Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...Stockage d'énergie gravitaire

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 402
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 33

Re: Stockage d'énergie gravitaire

Message non lupar lilian07 » 12/01/18, 18:40

La, je te rejoins, peut être que la cogénération est non pertinente dans ce cas surtout si ce sont de grosses centrales délocalisées avec réseaux de chaleur.
Pour moi ni l'habitat ni les transports (hors aviation) ne seront un problème,l'industrie et le reste de l'économie restera un point d'attention durant les fluctuations basses de l'énergie.
0 x

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1890
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 320

Re: Stockage d'énergie gravitaire

Message non lupar sicetaitsimple » 12/01/18, 19:00

lilian07 a écrit :La, je te rejoins, peut être que la cogénération est non pertinente dans ce cas


Peut-être que, dans ce cas? Quel cas? On parle bien d'un avenir (quelque soit son horizon) avec beaucoup de renouvelables intermittents,c'est le sujet, non? Tu écrivais bien un peu plus haut:

"Il faut tout électrifier en France et en Europe et passer avant 2040 au 90% renouvelable (réaliste aujourd'hui y compris avec l'intermitance)."

Ou j'ai révé?
0 x
lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 402
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 33

Re: Stockage d'énergie gravitaire

Message non lupar lilian07 » 14/01/18, 12:17

Oui c'était bien dans ce cas là dont je parle, 90% d'EnR à l'horizon 2040...De toute manière les 10% restant seront une énergie de stock qu'il est difficile d’appréhender aujourd'hui. Certainement paradoxalement un vieux combustible comme le charbon abondant, commun sur la planète et exploitable par le plus grand nombre....Mais à mon sens le photovoltaïque sera la clé de voûte du système intermittent devenu pour l'occasion moins volage, par le stockage, l"énorme surface réalisée partout ou il y a de la place (toiture, terrain propice,...), la distribution localisé et de grandes centrales délocalisés (Afrique, Europe de l'Est....).
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité

Recherches populaires