Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation...La voiture du futur

Les transports et nouveaux transports: énergies, pollution, innovations moteur, concept car, véhicules hybrides, prototypes, dépollution, normes antipollution, taxe. Modes de transport non individuels: transports en commun, organisation, carsharing ou covoiturage. Les transports sans ou avec moins de pétrole.
Elec
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 779
Inscription : 21/12/08, 20:38

Message non lupar Elec » 03/01/09, 22:43

RIAZ a écrit :
Elec a écrit :Dirk,
J'ai basé mon calcul sur un VE qui consomme 20kWh / 100km (équivalent au contenu énergétique de 2 litres d'essence).

Tu es vraiment fâché avec les chiffres Elec.
20 kwh/ 100 km ne correspond pas à 2 litres d'essence mais à SIX.
Pas le moins du monde, le pouvoir calorifique d'un litre d'essence = 10kWh (un peu moins de 10 en réalité).
20kWh correspond bien à 2 litres équivalent essence.

Seconde donnée dans mon calcul:
le rendement de la prise à la roue d'une véhicule électrique (84%) est 4 fois supérieur à celui d'un véhicule thermique (20% en usage normal).

Troisième donnée:
Le parc automobile français (hors camions qui consomment 10 Mtep) consomme 25 Millions de tonnes équivalent pétrole soit 290 TWh

Quatrième donnée:
1 mètre carré PV = production annuelle de 100 kWh électrique, 1km2 = 100 GWh

Conclusions:
http://accel6.mettre-put-idata.over-blo ... omy/77.jpg
0 x

cunseulair
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 20
Inscription : 24/12/08, 18:57

Message non lupar cunseulair » 03/01/09, 23:59

Il est difficile de mener une discussion en tout ou rien, quel est le sujet de ce fil? "dessiner" la voiture du futur? dans l'absolu il faudrait parler de "moyens d'assurer la mobilité des personnes" mais bon parlons de voitures et donc restons dans un futur assez proche, disons 20/30 ans à l'aube de la fin des energies fossiles bon marché et accessibles.
A l'évidence le renouvellement du parc automobile et des technologie employée ne se fera pas du jour au lendemain et nécessitera plusieurs "générations " de voitures . A contrario, à ce terme, l'utilisation de carburant fossiles ou agro devra être plus réservé à des utilisations plus stratégique et difficiles à convertir à autres choses (agriculture, aérien, marchandises, chimie..) sans pour autant que ces secteurs soient dispensée d'évoluer.

Autres évidence du moment:
-la traction électrique est plus efficiente, plus propre, moins cher, récente donc appelé à progresser rapidement....
-l'énergie électrique est "plombée " par son stockage mais bénéficie d'un magnifique potentiel de production diffus
-le moteur à carburant est à son apogée, les vrais progrès se font rare malgré un investissement matière grise colossal, il reste lourd sale bruyant et peu souple
-les carburants fossiles (y compris les agro-) sont encore peu cher, facilement dispo et d'une incomparable densité énergétique .

Je pense que la voiture du futur va se dessiner par petite touche,
-elle doit integrer en premier la cinématique électrique, j'ai un faible pour le moteur roue,
-ne pas chercher une autonomie trop importante ni exclusive sur batterie ,
-être totalement hybride c'est à dire avec un générateur auxiliare , domaine trop peu exploré où de gros progrès en consommation peuvent être attendu
-évoluer dans sa forme, son poids et plus dans la satisfaction du besoin de l'utisateur que de son ego
- integrer les avancées technologiques pour augmenter son autonomie électrique, plutôt par génerateur type PAC où il me semble qu'il y a plus de marge de progrès que dans la technologie de stockage
-pour finir en outil de mobilité des personnes automatisé et déconnecté de la propriété individuelle mais là on retombe dans la science fiction

Mais en fait le vrai progrès n'est pas là si on ne sait pas changer de gouvernance mondiale et si on accepte pas de parler partage et redistribution des richesse que l'on a, et que l'on continue de piller sous les oripeau du développement ,de la science et du progrès...hop, hop , sortie de route!!

:?
0 x
L'avenir n'est pas dans le rétroviseur
Elec
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 779
Inscription : 21/12/08, 20:38

Message non lupar Elec » 04/01/09, 00:06

cunseulair a écrit :A l'évidence le renouvellement du parc automobile et des technologie employée ne se fera pas du jour au lendemain et nécessitera plusieurs "générations " de voitures.
Cunseulair, cela peut aller très vite si les obstacles qui ont empêché la VE de se développer dans le passé sont levés. Et il existe ici et maintenant des solutions très contrètes pour les lever, tant sur le plan technique qu'économique.

Autres évidence du moment:
1 -la traction électrique est plus efficiente, plus propre, moins cher, récente donc appelé à progresser rapidement....
2 -l'énergie électrique est "plombée " par son stockage mais bénéficie d'un magnifique potentiel de production diffus
3 -le moteur à carburant est à son apogée, les vrais progrès se font rare malgré un investissement matière grise colossal, il reste lourd sale bruyant et peu souple
4 -les carburants fossiles (y compris les agro-) sont encore peu cher, facilement dispo et d'une incomparable densité énergétique .

1: OK

2: L'autonomie n'est pas un problème avec une infrastructure de recharge et d'échange des batteries.

3: OK

4: La solution électricité coûte dès aujourd'hui beaucoup moins cher, batterie incluse, que l'essence (et les bio-agro-carburants): 6 cents/mile (electricité + batterie) contre 12 cents par mile avec l'essence aux USA (et 24 cents pour l'essence dans l'UE...).

-être totalement hybride c'est à dire avec un générateur auxiliare , domaine trop peu exploré où de gros progrès en consommation peuvent être attendu

Avec une infrastructure de recharge et d'échange de batterie en place, les solutions hybrides sont inutiles et couterons toujours plus cher que les solutions 100% électriques. La différence, c'est le coût du générateur. L'hybride, c'est ceci: "You want a woman and you get a fish, you want a fish and you get a woman"

Bilan: installons cette infrasctructure et ne perdons pas de temps avec les demi-solutions.

Coût de l'investissement de l'infrastructure pour un pays dépendant du pétrole = facture équivalente à 2 mois d'importation de pétrole.

En Israël, cela signifie 500 000 bornes de recharge.
Chaque fois que votre voiture est stationnée (c'est à dire 23 heures sur 24), elle charge.
0 x
Elec
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 779
Inscription : 21/12/08, 20:38

Message non lupar Elec » 04/01/09, 00:36

dirk pitt a écrit :oui c'est possible a condition de pas prendre des hypotheses defavorables: il est evident qu'un VE urbain electrique dont l'objectif serait d'etre rechargé en solaire ne peserait pas 1500 kg sinon, bien sûr, ça le fait pas.
regardez plutot ICI
le vehicule dagne peut parcourir les 40miles quotidiens (64kms) d'un americain avec 4m2 de paneaux solaires :cheesy: au soleil californien, je le concede.
mais nous avons là un très bon exemple d'un véhicule conçu pour être econome en énergie tout en restant agréable en vitesse et acceleration.
Image


Dirk,
Je reviens sur ton post: elle est franchement superbe la Dagne !
Il ne manque plus que de recouvrir la carrosserie d'une couche PV (thin film) et on a un vrai bijou !
Juste quels trucs:
- dommage que l'extention d'autonomie (relais avec générateur électrique à essence quand la batterie est presque vide) ne soit pas réalisée avec un moteur Stirling (moteur Stirling qui peut fonctionner avec n'importe quel combustible et que l'on peut laisser à la maison lors de courts trajets, c'est à dire 90% du temps).
- dommage qu'il n'utilisent pas un moteur-roue...Leur moteur électrique semble lourd et il prend de la place pour rien.

Image

Image
Dernière édition par Elec le 04/01/09, 00:59, édité 1 fois.
0 x
RIAZ
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 391
Inscription : 04/10/08, 10:21
Localisation : Cholet
x 2

Message non lupar RIAZ » 04/01/09, 00:58

Elec a écrit :Pas le moins du monde, le pouvoir calorifique d'un litre d'essence = 10kWh (un peu moins de 10 en réalité).
20kWh correspond bien à 2 litres équivalent essence.


Dans la vraie vie, quand on transforme l'essence en énergie mécanique, les 2/3 de l'énergie qu'elle contient partent en fumée.
C'est pour cela qu'une consommation de 20 kwh doit être assimilée à 6 litres d'essence pour ne pas faire des comparaisons qui n'ont pas de sens.
Et cela correspond d'ailleurs avec l'énergie primaire qu'il faut mobiliser pour produire cette électricité, dans la vraie vie encore une fois.

Et la voiture qui fait 20 Kwh/100 à bien le gabarit d'une voiture qui fait 6 L/100 ....
Pas de miracle .... même en Israël.
0 x
Pour ce qui est de l'avenir, il s'agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible (Antoine de Saint Exupéry)

Elec
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 779
Inscription : 21/12/08, 20:38

Message non lupar Elec » 04/01/09, 01:00

Riaz, je t'ai déjà répondu:

- Le pouvoir calorifique d'un litre d'essence = 10kWh (un peu moins de 10 en réalité). 20kWh correspond bien à 2 litres équivalent essence.

- Seconde donnée dans mon calcul:
le rendement de la prise à la roue d'une véhicule électrique (84%) est 4 fois supérieur à celui d'un véhicule thermique (20% en usage normal).


Un rendement de 20% pour le moteur à combustion interne signifie une perte de 4/5.

(d'ailleurs les 30% de rendement que tu utilises pour le moteur à combustion interne, c'est au labo, pas dans la vraie vie ;) )

Je ne comprends pas ton allusion à Israël.
0 x
RIAZ
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 391
Inscription : 04/10/08, 10:21
Localisation : Cholet
x 2

Message non lupar RIAZ » 04/01/09, 01:34

Cette DAGNE a l'air très chouette et visiblement ils sont partis de la page blanche.

La formule TILTING VEHICULE est intéressant si l'étroitesse est recherchée, mais ça complique forcément (plus cher, plus lourd).

Le mini manche pour tout piloter, moi j'en rêve, mais faut pas se leurrer, on est pas dans le rustique (cher).

Trois roues (comme la MATHIS) bien sûr, mais pourquoi se compliquer la vie avec 2 moteurs dont un avec différentiel et tout le toutim (cher et lourd), tout ça pour une puissance de 15 Kw ....

On aimerait en savoir plus sur les chiffres qui comptent et permettraient de valider l'aspect prospectus du site ...

Il est indiqué une autonomie de 120 miles en électrique pur et 600 avec l'hybride. On peut en conclure que les 4 gallons d'essence permettent de faire 480 milles. Tous comptes effectués cela nous fait du 1,9 L/100 ce qui n'est pas mal du tout.
Mais en simplifiant la bête ils arriveront à ce que fera (tout aussi hypothétiquement qu'elle) l'APTERA.

La bonne stratégie avec ce genre de véhicule consiste probablement à embarquer la batterie juste suffisante pour le parcours journalier afin de s'alléger au maximum ....
Si ces formules se développent, le groupe électrogène on board optimisé pour cet usage deviendra un composant standard et banal vendu pour le prix de trois figues.
Une petite voiture, une petite batterie (2 pour dire qu'on roule vraiment solaire), un petit groupe, et à nous la belle vie.
Small is beautifull, of course ...
0 x
Pour ce qui est de l'avenir, il s'agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible (Antoine de Saint Exupéry)
Elec
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 779
Inscription : 21/12/08, 20:38

Message non lupar Elec » 04/01/09, 02:27

"In the near future we will produce a larger family-sized vehicle, as well as other vehicles to suit the transportation needs of our customers."
http://www.revolutionmotors.biz/revolution/faq.html

A chacun de choisir le modèle de son choix:
Bolloré/Pininfarina B° (photo), Renault Rogue, BYD e6, Heuliez Will, Daimler Smart, Aptera, C-Zen, eMIEV, Dagne, etc...

Image
http://www.evworld.com

"J'ai trop le désir qu'on respecte ma liberté pour ne pas respecter celle des autres" - Françoise Sagan
0 x
Michel Kieffer
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 716
Inscription : 21/12/08, 18:25
Localisation : Strasbourg
x 6

Message non lupar Michel Kieffer » 04/01/09, 09:46

Comme le dit Riaz : « En attendant, il nous faut vite une voiture à pétrole à 2 puis 1 litre au 100 km », et il rajoute, c’est facile, commençons cette démarche, et juste après on attaque la suite…

Voici quelques remarques qui abondent dans ce sens :

Que la MATHIS VEL 333 est belle… Voici un des pères de nos « voitures du futur ».

Voyant ceci, nous constatons que « pour innover, il faut comprendre le passé ». Déroger à cette règle nous expose soit à réinventer (sans le savoir) quelque chose qui existait déjà, soit à reproduire les erreurs du passé, soit à inventer de nouvelles erreurs…

Voici peut-être la cause des délires « hyper technologiques » de nos constructeurs automobiles, hyper technologie très chère et apportant peu par rapport aux solutions du passé (cf. fondamentaux légèreté et aérodynamique). Mais, comme le dit l’adage : « derrière chaque marketeur, il-y-a un menteur »* (faut bien que les affaires marchent, disent-ils…).

Toutes proportions gardées par rapport au secteur automobile, c’est ce que nous** sommes entrain de faire sur le plan aérien : réinventer le passé avec une petite touche de modernité. En clair, ce sont les « anciens » qui nous ont tout appris. Voici les caractéristiques de notre avion biplace, aucun appareil « moderne » n’arrive à ces performances :
- 4,5 litres au cent à 200 km/h, 3 litres au cent à 150 (nous pensons plus tard réduire encore très sensiblement ces consommations)
- Puissance installée : 40ch, puissance exploitée en croisière : 22 cv à 200 km/h
- Longueur 5,8 m, envergure 8,4 m…
- Masse à vide 235 kg tout compris (moteur, cellule, ailes…)
- Masse au décollage 448 kg (équipage 2 personnes + carburant)

Mettons cet avion sur la route, la conso descend à 0,8 l au cent à vitesse constante à 90 km/h…(il faut par contre réaliser le train roulant, et, pour une question pratique, enlever les ailes…)

Michel Kieffer


* « derrière chaque marketeur, il-y-a un racketeur », çà marche aussi !
** « nous »: il s’agit d’une équipe issue de l’association « interaction »
PS : détails du projet aero et membres de l’équipe sur le site http://www.cocyane.com
0 x
Avatar de l’utilisateur
minguinhirigue
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 447
Inscription : 01/05/08, 21:30
Localisation : Strasbourg
x 1

Message non lupar minguinhirigue » 04/01/09, 15:37

Pour les avions, voici un bon morceau de détente : http://www.rolandcernat.com/portfolio_r ... r_pg1.html

Joli morceau d'avion hybride solaire, mais je pense qu'il est loin des performances que vous comptez atteindre (interaction), et je ne suis pas certains qu'on dispose à l'heure actuelle des technologies nécessaires à la réalisation de tous les détails proposés : coque en polycarbonate soumise à d'importants efforts mécaniques, film solaire souple type nanosolar avec une résistance suffisante aux intempéries pour resté non protégé par une plaque de verre... Je ne vous dis pas les emmerdes pour ceux qui voudrons en faire un prototype.

Bon courage aux rêveurs à qui rien n'est impossible...
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité