Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation...Peut-il y avoir un transport écologique?

Les transports et nouveaux transports: énergies, pollution, innovations moteur, concept car, véhicules hybrides, prototypes, dépollution, normes antipollution, taxe. Modes de transport non individuels: transports en commun, organisation, carsharing ou covoiturage. Les transports sans ou avec moins de pétrole.
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13802
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 532

Message non lupar Flytox » 29/02/12, 23:08

Un autre élément du débat, c'est la quantité de déplacements par unité de surface et de temps.

Même pour un transport bien polluant, si ce transport est très peu fréquent, les conséquences sont "dérisoires" à l'échelle d'un pays.

Problème = ( nombre de pollueurs * nombre de déplacements ) / Espace géographique.
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

manuxme
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 3
Inscription : 27/02/12, 19:01

Message non lupar manuxme » 02/03/12, 16:08

Désolé de ma non participation active , bcp de taff et peu de tps pour se connecter

Je pense pour traiter ce sujet partir de la façon suivante:

Répondre directement à la réponse par "NON" , expliquer le pourquoi du comment, et finir par un "MAIS" sur une note positive et optimiste, avec notamment comme exemple le tramway de Mulhouse qui est propulsé par des énergies renouvelables.

Alors certes dans cet exemple je ne tiens pas en compte de la fabrication du tramway en lui même qui n'aura très certainnement pas était écologique.

Je ne sais pas si c'est une bonne idée , qu'en pensez vous , car encore une fois je ne sais pas trop comment partir.

En vous remerciant d'éclairer ma lanterne.
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 02/03/12, 16:28

bin tu est bien triste !

pourquoi dire non des le depart ... autant dire que le meilleur pour l'ecologie serait qu'il n'y ai pas d'homme sur terre ?

surtout venant de la SNCF qui exploite un systeme qui pourait etre le meilleur

ne pas oublier que le chemin de fer a été inventé quand les moteur disponible etaient faible

avec les moteur actuel on pourait faire des train tres ecologique ... au lieu de les faire aller a la vitesse des avions

la fabrication de ton tramway est elle ecologique : le cout ecologique d'un objet est a diviser par sa duré de vie ... a l'epoque ou les wagon de la snscf duraient plus de 50ans leur qualité ecologique etait imbatable ... le materiel actuel a duré de vie trop courte est il la bonne voie ?
0 x
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Message non lupar lejustemilieu » 02/03/12, 18:49

0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8069
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 676

Message non lupar Ahmed » 02/03/12, 20:42

Chatelot16, lorsque tu écris:
...ne pas oublier que le chemin de fer a été inventé quand les moteurs disponibles étaient faibles.

...je pense que tu veux dire "quand les moteurs disponibles étaient d'un faible rendement?.

@ Manuxme: Sinon, il y a un mode de transport parfaitement écologique et, de plus, très répandu: la marche à pied (ce serait impardonnable de l'oublier!).
Moins bien mais sympathique, l'âne avec ou sans attelage; le vélo...
Ceci pour ce qui est usité, maintenant rien n'interdit de trouver d'autres possibilités, comme par exemple le très séduisant train ultra-ultra léger propulsé par les passagers (pédales): techniquement rien ne l'interdit (un avion ce serait plus dur! :P ), mais la séparation producteur/consommateur est un obstacle bien supérieur à la technique: toute solution qui va dans le sens de l'autonomie des individus est ipso facto bannie!
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 02/03/12, 21:28

le faible rendement energetique n'etait pas un probleme : c'est plutot la faible puissance massique qui fesait que la machine a vapeur ne pouvait pas faire un bon vehicule routier ... avec le chemin de fer ca roule mieux et malgré son poid une machine a vapeur pouvait rouler vite

ca a été inventé avec des chevaux avant la machine a vapeur : les rail en bois , puis en fonte
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 02/03/12, 21:36

Et surtout, la machine à vapeur ne démarre pas au quart de tour en une seconde, il faut chauffer la vapeur avant, plus d'une heure !!!

Très désagréable, s'il fallait revenir à la voiture machine à vapeur !!
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8069
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 676

Message non lupar Ahmed » 03/03/12, 13:03

Très désagréable, s'il fallait revenir à la voiture machine à vapeur !!

Je crois qu'il y a eu des essais aux USA de motorisation vapeur sur des automobiles: le démarrage n'était pas instantané, certes, mais ne prenait que quelques minutes, si mes souvenirs sont exacts (ça ne veut pas dire que la vapeur est la solution!).
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 03/03/12, 13:15

il y a eu au debut de l'automobile des automobile a vapeur ... mais c'etait deja la fin de la vapeur : c'etait beaucoup plus performant que les locomotive classique 50ans avant , et ca ne paraissait utilisable que parce que les premier moteur a essence etaient mauvais

avec le progres en puissance massique des moteur a essence la vapeur a completement disparu de l'automobile ... mais a continué pour les train qui se contentaient tres bien de la faible puissance massique

le progres en rendement n'etait pas indispensable car a l'epoque l'automobile etait un luxe : c'est la performance qui comptait , la consomation ne genait persone ... surtout comparé a l'entretient des chevaux qui coutait beaucoup plus cher , qu'il faut loger et nourir meme quand on ne s'en sert pas

dans les grandes ville les chevaux n'etaient pas ecologique du tout ... la polution par le crotin etait pire que la polution de l'air actuelle
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16048
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6460

Message non lupar Did67 » 03/03/12, 16:46

Si la question est bien "quel transport écologique", il te faut d'abord cadrer la problématique en clarifiant l'abus de langage "écologique".

Revenir à la définition de l'éconologie...

Ensuite, se pose les questions généralement cachées sous cette appellation impropre :

- l'empreinte : énergétique ? autres matériaux ? [combien et d'où cela vient-il] ; qu'on peut relier à la question de "durabilité" ou de "renouvelablilité"

- la généralisation : telle solution accessible à une ultra-minorité ne sera-plus aussi "géniale" si elle est "généralisée" au plus grand nombre [voir le fil sur le bioéthanol]
0 x


Revenir vers « Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité