Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Exploitation des hydrates de méthane, c'est parti! (Chikyu)

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 4
Contact :

Message non lupar dedeleco » 29/02/12, 19:52

Ils ont, les Japonais, un magnifique bateau le "Chikyu" (terre), le premier au monde, conçu bien avant le 11 mars 2001, capable de forer 7 km sous le fond des mers, spécial pour remonter ce méthane du fond des mers stocké en quantité énorme depuis des millions d'années, de quoi multiplier par 10 le CO2 et de fondre tout l'antarctique et faire remonter les mers de 70m, comme, spontanément, il y a 56millions d'années, la terre plus chaude de 10 à 15°C de plus, les pôles ayant notre climat tempéré à 15°C !!

Toutes les grandes villes du monde seraient sous l'eau pratiquement !!!


Il n'y a pas de pic pétrole ou de carburants !!!


http://en.wikipedia.org/wiki/Chiky%C5%AB
http://www.ship-technology.com/projects/chikyu/
http://ocean.si.edu/ocean-videos/ocean- ... sel-chikyu
http://mdn.mainichi.jp/mdnnews/national ... 6000c.html
http://www3.nhk.or.jp/daily/english/19_05.html


The vessel, called "Chikyu" which means Earth, will dig about 260 meters below the seabed and set up four wells.

One of the four wells will be used for methane hydrate production tests and the remaining three will be used to monitor possible changes in the environment, such as temperatures.

In March 2011, the Chikyu drill ship was damaged by the earthquake and tsunami in Japan. It was repaired at Shingū, Wakayama dock and returned for service in June 2011.

Chikyū (ちきゅう?) is a Japanese scientific drilling ship built for the Integrated Ocean Drilling Program (IODP). The vessel is designed to ultimately drill seven kilometres beneath the seabed, where the Earth's crust is much thinner, and into the Earth's mantle, deeper than any other hole drilled in the ocean thus far.


Japan, US to test methane hydrate reserves

Japan's semi-governmental energy body and a major US energy company have sealed a deal to test for methane hydrate reserves in the northern part of the US state of Alaska.

Methane hydrate is a type of natural gas formed from methane and water.

Japan Oil, Gas and Metals National Corporation, or JOGMEC, made an agreement with the US energy firm, ConocoPhillips, to carry out testing from January next year.

The 2 entities will back a project to dig a well up to 1,000 meters that will gauge the amount of gas contained in the area.

Methane hydrate reserves have also been identified in sea beds off Japan's coast. Some experts say the amount is potentially so great it could meet Japan's gas requirements for one-hundred years.

Japan is seeking ways to efficiently extract these natural gas molecules. It's hoped the joint experiments with the US firm will pave the way.
Wednesday, October 19, 2011 06:14 +0900 (JST)


Image

Image
0 x

Avatar de l’utilisateur
jlt22
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 414
Inscription : 04/04/09, 13:37
Localisation : Guingamp 69 ans

Message non lupar jlt22 » 29/02/12, 23:08

0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 4
Contact :

Message non lupar dedeleco » 01/03/12, 00:21

Ce n'est pas gigantesque, mais dans ces articles ils constatent une formation de méthane par réduction du CO2 par la chaleur volcanique (2/3 du méthane) ce qui prouve qu'une partie du méthane en profondeur est produit sans photosynthèse par cette réduction à grande profondeur du CO2 dans la terre avec la chaleur interne et volcanique de la terre !!

On a donc aux 2/3 du méthane abiotique dans ce lac !!!

http://www.3tamis.org/templates/DOSSIER ... tudes.html

Donc des carburants abiotiques sont bien produits et observés, ce qui multiplie les réserves de méthane sous terre et aussi du pétrole abiotique.

On n'est pas près de voir un pic des carburants fossiles et abiotiques !!!
On va fondre tout l'antarctique avant de voir ce pic !!!


Des recherches ont montré que le CO2 est produit dans le lac par l’activité volcanique, pendant que le CH4 est produit par deux procédés - par la réduction de CO2 aussi bien que - par l’oxydation de la matière organique par activités bactériennes. Le premier processus contribue au 2/3 et le second au 1/3 de la quantité totale de méthane formé dans le lac (Tietze et al., 1980)
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6941
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 219
Contact :

Message non lupar chatelot16 » 01/03/12, 11:18

ces hydrate de methane sont interessant

il sont instable et risquent de se liberer en cas de rechauffement , il n'est pas stupide de les expoiter utilement plutot que de les laisser se perdre
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47028
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 409
Contact :

Message non lupar Christophe » 01/03/12, 11:30

Dans le permafrost oui...aux fonds des océans je ne suis pas certain que le réchauffement ait un réel impact...hors indirectement avec les bouleversement de la circulation des grands courants marins...
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!

dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 4
Contact :

Message non lupar dedeleco » 01/03/12, 11:55

Christophe a écrit :Dans le permafrost oui...aux fonds des océans je ne suis pas certain que le réchauffement ait un réel impact...hors indirectement avec les bouleversement de la circulation des grands courants marins...

Le fond des océans est très lent car avec énorme inertie thermique donc il prend des milliers d'années.
Depuis le réchauffement énorme des 15000 dernières années, il est passé de en dessous de zéro à 4°C, néanmoins, selon des études scientifiques !!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47028
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 409
Contact :

Message non lupar Christophe » 01/03/12, 12:01

Ah bon? Je croyais que le fond des océans est et avait toujours été à 4°C, point de densité maximale de l'eau...
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
jlt22
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 414
Inscription : 04/04/09, 13:37
Localisation : Guingamp 69 ans

Message non lupar jlt22 » 25/03/12, 19:31

Cela semble bien parti en effet.
Et, une technique est étudiée: on injecte du CO2 dans les gisement, celui-ci prend immédiatement la place du méthane et il ne reste plus qu'à récupérer celui-ci.
Du coup, cela piégera le CO2 produit par l'activité humaine et diminuera la pollution dans l'atmosphère.

Article complet:

http://blogs.mediapart.fr/blog/hommelibre/160112/l-hydrate-de-methane-le-nouveau-petrole
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3437
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 290

Message non lupar moinsdewatt » 08/08/12, 17:17

Hic a écrit :Salut ce forum était mal informé mdr

la mise en exploitation du gisement se fera avec un stockage de C0²
qui permettra de liquéfier l’hydrates de Méthane sur place



La plus grande source d'énergie primaire : L'hydrates de méthane

*** http://www.ledevoir.com/environnement/a ... re-carbone ***

''''Il reste sur la planète environ 20 milliards de tonnes de gaz naturel, 40 milliards de tonnes ou gigatonnes (Gt) de pétrole, 540 Gt de charbon, mais 3000 Gt d'hydrates de méthane!'''''


@ Hic

ben si le forum connait.
Il y a même ce fil.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 08/08/12, 23:32

dedeleco a écrit : dans ces articles ils constatent une formation de méthane par réduction du CO2 par la chaleur volcanique (2/3 du méthane) ce qui prouve qu'une partie du méthane en profondeur est produit sans photosynthèse par cette réduction à grande profondeur du CO2 dans la terre avec la chaleur interne et volcanique de la terre !!Donc des carburants abiotiques sont bien produits et observés, ce qui multiplie les réserves de méthane sous terre et aussi du pétrole abiotique.

L'extraction du méthane s'accompagne de l'injection de CO2 qui sera par la suite transformé en méthane (réduction par la chaleur du magma). Une manière indirecte d'exploiter la géothermie...
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

D'autres pages qui vont certainement vous intéresser: