Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre...Séquestrer le CO2, ils y pensent

Le réchauffement et les changements climatiques: cause, conséquences, analyses...Débat sur le CO2 et autres gaz à effet de serre.
Avatar de l’utilisateur
jean63
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2332
Inscription : 15/12/05, 08:50
Localisation : Auvergne
x 1

Séquestrer le CO2, ils y pensent

Message non lupar jean63 » 08/02/06, 08:57

Toutes ces solutions ou questions qui paraissent irréalisables, il commence à s'en parler dans les milieux scientifiques :arrow:

La séquestration du CO2, un piste intéressante, mais couteuse... - par pollux le 06/02/2006 : 23:04

Parmi les solutions evisageable pour se débarasser durablement de ce CO2 si encombrant, la plus en vogue est de l'enfouir, de le séquestrer géologiquement.

Par séquestrer, on entend :

ou le transformer ( chimiquement ou physiquement ) durablement en un matériau stable.

ou l'emprisoner dans des réservoirs géologiques comme on envisage de le faire pour stocker l'hydrogène.

Ci dessous nous allons évoquer les technologies émergentes dans le stockage du CO2.

Ce stockage malheureusement ne peut s'appliquer qu'à des infrastructures fixes. Les perspectives sont des plus interessantes pour les activités de production d'énergie. Les activités de transport ( tant que la pile à combustible n'est pas devenue le standard ) ainsi que les activités agricoles en sont exclues ce qui en limite la portée. La séquestration offre tout de même des débouchés intéressants.

Pour stocker durablement le CO2 plusieurs techniques sont possibles et maitrisées.

L'enfouissement du CO2 comprend quatre principales étapes :

la séparation (ou capture),

la compression,

le transport,

le stockage.

Une étude faite par l'IFP (Institut Français du Pétrôle), publiée sur Internet, fournie une approximation des coûts de stockage du CO2.


cette possibilité ne s'applique pour l'instant qu'au domaine de la fabrication d'énergie et de l'industrie lourde


Lire la suite de l'article dans les news.

Mais sait-on vraiment le capturer? à la sortie des pots d'échappements par exemple?

Et vous qu'en pensez-vous?
0 x
Ce n'est que quand il aura fait tomber le dernier arbre, contaminé le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson que l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible (Indien MOHAWK).

Avatar de l’utilisateur
jean63
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2332
Inscription : 15/12/05, 08:50
Localisation : Auvergne
x 1

Message non lupar jean63 » 08/02/06, 11:09

Et ça, ça vous inspire plus :arrow:

a) Le stockage du CO2 dans l’océan

L'eau de mer absorbe naturellement le CO2. c'est même la première source naturelle de consommation de CO2.

Le CO2 se dissout naturellement dans l'eau de mer en fonction de sa concentrationdans l'atmosphère et de la température de l'eau de mer. Nous savons déjà dire que l'augmentation de la température de l'atmosphère et du taux de CO2 fera de l'océan un moins bon puits de carbone.Le CO2 se mélange ax ions calcium et magnisium et se précipite. Il "coule" ensuite au fond de l'eau où il sédimente pour former les rocher calcaire. Le CO2 dissout dans l'eau de mer est également utilisé par les organismes marins pour constituer leur coquille.

Pour stocker plus massivement le CO2 dans l'océan, nous pouvons utiliser le fait que le CO2 liquide est plus dense que l'eau. Les conditions de température et de pression nécessaires à la liquefaction du CO2 sont obtenues à une profondeur de 3000m. En injectant directement le gaz à cette profondeur il se liquefierait et resterait piégé sous l'eau. Cependant, cette méthode a des détracteurs. Nous n'avons pas de garantie que les nappes de CO2 ne vont pas se déplacer et retrouver des conditions ou il redeviendrait gazeux, d'autres parts l'injection de CO2 risque de ne pas être neutre pour les faunes et la flore marine.


b - La séquestration géologique du CO2

La séquestration géologique du CO2 est la voie la plus interessante. Elle consiste à rendre à césar ce qui lui appartennait en injectant le CO2 dans les gisements vides de pétrôle de gaz ou de charbon. Ces gisements ont fait la preuve par le passé de leur capacité de stockage sur le long terme (pour le pétrôle et le gaz en tout cas) En injectant le CO2 dans ses formations géologiques, il peut être stocké pendant des millions d’années.


Il est quand même pas mal le b-

A cet endroit, dans 10000 ans, quand je me réincarnerai en ??????, je préferais y trouver du CO2 que des déchets nucléaires. :mrgreen:

Pour tout comprendre il faut lire l'article en entier dans les news
0 x
Ce n'est que quand il aura fait tomber le dernier arbre, contaminé le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson que l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible (Indien MOHAWK).
Avatar de l’utilisateur
jean63
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2332
Inscription : 15/12/05, 08:50
Localisation : Auvergne
x 1

GDF veut séquestrer le CO2

Message non lupar jean63 » 22/06/06, 11:20

ça intéresse quelqu'un ?

GDF veut séquestrer le CO2 ==>

CO2 : Gaz de France engagé dans la capture et le stockage
Soucieux de limiter les émissions de gaz à effet de serre, Gaz de France participe actuellement à plusieurs projets de capture et de stockage du dioxyde de carbone (CO2), rapporte le Bulletin de l’Industrie Pétrolière . Le Groupe gazier est ainsi associé au programme européen Castor, entamé en février 2004 pour une durée de quatre ans, a rappelé Marc Florette, directeur de la Direction de la recherche de Gaz de France, lors du 23e Congrès mondial du gaz à Amsterdam. L’objectif de ce projet piloté par l’IFP (Institut français du pétrole) est de diviser par deux le coût de la capture du CO2. Parmi les quatre types de stockage souterrain étudiés dans le cadre du programme, Gaz de France opère un gisement de gaz en voie d’épuisement en mer du Nord néerlandaise et est partenaire d’un aquifère salin profond en mer du Nord. Le Groupe gazier disposant de capacités de séquestration importantes, il espère à l’avenir commercialiser un service de stockage. Il va stocker dans un premier temps le CO2 émis par une centrale électrique au charbon propre de l’électricien allemand Vattenfall, dans le cadre d’un projet pilote de trois ans. Gaz de France dispose en effet du champ d’Altmark, qui représente à lui seul 20% des capacités de stockage de CO2 outre-Rhin. Michel Bayle, directeur de la Direction exploration-production du Groupe gazier souligne qu’ainsi, outre son intérêt écologique et en terme d’image, la séquestration du CO2 pourrait permettre de valoriser les gisements en fin de vie et les compétences géologiques de l’entreprise.


Trouvé dans un forum (connais pas la source).
0 x
Ce n'est que quand il aura fait tomber le dernier arbre, contaminé le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson que l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible (Indien MOHAWK).
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49281
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 775

Message non lupar Christophe » 22/06/06, 11:52

Dernière édition par Christophe le 14/08/06, 11:42, édité 1 fois.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise

Message non lupar Targol » 22/06/06, 16:33

C'est afligeant, face à un problème donné, la solution envisagée est toujours de tenter de corriger les conséquences sans jamais s'attaquer à la cause. :evil:

C'est un peu comme si, en cas de fuite de plomberie, on appellait un maçon pour construire une piscine afin de stocker le résultat de la fuite plutôt que de tenter de réparer celle-ci. :lol:

On va donc investir des sommes colossales pour stocker du CO2 plutôt que de tenter d'en produire moins ce qui me semble quand même une manière plus logique de traiter le problème...
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49281
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 775

Message non lupar Christophe » 22/06/06, 21:35

Targol a écrit :C'est afligeant, face à un problème donné, la solution envisagée est toujours de tenter de corriger les conséquences sans jamais s'attaquer à la cause. :evil: ...


Ben vi...rarement on sait faire du préventif ( en médecine c'est pareil )....bienvenue dans un monde de consommation...En plus la pollution c'est un futur marché trés trés porteur...Alors autant polluer le plus possible comme ca on pourra dépolluer un max ! Et vive le PIB qui croit ! :| :| :|

La consommation c'est la base de nos economies occidentales....
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités


Revenir vers « Changement climatique: CO2, réchauffement, effet de serre... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité