Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation...Prospectives pour les transports du futur

Les transports et nouveaux transports: énergies, pollution, innovations moteur, concept car, véhicules hybrides, prototypes, dépollution, normes antipollution, taxe. Modes de transport non individuels: transports en commun, organisation, carsharing ou covoiturage. Les transports sans ou avec moins de pétrole.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11395
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3439

Message non lupar Did67 » 21/08/13, 21:37

janic a écrit :... quelques centaines de morts justifient le maintien d’un secteur économique et une culture de l’alcoolisme social.


Globalement, quelques dizaines de milliers car il n'y a malheureusement pas que les accidents de la route !

Mais s'agissant d'une drogue, il n'y a pas que les lobbys. Pour d'autres produits, les trafiquants se débrouillent très bien tous seuls pour provoquer autant de ravages : cocaïne, cannabis, etc...

Le problème avec les drogues, c'est l'addiction. Avant l'Etat ! J'admets qu'avec l'alcool, le poids des lobbys se rajoute et complique encore les choses. Comme se rajoute la difficulté liée au fait que socialement, cela reste valorisé / valorisant !
0 x

Zypp0
x 15

Message non lupar Zypp0 » 21/08/13, 22:51

Nous ne vivons pas au pays des bisounours!

Tu viens de te réveiller ? tu sais ou on vit pas ? lol

quelques centaines de morts justifient le maintien d’un secteur économique


Tu sauveras beaucoup plus de vie en baguant les voitures à 130 kmh et en faisant les lois comme il faut pour tous, qu'en passant de 0,5 à 0 d'alcoolémie, ça c'est certain !
0 x
Zypp0
x 15

Message non lupar Zypp0 » 21/08/13, 23:42

Did67: Effectivement en automobile il y a beaucoup mieux à faire, et on peut pas dire que la drogue y soit pas pour beaucoup dans les accidents de la route. Dans les années 73' lors des plus haut pics de mortalité la drogue était peu présente et c 'est la qu il y a le plus d'accidents. Sur tous les accidents jusqu'a aujourd'hui combien sont du à la drogue ? peut-être même pas 0,4% ou 0,7% et tous les autres en avaient pas pris. Le 99,5% du problème c'est pas ça..c'est pas inutile d''en parler.
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5401
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 52

Message non lupar janic » 22/08/13, 08:19

Tu sauveras beaucoup plus de vie en baguant les voitures à 130 kmh et en faisant les lois comme il faut pour tous, qu'en passant de 0,5 à 0 d'alcoolémie, ça c'est certain !
Tout dépend de qui l’on écoute ! Selon les défenseurs de la réduction de vitesse celle-ci serait cause de multiples accidents, selon les défenseurs des automobilistes, elle ne serait que minime dans les accidents mortels et chacun avance des chiffres crédibles.
Ensuite, il faut différencier les accidents sur autoroute de ceux sur route, les autos des motos, etc…
Pour l’alcoolémie il faut comparer les pays avec ou sans avec des paramètres équivalents par ailleurs, ce qui n’est guère facile. Mais, à en croire les autorités, avoir diminué la dose semble avoir été considéré comme ayant un impact mesurable. Il est probable que ce taux sera encore diminué dans les décennies à venir.
L'alcoolémie autorisée au volant diffère beaucoup selon les Etats membres. Alors que, dans la plupart des pays de l'UE, le taux autorisé est de 0,5 mg/ml, dans d'autres il varie entre 0,2 mg/ml et 0,8 mg/ml.
Certains pays, comme la République tchèque, la Hongrie, la Slovaquie, la Roumanie, l'Estonie et la Lettonie, n'autorisent quant à eux aucune présence d'alcool dans le sang au volant.
La Commission européenne a recommandé l'adoption par tous les pays d'un taux normal autorisé ne dépassant pas 0,5 mg/ml. Cette harmonisation semble se faire peu à peu puisque des pays comme l'Irlande ou Chypre ont réduit depuis leur taux autorisé à 0,5 mg/ml

http://www.touteleurope.eu/fr/actions/s ... lemie.html
Effectivement en automobile il y a beaucoup mieux à faire, et on peut pas dire que la drogue y soit pas pour beaucoup dans les accidents de la route. Dans les années 73' lors des plus haut pics de mortalité la drogue était peu présente et c 'est la qu il y a le plus d'accidents. Sur tous les accidents jusqu'a aujourd'hui combien sont du à la drogue ? peut-être même pas 0,4% ou 0,7% et tous les autres en avaient pas pris. Le 99,5% du problème c'est pas ça..c'est pas inutile d'en parler.
Encore faut-il distinguer les drogues légales des drogues illégales, l'alcool étant une drogue légale, il ne faut pas l'oublier, alors que lorsque les gens parlent de drogues ils pensent canabis, marijuana, etc... Les médicaments sont aussi des drogues, légales encore, mais drogues tout de même! D'où la difficulté de vouloir faire légiférer sur des drogues illégales et tenir pour négligeables les légales alors que ce sont celles qui touchent le plus de monde (la france est championne du monde de consommation de psychotropes) et de somnifères.
LA FRANCE MEDAILLE D ‘ OR DES PILULES DU BONHEUR
-------------------------------------------------------------------------------
LE NOUVEL OBSERVATEUR - 5-11 septembre 1996, Fabien GRUHIER
8O millions de boîtes de tranquillisants consommées chaque année

Sommes-nous les gens les plus déprimés de la terre ? Non. Pourtant, un livre-rapport du professeur Zarifian établit de façon irréfutable que notre pays consomme de deux à quatre fois plus d’anxiolytiques, hypnotiques, antidépresseurs et autres neuroleptiques que n’importe quel autre pays européen. Voici Pourquoi.
(…) Reste une triste vérité. On le sait depuis longtemps, on ne cesse de le dire, de le répéter, de l’écrire et de le lire partout : la France est la championne du monde toutes catégories pour la consommation des drogues psychotropes, ces fameuses petites pilules du bonheur – tranquillisants, hypnotiques, antidépresseurs et autres neuroleptiques
0 x
Zypp0
x 15

Message non lupar Zypp0 » 22/08/13, 13:52

Janic: tu veux comparer les autres pays tu sais même pas comment ils fonctionnent (mortalité) tu regardes les voisins pour savoir ce qu il y a de mieux à faire ? il y en a pas assez devant tes yeux ?? t' es obligé d'aller en chercher ailleurs ? tu écoutes tout le monde parce que tu as pas d'avis sur la question et tu attends qu ils te rapportent une réponse toute faite ? est ce que L'UE a recommandé d'avoir des voitures qui ne dépasse pas la vitesse maximale réglementée ? Non et pourquoi ? toi qui cherche la question ? comparons le comparable. Parce que selon eux c'est moins dangereux les voitures qui peuvent aller à 200-300 kmh et dépasser les vitesses, que quelqu un qui a 0,2 dans le sang. Ce n'est pas mon avis.

Il y a pas besoin d aller en Laitonnie ou Hongrie pour connaitre la mortalité et savoir ce qu il se passe ici et savoir ce qu il y a à faire, je partage pas votre méthode de comparaison !! La Letonie, Hongrie font ce qu elles veulent, je passe pas mes vacances ni habite la bas, et c'est pas moi qui vait leur dire quoi faire et quoi changer.

Les Musulmans ils autorisent pas d'alcool au volant mais ils ont quand même des voitures qui vont à 200kmh, et si ils préfèrent mourir en allant a 200kmh plutot qu en ayant bu 0,2% c'est leur problème pas le miens. Il est plus facile d interdire la vente de voiture qui vont à 200km plutot que la vente d alcool qui est beaucoup plus difficile à interdire de vente.
0 x

BobFuck
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 534
Inscription : 04/10/12, 16:12

Message non lupar BobFuck » 24/08/13, 08:13

Zypp0 a écrit :Tu sauveras beaucoup plus de vie en baguant les voitures à 130 kmh et en faisant les lois comme il faut pour tous, qu'en passant de 0,5 à 0 d'alcoolémie, ça c'est certain !


En nombre de morts/voiture.km les routes limitées à 90 (départementales...) sont largement plus dangereuses que les autoroutes, et les accidents ne sont pas en majorité causés par des excès de vitesse énormes par rapport à la limitation !...

> Sur tous les accidents jusqu'a aujourd'hui combien sont
> du à la drogue ? peut-être même pas 0,4% ou 0,7%

L’alcool est la 1ère cause d’accident en France, en particulier chez les jeunes : près d’un jeune sur quatre (39,8 %) tué sur la route en 2010 l’a été dans un accident avec alcool.
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5304
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 174

Message non lupar sen-no-sen » 24/08/13, 11:47

BobFuck a écrit :En nombre de morts/voiture.km les routes limitées à 90 (départementales...) sont largement plus dangereuses que les autoroutes, et les accidents ne sont pas en majorité causés par des excès de vitesse énormes par rapport à la limitation !...


Oui c'est juste.
Petit rappel:
La vitesse est un facteur aggravant sur deux points principaux:
1)La puissance croit au carré de la vitesse:
Rappelons que si la vitesse augmente,l’énergie cinétique augmente au carré de celle ci soit: Ec = ½ m × v2

En doublant la vitesse, la puissance d'impact augmente par 4,donc passé un certain seuil,et ceux malgré les technologies de sécurité passive ou active,les lois de la physique réduise fortement les chances de survie des passagers.


2)Les distances de freinage: conséquence directe du point n°1,si la vitesse augmente, la distance parcouru à la seconde augmente proportionnellement à celle ci,donc plus on roule vite et plus il faut de temps pour s’arrêter;d’où la nécessité de respecter les distances de sécurité à la lettre.

A ceux là il faut ajouter l’état du conducteur:réflexes lié à la fatigue,l'alcool,la drogue,le degré d'énervement,l'âge,le sexe etc...

Maintenant, la vitesse n'explique pas à elle seule tout les problèmes,car il est souvent question d'accident multi-factorielles.(voir ci dessus+conditions méteo,état du du trafic etc...)
Il est par exemple moins dangereux de rouler sur autoroute à 130km/h un dimanche matin que de rouler à 80km/h un vendredi soir sur un périphérique dit "fluide".
Mais dans tout les cas,la vitesse n'arrange rien,d'ou les efforts visant à réduire celle ci depuis des années...

Sur autoroute les trois quart des trajets se font sur lignes droite ou quasi droite permettant une vision dégagé favorisant l'anticipation,ça n'est pas toujours le cas sur les routes nationale,qui ont tendance à plus épouser le paysage.
De plus les autoroutes sont fermées(excepté les bretelles) et clôturées aux abords des forêts,ce qui n'est pas encore le cas des RN.
Globalement les autoroutes sont dotés de meilleurs infrastructures et d'une information plus abondantes...


Par contre si l'on réduit la vitesse ET le nombre de véhicules,et que l'on saupoudre le tout d'un programme de prévention,de dissuasion et de répression routière ainsi que technologies qui vont bien avec, on arriveraient à un résultat assez satisfaisant.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Maximus Leo
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1810
Inscription : 07/11/06, 13:18
x 14

Re: Prospectives pour les transports du futur

Message non lupar Maximus Leo » 10/02/18, 19:23

Ce soir sur ARTE un documentaire inédit :

A 22:30 sur la chaîne :
http://www.programme-tv.net/programme/c ... -du-futur/

Sinon dès maintenant ici (52 min.) :
https://www.arte.tv/fr/videos/073877-00 ... -du-futur/
0 x
Maximus Leo
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1810
Inscription : 07/11/06, 13:18
x 14

Re: Prospectives pour les transports du futur

Message non lupar Maximus Leo » 10/02/18, 22:39

Documentaire allemand, centré sur Hyperloop, où des équipes d'ingénieurs de plusieurs nationalités s'affrontent dans un concours de maquettes du transport futuriste d'Elon Musk. L'équipe allemande gagne, évidemment...

A peu près sans intérêt, sauf dans la conclusion où on suggère d'améliorer l'efficacité des transports actuels, la seule bonne idée dans ce documentaire !
0 x


Revenir vers « Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Recherches populaires