Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)La plus grande source d'énergie primaire, le CHARBON

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
enerc
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 197
Inscription : 06/02/17, 15:25
x 45

Re: La plus grande source d'énergie primaire, le CHARBON

Message non lupar enerc » 14/08/19, 20:04

L'énergie de demain ; énergies renouvelables, charbon, nucléaire ? -

Ce n'est pas ce que pense Bloomberg NEF:
https://about.bnef.com/new-energy-outlook/
On voit sur la courbe que la production en pourcentage charbon+gaz+pétrole a déjà baissée depuis 2010.
Et c'est aussi vrai si on ajoute le nucléaire. En pourcentage toujours.
0 x

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2765
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 418

Re: La plus grande source d'énergie primaire, le CHARBON

Message non lupar sicetaitsimple » 14/08/19, 20:33

eclectron a écrit :C'est une volonté d’indépendance énergétique , politique donc, qui motive les USA, pas un réel besoin en gaz.
En clair, ils veulent pouvoir faire chier le monde tranquillement sans qu'on leur coupe les robinets en représailles.
Étonnant de voir un Français (je suppose) défendre le gaz de schiste...


Encore plus étonnant de voir un collapsologue en herbe s'étonner d'une volonté d’atteindre une certaine autonomie à tous les niveaux, individuel, local, régional, national, européen dans le cas de l'Europe..
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 472
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 30

Re: La plus grande source d'énergie primaire, le CHARBON

Message non lupar GuyGadebois » 14/08/19, 20:42

écologie réaliste a écrit :On ne veut pas de charbon, avec raison.
On ne veut pas du gaz US, sans raison, puisqu'il émet 2 à 3 fois moins de CO2 que le charbon. Ah, si! il y a une raison bidon; c'est du gaz de schiste ; mais il émet quand même 2 à 3 fois moins de CO2 que le charbon.

Une raison bidon? Elle est bien bonne celle-là... et vachement "réaliste"...
https://reporterre.net/L-exploitation-d ... Etats-Unis
http://traduis-toncv.com/grossesse-zone ... ce-elevee/
Et en Colombie:
https://www.investigaction.net/fr/le-gr ... -colombie/
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
Avatar de l’utilisateur
eclectron
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 693
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 73

Re: La plus grande source d'énergie primaire, le CHARBON

Message non lupar eclectron » 14/08/19, 22:04

sicetaitsimple a écrit :Encore plus étonnant de voir un collapsologue en herbe s'étonner d'une volonté d’atteindre une certaine autonomie à tous les niveaux, individuel, local, régional, national, européen dans le cas de l'Europe..

Autonomie en gaz, grâce au gaz de schiste ? :lol: :lol: :lol:

Pour le cas de la France/Europe, densément peuplée, ce n'est même pas la peine d'y penser. Tu en veux dans ton potager ? :lol: :lol: :lol:
Seuls ceux avec une calculette à roro à la place du cerveau et qui sont planqués loin dans leur bureau de décisionnaire, peuvent avoir cette idée saugrenue.

Pour les USA, déjà dit, cela décuple leur pouvoir de nuisance potentiel, au prix de dégradations environnementales sans précédent chez eux.
Bon, chez eux il y a encore des espaces vierges à massacrer, on va dire que ça les regarde mais les motivations derrière ne sont pas jolies jolies, Ce n'est pas le bucolique désir d''autonomie énergétique, alors que ces ressources sont encore largement disponibles mondialement en conventionnel mais plus chez eux...
Il serait peut être temps pour eux de passer à d'autres sources d’énergies non carbonées, non ? (s'ils veulent être réellement autonomes)
Peut-être, Y a bon les lobbys, la connivence politique, au pays du libre échange ? :lol:
0 x
écologie réaliste
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 3
Inscription : 21/06/19, 17:48

Re: La plus grande source d'énergie primaire, le CHARBON

Message non lupar écologie réaliste » 15/08/19, 07:50

@electron
"Il y a bien assez de gaz conventionnel pour se passer du gaz de shit"
Il y en a assez... jusqu'à quand ? Quand on aura bu la dernière goutte de pétrole, respiré la dernière bouffée de gaz, il restera... du charbon ! Ouvrez les yeux avant que Kingcoal prenne le pouvoir et que nous soyons carbonisés à cause de cet aveuglement.

"relativiser le gaz de schiste face au charbon , uniquement sur le critère du CO2"
Ben oui, le critère du CO2 et du réchauffement climatique. C'est le défi No 1 du siècle, le critère le plus important, planétaire, qui passe avant des considérations locales éventuelles (fracturation et autres...), les considérations d'indépendance énergétique étant également des considérations locales. Sur quelle ile déserte vivez-vous pour ne pas avoir entendu parler du réchauffement climatique ?

"Étonnant de voir un Français (je suppose) défendre le gaz de schiste...é
On parle d'une menace planétaire, le réchauffement climatique, que je sois Français ou n'importe qiuoi n'a rien à faire en cette affaire: le réchauffement climatique ne s'arrête pas à la frontière.

Peut-on échapper au réchauffement climatique ? - http://ecologie-illusion.fr/peut-on-ech ... ns-CO2.htm
0 x

Avatar de l’utilisateur
eclectron
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 693
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 73

Re: La plus grande source d'énergie primaire, le CHARBON

Message non lupar eclectron » 15/08/19, 09:05

écologie réaliste a écrit :@electron
Il y en a assez... jusqu'à quand ? Quand on aura bu la dernière goutte de pétrole, respiré la dernière bouffée de gaz, il restera... du charbon ! Ouvrez les yeux avant que Kingcoal prenne le pouvoir et que nous soyons carbonisés à cause de cet aveuglement.


Ce n’est parce que le problème soulevé (charbon) est juste que la solution(gaz de schiste) est juste.
Je ne nie pas que le gaz est moins pire que le charbon en CO2, je dis juste que le gaz de schiste est une aberration environnementale par son exploitation.
Surtout s’il est pratiqué en Europe , densément peuplée où son exploitation serait en pratique impossible.
pas besoin de ravager des écosystèmes et des villes avec des vrais gens dedans.
Et il reste encore beaucoup de gaz conventionnel, pas besoin de ravager des écosystèmes pour satisfaire les ambitions politiques d’hégémonie, plus ou moins douteuses des USA.
La Russie en a aussi et exploite toujours son gaz conventionnel.


Peut être faudrait-il envisager d’autres solutions énergétiques plus pérennes et non carbonées, non ?

écologie réaliste a écrit :Sur quelle ile déserte vivez-vous pour ne pas avoir entendu parler du réchauffement climatique ?

Je dis que ton idée est une mauvaise solution à un problème juste.
Je me demande bien pourquoi tu défends absolument cette idée, puisque tu n’es a priori pas état-unien et n’a rien a gagner à ce qu’ils étendent leur hégémonie (à notre détriment ) et qu’en tant qu’Européen tu n’as rien a gagner à ce que l’exploitation du gaz de schiste local ravage notre/mon environnement, …surtout vu que mondialement on ne manque pas de gaz conventionnel.

Je me répète mais peut être faudrait il envisager d’autres solutions énergétiques plus pérennes et non-carbonées ?
La solution serait plutôt là et non dans le gaz de shit, qui est bien là où il est.

Citation de ton site:
Il faut réduire les émissions de CO2. Oui, mais par tous les moyens, en utilisant toutes nos cartouches, toutes les énergies bas carbone – énergies renouvelables, mais aussi énergie nucléaire.

Cette prise de conscience n'a pas encore eu lieu.

T’inquiètes, ça commence.
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7735
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 630

Re: La plus grande source d'énergie primaire, le CHARBON

Message non lupar Ahmed » 15/08/19, 12:42

Est-il bien réaliste de se focaliser sur le seul taux de CO²? Je sais que cela correspond parfaitement à l'esprit du temps et consiste à "lutter" (en réalité promouvoir une économie sur des aménagements anti-CO²) d'une main et à continuer comme si ce rien n'était de l'autre. En faisant ainsi une chose et son contraire, on optimise le mouvement des flux financiers, ce qui permet de comprendre que cette contradiction n'est qu'apparente...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 472
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 30

Re: La plus grande source d'énergie primaire, le CHARBON

Message non lupar GuyGadebois » 15/08/19, 12:53

Ahmed a écrit :Est-il bien réaliste de se focaliser sur le seul taux de CO²? Je sais que cela correspond parfaitement à l'esprit du temps et consiste à "lutter" (en réalité promouvoir une économie sur des aménagements anti-CO²) d'une main et à continuer comme si ce rien n'était de l'autre. En faisant ainsi une chose et son contraire, on optimise le mouvement des flux financiers, ce qui permet de comprendre que cette contradiction n'est qu'apparente...


"La particularité du gaz de schiste se joue au niveau de l'extraction. A ce stade, ni l'énergie dépensée pour fracturer la roche, ni le nombre de camions mobilisés n'a d'influence notoire. En revanche, détaille Robert Howarth, de l'université Cornell (Etats-Unis), " juste après la fracturation hydraulique, il y a un ' flowback' : une partie de l'eau injectée remonte avec le gaz méthane qui sort alors du puits à grand débit, pendant plusieurs semaines, pour se perdre dans l'atmosphère. Or, le méthane est un très puissant gaz à effet de serre " .

La véritable ampleur de ces fuites fait l'objet d'un débat animé. D'après les mesures de Robert Howarth, un puits non-conventionnel laisserait s'échapper 4 à 8 % du gaz extrait ! Sachant qu'il suffirait de 3,2 % de fuites de méthane pour, au final, dépasser le bilan du charbon. Mais ImageTrevor Stephenson, des laboratoires de ImageShell, ne manque pas de signaler que " l'étude d'Howarth est largement biaisée " .

Selon lui, il faudrait se fier, entre autres travaux, aux données de l'agence américaine de protection de l'environnement (EPA), qui estime les pertes totales à 1,2 % en incluant les fuites le long des pipelines de transport. Sauf que, rétorque Robert Howarth, " l'EPA les estimait à au moins 2,5 % avant de céder aux pressions de l'industrie " . Simple incertitude ou tour de passe-passe ?

De récentes mesures réalisées dans les bassins du Colorado et de l'Utah par l'agence américaine d'étude de l'atmosphère (NOAA) jettent un nouveau pavé dans la mare : 4 à 9 % du méthane soutiré s'échapperait."
(Science et Vie)
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
écologie réaliste
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 3
Inscription : 21/06/19, 17:48

Re: La plus grande source d'énergie primaire, le CHARBON

Message non lupar écologie réaliste » 15/08/19, 14:37

@Ahmed
En effet dans mon premier petit message j'ai insisté (seulement) sur le CO2, c'est le sujet de cette discussion.
Je suis d'accord avec votre analyse de la schizophrénie de la nature humaine (si je vous ai bien compris), qui voudrait arrêter le réchauffement climatique, tout en continuant à consommer comme avant dans les pays développés.
Mais on entre là dans une discussion qui sort des limites. Chaque ligne ci-dessous mérite un développement à elle seule:

- L'énergie est vitale.
- Sans énergie suffisante, nos sociétés interdépendants, nos civilisations, s'écrouleraient.
- Mais les énergies fossiles, majoritaires, engendrent le réchauffement climatique.
- Mais les énergies renouvelables sont impuissantes à remplacer les énergies fossiles.

- L'énergie nucléaire serait en partie une solution. Mais des pays en ont peur.

- Consommer moins serait en partie une solution ; cela réduirait les besoins en énergie (et également en quantité d'autres ressources, dont l'eau et la terre). En s'assurant toutefois de réduire la consommation d'abord, la production d'énergie ensuite – pour éviter l'écroulement des civilisations.

- Comment réduire la consommation globalement sur l'ensemble de la planète ?
Pour l'instant personne ne sait le faire dans la joie et la bonne humeur. Surtout pas dans les pays émergents.
Parce que demandent les consommateurs ? Ils veulent de la croissance, encore de la croissance, ils veulent consommer plus.
Et les consommateurs sont les électeurs.

Peut-on échapper au réchauffement climatique ? Que peuvent les gouvernements ? Que pouvons-nous ? -
http://ecologie-illusion.fr/peut-on-ech ... ns-CO2.htm
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7735
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 630

Re: La plus grande source d'énergie primaire, le CHARBON

Message non lupar Ahmed » 15/08/19, 15:58

écologie réaliste, tu écris:
Je suis d'accord avec votre analyse de la schizophrénie de la nature humaine (si je vous ai bien compris), qui voudrait arrêter le réchauffement climatique, tout en continuant à consommer comme avant dans les pays développés.

Je ne crois nullement à la schizophrénie de la nature humaine, puisqu'il n'y a pas de "nature humaine", seulement des manifestations de l'humain à l'intérieur de contextes variés... Du point de vue de l'économisme (qui est le contexte actuel), cette schizophrénie est parfaitement cohérente, ainsi que je le soulignais.
Plus loin, autre point important:
- Sans énergie suffisante, nos sociétés interdépendantes, nos civilisations, s'écrouleraient.

Ce serait le bon moment de s'interroger sur le concept de "civilisation"* et de sa validité: si l'on ne tient pas compte des causes, comment éviter les conséquences? Les impasses actuelles découlent d'orientations erronées.

* Sociétés et civilisations s'opposent, en ce sens que toutes les civilisations reposent sur un extractivisme (lequel utilise l'énergie en proportion de sa capacité prédatrice, d'où il ressort que l'abondance d'énergie est, en soi, problématique) au service d'une caste, plus ou moins étendue et au détriment des autres formes du vivant.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités