Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités...Hulot, Ministre à 100 Litres à l'heure?

Livres, émissions de télévision, films, revues ou musiques à partager, conseiller, faire découvrir...Réagissez à l'actualité touchant de près ou de loin à l'éconologie, l'environnement, l'énergie, la société, la consommation (nouvelles lois ou normes)...
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3219
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 184
Contact :

Re: Hulot, Ministre à 100 Litres à l'heure?

Message non lupar izentrop » 09/09/18, 15:22

Ahmed a écrit :Dès lors, une adaptation des végétaux (du moins ceux jugés "utiles"!) serait insuffisante, d'autant plus que permettant à la partie de la population qui se trouve la plus digne de survivre :D de s'exonérer de remédier aux causes du CC...
Du CC ?
Il est illusoire de croire que nos plantes cultivées vont s'adapter à une évolution rapide du climat. Tous les organismes de recherche sont sur le pieds de guerre pour trouver les solutions du futur
> Perspectives :
Une meilleure connaissance du contrôle génétique des caractères d’adaptation permettra de construire
des variétés plus robustes et productives.
Des technologies « de rupture », comme l’adaptation de plantes tout à fait nouvelles à la culture, sont à
concevoir.
En modélisant plus précisément les effets des changements climatiques sur les cultures, il sera possible
de proposer des stratégies d’amélioration des plantes. Il faut également adapter les systèmes d’aide à la
décision aux nouveaux enjeux.
Le nouveau Challenge program du GCRAI, Climate Change, Agriculture and Food Security (CCAFS), est l’un
des réseaux émergents dans lesquels le Cirad s’engage. https://agritrop.cirad.fr/554234/1/document_554234.pdf
0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12974
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4405

Re: Hulot, Ministre à 100 Litres à l'heure?

Message non lupar Did67 » 09/09/18, 20:34

Si tu faisais des recherches dans les archives des instituts de recherche (INRA, CIRAD) tu retrouverais les discours enthousiastes sur la "révolution verte" des années 70 (je rappelle que ce qui était présenté comme la "révolution verte" était un cocktail de techniques culturales - travail du sol -, de sélection végétale - conventionnelle, notamment les hybrides -, d'usage des engrais et des pesticides).

La FAO annonçait alors rien de moins que la fin de la faim dans le monde !

Face à cet enthousiasme, j'avais alors, à 15 ans, décidé de devenir "agronome de la faim". On est en 1968.

On a vu ce que cela a donné.

Et ce que je suis devenu !!!!!

Le discours d'aujourd'hui (entonné pour drainer les finances publiques) n'a pas changé d'un iota. Les techniques envisagées sont différentes. Elles s'appellent agroécologie, OGM parfois, "bio" quelque chose souvent...

Sans t'agresser, je ne comprends pas comment on peut encore croire de telles bêtises.
1 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6877
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 476

Re: Hulot, Ministre à 100 Litres à l'heure?

Message non lupar Ahmed » 09/09/18, 22:17

Il est certainement une considération qui pèse lourd dans la balance face au CC: étant donné que certains seront plus et plus tôt affectés que d'autres, cela modifie la compétitivité relative des divers pays. Dès lors, une hypothétique avancée en matière agricole serait de nature à maintenir en place les causes du CC, puisque cela favoriserait les pays les plus en pointe. Politique à courte vue, bien sûr, puisqu'un accroissement des inégalités est source de conflits.
On peut voir dans ces professions de foi, également et plus prosaïquement, une forme de déni de la réalité...

D'un autre point de vue, les pays émergents sont les moins disposés à prendre des mesures "décarbonées", puisque leur industrialisation repose majoritairement sur les énergies fossiles et qu'ils n'ont cure des leçons de morale hypocrites des occidentaux. Rappelons à ce propos que si l'on additionne la Chine et l'Inde, cela concerne tout de même le tiers de l'humanité... :roll:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3219
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 184
Contact :

Re: Hulot, Ministre à 100 Litres à l'heure?

Message non lupar izentrop » 10/09/18, 22:56

Mardi dernier, le numéro 3 du gouvernement français était en larmes. Non, pas la larmichette du départ. Nicolas Hulot, maintenant ex-ministre de la Transition écologique et solidaire, était effondré, submergé par la tristesse, la voix étranglée par la déception. Il lui a fallu plusieurs secondes et un peu de chaleur humaine pour reprendre son discours de passation des pouvoirs. Des larmes, il en coule tous les jours sur les joues des environnementalistes: de rage, de frustration, de tristesse, de fatigue, face à l’inaction alors qu’on a le feu aux trousses.

Noir tableau? Rappelons qu’il y a 26 ans, 1.700 chercheurs dont 100 prix Nobel, adressaient une première "Mise en garde des scientifiques à l’humanité". En 2017, pour le deuxième avertissement, ils étaient plus de 15.000. Le traitement médiatique a duré 24 heures, quand la non-sélection de Radja Nainggolan pour la Coupe du monde de football a fait du bruit pendant des jours. "Les signaux ne sont pas à l’orange, ils sont tous au rouge clignotant, souligne Jean-Pascal van Ypersele, sommité internationale de la climatologie. On écoute trop peu les scientifiques qui travaillent sur ces questions-là. Ce sont un peu les vigies en haut du mât qui avertissent de ce que les autres ne peuvent pas voir. On crie depuis 40 ans et le bateau va toujours dans la même direction." https://www.lecho.be/economie-politique ... 47444.html
1 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8265
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 98
Contact :

Re: Hulot, Ministre à 100 Litres à l'heure?

Message non lupar Remundo » 10/09/18, 23:08

Did67 a écrit :Si tu faisais des recherches dans les archives des instituts de recherche (INRA, CIRAD) tu retrouverais les discours enthousiastes sur la "révolution verte" des années 70 (je rappelle que ce qui était présenté comme la "révolution verte" était un cocktail de techniques culturales - travail du sol -, de sélection végétale - conventionnelle, notamment les hybrides -, d'usage des engrais et des pesticides).

La FAO annonçait alors rien de moins que la fin de la faim dans le monde !

je me demande actuellement si on n'a pas faim de la fin du monde.

jeu de mots à méditer. :idea:
0 x
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3219
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 184
Contact :

Re: Hulot, Ministre à 100 Litres à l'heure?

Message non lupar izentrop » 10/09/18, 23:34

Did67 a écrit :Le discours d'aujourd'hui (entonné pour drainer les finances publiques) n'a pas changé d'un iota. Les techniques envisagées sont différentes. Elles s'appellent agroécologie, OGM parfois, "bio" quelque chose souvent...
Sans t'agresser, je ne comprends pas comment on peut encore croire de telles bêtises.
En France on conteste tout et on empêche le progrès, alors que dans d'autres pays, même Européens, ils produisent de plus en plus, avec une qualité grandissante et moins de terre... Cherchez l'erreur.

Désolé si je sort du sujet.
0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 232
Contact :

Re: Hulot, Ministre à 100 Litres à l'heure?

Message non lupar chatelot16 » 11/09/18, 00:12

dans les pays tempéré comme chez nous il n'y a pas besoin d'inventer des nouvelles plantes ... il suffit de semer les plantes adapté aux pays plus chaud

c'est les pays deja tres chaud qui vont etre en difficulté ... c'est la qu'il y aurait besoin d'inventer des nouvelle plante plus vite que l'evolution naturelle n'en trouvera

reduire la production de CO2 aurait été une solution si on l'avait fait plutot ... maintenant c'est trop tard ... quand on a chié dans son froc il est trop tard pour serrer les fesse ... pour le CO2 le mal est fait

ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas reduire la production de CO2 , mais pas d'illusion ça ne suprimera pas le rechauffement deja en cours , ça ne fera que le limiter

il ne faut donc pas que le projet de limitation du CO2 empeche de reflechir aux meilleure solution de suporter le rechauffement en cours
1 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3219
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 184
Contact :

Re: Hulot, Ministre à 100 Litres à l'heure?

Message non lupar izentrop » 11/09/18, 00:46

chatelot16 a écrit :dans les pays tempéré comme chez nous il n'y a pas besoin d'inventer des nouvelles plantes ... il suffit de semer les plantes adapté aux pays plus chaud
Si c'était aussi simple...
Matthieu Killmayer, ingénieur régional Arvalis-Institut du végétal, souligne ainsi deux phénomènes : la progression du climat méditerranéen vers le nord et l’ouest de la France et les bouleversements observés dans la répartition mensuelle des précipitations sur tout l’Hexagone. « De novembre à janvier, le temps est plutôt plus pluvieux tandis que les mois de février, mai, juin et septembre sont plus secs. Pour les grandes cultures, c’est finalement lorsque l’on a besoin d’eau qu’il n’y en a pas et lorsqu’il en faut avec parcimonie, juste après les semis, qu’il pleut abondamment ! » constate-t-il.

Derrière ces tendances générales d’évolutions climatiques, l’ingénieur insiste également sur deux autres types de contraintes. Les variations interannuelles tout d’abord, en termes de températures comme de précipitations, qui déroutent et poussent à changer de stratégie d’une année sur l’autre. L’augmentation des évènements climatiques extrêmes ensuite, qui sont aussi imprévisibles que dévastateurs.

...l’un des grands défis pour les agronomes est génétique. « L’objectif est d’améliorer les tolérances au stress, qu’il soit hydromorphique, hydrique ou thermique », résume Matthieu Killmayer. Comment ? En sélectionnant. Pour le blé dur par exemple, plutôt que de se tourner vers les variétés présentant un fort potentiel en conditions optimales, ou celles qui sont les plus résistantes au stress hydrique, « on va chercher la souplesse » souligne l’ingénieur. Comprendre : des variétés capables de s’adapter et de faire face à la tendance générale comme aux variations interannuelles. « L’objectif aujourd’hui est de pouvoir identifier les gènes qui codent pour les traits qui nous intéressent et sélectionner ensuite plus rapidement les variétés adaptées », ajoute-t-il.

Les chercheurs essaient également de sélectionner des variétés plus résistantes aux maladies puisque, comme Matthieu Killmayer le rappelle, « le changement climatique est aussi un changement épidémiologique. » En témoignent les craintes pour le blé de la remontée de la rouille noire dans le sud de l’Europe.
0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 232
Contact :

Re: Hulot, Ministre à 100 Litres à l'heure?

Message non lupar chatelot16 » 11/09/18, 09:30

il y en a qui construisent des champs de photovoltaique : je trouve cela bien triste ! ça sterilise des grandes surface de sol

il serait beaucoup plus inteligent de construire des bande de photovoltaique dans les champs avec cultures entres les photovoltaique : en faisant les photovoltaiques legerement mobile ça permet de proteger les cultures de certaine intemperie

au lieux de steriliser de la surface ça optimise ce qu'on cultive

la ou c'est le manque d'eau qui limite la production , intercaler des photovoltaique avec recuperation et stockage de l'eau permet d'optimiser la production des culture ... ça permet aussi de mettre les cultures a l'ombre quand il y a vraiment trop de soleil et que l’excès de soleil fait plutot un gaspillage d'eau qu'une croissance des plantes
1 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3219
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 184
Contact :

Re: Hulot, Ministre à 100 Litres à l'heure?

Message non lupar izentrop » 11/09/18, 09:48

chatelot16 a écrit :il serait beaucoup plus inteligent de construire des bande de photovoltaique dans les champs avec cultures entres les photovoltaique : en faisant les photovoltaiques legerement mobile ça permet de proteger les cultures de certaine intemperie
C'est bien compliqué. Il a plus sa place sur les surfaces bétonnées, mais comme les prix du terrain agricole sont moins élevés, la préférence va à la plus mauvaise solution pour le climat. Tout est fait pour accélérer notre vitesse vers le mur.
0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Medias et actualités: émissions TV, reportages, livres, actualités... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités