Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles...Refaire de l'or noir avec du plastique

Huile végétale brute, diester, bio-éthanol ou autres biocarburants ou combustibles d'origine végétale...
Alain G
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3044
Inscription : 03/10/08, 04:24
x 1

Refaire de l'or noir avec du plastique

Message non lupar Alain G » 30/11/12, 15:59

Du vieux plastique qui redevient du pétrole brut d'excellente qualité: ce recyclage inédit mis au point par une jeune entreprise américaine transforme nos immenses décharges en de potentiels nouveaux gisements d'or noir.

La technique d'Agilyx, née dans l'Oregon (ouest des Etats-Unis) il y a à peine six ans, permet de traiter n'importe quel plastique, même le plus vieux ou le plus sale pour lequel un recycleur ferait la fine bouche.

"Ce qui nous intéresse nous, ce ne sont pas les plastiques qui sont recyclés aujourd'hui, ce sont les plastiques dont personne d'autre ne veut et qui finissent généralement à la décharge", explique à l'AFP Jon Angin, le vice-président de la société, présente au Salon lyonnais de l'environnement Pollutec.

D'abord broyé, le dit plastique est ensuite placé dans une grande "cartouche", chauffé pour être transformé en gaz, puis refroidi avec de l'eau, le pétrole étant ensuite séparé en remontant à la surface.

Au final, plus de 75% du poids de départ est transformé en pétrole brut de synthèse, prêt à être raffiné comme n'importe quel or noir saoudien ou russe. Le reste se partage en gaz et dans un déchet final (moins de 10%).

Ce ratio signifie que dix tonnes de plastique - dont la production mondiale 2011 est estimée à 280 millions de tonnes - donnent environ cinquante barils de pétrole, selon la société, même si l'équivalent de dix barils d'énergie ont été utilisés dans le processus industriel.

"Nous produisons cinq unités d'énergie pour une unité consommée", résume M. Angin.

- Premier salon outre-Atlantique -

La technologie a déjà convaincu: outre les grands démonstrateurs qui produisent déjà, plusieurs usines sont en chantier aux Etats-Unis. Et la PME de 60 personnes a déjà attiré à son capital le numéro un américain des déchets Waste Management ou le géant pétrolier français Total.

Pas besoin en effet d'un baril à 200 dollars pour voir cette technologie émerger: "Au cours du pétrole actuel, Agilyx est déjà rentable", souligne François Badoual, le directeur de Total Energy Ventures, filiale d'investissement du groupe français entrée au capital de l'américain fin 2010.

M. Angin préfère ne pas trop en dire sur le prix plancher du baril nécessaire à son entreprise. "Mais nous sommes assez tranquilles, le prix du pétrole n'est pas prêt de redescendre sous ce niveau", glisse-t-il en souriant.

Quant au pétrole brut produit, il n'a rien à envier en termes de qualité à celui puisé travers le monde. Le plastique étant déjà un produit du pétrole raffiné, il est déjà débarrassé de nombreuses impuretés.

"C'est un brut de bonne qualité qu'on pourrait qualifier de léger, souvent recherché par les raffineries", confirme M. Badoual.

Première sur ce créneau grâce aux découvertes de son cofondateur Kevin Dewitt, Agilyx voit émerger de nouveaux concurrents, comme le britannique Cymar ou l'américain Vadxx Energy, mais ceux-ci ne produisent pas encore.

Une installation européenne est-elle en vue? Si elle a une longueur d'avance sur l'Amérique en termes de recyclage, l'Europe a aussi moins de grands espaces à consacrer à des décharges que les Etats-Unis ou le Canada, souligne Jon Angin.

Sa présence à Lyon est un signe de l'intérêt pour le marché européen: c'est la première fois que l'entreprise participe à un salon de ce côté-ci de l'Atlantique.


http://fr-ca.actualites.yahoo.com/lalch ... 59299.html
0 x
Faire un pas derrière parfois peut permettre de renforcer l'amitié.
La critique est une bonne chose si ajouté a quelque compliments.
Alain

Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 30/11/12, 16:21

il faut regarder de près le prix de cette transformation du plastique en petrole

tant que l'on continue a bruler du petrole comme combustible , il serait peut etre plus simple de bruler le plastique , et recuperer le petrole economisé

ça me fait penser a une usine d'incineration d'ordure ... quand la mode du tri selectif a commencé il n'y avait plus assez de plastique pour que ça brule bien : donc il ajoutaient du fioul dans les ordure pour que ça brule a une temperature suffisante !

ça fait un peu schadock de faire du petrole avec le plastic ... pendant qu'un autre brule du petrole a la place

enfin etre capable de faire du petrole avec du plastique sale et melangé sera toujours une bonne chose : ça justifiera d'aller ramasser les dechet acumulé par les courant dans certain océan
0 x
Avatar de l’utilisateur
gildas
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 546
Inscription : 05/03/10, 23:59
x 40

Re: Refaire de l'or noir avec du plastique

Message non lupar gildas » 30/11/12, 17:49

Alain G a écrit :D'abord broyé, le dit plastique est ensuite placé dans une grande "cartouche", chauffé pour être transformé en gaz, puis refroidi avec de l'eau, le pétrole étant ensuite séparé en remontant à la surface.


Eau+Pétrole(meme pas besoin de séparer),le carburant pour un moteur Pantone!

CQFD.
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4193
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 414

Message non lupar moinsdewatt » 01/12/12, 12:29

chatelot16 a écrit :il faut regarder de près le prix de cette transformation du plastique en petrole...


ben non, c' est une partie du contenu energétique du plastique qui est utilisé dans l' opération.

Pas besoin d' amener un pétrole externe.
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 01/12/12, 13:00

bien sur que si ça marche , l'energie neccessaire ne doit consommer qu'une partie de ce que ça produit

et comme dans une rafinerie classique on utilise pour chauffer les partie qui ont le moins de valeur

quand je pose la question du prix de la transformation c'est pour savoir si ça donne une valeur positive aux dechet de plastique

si cette transformation coute 0,1 euro / kg : ça donne une valeur a tous les dechet de plastique , et va provoquer 100% de recyclage

si cette transformation est trop compliqué et coute 2 euro / kg ça ne servira a rien tant que le prix du petrole n'aura pas monté encore plus
0 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4193
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 414

Message non lupar moinsdewatt » 01/12/12, 19:27

Une usine de conversion des déchets plastiques en carburant à Bristol

30 Mars 2012 enerzine.com

La société Cynar spécialisée dans la transformation des déchets en énergie, a annoncé récemment avoir attribué un contrat de 11 millions de dollars à Rockwell Automation pour la conception et la construction à Bristol, au Royaume-Uni, d'une nouvelle usine de conversion du plastique en fin de vie en combustible pour SITA UK, une filiale de Suez Environnement.
Installée à Londres, la compagnie Cynar a mis au point un procédé technologique de conversion des différents types de plastique en fin de vie en combustibles liquides, principalement du carburant diesel. Cette technologie convertit les matières plastiques recyclées mélangées en combustibles synthétiques plus "propres" et à faible teneur en soufre.

« Notre technologie représente un moyen unique et rentable de réduire considérablement la quantité de matières plastiques en fin de vie qui sont éliminées dans les décharges et dans les incinérateurs », a déclaré Michael Murray, PDG de Cynar. « Rockwell Automation renforce notre technologie en offrant une conception intégrale, la mise au point de la gestion du cycle de vie et un soutien local. Nous disposerons alors d'une solution technologique de procédé qui va nous permettre de déployer rapidement notre technologie au niveau mondial ».

« Il s'agit pour nous d'une victoire sur le marché de la conversion des déchets en énergie », a déclaré Terry Gebert, vice-président et directeur général de Rockwell Automation Global Solutions. « Cela implique la conception et la fabrication de systèmes de traitement sur patin, d'une architecture d'automatisation, de logiciels et de services de contrôle de puissance et d'ingénierie/démarrage dans une seule solution entièrement intégrée, en utilisant le système d'automatisation des procédés Rockwell Automation PlantPAx™. Nos connaissances des procédés, notre gestion des projets, notre expertise sectorielle et nos ressources mondiales vont aider Cynar à mettre en œuvre et à exploiter une usine rentable et durable ».

Ces deux dernières années, l'équipe Global Solutions de Rockwell Automation a travaillé avec Cynar à la mise au point d'améliorations de l'ingénierie, de la modularisation et des procédés de l'usine de Cynar de transformation du plastique en fin de vie en combustible.

Grâce à cette attribution de marché, Rockwell Automation va pouvoir participer à la phase de conception et de construction du projet.



http://www.enerzine.com/10/13729+une-us ... stol+.html
0 x
Avatar de l’utilisateur
renaud67
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 632
Inscription : 26/12/05, 11:44
Localisation : marseille
x 1

Message non lupar renaud67 » 03/12/12, 11:36

0 x
Les absurdités d'hier sont les vérités d'aujourd'hui et les banalités de demain.
(Alessandro Marandotti)
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4

Message non lupar elephant » 03/12/12, 11:56

Lu dans le site cité précédemment:

can produce diesel fuel at a cost of 17 US cents a liter,


M^me quand on considère le prix nettement inférieur de l'énergie aux USA, ça me semble tenir la route.

On peut imaginer des tas de choses pour rendre le procédé plus rentable:

- récupération de la chaleur de l'engin pour le chauffage.
- utilisation du gaz des torchères, tant en pétrochimie qu'en sidérurgie
- utilisation de l'énergie solaire

éventuellement partiellement, bien sûr

Mais je supose que ça ne marche pas avec tous les plastique, notamment le pVC: que devient le chlore ?
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 03/12/12, 13:11

les plastique chloré sont dangereux quand on les brule : dioxine

mais quand on pyrolyse du pvc il ne brule pas : ça ne fait que de l'acide chlorydrique dans le produit recupéré : les moyen ne manquent pas de se debarasser de cet acide

ce procedé etant fait pour recuperer des vieux plastique sale et melangé il vaut mieux qu'il acepte correctement le pvc sans faire un carburant a la dioxine
0 x
Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2992
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 42

Message non lupar Macro » 06/12/12, 15:12

On a fait des essais avec un distillateur de labo...L'opération semble viable economiquement .
On a distillé du PEHD, Du PP,du polystirene d'emballages usagés et sans grandes connaissance on a obtenu des equivalents de carburants qu'on a utilisé et qui ont fonctionné...J'ai meme dans mon tirroir de bureau depuis des mois, ce reste de fiole qui a les memes propriétés que le kero ... ca c'est un ptit peut deposé sur le coté de la bouteille mais il est resté clair contrairement a certains essais qui s'oxydent et noircissent...
De memoire c'etait du polistyrene de gobelets de machine a café
Image
0 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...


Revenir vers « Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités