Jardin: aménagement, plantes, potager, bassins et piscinesRoundup Monsanto interdit à la vente en France, une baffe??

Organiser et aménager votre jardin et votre potager: ornement, paysagiste, jardin sauvage, matériaux, fruits et légumes, potager, engrais naturels, abris, bassins ou piscine naturelle. Plantes viagères et cultures dans votre jardin.
Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3004
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 46

Message non lupar Macro » 16/06/15, 13:45

La reglementation a evolué en 2012. Dorénavant les applicateurs doivent avoir une formation, etre certifiés. De plus les dosages on baissé et il a été defini des zones (en pariculier les fossés et abords de ruisseaux cours d'eau quai maritimes....ou il n'est plus possible d'appliquer ces produits ...La SNCF n'est pas en reste (je les ai comme voisin a mon taff) bien des zones qui étaient traitées chimiquement auparavent le sont désormais mécaniquement (mais quid de la consommation de carburant de l'epareuse et des debrouissailleuses thermiques???) le long des routes qui n'a pas remarqué les pancartes fauchage tardif ??? qui économisent de l'argent et des tonnes de CO2 ...De meme les pourtours des panneaux de signalisation qui etaient traités chimiquement sont maintenant degagés mécaniquement...Non personelement je trouve qu'il y a eut enormement d'efforts de faits surtout au niveau des administrations et des industriels...Personelement j'ai des applicateurs de désherbants qui passent 1 ou deux fois/an si necessaire ils appliquent la stricte dose reglementaire divisée par deux au premier passage et eventuelement ils passent une deuxieme foix dans l'année (en cas d'été humide ayant occasionné une repousse par exemple) et ne viennent pas ecarter un desherbant foliaire sur le sol pour rien...Et hors de question de laisser a disposition d'un tiers ne serais ce que les egouturres de leurs bidons de produits...

Les pollutions aux désherbants sont bien trop souvent causées par les particuliers qui peuvent tout faire sans aucun contrôle..D'ou peut etre pas une mauvaise idée de la part de segolène ...Mais c'est surtout sa facon de faire comme d'habitude des annonces dans le vent que je trouve lamentable...

Chez moi je suis entouré de deux voisins dont les terrains (ancienement jardins et verger) ont perdu toute valeur en devenant inconstructibles...Ils sont donc aujourd'hui a l'abandon total...Je peux vous garantir que si je pouvait trouver un debrousaillant efficace tout aussi deguelasse qu'il soit pour me debarasser de leur friche qui m'envahit continuellement je n'hésiterais pas une seconde...Des propriétaires pleins aux as qui se foutent de leurs voisins en laissant proliferer leurs arbres, ronces, vignes,lierres...Obligé de me cotiser avec deux autres voisins une fois par an pour louer un broyeur, entrer chez eux sans autorisation(ils ne répondent pas au courriers recommandés A/R) pour degager nos murs et clotures de la vermine avec en plus les risques d'accidents que cela entraine ...
0 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...

Maximus Leo
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2037
Inscription : 07/11/06, 13:18
x 66

Message non lupar Maximus Leo » 16/06/15, 16:05

La réglementation a énormément évolué, certes, mais depuis quelques années seulement. Le mal est fait.

Dans mon coin, il y a deux immenses étendues d'eau douce, c'est un don du Ciel. L'eau est un bien précieux mais l'eau de ces lacs est totalement impropre à la consommation car elle est archi polluée par l'arséniate de soude des viticulteurs et par les métaux lourds. L'étude des prélèvements de vase révèlent qu'il y a 2500 plombs de chasse par mètre carré pour une épaisseur de 7,5 cm ! C'est foutu pour toujours.

Peut-être une solution pour ces terrains à l'abandon : les moutons. Il faut trouver un éleveur en mettant des annonces sur les sites/forums musulmans. Mais il faudra financer la clôture... Il y a eu ce problème sur ma commune et il a été résolu de cette manière.
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 16/06/15, 21:25

voir la sncf consomer autant de glyphosate montre l'erreur !

le glyphosate sert a tuer les plante qui on deja des feuilles : ne sert a rien a maintenir des zone de gravier sans plante : si il n'y a pas de plante deja presente le glyphosate n'est pas absorbé et va poluer plus loin

pour maintenir des zone sans plante la bonne solution est le chlorate de soude !
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8316
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 712

Message non lupar Ahmed » 18/06/15, 08:20

Je suis un peu étonné des premiers commentaires: sont concernés les désherbants à base de glyphosate et non le seul "round up".
Ensuite, comme précisé dans l'article cité par Christophe, il ne s'agit pas d'une interdiction de vente aux particuliers, mais d'un retrait des rayons, le produit pourra ainsi toujours s'acheter derrière le comptoir, en parfaite conformité à cette nouvelle directive.

De plus, cette réglementation bidon (sic!) ne concerne en rien l'usage, pourtant autrement massif, qui en est fait en agriculture (et autres professionnels)...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3004
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 46

Message non lupar Macro » 18/06/15, 08:31

En agriculture et usage professionnel les quantités appliquées a l'hectare sont reglementées depuis longtemps et parfois controlées...

Pas chez les particuliers...
0 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8316
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 712

Message non lupar Ahmed » 18/06/15, 11:29

Le fait qu'il existe des réglementations pour l'usage agricole (en admettant un strict respect d'icelles, ce qui plus que est douteux) ne change pas le caractère massif de l'épandage de cet herbicide.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3004
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 46

Message non lupar Macro » 18/06/15, 11:57

J'ai cité plus haut un exemple d'une entreprise a caractere agricole qui epand ce type de produits..Ils sont hyper controlés..Il ont des contrats pour X hectares et bien ils n'ont pas interet du tout a epandre plus que la reglementation l'autorise les amandes sont lourdes et s'ils perdent leurs certifications ils perdent leurs clients professionnels (industrie, communes,SNCF.... Je te garantie qu'il ne jouent pas avec ca...Je ne sais pas comment ca se passe chez l'agriculteur proprement dit mais ca ne doit guere etre different...Surtout pour ceux qui courent après des labels ou certifications...J'en cotoie un au sport je vais lui demander (mais je crois qu'il tape dans le bio donc il ne devrait pas en epandre) ...
0 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8316
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 712

Message non lupar Ahmed » 18/06/15, 12:44

Je crois que nous comprenons mal: que la dose de substance chimique dispersée dans la nature soit conforme on non aux "normes" ne change rien à la réalité du fait. Il s'agit d'une gestion de la nocivité, compromis boiteux entre santé publique et considérations économiques...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3004
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 46

Message non lupar Macro » 18/06/15, 14:17

Je suis bien incompetent en matiere d'agriculture pour me faire et donner un avis sur tout cela...J'ai utilisé a titre privé du glyphosate chez moi... Et je pense que j'en utiliserai encore ( vu la quantité qu'il me reste sur le bidon de 5litres( a concentration de 360g/l) acheté en 2003 j'en ai encore pour au moins 5 decennies ...Bref je serais crevé qu'il en restera encore dans le bidon(vu que je ne m'en sert plus que sur quelques zones très restreintes) par contre tous les ans c'est a minima 5 litres de melange dans la debrousailleuse.....
Pour le potager je n'utilise rien de chimique, juste le motoculteur et la binette(encore de l'essence et des calories alimentaires pour le bineur)..Et encore je ne suis vraiment pas exigeant en matiere d'esthetisque pour mon terrain. Des mesures a la noix comme celle ci c'est pour moi de la perte de salive. C'est dangereux on l'interdit point...
Après il faut revoir l'agriculture la faire revenir en arriere de 300ans...Et ramener la population a un niveau descent...On fait quoi des 60 millions de personnes en trop en France..Par qui on commence? les handicapés mentaux,les tsiganes, les juifs, les bruns, les chatins,ceux qu'ont pas les yeux bleus et qui mesurent moins d'un metre soixante quinze a l'age adulte...Pas de chance pour moi a la premiere categorie j'suis plus là, s'ils m'ont oublié a la deuxieme je risque de partir, a la troisieme aussi...
0 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8316
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 712

Message non lupar Ahmed » 18/06/15, 16:58

Ta première phrase permet probablement de comprendre comment l'interdiction totale du glyphosate impliquerait une diminution drastique de la population du pays...
Sortir de l'impasse de l'agriculture industrielle est la seule solution pour assurer la continuité des approvisionnements.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Jardin: aménagement, plantes, potager, bassins et piscines »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités