Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités...L'econologie en pratique sur une petite commune

Livres, émissions de télévision, films, revues ou musiques à partager, conseiller, faire découvrir...Réagissez à l'actualité touchant de près ou de loin à l'éconologie, l'environnement, l'énergie, la société, la consommation (nouvelles lois ou normes)...
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50392
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 935

Message non lupar Christophe » 17/03/08, 13:13

Commercial moui mais tant qu'a vous équiper autant le faire sur ton site préféré surtout que vous trouverez pas forcément mieux ailleurs (tarif dégressifs pour grosses commande)... :cheesy:

Sinon ca s'appele de l'investissement...et n'oublies pas cette nouvelle:
https://www.econologie.com/economie-d-en ... -3720.html

Je parlais pas pour toi mais pour la mairie hein :)
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Louhac
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 16
Inscription : 05/09/07, 10:39

Message non lupar Louhac » 17/03/08, 13:19

Voire virer des ampoules tout court !
Bien souvent l'éclairage publique notamment à l'extérieur est excessif, il y a bien des rues où un lampadaire sur deux suffirait, il me semble que des études ont été faites montrant que l'incidence sur la sécurité était nulle (mais alors je n'ai aucune idée d'où trouver les références). Je sais pas si c'est le cas dans ta commune…
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50392
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 935

Message non lupar Christophe » 17/03/08, 13:25

Ah je pensais juste à l'éclairage des locaux...

Généralement pas mal de mairies ont encore des lustre et applique à "ampoule flamme" justement.

Pour l'éclairage public ce sont déjà des ampoules économique (le rendement des ampoules d'éclairage public, sodium notamment, est meilleur que celui des fluocompactes).

Une solution simple: simplement en couper un sur 2 dans certains quartiers ou mettre des tempo (style à partir de 2h tout couper)...mais là c'est EdF va gueuler...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise

Message non lupar Targol » 17/03/08, 13:44

Christophe a écrit :Commercial moui mais tant qu'a vous équiper autant le faire sur ton site préféré surtout que vous trouverez pas forcément mieux ailleurs (tarif dégressifs pour grosses commande)... :cheesy:

Sinon ca s'appele de l'investissement...et n'oublies pas cette nouvelle:
https://www.econologie.com/economie-d-en ... -3720.html

Je parlais pas pour toi mais pour la mairie hein :)

Mais tu peux être sur que je ferais tout pour que la boutique Econologie soit consultée pour les appels d'offres concernant vos marchandises. Y'a pas de raison.

Sinon, pour répondre à Louhac et à Christophe à propos de l'éclairage public, le plus gros problème reste... la population.
Même si on arrive à démontrer que l'éclairage public ne change rien en terme de sécurité, il "rassure" les habitants.
L'opinion public n'est, à mon avis, pas encore prête à ce qu'on coupe (même quand tout le monde dort) cet éclairage.

Je pourrais toujours tenter des sondages de ci de là, mais les echos que j'en ai eu jusqu'à maintenant me rendent un peu pessimiste sur cette possibilité.

Par contre, j'ai repéré sur le dernier numéro de "La Maison écologique" un lampadaire autonome fonctionnant à base de capteurs solaires et d'une petite éolienne à axe vertical fixée en haut du mât qui me semble une bonne alternative (notamment pour les nouvelles implantations, le surcoût potentiel du lampadaire étant compensé par les économies de câblage).
Les batteries, logées dans le mât sont capable d'alimenter l'éclairage à leds pendant 4 nuits sans vent ni soleil.
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50392
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 935

Message non lupar Christophe » 17/03/08, 13:48

Merci Targol :)

Un lampadaire sur 2 eteint ca change pas grand chose au niveau de la sécurité...me trompe je?

Pour le prix du lampadaire à Led et EnR, je suppose que son prix est dissuasif pour bon nombre de Mairie...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise

Message non lupar Targol » 17/03/08, 14:10

Christophe a écrit :Merci Targol :)

Attends d'avoir été retenu avant de dire merci :P.
Ce que je dis, c'est que je pousserai pour que vous soyez consulté, je ne participerais sans doute pas à la commission d'appel d'offres dans ce cas là : ça pourrait être assimilé à de l'abus de bien public. Même si je n'ai aucun intérêt dans la boutique, vu que je "traine" sur ce fofo depuis quelques années, je ne voudrais pas prêter le flanc à la critique de ce côté là (notre élection ayant fait quelques aigris dans le camp d'en face).

Christophe a écrit :Un lampadaire sur 2 eteint ca change pas grand chose au niveau de la sécurité...me trompe je?

Je ne penses pas, mais ce que je sais, c'est que la mémé devant le domicile de laquelle tu as éteint le réverbère, elle te harcèle tous les jours pour que tu le rallumes !!!

Christophe a écrit :Pour le prix du lampadaire à Led et EnR, je suppose que son prix est dissuasif pour bon nombre de Mairie...

Je ne connais pas le prix pour l'instant, mais je me dis que pour les nouvelles implantations, le fait de n'avoir aucun câblage à faire associé aux économies d'électricité peut peut-être faire descendre le seuil de rentabilité dans des limites acceptables par rapport à un réverbère standard.
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding
Louhac
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 16
Inscription : 05/09/07, 10:39

Message non lupar Louhac » 17/03/08, 14:11

Par ailleurs, ça va sans le dire mais mieux en le disant, de nombreuses communes de toutes tailles innovent en matière environnementale à leur échelle et il y a de très bonnes idées à prendre. Si en en contactant les conseillers/adjoints chargé de l'environnement on peut prendre les bonnes idées et savoir quelles sont les mauvaises à éviter… En plus, ces exemples seront bien utiles pur convaincre la reste du conseil municipal et la population.
(J'ai Renne en tête pour les pesticides, mais c'est pas franchement une petite commune :cheesy: )
0 x
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3500
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 34

Message non lupar gegyx » 17/03/08, 14:26

Bonjour M’ieur Le Maire


Pour les pesticides, la commune peut donner l’exemple, avec l’eau bouillante.
Le composteur gratos, plusieurs communes l’ont déjà fait. Mais si c’est à la campagne, je suppose que beaucoup ont un coin de jardin et pratique le « tas de bourrier »

Pour les HBV, ce doit être possible, en commençant doucement .
Un truc simple pour débuter :
Faire un brûleur à boule huile de friture usagée, pour fabriquer de l’eau bouillante pour le déherbage de la commune.
C’est pas répréhensible, comme carburant, puisque cela ne sert qu’à chauffer l’eau sur la remorque.

Ou pour le chauffage d'un local, ou réseau d'eau de chauffage.

Ruse (comme pour faire accepter et généraliser l’usage de la pomme de terre à son début) :

Organiser un collecteur d’huile de friture dans la commune, qui servira à l’usage municipal…
Il y en aura toujours suffisamment pour la bonne cause et l’esprit citoyen de certains.
Mai, ensuite, quelques uns, toujours plus malin que les autres, chercheront à se la garder, pour un usage personnel, et se lanceront dans la bidouille perso. C’est excellent pour le développement de l’idée.

Par la suite, l’utiliser comme carburant, mais après conseil des communes pionnières en la matière.



Un lampadaire sur 2 eteint ca change pas grand chose au niveau de la sécurité...me trompe je?


Sauf quant celui qui éclaire est grillé…


Pour le Myscanthus ou autre idée de développement è contacter la mairie de Jonzac
jonzac-ville-econologique-t3975.html

Seul problème: augmenter le personnel du service technique.
Pour fabriquer les appareils, et passer la bouilloire plus souvent le long des routes…
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50392
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 935

Message non lupar Christophe » 17/03/08, 14:31

Oui pour Mémé tu as raison...faut lui augmenter les impôts locaux alors... :cheesy:

Targol a écrit :Je ne connais pas le prix pour l'instant, mais je me dis que pour les nouvelles implantations, le fait de n'avoir aucun câblage à faire associé aux économies d'électricité peut peut-être faire descendre le seuil de rentabilité dans des limites acceptables par rapport à un réverbère standard.


a) le cablage est déjà fait sauf quartier neuf

b) je crains que le prix de vente de ce lampadaire prenne justement en compte ce NON surcout, autrement dit: il est surfacturé. J'étais déjà tombé par hasard sur l'un ou l'autre site qui en proposait (dont un importateur de Chine) à 3 à 4 fois le prix des lampadaire classique si je me souviens bien (et que solaire)

c) quid de la durée de vie des batteries?

d) quid du pas de vent pas de soleil pendant 4 jours? Question spéciale pour Mémé?

Je pense donc que dans le cas de l'éclairage public il y a bien plus à gagner avec une meilleure gestion de l'énergie fossile (enfin nucléaire) et avec de nouveau type d'ampoule qu'en employant des EnR pas au point...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise

Message non lupar Targol » 17/03/08, 14:57

Louhac a écrit :Par ailleurs, ça va sans le dire mais mieux en le disant, de nombreuses communes de toutes tailles innovent en matière environnementale à leur échelle et il y a de très bonnes idées à prendre. Si en en contactant les conseillers/adjoints chargé de l'environnement on peut prendre les bonnes idées et savoir quelles sont les mauvaises à éviter… En plus, ces exemples seront bien utiles pur convaincre la reste du conseil municipal et la population.
(J'ai Renne en tête pour les pesticides, mais c'est pas franchement une petite commune :cheesy: )


Effectivement, s'appuyer sur les expériences des autres me semble être le minimum, je n'ai pas la prétention d'avoir la science infuse.
Je connais bien la situation de Rennes, étant Breton d'origine, mais, comme tu l'as bien dit, l'échelle et les moyens ne sont pas du tous les mêmes. Par contre, il existe des communes à la tailles comparable à la mienne qui ont déjà sauté le pas et auxquelles je compte demander des infos.

gegyx a écrit :Bonjour M’ieur Le Maire

:lol:
Non, j'ai pas le temps, je laisse ça aux retraités.
:lol:

gegyx a écrit :Pour les pesticides, la commune peut donner l’exemple, avec l’eau bouillante.

Ben c'était un peu l'idée avec de l'info en plus pour amener les gens à changer d'eux même.

gegyx a écrit :Le composteur gratos, plusieurs communes l’ont déjà fait. Mais si c’est à la campagne, je suppose que beaucoup ont un coin de jardin et pratique le « tas de bourrier »

Perso, j'en ai déjà un et je suppose qu'un certain nombre d'habitant du village aussi (du moins les "anciens"). Pour tous les nouveaux arrivés des lotissements qui, en général, viennent de la ville, poussés par les prix immobiliers, il se peut que la démarche permette de limiter fortement le volume des déchets.

gegyx a écrit :Pour les HBV, ce doit être possible, en commençant doucement .
Un truc simple pour débuter :
Faire un brûleur à boule huile de friture usagée, pour fabriquer de l’eau bouillante pour le déherbage de la commune.
C’est pas répréhensible, comme carburant, puisque cela ne sert qu’à chauffer l’eau sur la remorque.

Depuis Villeneuve sur lot (dont on a bien discuté ici), les collectivité locales peuvent utiliser les HVB en carburant au titre de "droit à l'expérimentation", non ?

gegyx a écrit :Ruse (comme pour faire accepter et généraliser l’usage de la pomme de terre à son début) :

Organiser un collecteur d’huile de friture dans la commune, qui servira à l’usage municipal…
Il y en aura toujours suffisamment pour la bonne cause et l’esprit citoyen de certains.
Mai, ensuite, quelques uns, toujours plus malin que les autres, chercheront à se la garder, pour un usage personnel, et se lanceront dans la bidouille perso. C’est excellent pour le développement de l’idée.

L'idée est bonne, mais je ne suis pas sur que les gens prendront la peine de stocker puis apporter leur huile usagée dans le container, sans compter les crétins qui en profiteront pour balancer leur huile de vidange ou le reste de leur bidon de "roundup" (après l'emmission sur ARTE).


gegyx a écrit :Pour le Myscanthus ou autre idée de développement è contacter la mairie de Jonzac
jonzac-ville-econologique-t3975.html

Seul problème: augmenter le personnel du service technique.
Pour fabriquer les appareils, et passer la bouilloire plus souvent le long des routes…

Je note tout ça....

Christophe a écrit :a) le cablage est déjà fait sauf quartier neuf


C'était à ces cas là que je pensais et aux nombreux hameaux non encore équipés.

Christophe a écrit :b) je crains que le prix de vente de ce lampadaire prenne justement en compte ce NON surcout, autrement dit: il est surfacturé. J'étais déjà tombé par hasard sur l'un ou l'autre site qui en proposait (dont un importateur de Chine) à 3 à 4 fois le prix des lampadaire classique si je me souviens bien (et que solaire)

c) quid de la durée de vie des batteries?

d) quid du pas de vent pas de soleil pendant 4 jours? Question spéciale pour Mémé?

Je pense donc que dans le cas de l'éclairage public il y a bien plus à gagner avec une meilleure gestion de l'énergie fossile (enfin nucléaire) et avec de nouveau type d'ampoule qu'en employant des EnR pas au point...

Ce sont d'excellentes questions que je me suis posées aussi et que je compte poser au fabricant. Me convaincre moi sera beaucoup plus facile que de convaincre les autres membres du conseil. Je suppose que les entreprises qui vendent ce genre de produit ont des analyses comparatives détaillées en guise d'argumentaire...
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités