pedrodelavaga deus message avant celui-ci. Et c'est du bricolage, sans régulation, et jamais obtimisé ! Imagine que des scientifiques sincère veuille développer l'invention ! Quelle économies seraient possibles ! Nous on est des bricoleurs, et toute nos montages aussi. Si le bricolage arrive a faire 20% d'économie et suprimer la pollution (bien sûr pas complètement!) alors que feraient une dixsaine de spécialistes avec des bands d'essait et un financement ?
Mais j'avoue que mon document est remplie de spéculation critiquables, pourtant j'y adère et pence que 60% de rendement sur un moteur thermique doit être possible avec de la bonne volonté politique. Mais la politique est corrompue, comme l'homme en général. Vue que seul la dépollution est déja révolutionnaire dans ce système et déja longtemp prouvé, pourtant tout le monde s'en fou!
0 x
L'énergie est illimité, elle n'est pas un problème, l'homme constitue le problème!

https://www.econologie.com/fichiers/partag ... xfBlcC.doc
Avatar de l’utilisateur
Pascalou
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 89
Inscription : 23/01/14, 10:08
Localisation : Magdeburg, Allemagne

Message non lupar Pascalou » 31/01/14, 16:41

Je viens de voir que mon document d'origine a été censuré, bien, alors je vous dit adieu a tous, je pensait que en tant que chrétien, on avais le droit de s'exprimer, je vois que non, et je te considére toi comme un extrémiste Flytox, parceque tu te permet de fermer la bouche a un tier pacifique et en aucun cas extrémiste, qui vient sur ce forume Pacifiquement ! Malgrés tout soit béni, et Adieu!
0 x
L'énergie est illimité, elle n'est pas un problème, l'homme constitue le problème!

https://www.econologie.com/fichiers/partag ... xfBlcC.doc
pedrodelavega
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 717
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 26

Message non lupar pedrodelavega » 31/01/14, 17:53

Pascalou a écrit :Je viens de voir que mon document d'origine a été censuré, bien, alors je vous dit adieu a tous, je pensait que en tant que chrétien, on avais le droit de s'exprimer, je vois que non, et je te considére toi comme un extrémiste Flytox, parceque tu te permet de fermer la bouche a un tier pacifique et en aucun cas extrémiste, qui vient sur ce forume Pacifiquement ! Malgrés tout soit béni, et Adieu!
+1

Partie modéré par Flytox. Sur ce forum, tous les sujets peuvent être abordés (sauf extrêmes, voir règlement du forum) mais içi c'est le mélange des genres (d'ailleurs, l'un pas forcément plus intéressant que l'autre) qui a été écarté car nuisant à la lisibilté / compréhension des propos
Censurer une partie d'un post car "nuisant à la lisibilité".... :? ....
Il va y avoir un paquet de post à censurer... lol
C'est limite, ça reste un forum, un lieu de débat et d'échange.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13820
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 538

Message non lupar Flytox » 31/01/14, 18:26

pedrodelavega a écrit :Il me semble que la pyrolyse de l'eau n'existe pas.


Chai pas si c'est le terme vraiment approprié mais d'autres en parlent également dans ces termes:

http://arnaud.meunier.chez-alice.fr/fr/ ... u/eau4.htm

L'eau est un corps très stable. Sa vapeur ne commence à se dissocier en hydrogène et oxygène qu'aux alentours de 1 300 °C (pyrolyse de l'eau).



Flytox a écrit :Malheureusement, les moteurs récents, bourrés d'électronique, de divers capteurs et de systèmes de régulation compliquent énormément la tache de transformation et ceci pour un gain à la marge, et avec certainement beaucoup plus de risque pour la mécanique....(Nota: Il n'y a pratiquement aucun
montage documenté sérieux sur véhicule genre HDI sur le net.)


Chui sûr qu'ils font des trucs intérressants à "La pierre angulaire", depuis déjà quelques années, malheureusement ils annoncent des résultats (plutôt bons) sans mettre les photos et commentaires intéressants qui vont avec. Il y a peut être une raison, chai pas s'ils le font toujours , mais il y a quelques années ils faisait des stages payant de Gillier Pantonisation.
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132


Revenir vers « Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités