Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Nucléaire remplacé par renouvelables = monstrueux dit Sarko

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 02/05/11, 01:19

Donc faites-moi la plaisir de poster un lien si vous avez un tant soit peu d'amour propre... Dans le cas contraire, vous reconnaîtriez que c'est perdu d'avance.

Picolo, méprise au point de ne pas lire les posts quelques pages avant, comme celui de départ de ce forum :
https://www.econologie.com/forums/post201163.html#201163
liens canadiens que j'ai pourtant écrit plus de 100 fois sur econologie, réalisation du type puits Canadien bien conçu scientifiquement et chauffée par solaire thermique l'été pour retrouver l'hiver cette chaleur et évidemment picolo ignore que le géothermique avec pompe à chaleur est en réalité du solaire thermique moyen entre été et hiver et que la pompe à chaleur peut être supprimée, remplacée par capteurs solaires simples, pour y stocker la chaleur d'été pour l'hiver, si bien conçu, ce qui est rare et picolo doit avoir des idées totalement fausses sur la diffusion de la chaleur et donc lire avec soin :
http://de.wikipedia.org/wiki/Temperatur ... %A4higkeit
http://fr.wikipedia.org/wiki/Diffusivit%C3%A9_thermique
et bien assimiler toutes les figures et formules de ce cours basique avant toute réaction car il est appliqué dans les cas concrets donnés :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Conduction_thermique

Les énergies renouvelables sont accessibles, vu la quantité de soleil reçue par m2, gaspillée actuellement et récupérable avec plein de méthodes variées, même simple comme stockage thermique sous terre (géothermie amplifièe par le soleil) pour chauffage et même cogénération d'énergie par thermoacoustique aussi efficace que le solaire :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Thermoacoustique
http://thermoacoustique.free.fr/
http://www.io.com/~frg/
http://www.io.com/~frg/taceng.html
http://www.io.com/~frg/tar.htm
http://www.io.com/~frg/tac.htm
et stockage réel et concret du chauffage sous terre d'été pour l'hiver :
http://www.dlsc.ca/DLSC_Brochure_f.pdf
http://www.dlsc.ca
Ces méthodes simples et performantes sont négligées et permettent de n'avoir que du renouvelable solaire à la place du nucléaire.

https://www.econologie.com/forums/post201272.html#201272
Ces liens sont des exemples de réalisation qui marchent pour maisons mais qui sont bon pour des serres, même meilleurs.
http://www.dlsc.ca/DLSC_Brochure_f.pdf
http://www.dlsc.ca

Il faut regarder tout leur site car avec des infos détaillées en anglais, courbes de fonctionnement.
Scientifiquement leur réalisation est la meilleure sans complications.


Je n'ai rien vu en France sur internet et ailleurs en dehors en Suisse, Allemagne c'est plus complexe avec de très grand ballons d'eau chaude et donc bien plus cher, ne conservant pas aussi longtemps la chaleur.
Il faut un sous sol où l'eau ne circule pas vite, car sinon la chaleur part avec, à moins d'injecter des produits, ciment, ou autre rendant étanche en périphérie !!
Mais si personne ne réalise, il n'y aura jamais rien en France.
On mesure notre retard, à ce sujet.


ou il faut regarder tous les liens sur econologie, j'en ai mis pas mal, wikipedia google :
http://en.wikipedia.org/wiki/Seasonal_thermal_store
http://www.solites.de/download/03-06.pdf

http://www.google.fr/search?client=fire ... =&aql=&oq=

Les mécanismes tangibles sont simples :
diffusion de la chaleur sur distance comme la racine carrée du temps
soit sur l'hiver 3 à 6m (suivant le sol) (et sur un jour 20 à 50cm) et donc le volume de stockage doit être sur un volume de dimensions plus grandes que cette longueur de diffusion soit 10m aucube soit 25 trous à 2m les uns des autres sur 10x10=100m2 à 12 à 16m de profondeur pour un pavillon ou une serre de besoin comparable.
On ne retrouve pas toute la chaleur d'été surtout si les dimensions sont petites mais il est simple de surdimensionner en surface les capteurs pas cher d'été. (de toute manière cette chaleur est perdue sur les toits sans capteur)

A Drake Landing pour 52 pavillons c'est 144 sur diamètre de 30m à 35m de profondeur qui conservent bien mieux la chaleur perdue par diffusion sur 3m (10000m3) avec 52 par 15m2 de capteurs par pavillon (garages). C'est peu par pavillon, un mini à mon avis pour 1000m d'altitude en climat froid continental et donc il manque un peu, complété par chaudière.

Une méthode simple est de prendre un puits canadien bien conçu (à au moins 3m de profondeur et avec ce volume de terre proche de 1000m3 à 3m autour et de le chauffer en été avec des capteurs solaires rudimentaires pas chers (tuyau de 16mm en plastique noir sous verre, carbonate ou plastique transparent chauffé à 60°C en été ).
http://www.apper-solaire.org/Pages/Expe ... 20minimal/
Le prix sera bas (que celui du puits canadien ou des forages moins cher avec tarière ou perforateur si sol pas trop dur ).
Ainsi on relève la température du sol assez profond au dessus des besoins en hiver.

Ce sera très facile pour une serre d'autant plus que la température désirée sera pas trop élevée et bien isolée (double vitrage) .
Pour une sécurité totale, avec un chauffage par chaudière à bois, le stockage permet de réduire cette consommation de bois, sans prendre de risque de non fonctionnement par insuffisance du stockage (principal risque sous dimensionné, cas de beaucoup de puits canadien, et circulation d'eau souterraine qui emporte la chaleur ailleurs) ..


Voir aussi tous les posts de :
https://www.econologie.com/forums/post193672.html#193672
avec la prémonition de ma part des risques réels d'un Fukushima, un mois avant en février 2011 :
Oui, mais lorsque on compare à la complexité du nucléaire avec son épée de Damoclès d'un Tchernobyl au dessus de notre tête, qui se produira tôt ou tard en France, vu que les hommes ne peuvent être infaillibles à perpétuité, on trouve cela un peu fort qu'il soit plus difficile de faire des trous à 13 à 15m de profondeur pour un chauffage perpétuel que de faire des centrales nucléaires qui ne durent que 40 ans au mieux et font pleins de déchets pour des siècles voire des millénaires !!!!
0 x

dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 03/05/11, 03:08

Ce soir à 20h40 sur arte une émission :
La quatrième révolution : Vers l’autonomie énergétique

http://www.electron-economy.org/article ... 19786.html

Avec des solutions mais je parie qu'il n'y aura pas le stockage été pour hiver !!!

L'électricité décentralisée, c'est la vraie démocratie


Chercher à faire croîre qu'il n'existe pas d'alternatives au nucléaire et aux énergies fossiles relève de la pollution des esprits"


En une heure, le soleil inonde la terre d'une énergie équivalente à celle que l'humanité entière consomme durant une année.
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 03/05/11, 09:15

Chouette!

Ils avaient déjà passé il y a peu, une émission sur les maison ‘énergie+’ => ou à ‘énergie positive’ lotissements d'habitation qui produisent plus d'énergie qu'ils n'en consomment, et ce sous nos latitudes!

Je me réjouï donc de voir cette émission ce soir dédé.
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 10/06/11, 01:38

Allez manifestez samedi à paris :
Journée d'action internationale pour sortir du nucléaire à Paris, le 11 juin 2011
14h30 Place de la République
16h00 Parvis de l'Hôtel de Ville


Le 11 juin 2011, trois mois se seront écoulés depuis le début de la catastrophe de Fukushima et la pollution continue. Des substances hautement radioactives se déversent toujours dans l’air et dans l’océan. Sortir du Nucléaire Paris, Attac France et Echo Echanges ONG France Japon se joignent pour inviter les citoyens, associations, syndicats et partis politiques à protester contre l’industrie nucléaire et ses mensonges couverts par les autorités, et demander la sortie du nucléaire.

La manifestation partira à 14h30 de la Place de la République pour rejoindre l’Hôtel de Ville. La deuxième partie de l'événement commencera à 16h sur le Parvis où des prises de paroles et des concerts se succèderont. L'événement prendra fin à 20h après un concert final.

En France, une catastrophe peut survenir à chaque instant. Alors que les principaux arguments pro-nucléaires sont contredits par la réalité et que les avantages du nucléaire sont illusoires, le gouvernement français continue de faire courir un risque insensé à la population. Pourtant, les scénarios de sortie exploitant les énergies renouvelables existent. Il suffit d’une volonté politique, à l’instar d’autre pays européens tels l'Allemagne ou la Suisse, pour les mettre en œuvre et créer par la même occasion de nombreux emplois non délocalisables. En s’entêtant, les autorités nationales compromettent notre avenir en faisant le choix passéiste d’une industrie dangereuse, déjà obsolète, et socialement très coûteuse.

Cette manifestation sera l’occasion d’exiger des pouvoirs publics l'établissement de procédures démocratiques associant syndicats et organisations citoyennes pour la définition du programme de fermeture progressive des centrales et de leur démantèlement.

Organisations participantes :

Sortir du Nucléaire Paris, Attac France, Echo Echanges ONG France Japon, Réseau Sortir du Nucléaire, Agir pour l'Environnement, Alliance Ecologiste Indépendante, Alliance pour la Santé, Les Alternatifs, Les Amis de la Terre, Armes Nucléaires Stop, Cap 21, Collectif Appel de la jeunesse, Collettivo 5.12, Confédération Paysanne, Enfants de Tchernobyl Bélarus, Europe Ecologie-Les Verts, Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique, France Libertés, Greenpeace France, Italia dei Valori, Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté, Mouvement des Objecteurs de Croissance, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste des Ouvriers de France, Parti de Gauche, Parti Pour la Décroissance, SUD-Rail, Utopia.

http://www.sortirdunucleaire.org/
0 x
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3490
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 29

Message non lupar gegyx » 10/06/11, 14:34

Les propositions de François Hollande pour "s'émanciper du nucléaire"
Je prends un engagement pour les quinze prochaines années. C'est-à-dire celles qui relèvent de la responsabilité du prochain président de la République. Je propose de réduire de 75% à 50% la production d'électricité d'origine nucléaire à l'horizon 2025. Exactement le même effort que les Allemands, qui vont passer de 22% à 0% en quinze ans. Pour atteindre cet objectif, il faudra fermer les centrales en fin de vie, augmenter massivement les énergies renouvelables et diminuer fortement la consommation d'énergie par un plan d'isolation thermique des logements. En 2025, une autre étape devra être franchie en fonction du potentiel des autres énergies, du changement climatique et des nouvelles technologies du nucléaire. Mais ce qui compte en politique, c'est de décider maintenant pour la prochaine génération en fixant une perspective ambitieuse, mais à notre portée.
….
L'Autorité de Sûreté nucléaire verra ses pouvoirs renforcés. Je veux même aller plus loin et adopter une position de principe : définir un âge maximal de 35 ans pour la durée de vie des centrales et engager sur quinze ans un programme de démantèlement (16 réacteurs sur 58 sont en activité depuis plus de trente ans).

La construction de la centrale EPR de Flamanville est très avancée. Ce serait un gâchis financier, économique et technologique que de procéder à son arrêt. D'autant qu'elle présente des garanties de sécurité plus élevées que les vieilles centrales qu'elle aura vocation à remplacer. Mais je considère qu'il n'est pas opportun de lancer la construction d'une vague de centrales nucléaires de troisième génération. Ainsi le projet de Penly sera abandonné. Tous les efforts financiers doivent désormais être consacrés à l'efficience énergétique, aux réseaux électriques intelligents et au développement des énergies renouvelables, avec un cadre de prix et de réglementation garanti sur dix ans. C'est un enjeu économique et social considérable car la révolution énergétique est susceptible de créer des dizaines de milliers d'emplois autour de nouvelles filières industrielles et même autour du démantèlement des installations. Une centaine de centrales dans le monde attendent d'être démantelées. Il s'agit là d'un nouveau marché pour les entreprises françaises comme Areva si elles savent s'en saisir et si les politiques publiques les y encouragent.

Et oui, 5 ans ont déjà été perdu…
0 x

netshaman
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 532
Inscription : 15/11/08, 12:57
x 1

Message non lupar netshaman » 10/06/11, 15:06

Et oui, perdus en bla - bla inutile.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités