Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...Thèse sur la valorisation de la biomasse

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
Intrigué
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 10
Inscription : 15/06/09, 08:24

Thèse sur la valorisation de la biomasse

Message non lupar Intrigué » 24/10/09, 17:43

Bonjour à tous,

Il y a de cela quelques mois tout était "merveilleux", je réalisais un stage qui me passionnait et on envisageait avec l'entreprise de continuer le projet sous la forme d'une thèse !

Malheureusement, avant de finir le dossier, il y a eu quelques contretemps qui ont fait que l'entreprise ne pouvait plus assurer le déroulement de la thèse.

Du coup je me retrouve actuellement avec un sujet de thèse et un directeur de labo mais je ne peux malheureusement plus continuer avec une bourse CIFRE puisque l'industrie n'est pas en mesure de signer quoi que ce soit allant dans ce sens (et que les bourses régionales qui financent l'ensemble d'une thèse sont extrêmement rares).

J'essaye donc de chercher des moyens pour résoudre ce problème et je dois avouer que ce n'est vraiment pas simple (mais je suis têtu par nature... un avantage pour faire une thèse me direz-vous) . Je profite donc de ce site pour vous demander votre avis et éventuellement des conseils ou des contacts.

Mon sujet est clairement ancré dans le domaine de la production d'énergie par valorisation de la biomasse (sous forme de déchets agricoles, de bois chablis etc etc) notamment par le procédé de gazéification. Au cours de mon stage de fin d'étude j'ai déjà effectué un bon nombre de recherches sur ce procédé qui actuellement rencontre de nombreuses difficultés. De mon côté, j'ai quelques idées pour prendre les choses différemment et il est fort possible que cela permette de faire sauter certains verrous actuels qui bloquent la filière.

Je ne veux et ne peux cependant pas trop m'avancer car il me faut garder une part de secret et surtout, ce n'est qu'après expérimentation qu'il sera bon d'avoir une réelle discussion. Cependant, comme vous pouvez le voir (je l'espère du moins), je suis réellement motivé par ce projet dans lequel je me suis plus ou moins déjà immergé ces derniers mois.

Est-ce que l'un d'entre vous aurait éventuellement une solution en tête ?

Certains d'entre vous diront sans doute que ce post n'a rien à faire sur le forum... Cependant, j'aimerais également qu'ils servent de support pour une discussion avec les gens intéressés et qui seraient ou voudraient se documenter sur ce qui a déjà été fait concernant ce thème :cheesy:
Je suis optimiste, j'espère que ma situation va se débloquer !

Je vous remercie par avance

A très bientôt

Amicalement
0 x

Avatar de l’utilisateur
bham
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1666
Inscription : 20/12/04, 17:36
x 2

Re: Thèse sur la valorisation de la biomasse

Message non lupar bham » 24/10/09, 19:25

Intrigué a écrit :
J'essaye donc de chercher des moyens pour résoudre ce problème et je dois avouer que ce n'est vraiment pas simple (mais je suis têtu par nature... un avantage pour faire une thèse me direz-vous) . Je profite donc de ce site pour vous demander votre avis et éventuellement des conseils ou des contacts.

Bonjour, que cherches-tu exactement, des moyens...financiers ou/et des retours d'expérience ? Des unités de gazéification de la biomasse existent tant au niveau agricole qu'au niveau de communautés urbaines via les déchets par exemple, mais je suppose que tu connais déjà tout ça. Peut-être t'intéresse-tu plus à une filière de carburants issus de la biomasse ?
Je m'intéresse personnellement à ce procédé mais en amateur, à défaut d'avoir creusé davantage le sujet. Donc si tu veux développer, ce sera un plaisir de te lire.
0 x
Intrigué
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 10
Inscription : 15/06/09, 08:24

Message non lupar Intrigué » 24/10/09, 20:07

Merci pour ta réponse si rapide.

Désolé si j'ai manqué de clarté. Disons que mon précédent message s'articule en deux volets.

D'une part, je suis actuellement coincé au niveau financement pour réaliser ma thèse, je me suis donc dit "et pourquoi pas exposer ce problème sur un forum", en espérant que quelqu'un puisse me mettre en contact avec un industriel intéressé par la valorisation de la biomasse (ou simplement par la production d'énergie indépendamment de la consommation de nos « futurs-ex ressources de base » que sont les ressources fossiles). Dans le meilleur des cas, un tel industriel pourrait voir ce forum et être interpellé (sait-on jamais).

D'autre part, ne perdant pas espoir de pouvoir approfondir plus précisément ce projet et étant persuadé du bien-fondé d'une telle étude, je me permets de communiquer à son sujet afin de la mettre encore plus avant. Comme je l'ai mentionné, j'ai déjà réalisé un travail bibliographique en la matière, ce qui me donne un peu de recul. Je suis sûr qu'il n'est pas totalement complet (le sujet est très vaste), d'où l'utilité d'en parler avec d'autres personnes s'intéressant à ce genre de possibilité qui nous est offerte.

Pour répondre à tes questions, je dirais que je suis actuellement à la recherche de moyens financiers pour pouvoir réaliser cette thèse (en espérant que la toile me permette d'y arriver) mais cela passe quasiment obligatoirement par des personnes s'intéressant à ce sujet (ou qui pourraient s'y intéresser) et avec qui je serais ravi de pouvoir discuter. Disons que trouver un financement reste ma principale priorité car sans lui, ce projet tombe à l’eau…

Effectivement, comme tu le mentionnes, lorsque l'on parle de gazéification on trouve également certaines données concernant la gazéification des déchets.
Mais ce n'est pas cet aspect de la gazéification que j'aimerais développer au cours de la thèse. J'aimerais plutôt me consacrer à la production de gaz de synthèse (CO + H2) de façon propre et efficace à partir de la biomasse.

Nous avons de nombreuses ressources lignocellulosique qui ne sont pas exploitées, que cela soit dans le domaine agricole, dans le domaine forestier (sans compter les tempêtes) ou encore dans certaines industries du bois.

Parallèlement, on ne cesse d'entendre parler de la pile à combustible sous sa forme H2/O2. Or, comme on le sait, le H2 ne se trouve pas à la surface de la Terre et les moyens actuels pour l'obtenir consomment énormément d'énergie. D'où l'intérêt de produire du H2 afin de valider la viabilité de la pile à combustible.
L'un des problèmes majeurs actuels est la production de goudrons qui viennent nuire à la qualité du gaz et donc à ses potentielles applications. Et c'est là dessus où, je pense, les unités actuelles ont encore des progrès à faire.

Je m'emporte déjà dans la rédaction...

N’hésitez pas à poster ici vos remarques et vos commentaires. Les personnes ayant des contacts me permettant de continuer mes recherches dans un domaine prometteur et dans lequel j'aimerais pleinement investir mes prochaines années sont, bien entendu, plus que bienvenue :cheesy: .
0 x
Avatar de l’utilisateur
bham
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1666
Inscription : 20/12/04, 17:36
x 2

Message non lupar bham » 25/10/09, 08:05

Voilà qui est plus clair, merci pour ces précisions.
Tu vises donc la production d'hydrogène à partir de la biomasse, peut-on en produire à partir du méthane ?
0 x
Intrigué
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 10
Inscription : 15/06/09, 08:24

Message non lupar Intrigué » 25/10/09, 12:34

Ne me remercie pas pour les précisions, c'est la moindre des choses !

Oui en effet théoriquement on peut produire de l'hydrogène à partir du méthane.
C'est en fait l'un des points faibles du procédé Fischer Tropsch qui repose sur le fait que le mélange monoxyde de carbone/hydrogène est obtenu à partir du reformage catalytique en présence de vapeur d’eau du gaz naturel selon la réaction :

CH4 + H2O => CO + 3 H2

Mais plus concrètement, utiliser une source d'énergie pour en obtenir une autre ne me semble pas être la meilleure solution. L'intérêt du projet serait d'utiliser la biomasse non valorisée actuellement pour faire en sorte de produire ce fameux hydrogène de façon efficace.

Tu disais plus haut que tu es intéressé par ce procédé, je pense que tu en as notamment entendu parlé par le biais de la gazéification de Georges Imbert non?

Je vois que ce post à déjà été vu par beaucoup de personnes mais que tu es le seul à y répondre, mon plaisir est donc mitigé :cheesy:

En tout cas cela fait un bon moment que je viens sur ce forum que je trouve réellement très intéressant, c'est agréable de voir des gens qui veulent se démener pour en apprendre plus et aller toujours plus loin donc un grand bravo à tous, même aux timides qui ne répondent pas sur mon sujet :mrgreen: !
0 x

Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 233

Message non lupar chatelot16 » 25/10/09, 14:51

je travaille aussi sur le sujet

il ne faut pas me parler de secret : je vois des histoire de recherche actuelle qui me paraissent moins avancé que ce qui se fesait dans l'industrie en 1880 ...

imbert n'est pas le meilleur example de gazogene : il a essayé de faire simple pour mettre sur des vehicule

les gazogene plus ancien a contre courant sont meilleur : il font beaucoup de goudron , ca serait dommage pour un vehicule , mais en instalation fixe , c'est tout bon : la distilaton du jus pyroligneux et des goudron permet d'obtenir des produit ayant une bonne valeur : un bon gazogene et son systeme d'epuration produira en prime du methanol et de l'acetone !

il ne faut pas me parler de secret : les chercheur qui cherchent , engloutissent des subvention et ne mettent pas a la disposition de tous les resultats ...

le but de ce genre de forum est plutot de mettre en commun les informations
0 x
Intrigué
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 10
Inscription : 15/06/09, 08:24

Message non lupar Intrigué » 25/10/09, 16:07

Effectivement, à mes yeux le culte du secret est totalement contre productif dans le domaine scientifique... Malheureusement, n'ayant pas encore eu l'occasion de mettre concrètement en pratique un certains nombre d'idées, je ne me vois pas les avancées car, d'une part, il est beaucoup plus facile de discuter après expérimentation et, d'autre part, pour dire les choses comme elles sont, je dois bien les préserver si je veux espérer développer une thèse et ne pas les voir réaliser chez des personnes ayant tout de suite les moyens de les mettre en œuvre.

Cela étant dit, je suis entièrement d'accord sur le fait que le gazogène Imbert est très loin d'être le meilleur exemple mais il a l'avantage d'avoir été largement médiatisé.
Pour ce qui est de ce qui se fait actuellement, il est important de savoir que je suis totalement d'accord avec vous... Certaines recherches ne sont effectuées que pour noircir du papier et faire de jolies publications pas toujours intéressantes, pas toujours pertinentes et sans objectifs définis (voir même sans aucun intérêt).

De votre point de vue, la production de goudrons ne poserait effectivement pas énormément de problème. Seulement, il y a de quoi frémir lorsque l'on parle de distillation, la consommation d'énergie est bien souvent gigantesque et il semble tout de même beaucoup plus intéressant de minimiser cette étape. S'il est possible de produire autant (voir plus) en consommant moins d'énergie, je ne vois pas où est le problème (au contraire, il me semble que cela recoupe un certains nombre de principes de ce forum). D’ailleurs, qu’appelez-vous « système d’épuration » exactement ?

Vous avez commencé par dire que vous êtes en train de travailler sur le sujet, est-ce qu'il serait indiscret de savoir pour qui (laboratoire et/ou industrie) et dans quel cadre (par message privé si cela est trop indiscret) ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
bham
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1666
Inscription : 20/12/04, 17:36
x 2

Message non lupar bham » 25/10/09, 19:26

Intrigué a écrit :Oui en effet théoriquement on peut produire de l'hydrogène à partir du méthane.
C'est en fait l'un des points faibles du procédé Fischer Tropsch qui repose sur le fait que le mélange monoxyde de carbone/hydrogène est obtenu à partir du reformage catalytique en présence de vapeur d’eau du gaz naturel selon la réaction :

CH4 + H2O => CO + 3 H2

Tu disais plus haut que tu es intéressé par ce procédé, je pense que tu en as notamment entendu parlé par le biais de la gazéification de Georges Imbert non?

D'abord merci de confirmer qu'on peut obtenir de l'hydrogène à partir du méthane.
Ensuite oui, j'ai entendu parler du gazogène de Georges Imbert, puisque j'habite non loin de la ville où il a vécu et qu'il existe une association qui perpétue ce procédé. Mais moi ce qui me chagrine le plus c'est de voir, chez les agriculteurs, toutes ces cuves à lisier et à purin qui ne sont pas exploitées autrement que pour un épandage agricole. Ne pourrait-on pas récupérer du méthane en fermant ces cuves par une bâche ?
Intrigué a écrit :Je vois que ce post à déjà été vu par beaucoup de personnes mais que tu es le seul à y répondre, mon plaisir est donc mitigé :cheesy:

En tout cas cela fait un bon moment que je viens sur ce forum que je trouve réellement très intéressant, c'est agréable de voir des gens qui veulent se démener pour en apprendre plus et aller toujours plus loin donc un grand bravo à tous, même aux timides qui ne répondent pas sur mon sujet :mrgreen: !

Tu as posté pendant un weekend, ne t'étonnes pas du peu de réactivité, ça bougera peut-être plus en semaine.
0 x
Intrigué
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 10
Inscription : 15/06/09, 08:24

Message non lupar Intrigué » 27/10/09, 15:34

Effectivement je crois qu'il y a pas mal de recherches qui vont dans ce sens mais je t'avoue que je ne suis pas énormément spécialisé dans ce domaine. Je pense qu'il doit y avoir quelques problèmes pour récupérer un gaz réellement "propre". Mais bon, si tout était simple il n'y aurait plus rien à trouver !

On s'éloigne d'ailleurs du domaine abordé initialement :cheesy:
0 x
Christine
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1144
Inscription : 09/08/04, 22:53
Localisation : En Belgique, une fois

Message non lupar Christine » 28/10/09, 10:15

A propos de la valorisation industrielle de la biométhanisation; une usine 100% autonome en électricité et bientôt en chaleur :
http://www.rtbf.be/info/economie/enviro ... ont-154990
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités