Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Bilan de Tchernobyl, coût, cartes et contamination (France)

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2413
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 123
Contact :

Re: Bilan de Tchernobyl, coût, cartes et contamination (France)

Message non lupar izentrop » 15/11/16, 17:01

Bonjour,
Terremoto a écrit :Le thym et le romarin de Provence ont montré depuis "l'accident" de hautes concentrations de césium 135. Un élément gravement radioactif qui a une demi-vie de 30 ans (le césium 135 émis par Tchernobyl a maintenant perdu la moitié de sa radioactivité! Réjouissons-nous!). À vous d'en tirer des conclusions sur le thym et le romarin de Provence de cette année
Donnes les liens en clair, plutôt que des allusions.
ce sont des radioéléments à vie courte comme l’iode-131 (et non le césium) qui ont contribué à la dangerosité du nuage de 1986. http://www.laradioactivite.com/site/pag ... rnobyl.htm
cesium 137. :wink:
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.

Terremoto
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 78
Inscription : 17/10/16, 14:53
x 12

Re: Bilan de Tchernobyl, coût, cartes et contamination (France)

Message non lupar Terremoto » 15/11/16, 18:42

Tu as raison, j'aurais mieux fait de bien me renseigner avant d'écrire des bêtises!

Voilà une étude intéressante, Tchernobyl, 30 ans après:
[url]tchernobyl30.eu.org/wp-content/uploads/2016/04/BILAN-TCHE30.pdf[/url]

Les champignons (bolets, chanterelles, pieds de mouton...) sont actuellement parmi les plus atteints (p. 23), alors que quasiment aucune plante ne montre encore de contamination (après avoir été hautement contaminées en 1986 par les retombées directes du nuage de Tchernobyl). En revanche, le césium 137 se concentre chez certains animaux selon leur mode de vie et d'alimentation (par ex, sanglier).
0 x
Le mot-clé de notre survie, c'est la vie parce que nous ne mangeons pas de cailloux, alors tuons avec respect et discernement!
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3186
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 224

Re: Bilan de Tchernobyl, coût, cartes et contamination (France)

Message non lupar moinsdewatt » 15/11/16, 19:36

Usine Nouvelle met en ligne un petit time lapse du début du poussage de l' arche !

http://www.usinenouvelle.com/article/a- ... ce.N464048

ci dessous les vérins :

Image
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2413
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 123
Contact :

Re: Bilan de Tchernobyl, coût, cartes et contamination (France)

Message non lupar izentrop » 15/11/16, 23:09

Terremoto a écrit :Tu as raison, j'aurais mieux fait de bien me renseigner avant d'écrire des bêtises!

Voilà une étude intéressante, Tchernobyl, 30 ans après: http://tchernobyl30.eu.org/wp-content/u ... TCHE30.pdf

Les champignons (bolets, chanterelles, pieds de mouton...) sont actuellement parmi les plus atteints (p. 23), alors que quasiment aucune plante ne montre encore de contamination (après avoir été hautement contaminées en 1986 par les retombées directes du nuage de Tchernobyl). En revanche, le césium 137 se concentre chez certains animaux selon leur mode de vie et d'alimentation (par ex, sanglier).
Etude faite par des activistes qui ont choisi leurs lieux de prélèvements. Et pourquoi avoir choisi des Bq/kg sec alors que l'IRSN quantifie en Bq/m² Image http://www.irsn.fr/FR/connaissances/Ins ... CuFw_SS_Zc

Pour se faire une idée : Dans le corps humain, la radioactivité est naturellement de 120 Bq/kg. http://www.connaissancedesenergies.org/ ... ite-unites
Radioactivité naturelle typique des granites : 1 000 Bq/kg https://fr.wikipedia.org/wiki/Becquerel
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
Terremoto
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 78
Inscription : 17/10/16, 14:53
x 12

Re: Bilan de Tchernobyl, coût, cartes et contamination (France)

Message non lupar Terremoto » 16/11/16, 20:23

izentrop a écrit :...
Etude faite par des activistes qui ont choisi leurs lieux de prélèvements. Et pourquoi avoir choisi des Bq/kg sec alors que l'IRSN quantifie en Bq/m²
...

Aïe, réponse à l'emporte-pièce!

Je rappelle le lien vers l'étude de l'ACRO: http://www.tchernobyl30.eu.org/wp-content/uploads/2016/04/BILAN-TCHE30.pdf

L'ACRO est un organisme citoyen créé en réaction à la désinformation étatique. Après l'accident de Three Miles Island en 1979, on pouvait lire dans certains journaux que "l'erreur humaine n'existait pas" dans les installations nucléaires françaises, une profession de foi qui ne se contredirait que si cela survenait... L'industrie nucléaire française n'est malgré tout pas à l'abri d'accidents: https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27accidents_nucl%C3%A9aires. Dans les jours suivant l'annonce de la catastrophe de Tchernobyl, on pouvait lire de source gouvernementale que la France était épargnée par le nuage radioactif... Certes, je ne peux pas vous fournir de liens, ça date d'avant Internet et mes recherches pour retrouver ces infos n'ont rien donné!
Mais nous pouvons tout de même nous poser des questions: http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article151.
L'ACRO n'est donc peut-être pas inutile en tant que source d'information indépendante...

L'ACRO, "des activistes qui ont choisi leurs lieux de prélèvement"?
Le bilan de l'ACRO "Tchernobyl, 30 ans après" est fondé sur un appel public à la collecte d'échantillons, libre mais aussi dirigée par des appels à des organismes scientifiques externes pour désigner quelles sortes d'échantillons pourraient offrir des données utiles.
Izentrop, as-tu une quelconque indication impartiale montrant que l'ACRO aurait "choisi leurs lieux de prélèvement" ou sélectionné les échantillons reçus selon d'inavouables critères?

"Et pourquoi avoir choisi des Bq/kg sec alors que l'IRSN quantifie en Bq/m²"... L'ACRO a demandé des prélèvements de sols en profondeur sur deux horizons (0-10 cm et 10-20 cm; p. 10 du pdf), sachant que le césium 137 de Tchernobyl avait depuis 1986 lentement percolé dans les sols. Dès lors, il devient plus pertinent de les évaluer en Bq/kg sec plutôt qu'en Bq/m², non? J'ai de vagues souvenirs de physique des champs qui me susurrent que la puissance d'une source d'émissions diminue en fonction du carré de sa distance, alors pourquoi des mesures de surface?

Enfin, les conclusions de cette étude disent que les essais nucléaires et Tchernobyl ont durablement contaminés les sols, et que:
"Par leur milieu de vie et leur alimentation, certains animaux sont exposés à des contaminations chroniques par le césium-137 entraînant des contaminations parfois importantes de leur chair. Une consommation occasionnelle de ces aliments induit un risque sanitaire a priori limité."

Trouves-tu cela trop alarmiste, déplacé, tout à fait faux?

En outre, "activistes" semble dans tes lignes comporter une dimension négative, à quoi penses-tu? Ne sommes-nous pas tous des "activistes" pour défendre des "vérités" qui nous touchent, et combattre les affirmations de ceux qui les nient?

N'y a-t-il rien de bon à s'activer, ou alors, à s'activer seulement dans un domaine bien précis?

Relis tes messages dans certains fils, à moi, il me semble bien que tu es un activiste... en tout cas dans certains domaines bien précis.

Ouh, vilain!
1 x
Le mot-clé de notre survie, c'est la vie parce que nous ne mangeons pas de cailloux, alors tuons avec respect et discernement!

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6112
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 375

Re: Bilan de Tchernobyl, coût, cartes et contamination (France)

Message non lupar Ahmed » 16/11/16, 22:13

Dans les jours suivant l'annonce de la catastrophe de Tchernobyl, on pouvait lire de source gouvernementale que la France était épargnée par le nuage radioactif...

C'est le prof. Pellerin qui fut chargé de la "communication" lors de cette affaire et il a minimisé avec constance les conséquences de l'événement, toutefois il n'est pas à l'origine de la fable "du nuage qui s'arrête à la frontière", dont l'origine est journalistique (bulletin météo d'A2).
2 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Terremoto
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 78
Inscription : 17/10/16, 14:53
x 12

Re: Bilan de Tchernobyl, coût, cartes et contamination (France)

Message non lupar Terremoto » 17/11/16, 06:11

Merci Ahmed pour ces précisions que je n'ai su apporter.

À l'époque, j'avais ri jaune à la fable de la frontière...
0 x
Le mot-clé de notre survie, c'est la vie parce que nous ne mangeons pas de cailloux, alors tuons avec respect et discernement!
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2413
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 123
Contact :

Re: Bilan de Tchernobyl, coût, cartes et contamination (France)

Message non lupar izentrop » 17/11/16, 09:30

Terremoto a écrit :Aïe, réponse à l'emporte-pièce!
...L'ACRO est un organisme citoyen créé en réaction à la désinformation étatique.
...Mais nous pouvons tout de même nous poser des questions: http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article151.
L'ACRO n'est donc peut-être pas inutile en tant que source d'information indépendante...
Merci pour ces précisions. Au moins tu cites aussi la controverse.
l’ensemble des échantillons de sol analysés en France comme en Europe présente une contamination par le césium-137, due à la fois aux retombées des essais nucléaires atmosphériques et à la catastrophe de Tchernobyl. http://www.tchernobyl30.eu.org/wp-conte ... TCHE30.pdf
Le titre de l'étude de l'ACRO aurait du être "mesure des restes de cesium 137" sans préciser Tchernobyl vu le manque de protocole précis. http://www.bag.admin.ch/themen/strahlun ... ml?lang=fr
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
Terremoto
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 78
Inscription : 17/10/16, 14:53
x 12

Re: Bilan de Tchernobyl, coût, cartes et contamination (France)

Message non lupar Terremoto » 18/11/16, 16:16

izentrop a écrit :Le titre de l'étude de l'ACRO aurait du être "mesure des restes de cesium 137" sans préciser Tchernobyl vu le manque de protocole précis. http://www.bag.admin.ch/themen/strahlung/12128/14756/index.html?lang=fr


Veux-tu suggérer que les émissions de la centrale nucléaire suisse de Mühleberg (voir ton lien), qui ont apparemment contaminés les sédiments du lac de Bienne (à 20 km) en 2000 et à quelques autres reprises, devraient être prises en compte dans l'étude de la pollution au césium 137 de toute la France?

Il est assez clair que les essais nucléaires atmosphériques perpétrés à l'autre bout du monde (Pacifique, Amérique du Nord, Arctique), de petits accidents locaux, ou encore les bombes d'Hiroshima et de Nagasaki, n'ont pu contribuer qu'à dose homéopathique à la contamination radioactive des sols français métropolitains.

Ainsi, Tchernobyl est le contributeur principal et quasi unique de leur pollution marquée au césium 137, alors pourquoi l'étude n'en ferait pas son titre?

La seule chose intéressante, serait-ce les prouesses techniques de confinement des réacteurs de Tchernobyl et de Fukushima? La mise en place d'un dôme? Qui aura le plus gros?

Par bêtise, arrogance et recherche de profits, le monde est mis face à l'exigence de confiner des réacteurs accidentés, de les surveiller et de déclarer des zones d'exclusion pour des centaines ou des milliers d'années (https://fr.wikipedia.org/wiki/Zone_d'exclusion_de_Tchernobyl#Radioactivit.C3.A9). Ce serait pas ce legs que nous faisons aux générations futures, l'important?

La belle époque, au cours de laquelle on glissait les déchets sous le coin du tapis (http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/07/11/des-dechets-radioactifs-francais-ont-aussi-ete-immerges-dans-l-atlantique_1732418_3244.html) est nous pouvons l'espérer terminée, mais où sont les solutions sûres à long terme promises au moment des campagnes pour persuader le public que le nucléaire était une solution d'avenir... radieux ou irradié!
0 x
Le mot-clé de notre survie, c'est la vie parce que nous ne mangeons pas de cailloux, alors tuons avec respect et discernement!
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3186
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 224

Re: Bilan de Tchernobyl, coût, cartes et contamination (France)

Message non lupar moinsdewatt » 19/11/16, 12:33

Terremoto a écrit :Il est assez clair que les essais nucléaires atmosphériques perpétrés à l'autre bout du monde (Pacifique, Amérique du Nord, Arctique), de petits accidents locaux, ou encore les bombes d'Hiroshima et de Nagasaki, n'ont pu contribuer qu'à dose homéopathique à la contamination radioactive des sols français métropolitains.
....


Pas à l' autre bout du monde pour certains essais Russes, en particulier la plus grosse explosion atomique de l' histoire atomique : la Tsar bomba.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tsar_Bomba

Tsar Bomba (en russe : Царь-бомба) est une bombe à hydrogène développée par l’industrie nucléaire de l'Union soviétique. Avec 57 mégatonnes, c'est l'arme de destruction massive la plus énergétique jamais utilisée1. Larguée par un bombardier Tupolev Tu-95 modifié (rendu étanche, débarrassé d'une partie de ses réservoirs, recouvert d'une peinture réfléchissante, et ouvert dessous pour pouvoir transporter la bombe) à environ 13 km d'altitude, elle explosa le 30 octobre 1961 à 3,7 km environ2 au-dessus du « site C » de l'archipel de la Nouvelle-Zemble dans l'Arctique russe, alors soviétique. Elle fut larguée après une interruption de deux années d'essais atmosphériques « à la suite d'un accord tacite avec les États-Unis et la Grande-Bretagne »3 et représente l'apogée de la course aux armements nucléaires qui, avec la crise des missiles de Cuba, aboutit à la « Détente ».


la Nouvelle Zemble c'est pas vraiment l' autre bout du monde pour nous en Frane :

Image

Image

La distance de Paris à la Nouvelle Zemble est semblable à Paris - Vorkouta et sur le Web on trouve 4017 km de distance !
https://www.flightpedia.org/distance-pa ... rkuta.html

Cette explosion a fait autant de puissance que 3000 fois Hiroshima ! A 4000 km de la France/Paris
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités

Recherches populaires