Liquide qui coule du compost

Organiser et aménager votre jardin et votre potager: ornement, paysagiste, jardin sauvage, matériaux, fruits et légumes, potager, engrais naturels, abris, bassins ou piscine naturelle. Plantes viagères et cultures dans votre jardin.
recyclinage
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1596
Inscription : 06/08/07, 19:21
Localisation : artiste land




par recyclinage » 22/06/09, 12:31

on en reviens à parler du compost répulsif

et

https://www.econologie.com/forums/theorie-de ... t7686.html



effectivement ce ne sont pas que des théories

j'aime assez la réponse sur le nid de bactérie

ça me rappelle un peu l'histoire du lait qui ce transforme en fromage

le même bout de fromage qui est tomber dans la fiole de pasteur

,...


quelqu'un veux un verre de jus de raisin pourris ?

je voulais dire champagne ,...

:-)


la marre café pour les fourmis si tu es amateur


revenons à la théorie de l'infusion

l'écoulement fais gagné une première fois un apport

et le mélange du compost à la terre un deuxième apport


à toi de savoir ce que tu vas mettre dans ton compost
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 20067
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8557




par Did67 » 22/06/09, 12:56

Encore une chose à ton bonheur :

1) je confirme : le compostage se fait à l'air ; les composteurs ont normalement des aérations ; on peut aussi remuer / mélanger le ou les tas (ce qui a le même effet)...

2) savoir aussi qu'on bon compost résulte d'un mélange de matières organiques comprenant des matières cellulosiques (paille, vieux foin, etc...) ou ligneuse (bois, rameaux broyés) et des matières riches en azote (qui fermentent vite) = tonte de gazon, épluchures...

Si on a trop de matières riches en azote, cela tourne au jus ; les bactéries n'ont pas de "support" (fibres) pour faire leur boulot...

En termes scientifiques, on parle du rappotr C/N... mais c'est aussi simple que de dire "matières sèches fibreuses" / "matières fraiches, vertes"...

Donc la tonte de gazon seule ne compostera pas bien, même avec un excellent composteur (sauf à attendre que ton herbe soit déjà sèche sur pied - ce n'est plus un gazon !) : y rajouter de la paille ou du vieux foin ou quelque chose d'équivalent (un peu de sciure mais pas de résineux, surtout pas de résidus de Thuya riches en térébenthines ou autres composés qui inactivent la vie biologique)

Enfin, il faut une humidité satisfaisante (celle d'une éponge après qu'on l'ait compressé !). Si trop sec, cela ne composte pas. Si c'est trop humide, cela tourne au pourrissement (absence d'air)....

Voilà, grosso modo.
0 x
recyclinage
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1596
Inscription : 06/08/07, 19:21
Localisation : artiste land




par recyclinage » 22/06/09, 13:32

si le compost n'est pas aérer ni remuer tu risques l'auto combustion


préfère un bac à compost tirant sur la largeur que la hauteur


l'utilisation comme dis précédemment d'arbre broyer est une façon idéal pour aérer le compost ( good shoot )
0 x
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 2




par Bucheron » 22/06/09, 13:46

recyclinage a écrit :si le compost n'est pas aérer ni remuer tu risques l'auto combustion [...]
Euh... pas vraiment non.
La montée en température est un phénomène très classique (et même nécessaire) du processus de compostage.
Elle ne se produit pas toujours dans le compostage domestique, mais tout le temps en semi-collectif ou sur les plate-forme de compostage.
Le centre d'un tas de compost peut monter à plus de 80° C, sans pour autant qu'il n'y ait de "combustion".

A ne pas confondre avec les risques d'incendie dont parle les paysans avec le foin bottelé mouillé et rentré tel quel.
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."
recyclinage
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1596
Inscription : 06/08/07, 19:21
Localisation : artiste land




par recyclinage » 22/06/09, 13:52

un jour d'été j'ai vu un compost prendre feux


c'était un compost à majorité de gazon


deux jour de temps trop chaud après un jour de pluie


ça brulais bien ,...
0 x

Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 2




par Bucheron » 22/06/09, 14:10

recyclinage a écrit :un jour d'été j'ai vu un compost prendre feux


c'était un compost à majorité de gazon


deux jour de temps trop chaud après un jour de pluie


ça brulais bien ,...
Ça n'était pas un compost alors, mais un tas d'herbe qui fermentait...
Il y a quand même une légère différence entre les deux, que l'asso dans laquelle je bosse explique plusieurs fois par semaine aux particuliers.
Ton expérience rejoint ce que je disais sur le foin.
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 20067
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8557




par Did67 » 22/06/09, 16:15

Tout à fait d'accord...

J'ai peut-être un peu trop simplifié, mais on est bien d'accord qu'un compost, ce n'est ni un tas de détritus "verts" (riches en azote) qui se liquéfient dans un coin, ni un tas de foin (ou de paille) pas assez sec qui prend feu !

Et au bout du compostage, c'est simple : il y a un résultat qui "sent bon"...

Et effectivement, il est souhaitable que cela chauffe pour "stériliser" les graines de mauvaises herbes / germes de maladies...

Mais, Bucheron, je te laisse la main !
0 x
TAMATA
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 14
Inscription : 18/06/09, 13:57
Localisation : Belgique

Constatation




par TAMATA » 23/06/09, 10:10

Voici la constatation faite après la tonte de la pelouse.

Je place la tonte dans de gros sacs pour la conduire au parc à conteneur.

Il y a 2 ans par manque de temps, le sac est resté posé quelques jours sur un béton dans un endroit qui ne reçoit jamais le soleil et donc de la mousse y apparait.
Depuis ce temps, il n'y a plus de mousse à cette endroit alors que les alentours en sont toujours pourvu.

Il y a 5 jours, après la tonte, j'ai laissé le sac sur la pelouse. Un jour à un endroit, un jour à un autre. Maintenant à ces endroits, ma pelouse est brulée et 2 cercles apparaissent à l'emplacement des sacs.

Utilisé de cette façon, j'en vois plutôt l'éfficacité d'un trés bon désherbant.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 2




par Bucheron » 23/06/09, 10:19

Did67 a écrit :[...]Mais, Bucheron, je te laisse la main !
Non, non, il n'y a pas de raisons. Ton approche est très bonne et tu l'expliques bien.
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."
Avatar de l’utilisateur
bham
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1666
Inscription : 20/12/04, 17:36
x 5

Re: Constatation




par bham » 23/06/09, 13:57

TAMATA a écrit :Voici la constatation faite après la tonte de la pelouse.
Il y a 5 jours, après la tonte, j'ai laissé le sac sur la pelouse. Un jour à un endroit, un jour à un autre. Maintenant à ces endroits, ma pelouse est brulée et 2 cercles apparaissent à l'emplacement des sacs.

Utilisé de cette façon, j'en vois plutôt l'éfficacité d'un trés bon désherbant.

Comment l'expliques-tu ?
Le sac posé a-t-il étouffé toute végétation ?
Le sac (noir ?) a-t-il participé à une élévation de température néfaste à la végétation ?
Du jus s'est-il écoulé du sac, qui pourrait être herbicide ?
0 x


Revenir vers « Jardin: aménagement, plantes, potager, bassins et piscines »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités