Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentationsDopage 508 Mercedes : réacteur fait maison

Montages et modifications de moteurs, diverses expériences, constatations et idées.
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13763
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 519

Message non lupar Flytox » 06/06/08, 20:57

Bonjour Jime
jime a écrit :... je veux juste commander l'ouverture et la fermeture du débit d'eau par une interrupteur dans l'habitacle mais c'est vrai que n'est pas la solution la plus optimale pour les changements d'allure et de température du réacteur


Regarde ci dessous, j'ai monté un interrupteur miniature à levier sur le levier de l'accélérateur sur la pompe à injection. Içi il est utilisé pour détecter le ralentis, mais tu pourrai très bien monter un truc équivalent ( réglable) qui détecte le minimum de charge moteur auquel tu veux basculer en grand débit d'eau. Un support ( c'est le plus long à faire) , un interrupteur, un relais ...cela reste relativement simple.

Image

A+
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

jime
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 215
Inscription : 25/01/08, 18:53
Localisation : Var - Ardeche

Message non lupar jime » 07/06/08, 17:00

Salut flytox

ta solution est interessante, j'ai fini par commander une électrovanne 12V, pour le moment le déclenchement se fera uniquement par action manuelle sur un interupteur, après utilisation du camion tout l'été je finirais par choisir une solution, j'aurai un peu plus de recul..
0 x
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 08/06/08, 04:26

Bonjour
jime a écrit :Salut flytox

ta solution est interessante, j'ai fini par commander une électrovanne 12V, pour le moment le déclenchement se fera uniquement par action manuelle sur un interupteur, après utilisation du camion tout l'été je finirais par choisir une solution, j'aurai un peu plus de recul..


C'est de cette facon que tu vas apprendre beaucoup de chose
au début tu recherche manuellemnt la reponse sur le moteur une fois trouvé la quantité d'eau (qui n'est dans une fenetre pas aussi etroite que l'on pourrait penser) la tu automatiseras la petite valve
recherche le bon debit afin que la valve ne soit pas ferme longtemps.

deux criteres, pour le control de la valve la temperature de sortie du réacteur et le niveau dans le GV..



Tu remarqueras que j'ai garder un bouton manuel pour envoyer ocasionellent de l'eau..

On remarque que plusieurs montages sur le forum ou ailleur ont des consomations d'eau assez differrente et pourtant des resultats semblable , même dans tes tests tu aurras des surprises sur la consomation eau versus économie..
j'ai eut des resutats avec 0,8 l eau au 100km
la même chose avec 1,2 litres au 100km de quoi se questionner sur le reglage a adopter (ce n'est pas seulement l'humidité de l'air ambiant qui affect , mais plus la composition de l'air humide qui entre dans le réacteur,)
Avec 0,5 litre je n'ai pas eut de bon resultats , plutot un manque de puissance tu le ressent sur la pedal
Recherche le moment ou tu le ressent plus de couple a l'accéleration et diminue legerment l'eau c'est dans cette fenetre.. Bon test et patiente

André
0 x
jime
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 215
Inscription : 25/01/08, 18:53
Localisation : Var - Ardeche

Message non lupar jime » 29/06/08, 22:19

Bonjour à tous

Alors dans l'ordre, j'ai installé une electrovanne avec interrupteur en cabine pour ouvrir et fermer l'arrivée d'eau en amont du goutte à goutte, le luxe !

J'ai fais un nouvel essai de consommation, interessant, 11,6L/100 de go pour 0,5L/h d'eau, c'est mon meilleur résultat, je vais réediter avec 1L/h d'eau ou un poil plus,c'est avec ce débit que j'avais obtenu mon précédent meilleur résultat(11,95L/100) ça va être mon reglage pour l'été

Et cette semaine je passe au CT pour la pollution, je devais y aller en début d'année, je peux plus trop attendre d'avoir de meilleur résultats car je vais faire pas mal de km et les bleus foisonnent...j'attends avec impatience le résultat..

Egalement j'ai peut-etre un plan pour réparer mon compteur, j'ai trouvé un tourneur-fraiseur de précision, il se pourrait qu'il puisse m'usiner une nouvelle roue dentée à moindre frais, à confirmer
0 x
jime
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 215
Inscription : 25/01/08, 18:53
Localisation : Var - Ardeche

Message non lupar jime » 30/06/08, 15:29

Bon je suis passé au CT plus rapidement que prévu, résultat de l'opacité des fumées 1,16 puis 1,03 d'après les dires du controleur c'est pas mal pour un camion de cet age, malheureusement sur mon précédent pv de CT je n'ai pas les résultats d'opacité, il est juste indiqué que le résultat est inférieur à 2,5m-1

Image
0 x

jime
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 215
Inscription : 25/01/08, 18:53
Localisation : Var - Ardeche

Message non lupar jime » 18/08/08, 15:31

un petit bonjour d'alsace

j'ai parcouru 985km avec 105L de go mélangé à 25%de colza, soit un peu plus de 10L/100, et 0,7L/Heure d'eau, le systeme entre en action!!
Presque pas d'autoroute, uniquement de la nationale et départementale avec rond-point, feux rouges, relance et tout le tintoin...
0 x
jime
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 215
Inscription : 25/01/08, 18:53
Localisation : Var - Ardeche

Message non lupar jime » 19/09/08, 12:17

salut à tous
de retour dans le var, alors j'ai remarqué que ma conso retour était beaucoup plus élevée que celle du trajet aller, je suis repassé de 10L/100 à 13-14L/100, ma que passa ??

Après démontage du piquage à l'admission, je trouve de la suie dans le tube, oh mon dieu il ne devrait pas y avoir du gaz la-dedans?Je pensais qu'une de mes brasures avait laché, mais non, c'est le tube cuivre du réchauffage de l'arrivée d'air qui a subit les affres de la chaleur de l'echappement. A force de dilatation, le coude s'est rompu. J'y avais pensé au montage, je pensais qu'en utilisant du cuivre rigide, j'aurai évité ce genre de probleme, mais le coude, plus fin n'a pas résisté.

Image

Changement de programme, l'air n'est plus réchauffé dans l'echappement, je prends pas le risque d'une nouvelle casse.
L'arrivée d'air se trouve maintenant à l'entrée du GVI, le mélange air-eau se fait donc à l'entrée du gvi, j'ai profité du démontage pour installer un réservoir en cabine, toujours avec l'électrovanne pour gérer l'arrivée d'eau et le débit est assuré par mon bon vieux goutte à goutte, l'hiver approchant, j'ai isolé les tubes d'arrivée d'air et d'eau dans de la mousse polyurethane de plomberie.
La prise d'air se fait contre le moteur afin d'aspirer de l'air chaud même en hiver.

Autre point noir réparé, la durite de liaison entre le Gvi et l'entrée du réacteur qui fondait avant de durcir et rompre à son tour, dans un premier j'avais une buse de 3mm, en la changeant par une buse de 5mm, même probleme la durite fond et se perce. j'ai alors tout remplacé par cuivre brasé, j'ai donc inséré une buse de 5mm dans le tube cuivre pour dompter le gvi mais ce sera plus compliqué à changer qu'avec la durite caoutchouc

Image

Image


Après test du systeme, je peux lui envoyer du 2L/heure sans noyer le reacteur,j'ai pas essayé plus.il y a alors une T° de 170° en sortie de réacteur, reste maintenant à peaufiner de nouveau le débit d'arrivée d'eau
0 x
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 21/09/08, 04:05

Bonjour

Changement de programme, l'air n'est plus réchauffé dans l'echappement, je prends pas le risque d'une nouvelle casse.
L'arrivée d'air se trouve maintenant à l'entrée du GVI, le mélange air-eau se fait donc à l'entrée du gvi,


Cela commence a ressembler a mon montage :D plus facile a gerer l'air et l'eau en entrée d'un GV sec tout en inox soudé fortement..


Après test du systeme, je peux lui envoyer du 2L/heure sans noyer le reacteur,j'ai pas essayé plus.il y a alors une T° de 170° en sortie de réacteur, reste maintenant à peaufiner de nouveau le débit d'arrivée d'eau


170c en sortie avec 2 litre d'eau il faut que le moteur force
1,8 litre a 110kmh sur autoroute je me tiend autour de 110c et moins.. Avec 1,2 litres d'eau cela varie de 135c a 150c
La température de sortie réagit avec beaucoup d'inertie ,mais une fois chaud, tu peux en passer de l'eau .. l'économie n'est pas proportionelle a la consomation d'eau , dépasser une certaine consomation d'eau même avec sortie chaude tu ne fais plus de gains ..

Quand cela a fait defaut tu n'est pas apercu d'une perte puissance en accelleration ?

André
0 x
jime
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 215
Inscription : 25/01/08, 18:53
Localisation : Var - Ardeche

Message non lupar jime » 21/09/08, 09:13

bonjour andré

Andre a écrit :Cela commence a ressembler a mon montage :D plus facile a gerer l'air et l'eau en entrée d'un GV sec tout en inox soudé fortement..


exact, j'ai pensé à toi au moment des réparations, je voulais essayer une solution plus simple, sur un forum de passionnés d'utilitaires mercedes, on m'avait fait aussi la remarque,(envoyer l'air directement dans le gvi) peut-etre que l'idée vient d'ici


170c en sortie avec 2 litre d'eau il faut que le moteur force
1,8 litre a 110kmh sur autoroute je me tiend autour de 110c et moins.. Avec 1,2 litres d'eau cela varie de 135c a 150c
La température de sortie réagit avec beaucoup d'inertie ,mais une fois chaud, tu peux en passer de l'eau .. l'économie n'est pas proportionelle a la consomation d'eau , dépasser une certaine consomation d'eau même avec sortie chaude tu ne fais plus de gains ..

Quand cela a fait defaut tu n'est pas apercu d'une perte puissance en accelleration ?

André


pour avoir 170°c, je roule en 5eme à 85km/h( ma vitesse max est de 90km/h)
en fait je voulais tester la limite du systeme
je vais me consacrer maintenant à chercher le débit idéal entre 10 et 20% de ma consommation de go, je pense que ça sera entre 0,8 et 1,5L d'eau à l'heure

Quand mon systeme a fait defaut, c'est surtout en montée que j'ai remarqué du changement, moins de puissance et surtout beaucoup plus de fumées noires en sortie d'échappement
j'avais aussi remarqué que ma consommation d'eau était bridée à 0,7L/heure, impossible de consommer plus alors que le goutte à goutte était ouvert en grand, j'ai d'abord supposé que le tuyau était bouché ou pincé, mais non, en fait c'etait les gazs d'échappement qui poussaient dans l'autre sens, ça a été mon casse-tête de l'été !!


Autre chose que j'ai remarqué, ça peut s'avérer intéressant ou dangeureux, le raccordement air-eau me sert d'espace tampon pour recevoir l'eau lorsque le moteur est au ralenti( feu rouge, stop), au lieu de remplir le gvi, le supplément d'eau passe dans l'arrivée d'air pour s'accumuler jusqu'à la prochaine accélération.
Quand je redemarre je marche donc sans air quelques minutes, le temps que le trop plein d'eau passe dans le gvi pour être mis en ébullition. Je suppose que c'est intéressant d'avoir un surplus d'eau à l'accélération, c'est le moment où l'on chauffe le plus le réacteur (avec les montées)
A condition bien sur, que le réacteur n'ai pas trop refroidi durant l'arret.

Ce qui me fais dire, que ça peut marcher pour des petits arrets, en cas d'arret prolongé, il faudra que j'actionne l'électrovanne comme d'habitude au risque sinon d'envoyer trop d'eau à la prochaine accélération, de noyer le réacteur et surtout envoyer de l'eau dans le moteur

Image
0 x
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 21/09/08, 17:42

Bonjour
Autre chose que j'ai remarqué, ça peut s'avérer intéressant ou dangeureux, le raccordement air-eau me sert d'espace tampon pour recevoir l'eau lorsque le moteur est au ralenti( feu rouge, stop), au lieu de remplir le gvi, le supplément d'eau passe dans l'arrivée d'air pour s'accumuler jusqu'à la prochaine accélération.
Quand je redemarre je marche donc sans air quelques minutes, le temps que le trop plein d'eau passe dans le gvi pour être mis en ébullition. Je suppose que c'est intéressant d'avoir un surplus d'eau à l'accélération, c'est le moment où l'on chauffe le plus le réacteur (avec les montées)


Ce n'est pas au moment de l'accélerration qui faut envoyer de l'eau mais aprés l'accelleration quand la chaleur est presente dans le GV et réacteur ,c'est la chaleur qui determine quand on doit envoyer de l'eau , une accumulation d'eau risque de noyer le sytéme
Suivant les dimenssions pysiques (hauteur) du GV une accumulation d'eau baisse la tempréature de GV en desous de 100c ils se recouvre a l'exterieur de suie noir qui nuis a l'échange de chaleur
Pourquoi 2 conduits d'entrée dans le GV air et eau ? un seul conduit d'air et tu y ajoute l'eau dans le même conduit ..
J'évite l'accumulation d'eau dans le GV j'ai fonctionné avec un indicateur de presence d'eau dans le GV et une éléctrovane pour couper l'eau de facon a ne pas depasser un faible niveau d'eau 6 mm au fond du GV , j'ai rapidement compris que l'operer a sec et lui envoyer de l'eau en fonction de la chaleurs diponible etait preferable..
il te faut chercher le minum de consomation d'eau la ou la consomation devient comme sans dopage a l'eau et le maximum de consomation d'eau la ou la puissance ce fait bien sentir , la meilleur consomation se situe juste en deca de cet effet de puissance ressentie..

La chaleur disponible dans l'échappement est en fonction du gasoil consomé avec une certaine inertie
la consomation d'eau est en relation avec le gasoil consomé

1,2 litres pour une consomation de 6 litres de gasoil dans mon cas

André
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Injection d'eau dans les moteurs: montages et expérimentations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités