Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles...Groupe de travail. Projet : pétrole du Dr Jean Laigret

Huile végétale brute, diester, bio-éthanol ou autres biocarburants ou combustibles d'origine végétale...
C moa
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 704
Inscription : 08/08/08, 09:49
Localisation : Alger
x 8

Message non lupar C moa » 22/08/08, 11:17

suppresion "Newsletter"
Dernière édition par C moa le 15/09/08, 18:23, édité 1 fois.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 22/08/08, 11:22

Ah ben ca c'est de la réponse rapide !!

Jmen charge de suite!
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
C moa
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 704
Inscription : 08/08/08, 09:49
Localisation : Alger
x 8

Message non lupar C moa » 22/08/08, 11:31

Christophe a écrit :Salut C toa!

As tu pu avancer un peu sur le courrier?
T'as vu nos remarques plus haut?

On pourrait l'envoyer à d'autres qu'aux abonnés d'econo!

Oui je les ai vu, concernant la biblio de l'institut, je l'avais vu mais j'avais pas pensé qu'il pouvait ne pas avoir mis les bons mots clés. C'est à creuser.

Pour ce qui est des abonnés extérieurs, au contraire, je pense que le projet sera plus ou moins open source. Cela ne peut qu'apporter de l'eau à notre moulin je pense.
As-tu des idées sur les sites et les assos à contacter ??
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 22/08/08, 12:46

Mes remarques et suggestion en gras en sachant que les emails sont envoyé en HTML donc on peut y inclure de la mise en page et des images. En gras italique les passages à enlever peut être?

Chères éconologues, chers éconologues,

Tout d’abord sachez que ce mail bien qu’envoyé à l’ensemble des 22000 membres de la communauté econologie.com est une première qui vise à fédérer quelques personnes autour d'un projet concret: essayer de fabriquer du pétrole à partir de la biomasse d'une manière "biologique originale" mais inexploitée actuellement.

En effet, exceptionnellement, nous avons décidé de vous faire part directement d’un projet né il y a quelques jours de créer un groupe de travail autour d’un sujet unique « le pétrole du Docteur Laigret » que nous avons évoqué dans une précédente nouvelle.

Qu’est ce que le pétrole du Docteur Laigret ??

Tout d’abord, il faut savoir que le Dc Laigret était membre de l’institut pasteur de Tunis dans les années 40-50. Reconnu par ses pairs, il était spécialisé en microbiologie et en virologie, il a participé à la mise au point d’un vaccin contre la fièvre jaune par exemple.

Lors d’expériences menées dans les années 40 (voir sa biographie sur le site de l'Institut Pasteur) sur un agent pathogène responsable de la gangrène, il a réussi à produire une méthanisation de matières organiques et surtout il a réussi à produire du pétrole liquide à partir de savon.

Il semble qu’il ait poussé ses études sur d’autres matières organiques telles que des boues d’épuration, des déchets agricoles… avec de bons résultats. Ces travaux ont fait l'objet de 2 comptes rendus à l'accademie de sciences disponibles ici et d'un article dans S&V en 1949.

Ces travaux sont alors tombés dans l'oubli...or le procédé nous semble tout a fait d'actualité et c'est pourquoi, compte tenu de l'immobilisme des responsables privé et publics, nous aimerions lancer une expérimentation privée en Open Source!


Pour avoir plus de détail sur l’homme et ses expériences, nous vous proposons de lire les articles et les documents que nous avons réunis sur la nouvelle suivante.

Un groupe de travail pourquoi faire ??

Tout d’abord, il est dommage que ces études soient tombées dans l’oubli sans que l’on sache si une « industrialisation » du procédé est possible, sans que l’on sache si le pétrole produit est d’une qualité suffisante pour être raffiné et réutilisé. Ensuite, nous savons qu’il est difficile de motiver les pouvoirs publics et/ou les industriels sans leur donner un minimum de données chiffrées et de résultats. Nous avons donc décidé de nous prendre en main pour mener une expérimentation privée et accessible à tous!

A travers ce groupe de travail, nous désirons :

- reprendre les études du Dc Laigret afin de reproduire ses expériences ;
- si les résultats sont probants, déterminer quels sont les substrats les plus adaptés à la production de masse ;
- contrôler la qualité du brut et donc évaluer sa valeur marchande et surtout son potentiel de subsitution du pétrole,
- à partir de ces résultats, voir la faisabilité d’implanter des unités de production en France permettant de réduire et de valoriser des déchets organiques souvent très encombrants.

Programme très ambitieux pour des particulier dirons certains, ils auront raison, c'est pourquoi nous avons besoin de vous, de vos compétence, de vos connaissance, de votre matériel...bref de votre motivation!

Comment aider le groupe de travail ??

Vous l’aurez compris ce groupe de travail a pour but de travailler sur le long terme. Il a pour cela besoin de compétences diverses et variées afin que chacun puisse faire gagner du temps et de l’énergie au groupe.

Les principales compétences dont nous aurions besoin aujourd'hui sont :

- des biologistes et des microbiologistes afin de nous aider sur le cœur même du projet ;
- des chimistes pour les mêmes raisons ;
- idéalement un employé de l'institut Pasteur afin de récupérer les écrit de Laigret.
- des juristes pour définir la meilleure structure à mettre en place, étudier les précautions d’usage… ; C'est pas un peu prématuré ca?
- toutes les bonnes volontés possibles car c’est en partageant nos idées et nos expériences que ce projet avancera. Plus nous serons nombreux et plus la gestion du groupe sera facilité.

Nous sommes convaincus que ce projet peut aller au bout si nous sommes suffisamment nombreux. Nous ne partons pas de zéro, les études menées en 1947 l’ont été par un scientifique connu et reconnu, dans un institut tout aussi prestigieux. Nous désirons nous appuyer sur cet héritage pour lancer ce projet dans un esprit Open Source dont le seul but serait de montrer qu'une solution pourrait exister.

Pour en savoir plus et poser votre "candidature":

https://www.econologie.com/forums/groupe-de- ... t5922.html


Nous vous remercions à présent du temps que vous avez bien voulu nous consacrer, prenez le temps de lire les quelques liens que nous avons mis sur ce courrier.

N’hésitez pas à nous solliciter si vous avez envie de nous rejoindre ou tout simplement si vous avez des questions.

Sincères salutations

C moa, responsable du groupe de travail Laigret


Voila pour le moment, je pense qu'il faudrait ajouter certaines phrase pour motiver les gens.

Je propose de baptiser le tout : "Projet Laigret"
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
C moa
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 704
Inscription : 08/08/08, 09:49
Localisation : Alger
x 8

Message non lupar C moa » 22/08/08, 18:04

Suppresion "Newsletter"
Dernière édition par C moa le 15/09/08, 18:24, édité 1 fois.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 26/08/08, 17:58

Mmm fonds exterieur fond c'est vaste.

Si c'est une subvention publique qu'il faut (le meilleur des cas: pas de compte à rendre) je ne vois pas en quoi l'Open Source generait. Si c'est une subvention privé on a des compte à rendre et ca n'a rien à faire sur forum publique...

Ne pas oublier que les labo privés sont sans doute déjà sur le coup et n'auront pas besoin de nous....

Mais quel est le but final de ce (pré) projet? Pour moi ce n'est pas de lancer une industrialisation de la chose. Les fonds et besoins devraient être assez limité.

Pour moi le but n'est "que", pour le moment, de reproduire et si on réussit d'interpeller le grand public mais aussi les politiques et responsables technologiques, preuves scientifiques à l'appui qu'on peut faire des choses qui ont été enterrées depuis des décennies.

Ce n'est que à ce moment là qu'on pourra parler de "fonds" pour lancer éventuellement quelque chose de plus important (si on n'est pas coulés dans le béton d'ici là!!)

ps: aucun des mailing envoyé par econologie n'est un SPAM c'est bien pour cela que j'ai supprimé ce passage. Tous les membres inscrits le sont de leur propre chef...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
C moa
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 704
Inscription : 08/08/08, 09:49
Localisation : Alger
x 8

Message non lupar C moa » 27/08/08, 17:11

Mmm fonds exterieur fond c'est vaste.

Globalement on a accès à 3 types de fond :
- Nos fonds propres ;
- Des fonds publics ;
- Des fonds privés.

Pour les fonds propres, cela ne me dérange pas d’apporter quelques centaines d’euro pour la bonne cause (je pense que tous ceux qui ont expérimenté le pantone, l’éolien, le solaire… au départ en ont dépensé au moins autant avant que le plus grand nombre en profite) mais si, comme le suggère Abyssin3, les sommes à engager d’emblée sont plutôt de plusieurs milliers d’euros, je crains que cela soit plus difficile. Même en sollicitant les éconologues divers et variés.
Restent donc les fonds publics/privés.

Si c'est une subvention publique qu'il faut (le meilleur des cas: pas de compte à rendre)

Pour les fonds publics, il faudra une structure juridique et si nous désirons obtenir une subvention conséquente, l’idéal serait d’avoir une structure reconnue et implantée depuis longtemps (d’où ton idée à creuser de se rapprocher d’une structure existante).

Pour moi que ce soient des fonds propres ou publics, nous aurons des comptes à rendre. Nous pourrons toujours dire que nous nous sommes trompés que pour telle ou telle raison technique nous voyons que cette technologie n’a pas d’avenir mais nous devons rendre des comptes. Ne serait-ce que moralement, je ne me vois pas solliciter/investir des fonds sans en rapporter un minimum d’information.

Pour revenir à l’open source, comme aujourd’hui nous n’avons pas de chiffrages, que nous ne savons donc pas à quel type de financement nous devons solliciter, je pense qu’il est préférable de ne pas en parler. C’est toujours plus facile de dire « voilà, on a expérimenté, ça marche, servez-vous, développez pour le bien de la planète et de nos enfants » que de dire « on avait prévu de tout vous dire mais notre partenaire ne veut pas, circulez y’a rien à voir ».

Depuis toujours, je préfère ne pas m’avancer que de devoir décevoir mes interlocuteurs.

Pour les fonds privés, j’aimerais aussi m’en passer mais cela dépendra des chiffres que nous aurons (j’espère rapidement) mais il ne faut pas se couper d’options et surtout il faut être prêt au cas où, d’où les juristes.

Mais quel est le but final de ce (pré) projet? Pour moi ce n'est pas de lancer une industrialisation de la chose. Les fonds et besoins devraient être assez limité.

J’espère aussi que les besoins seront limités pour la phase d’expérimentation, cela rendra les choses d’autant plus simples.

Personnellement je n’ai pas d’a priori sur un « jusqu’où irons-nous ?? ». Expérimenter, proposer un process industriel réaliste et sain (dans tous les sens du terme), le faire savoir, le promouvoir c’est très bien mais si personne ne mord, cela m’embêterais énormément que cela retombe comme un soufflé.
Je te rejoins, c’est à ce moment là qu’il faudra faire appel à des fonds beaucoup plus importants.

PS : Ok pour le spam, je revois les deux courriers et je te le propose rapidement pour l’envoyer.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4545
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 27

Message non lupar Capt_Maloche » 28/08/08, 21:50

Une question d'argumentaire :

Pourquoi s'entêter à faire un équivalent pétrole si le gaz peut être produit plus façilement à partir de déchets organiques?
0 x
"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 28/08/08, 23:21

Le stockage et transport mon cher Maloche!

Et puis le biogaz tout le monde connait :) alors c'est moins drôle! (meme si le biogaz Laigret est de meilleur qualité, du fait de l'H2 en assez haute concentration d'apres ce que j'ai pu lire...)
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
C moa
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 704
Inscription : 08/08/08, 09:49
Localisation : Alger
x 8

Message non lupar C moa » 29/08/08, 08:50

Capt_Maloche a écrit :Une question d'argumentaire :

Pourquoi s'entêter à faire un équivalent pétrole si le gaz peut être produit plus façilement à partir de déchets organiques?

Ma réponse est bien sur sous réserve que nous arrivions à reproduire les résultats du Dc Laigret mais en susbstance, mon avis est le suivant :
1- Les "rendements" affichés dans les comptes rendus sont assez impressionnants. Globalement 100% du produit est transformé pour partie en pétrole (60-70%) pour l'autre partie (30-40%) en gaz CH4 et H2 utilisable. Nous produisons donc pas que du pétrole mais également du gaz dans des proportions similaires aux procédés de méthanisation.
2- Je pense que c'est une gabbegie de consommer autant de pétrole simplement pour le bruler pour nos déplacements et/ou notre chauffage. Donc utiliser la biomasse uniquement pour produire soit du gaz soit du "bio"carburant n'est pas la bonne voie pour moi (si on trouve autre chose bien sur).
3- De nombreux produits (du stilo bic au parfum en passant par les chaises longues ou les peintures) sont créés à partir du pétrole. Un certain nombre pourra aisément être remplacé ou supprimé (cf. les sacs plastiques des supermarchés) mais nous aurons du mal à tous les remplacer. Nous savons produire du pétrole à partir de gaz (GTL) mais c'est très énergivore donc si on peut produire d'emblée du pétrole brut c'est mieux sur tous les plans je pense.
4- Si il est possible de produire en masse ce brut et que les couts sont maitrisés, il pourrait même être plus intéressant de développer des centres de recyclage que d'aller forer de nouveaux puits à l'autre bout du monde avec tout ce que cela comporte.

Pour illustrer un exemple :
Les matériaux composites se sont beaucoup développés, ils ont notamment aidé à diminuer drastiquement le poids des avions et des voitures, entrainant ainsi une baisse des consommations.
D'après les dernières lectures que j'ai fait, les futures batteries bollorée seraient en matériaux composites également. Ces batteries permettraient apparemment d'avoir des voitures électriques réalistes (c'est à dire avec plus de 150 km d'autonomie et - de 3 tonnes de batteries).
Si pour produire ces matériaux composites, il faut prendre du LPG ou LNG ou bien attendre que la biomasse pousse (biocarburant) se dégrade (déchets) qu'ensuite il faut les transformer en pétrole pour en faire des matériaux composites, on va vite se retrouver avec des produits excessivement chers et finalement polluants qui bloqueront le développement de technologie d'avenir.

J'espère avoir été clair....
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités