Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Hydrogene solide

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
netshaman
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 532
Inscription : 15/11/08, 12:57
x 1

Hydrogene solide

Message non lupar netshaman » 29/03/14, 14:17

http://www.mcphy.com/fr/produits/stocka ... ne-solide/

Adieu le probleme du stockage !
Ca ouvre des perspectives...
0 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4036
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 377

Re: Hydrogene solide

Message non lupar moinsdewatt » 30/03/14, 14:05

Ca n' est pas à proprement parler de l' Hydrogéne solide, mais un stockage d' Hydrogéne sous forme d' hydrure métallique MgH2.

Ce qui est solide la dedans c' est le magnésium.

McPhy vient d'entrer en bourse.


McPhy introduit l’hydrogène-énergie en Bourse

Usine Nouvelle le 06 mars 2014,

La spin-off drômoise du CNRS lance son introduction en Bourse à Paris. Une augmentation de capital qui doit lui permettre d’accélérer son développement dans la production et le stockage d’hydrogène. Avec en ligne de mire, la valorisation de l’électricité d’origine renouvelable.

McPhy se lance en Bourse. Environ 2,9 millions d’actions nouvelles sont proposées à la souscription depuis lundi 3 mars et jusqu’au 18 mars prochain, pour une cotation effective sur Euronext Paris, le 25 mars. La PME de 83 personnes basée à la Motte-Fanjas, dans la Drôme, compte lever environ 22 millions d’euros dans le cadre de cette augmentation de capital. La valorisation de la société atteindrait alors près de 60 millions d’euros.

McPhy est née en 2007 pour développer une technologie originale, issue du CNRS, de stockage de l’hydrogène sous forme solide. Des galettes d’hydrures métalliques absorbent le gaz léger pour le libérer à la demande, par chauffage. McPhy a fait la preuve de sa technologie dans des projets de démonstration subventionnés aux côtés de grands acteurs comme Total, Enel, GDF Suez… (projets Pushy, Ingrid, H2BER, GRHYD…). Cette activité qui a bénéficié de 3,8 millions d’euros de subventions en 2013 n’a cependant pas encore réalisé de chiffre d’affaires. Sécuritaires et souples d’utilisation, les systèmes de stockage de McPhy doivent encore gagner en performance et en compétitivité, reconnaît la société.

Diversification dans les électrolyseurs

Les 3,1 millions d’euros de chiffre d’affaires réalisés par la start-up en 2013 (pour un résultat opérationnel négatif de - 8,3 millions d’euros) viennent de sa diversification stratégique dans les électrolyseurs, qui transforment, grâce à de l’électricité, l’eau en hydrogène. L’ambitieuse PME a acquis en décembre 2012 pour 3 millions d’euros l’italien PIEL, fabricant de petits et moyens électrolyseurs (moins de 500 kW) puis, en septembre 2013, via un partenariat avec l’électricien allemand Enertrag, l’activité de fabrications de grands électrolyseurs Enertrag Hy Tec. McPhy a commercialisé en 2013 les produits issus du rachat de PIEL auprès d’industriels utilisateurs de l’hydrogène.

"Nos systèmes permettent de produire de l’hydrogène à moins de 5 euros le kg tout compris alors que l’hydrogène industriel transporté par camion est vendu entre 8 et 50 euros le kg", avançait récemment à L’Usine Nouvelle Pascal Mauberger, président du directoire de McPhy. Avec sa large gamme d’électrolyseurs et ses systèmes de stockage, le marché adressable par McPhy dans l’hydrogène industriel s’élèverait à 1 milliard d’euros à l’horizon 2020, estime le dirigeant.

Décollage attendu du Power to gas

Si ces perspectives ont de quoi attirer les investisseurs et les rassurer quant aux revenus que pourrait enregistrer la société les prochaines années, c’est l’utilisation de l’hydrogène comme vecteur énergétique que met en avant McPhy pour son introduction en Bourse. Un usage du gaz léger qui "va décoller entre 2015 et 2020 et quitter le monde des démonstrateurs pour les applications commerciales", selon Pascal Mauberger. Le dirigeant compte sur le besoin croissant de valoriser et stocker l’électricité d’origine renouvelable pour pousser le développement du "Power to gas".

Et doper les ventes de ses électrolyseurs couplés à ses systèmes de stockage d’hydrogène. L’essor attendu à cet horizon des voitures à hydrogène devrait aussi pousser le marché des stations-services à hydrogène. Lundi 3 mars, McPhy a judicieusement annoncé un partenariat dans l’hydrogène-énergie avec l’italien Electro Power System, dont la solution de pile à combustible cible l’alimentation de secours de stations télécoms et de data center.

http://www.usinenouvelle.com/article/mc ... se.N245911
0 x
netshaman
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 532
Inscription : 15/11/08, 12:57
x 1

Message non lupar netshaman » 30/03/14, 23:19

Oui je suis au jus, je sais que c' est de l' hydrure de magnesium.
C'etait juste pour avoir un titre qui resume le truc...

Dis donc ca te rappelle pas un certain Dr Von truc-machin III qui avait poste un sujet dans le genre il y a 2 ou 3 ans ?
Peut être que c'est sa societe ?
Je me souviens qu 'il passait pour un charlatan ou un truc comme ca a l' epoque ...
Hmmmm.....
0 x
reinoso
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 12/12/12, 12:57
x 1

Message non lupar reinoso » 31/03/14, 06:36

netshaman a écrit :Oui je suis au jus, je sais que c' est de l' hydrure de magnesium.
C'etait juste pour avoir un titre qui resume le truc...

Dis donc ca te rappelle pas un certain Dr Von truc-machin III qui avait poste un sujet dans le genre il y a 2 ou 3 ans ?
Peut être que c'est sa societe ?
Je me souviens qu 'il passait pour un charlatan ou un truc comme ca a l' epoque ...
Hmmmm.....


https://www.econologie.com/forums/hydrogene- ... 73-85.html
0 x
netshaman
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 532
Inscription : 15/11/08, 12:57
x 1

Message non lupar netshaman » 31/03/14, 12:33

Ah je vois que ca a evolue depuis !
Alors, ou cela en est finalement, on se croirait dans un roman policier ma parole !

:shock:
0 x

Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1891
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 82

Message non lupar Gaston » 31/03/14, 14:08

Le stockage de l'hydrogène dans des hydrures métalliques n'est pas une découverte récente.
Les systèmes de stockages de petit volume sont en vente depuis plusieurs années.

Toute cette communication est surtout là pour accompagner l'introduction en bourse de la société McPhy...

et a priori ça n'a rien à voir avec le Dr. Karl VI von Thulé :mrgreen:
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4036
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 377

Message non lupar moinsdewatt » 14/03/15, 14:14

McPhy relie une centrale hybride au réseau de gaz

04/03/2015

En reliant la centrale hybride à hydrogène de Prenzlau (Allemagne), Mc Phy vient de faire la démonstration du potentiel économique du power-to-gas. Spécialiste des équipements de production et de stockage d’hydrogène, la PME de La Motte-Fanjas a modifié et adapté cette centrale et construit l’interface avec le système d’injection de gaz dans le réseau.
Depuis novembre 2014, Enertrag, un des principaux producteurs indépendants d’énergie renouvelable en Europe, a ainsi transformé plus de 100 MWh de surplus d’énergie éolienne en hydrogène et les a injectés dans le réseau de gaz naturel. L’électrolyseur alcalin de 0,5 MWh, permettant d’extraire l’hydrogène de l’eau grâce aux surplus d’électricité, est le cœur technologique de la centrale de Prenzlau. Il a été construit par une division d’Enertrag acquise par Mc Phy Energy en septembre 2013. « C’est notre savoir-faire applicatif complété par notre capacité à mener à bien des projets d’intégration complexes, qui sera un facteur clé de notre succès et contribuera à faire de l’hydrogène un vecteur du système énergétique de demain », commente Pascal Mauberger, président de Mc Phy.

http://www.ledauphine.com/economie-et-f ... eau-de-gaz
0 x
BaudouinLabrique
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 154
Inscription : 11/02/18, 18:17
Localisation : Hainaut (Beglique)
x 7

Re:

Message non lupar BaudouinLabrique » 24/02/18, 14:35

Après avoir rendu mon habitat pourtant ancien à énergie positive (eau, électricité et chauffage), j’ai le projet de m’affranchir du réseau de distribution électrique grâce à l’autonomie que procurerait une pile à combustible à hydrogène réversible.
Détails de ce projet (vos suggestions sont les bienvenues)

Système de stockage solide :

On apprend sur le site de McPhy que le stockage solide est :
" *(un) système complètement réversible (stockage/déstockage),
* Parfaitement adapté aux fluctuations des énergies renouvelables (absorbe les variations de production d’hydrogène de l’électrolyseur
)

Questions :

1° le coût par rapport à un stockage sous forme de bonbonnes à 200 bars comme le propose le système Solenco PowerBox :

Image
N.B. En ce qui concerne les bonbonnes, j'ai calculé qu'il me faudrait 62 bonbonnes de ce type et donc plus de 5 unités(telles que reproduites sur la photo)

2° le niveau des pertes dans la conversion en hydrogène solide
0 x
Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes (Bossuet)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités