Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Nucléaire remplacé par renouvelables = monstrueux dit Sarko

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 30/04/11, 00:28

+1000

Ça rejoint les propos de Ahmed et de bien d'autres sur ce forum... Mais aussi, ça fait 45 ans et plus qu'on sait que ça va dans cette direction.

L'homme est INSATIABLE, ça pourrait bien causer sa perte, parce qu'il est faible, comme tu le dis, et aussi moutonnier.

De ce point de vue on peut être pessimiste...

Etant aussi un «industriel» de part les études, et la pratique professionnelle — au départ par une sorte d'idéal dans la recherche, et par le souci de perfection qui est enseigné dans ce secteur (si,si ce n'est pas interdit, d'ailleurs ça rend humble^^) — je suis bien obligé de reconnaître que l'on va forcément dans le mur, au train où vont les choses...

Tout est à revoir dans la société.

Là où je suis optimiste, c'est que les restrictions volontaires amèneront plus de stabilité dans le monde. Parce que nous n'aurons plus de motifs d'être jaloux de nos voisins... Le «développement» se fera dans «nos cerveaux» et plus grâce aux armées qui imposent leur loi dans le paradigme de la «globalisation» par la force!

L'homme ne cherchera plus à être «meilleur que les autres»... ce qui amène à la spéculation sur le malheur des autres... mais juste «meilleur que lui même» en étant assuré d'un meilleur bien être. Le sens de la compétition, qui est dans sa nature sera ainsi préservé, par les défis qu'il se lancera lui-même (ce qui ne changera pas du modèle théorique actuel).

Les plus grands: artistes, philosophes, humanistes, chercheurs, sociologues, médecins (et dans bien d'autres disciplines jusqu'au simple travailleur de valeur) ne finiront plus dans les services de psychiatrie en fin de carrière (par an 40% dans mon pays, ou un habitant sur deux, ferait appel à une aide psy, durant son existance!!! Source: obsan.ch), parce que le monde marchant sur la tête — leur mérite n'aura jamais été reconnu à sa juste valeur, et ils finissent banis de la société — pire: coupable d'avoir "trop" donné! D'autres sont broyés bien avant... Vous connaissez tous «la musique!»

Le mérite ne viendra plus du chiffre d'affaire et de la marchandisation, mais des qualités intrinsèques des individus, par exemple dans les arts, la culture, le lien social, le savoir-faire en général et bien sur le développement fulgurant de secteurs aujourd'hui délaissés parce que jugés «non rentables», grâce à de vraies valeurs d'équilibre enfin retrouvées... Il est certain que la propriété privée pourrait avoir «du plomb dans l'aile^^» dans les sociétés à venir...

Toute la force de travail libérée du joug du productivisme capitaliste (dans sa pire déclinaison), pourra s'investir dans la recherche fondamentale, dans tous les secteurs qui touchent à l'humain, la santé et à la qualité de la vie...

On y est déjà un peu, mais voilà l'avenir (tel que je le vois)...

Tremblez prédateurs... votre heure va bientôt arriver de fait.

Il me semble que Sarko, avait fait appel à des philosophes, dont Edgard Morin, au début de son investiture... Qu'en reste-t-il?

Au fond ce qu'il faudrait., c'est une résurgeance de la «Société civile», qui ne serait pas marginalisée mais au sein de l'élite politique. Ainsi des lois répondant réellement aux aspirations des peuples pourraient enfin voir le jour. Il faudrait évidemment que les millieux scientifiques et industriels collaborent... Afin de redéfinir ENSEMBLE la société de demain. (Je ne suis pas en campagne présidentielle les gars^^ dans un tel système le leadership politique aurait disparu, au profit d'un leadership des idées, qui seraient valorisées)... L'introduction de quelque chose comme le «dividende universel» cher à Bernardd (tiens, mais où est-il?). La sortie du nuke pourrait bien être le signe précurseur d'une ère nouvelle...

Bon, je vous laisse, l'apéro m'attend (avec modération^^) En attendant BONNE SANTÉ A TOUS! :lol:
0 x

dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 30/04/11, 01:15

jlt22 ne voit que la récession comme solution :
Avant de se battre pour réguler les énergies, il faudrait d'abord diminuer drastiquement notre consommation à savoir:

est très loin d'être exact et nécessaire, car par exemple, pour nous chauffer l'hiver, nous pouvons isoler et utiliser l'énergie solaire d'été totalement gaspillée complétement, sans même avoir conscience de ce gros gaspillage !!
http://www.dlsc.ca/DLSC_Brochure_f.pdf
http://www.dlsc.ca
nous pouvons changer nos manières de vivre et avoir plus d'imagination sans subir une récession en utilisant les possibilités scientifiques et techniques nouvelles sans restreindre notre vie et revenir à l'age préhistorique..
L'utilisation de l'énergie solaire a d'immenses possibilités qui peuvent être développées.
Les matières premières peuvent être bien mieux récupérées et recyclées.
0 x
netshaman
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 532
Inscription : 15/11/08, 12:57
x 1

Message non lupar netshaman » 30/04/11, 21:57

Je ne crois plus aux energies renouvelables ni a la sortie du nuke*.
On est alles trop loin, meme si on le voulait on peut plus faire marche arriere, on a deux choix drastiques :

-Soit on arrete tout du jour au lendemain et on retourne a l' age de pierre faute d'avoir prevu le moyen de compenser...
-Soit on continue comme on le fait maintenant et on finit aussi a l' age de pierre car plus de ressources pour "sauver les meubles".

*Je ne crois plus que nos politiques aient vraiment la volonte de changer et de se priver de la manne financiere que leur rapporte le petrole et le nuke, car la est le fond du probleme , le fric.
Tant qu' on ne s' en sera pas debarrasse, tout continuera de plus belle.

La solution aurait ete de continuer en 1969 la conquete spatiale , si on l' avait fait , le probleme des ressources aurait ete beaucoup moins critique, mais on a prefere faire la guerre et hypothequer notre avenir pour du papier sans valeur...
Maintenant , nous sommes pieges dans une boucle sans fin car plus de moyens pour reparer notre erreur...
C'est comme dans un jeu video, si tu fais le mauvais choix au moment crucial , tu perds immanquablement , tu peux toujours "sauver les meubles " et rallonger la duree de la partie en essayant tant bien que mal de rettrapper ton erreur , mais c'est trop tard le mal est deja fait ,tu finis toujours par perdre a plus ou moins moyen terme, c'est inevitable.
Profitez de ce qu' il vous reste de vie car l' humanite a joue et a perdu, et de ce fait est condamnee a disparaitre a moyen terme d'une maniere ou une autre.
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 01/05/11, 00:07

netshaman est incroyablement pessimiste, comme Sarko !!

L'humanité a failli disparaître il y a 74000ans lorsque sa population était réduite à moins d'un millier d'hommes ayant subit les cendres et un refroidissement énorme du au volcan Toba en Indonésie :
http://hisz.rsoe.hu/alertmap/read/index ... dex&svid=2
Mais actuellement nous en sommes fort loin et notre créativité aux possibilités énormes inutilisées souvent, permet de résoudre ces problèmes.

Ce progrès au niveau médical a permis l'explosion de notre population que nous régulons de plus en plus et les apocalypses annoncées dans les années 70 pour avant l'an 2000, ne se sont pas produites, comme pétrole épuisé avant 2000.
Bien avant le pétrole, les minéraux rares et industriels devront être recyclés et leur prix croissant va le permettre en stimulant de nouvelles méthodes.

Les énergies renouvelables sont accessibles, vu la quantité de soleil reçue par m2, gaspillée actuellement et récupérable avec plein de méthodes variées, même simple comme stockage thermique sous terre (géothermie amplifièe par le soleil) pour chauffage et même cogénération d'énergie aussi efficace que le solaire :
http://www.io.com/~frg/
http://www.io.com/~frg/taceng.html
http://www.io.com/~frg/tar.htm
http://www.io.com/~frg/tac.htm
et stockage du chauffage sous terre d'été pour l'hiver :
http://www.dlsc.ca/DLSC_Brochure_f.pdf
http://www.dlsc.ca
Ces méthodes simples et performantes sont négligées et permettent de n'avoir que du renouvelable solaire à la place du nucléaire.
Au lieu de laisser tomber avec la déclaration
l' humanité a joue et a perdu, et de ce fait est condamnée à disparaitre à moyen terme d'une manière ou d'une autre.

il vaut mieux promouvoir ces méthodes simples et efficaces, pour les serres, le chauffage et la génération d'électricité thermo-solaire localement.
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6041
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 341

Message non lupar sen-no-sen » 01/05/11, 16:55

netshaman a écrit :-Soit on arrete tout du jour au lendemain et on retourne a l' age de pierre faute d'avoir prevu le moyen de compenser...
-Soit on continue comme on le fait maintenant et on finit aussi a l' age de pierre car plus de ressources pour "sauver les meubles".



Il ne faut pas systématiquement posé la société hyper consumériste d'un coté et le retour à l 'âge de pierre de l'autre comme étant les seuls devenir de l'humanité, il y a un juste milieu.
Cette vision stéréotypé sert à merveille les défenseurs du scientisme et permet un immobilisme intéressé.

La solution aurait ete de continuer en 1969 la conquete spatiale , si on l' avait fait , le probleme des ressources aurait ete beaucoup moins critique, mais on a prefere faire la guerre et hypothequer notre avenir pour du papier sans valeur...


La conquête spatiale était avant tout une conséquence de la guerre froide, d'ailleurs en 2011 il n'y a plus de priorité à retourner sur la Lune...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

Picolo
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 26
Inscription : 21/03/10, 23:14

Message non lupar Picolo » 01/05/11, 18:10

Je ne voudrais pas me faire l'avocat du diable, fut-il un diable nain (comme c'est bien trouvé :cheesy:), mais quand même...

Je n'aime pas particulièrement notre président, mais sur ce point, il a raison et vous avez mal interprété ses propos : ce qui est une monstruosité, ce n'est pas la sortie du nucléaire. Ce qui est une monstruosité, c'est que des personnes non élues critiquent la politique nucléaire actuelle avec des y-a-qu'à/faut-qu'on qui sont tout à fait délirants juste pour augmenter leur électorat. Si ces même personnes sont élues, je parie ma jambe droite que presque rien ne sera fait sur ce plan...

Quand le gouvernement actuel dit (et cela a été fait plusieurs fois ces dernières années) : "ok, vous ne voulez plus de nucléaire... Vous voulez du renouvelable. Concrètement, on fait quoi ?" Bizarrement, le gouvernement n'obtient que ce genre de réponses "On ne sait pas, nous, c'est vous le gouvernement en place, c'est à vous de trouver des solutions" ou alors "vous n'allez quand même pas laisser la situation telle qu'elle, vous avez vu ce qui s'est passé au japon ?" ou alors "C'est normal que vous n'avez pas de solutions, vous ne voulez pas en avoir à cause du lobby du nucléaire", etc. etc. Bref, AUCUNE RÉPONSE, DES ÉCHAPPATOIRES SEULEMENT ET DE LA LANGUE DE BOIS !

C'est en ce sens que ce que disent les opposants de l'actuel gouvernement (que je n'apprécie pas particulièrement, je vous pris de me croire) est monstrueux : ces opposants, mis à part dire "y-a qu'à remplacer le nucléaire par le renouvelable" ou "Il faut qu'on remplace le nucléaire par le renouvelable", ils ne font rien et n'ont aucune idée viable. Vous verrez : si les écolos et/ou la gauche sont au pouvoir, des parcs d'éolienne vont sûrement fleurir un petit peu plus, mais pas une centrale ne sera arrêtée.

Si c'était le cas, il faudrait s'attendre à un "quota électrique" assez drastique et/ou une multiplication par 10 du prix de l'électricité et/ou l'ouverture de 2 à 5 centrales au charbon supplémentaires. Vous y êtes prêt ??? Parce qu'effectivement, quand on veut, on peut : demain, on peut décréter que seuls les bâtiments publics et hôpitaux/cliniques seront pourvus d'électricité... Pour les autres, le gaz et la bougie. Le problème est résolu.

Donc cessez un instant de voir à travers votre lorgnette en pensant qu'il suffit d'un choix politique pour changer et que si ce n'est pas fait, c'est l'effet des lobbys. Si seulement c'était si simple !
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 01/05/11, 18:40

Zut et zut, picolo est victime des manipulations actuelles mensongères, car il y a des vraies solutions simples systématiquement étouffées que j'ai indiqué (références nombreuses concrètes sur econologie) et qui marchent !
Le président n'a pas dit du tout l'interprétation de picolo, archifausse.
Revoyez la video de son interview sur tf1 JT 20h du 28Avril 2011 !!

Au lieu de mettre combien de milliards dans les EPR (5 , 10, 15, 20, en oubliant les bien plus de milliards pour démanteler et dépolluer ???), toujours pas surs, qui finiront inévitablement dans un Tchernobyl-Fukushima en France (cout minimum 1000milliards, et catastrophe humaine et économique),
on peut développer ces solutions simples qui marchent en particulier celles que j'indique, réalisées ailleurs localement et qui marchent à perpétuité, sans entretien, ni consommation, ni pollution et aucune bougie ni gaz.
On gaspille toute l'énergie thermique solaire qui arrive sur nos maisons et nos jardins surtout en été, parfaitement récupérable pour l'hiver pour un prix raisonnable comme l'isolation des maisons.

Cessez d'être négatifs, démissionnaires perdants et défendez les solutions futures qui marchent déjà en regardant la technique et la vraie créativité !!
Les politiques ne sont que le reflet fidèle des habitants électeurs qui font des mauvais choix en démissionnant comme picolo !!
0 x
Picolo
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 26
Inscription : 21/03/10, 23:14

Message non lupar Picolo » 01/05/11, 19:21

dedeleco a écrit :Zut et zut, picolo est victime des manipulations actuelles mensongères, car il y a des vraies solutions simples systématiquement étouffées que j'ai indiqué (références nombreuses concrètes sur econologie) et qui marchent !

Serait-ce trop vous demander de m'indiquer quelques unes d'entre elles ? Car les références fantômes, ça ne fonctionne pas avec moi (je ne dis pas qu'il y en a pas, simplement que vous décalez le débat et esquivez mon argument). Merci donc de prendre le temps de m'expliquer ici au moins une solution facilement applicable...


Le président n'a pas dit du tout l'interprétation de picolo, archifausse.
Revoyez la video de son interview sur tf1 JT 20h du 28Avril 2011 !!

Sérieusement : vous avez vu la vidéo ? Comment interpréter le contexte quand elle n'est pas complète ? Il n'y a qu'une phrase, celle citée. Comment affirmer alors que mon interprétation est fausse en me forçant à aller trouver une vidéo qui n'en dit pas plus ? Vous vous foutez de moi ou bien vous n'êtes pas allé la voir vous même ?

Mon interprétation au moins reste cohérente avec ce que j'ai pu entendre depuis le tsunami au Japon et n'est pas tiré de son contexte puisque ce sont des pans entiers de discours/débats que j'ai entendu... Mais bon, cette interprétation, conforme aux interventions passée du président, ne correspond pas à vos croyances donc vous la rejetez.

Au lieu de mettre combien de milliards dans les EPR (5 , 10, 15, 20, en oubliant les bien plus de milliards pour démanteler et dépolluer ???)

L'état n'investit pas dans les EPR... Le CEA le fait, Areva le fait, EDF le fait, mais avec leurs fonds propres financés par l'étranger et par EDF principalement... C'est vrai que l'état est l'actionnaire majoritaire, mais il ne va pas piocher dans ses budgets pour le faire. Par contre, c'est ce qu'il fait pour la partie énergies renouvelables du CEA... Dommage.

qui finiront inévitablement dans un Tchernobyl-Fukushima en France (cout minimum 1000milliards, et catastrophe humaine et économique)

Quel devin ! Et avec ça, je suis sûr que vous n'avez pas la plus petite notion de comment fonctionne une centrale nucléaire... En fait, je suis sûr que vous n'avez pas la moindre idée qu'il existe de nombreux types de centrales dont les niveaux de sécurité ne sont pas identiques. Je me doute aussi que si je vous disais que vous vivez dans le radioactif, vous ne me croiriez pas... et pourtant...

En outre, je constate que vous aimez citer des chiffres tirés de votre esprit... Sachez que si vous trompez d'autres lecteurs, vous ne me trompez pas : un chiffre sans référence sérieuse ne vaut rien sauf votre discrédit...


on peut développer ces solutions simples qui marchent en particulier celles que j'indique

Où ça ? "Sur le site" ??? C'est trop vague : si vous êtes sûr de vous, postez votre solution ici. Par contre, attention, pas de chiffres foireux... Sinon c'est simple : "un EPR coûte 10 milliards d'euros, un panneau solaire et une éolienne par foyer qui couvre 90% des besoins d'une famille coûtent 500€. Il y a 200 000 familles en France donc remplacer le nucléaire par le renouvelable, c'est facile (les 10% restant, c'est de l'hydraulique, etc.)"

Ben voilà, j'ai résolu le problème, mais dans mes rêves car les chiffres sont tout droit sortis de mon esprit et je ne tiens pas du tout en compte les problèmes technologiques posés par le solaire et l'éolien...


qui marchent à perpétuité, sans entretien, ni consommation, ni pollution et aucune bougie ni gaz.

Sérieusement, vous commencez à me donner envie ! Mais quelles sont donc ces solutions si simples et efficaces ??? Citez les donc ici, expliquez-les moi !!!


On gaspille toute l'énergie thermique solaire qui arrive sur nos maisons et nos jardins surtout en été, parfaitement récupérable pour l'hiver pour un prix raisonnable comme l'isolation des maisons.

Oh... Vous savez ce qu'est un panneau solaire ? Vous connaissez leur composition ? Leur durée de vie ? Leur prix ? Leur rendement ?

Vous avez un moyen de stocker la chaleur sur plusieurs mois ?

Cessez d'être négatifs, démissionnaires perdants et défendez les solutions futures qui marchent déjà en regardant la technique et la vraie créativité !!

La technique, je la connais : je travaille dans les matériaux pour piles, j'ai travaillé dans le solaire et dans les piles à combustible... Côté "énergies renouvelables", je suis blindé et parfaitement au courant de ce qui se fait au laboratoire et dans l'industrie : je ne rêve pas de solution, on me demande de les réaliser, ce qui est bien différent... Mais allons : quelles sont les solutions que vous avez trouvé ? Peut-être qu'elles me pousseront à changer de ton et à vous considérer comme autre chose qu'un y-a-qu'à/faut-qu'on... Soyez précis s'il vous plait.
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 01/05/11, 19:45

Serait-ce trop vous demander de m'indiquer quelques unes d'entre elles ?

Avant d'être péremptoire et définitif prenez le temps de vous renseigner et lire l'immense savoir passé de l'humanité en particulier prenez le temps de lire les nombreux posts sur econologie et le texte des liens indiqués dedans !!
Vous avez mes 3780 posts et réferences dedans à lire !!
Et tout ce qu'indique google sur econologie et ailleurs pour le terme seasonal thermal store
underground thermal storage
thermoacoustic
etc..
0 x
Picolo
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 26
Inscription : 21/03/10, 23:14

Message non lupar Picolo » 01/05/11, 19:54

dedeleco a écrit :
Serait-ce trop vous demander de m'indiquer quelques unes d'entre elles ?

Avant d'être péremptoire et définitif prenez le temps de vous renseigner et lire l'immense savoir passé de l'humanité en particulier prenez le temps de lire les nombreux posts sur econologie et le texte des liens indiqués dedans !!
Vous avez mes 3780 posts et réferences dedans à lire !!
Et tout ce qu'indique google sur econologie et ailleurs pour le terme seasonal thermal store
underground thermal storage
thermoacoustic
etc..

Alors, non. Ce qu'il faut comprendre, c'est que je suis parfaitement conscient que vous éludez mes arguments portant sur vos "solutions" en disant : "allez chercher !".

Le problème, c'est que si je vais chercher et je reposte ici, vous aurez tout le loisir (et vous le ferez) de me dire que la solution n'est pas bonne parce que je l'ai choisi ainsi, parce que je l'ai mal comprise, parce que ce n'était pas ce que vous vouliez dire, parce que c'est tiré de son contexte, etc.

Je ne demande même pas, du coup, que vous repostiez ce contenu ici, mais simplement que vous me donniez un lien en me disant : "Dans le post n° X de ce lien, j'explique comment faire".

Cela servirait de base commune et éviterait les écueils que je viens dénoncer. Donc une référence s'il vous plait.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités