Fabriquer une extrudeuse à Pellets

Huile végétale brute, diester, bio-éthanol ou autres biocarburants ou combustibles d'origine végétale...
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 60418
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2612




par Christophe » 19/01/11, 22:53

Messages de : https://www.econologie.com/forums/schema-usi ... t4348.html

dedeleco a écrit :Enfin, remarquable, plus besoin de chercher, en Allemagne, pas en Chine, après un investissement comparable à un poele, vous pouvez faire vos granulés vous même avec les déchets de jardin souvent brulés à l'air libre en polluant toute une ville, au lieu de les bruler dans un poele à bon rendement:
Il devient possible de faire ses granulés soi même avec les déchets végétaux gratuits partout chez soi et ailleurs, voisins et déchetterie !! avec ce PelletMaker PELLETIERE remarquable qui prend tout morceaux de bois gros à petit, les réduit en poudre et ressort des granulés pour un investissement de 5600€ inférieur à une chaudière !!!
Pelletpresse 3 KW 400V PelletMake für Stroh und Miscanthus
http://pellet-mill.de/shop/article_PM%2 ... 03.0E-S%26
http://cgi.ebay.fr/PelletMaker-PELLETIE ... 563fcabc96
Voir les vidéos !!!
seul problème, moteur 380V à changer en 220V.
Enfin il est possible d'avoir juste les pièces de base pour pas cher (moins de 300€) et de bricoler sa presse si on du matériel mécanique.


dedeleco a écrit :Une video de réalisation artisanale commentée :
Presse à pellets artisanale
http://www.youtube.com/watch?v=xePW9qzEuC8&NR=1
avec de la ferraille récupérée et le rouleau et la presse de base achetés.
http://www.aupoele.fr/index.php?option= ... &Itemid=79


roy1361 a écrit :... Et le pellet qui sort de ta dénoyauteuse à cerises est Certifié Dinplus, bien sûr...

Parceque pour moi, enfiler toutes les "merdes" qui trainent dans son jardin dans une machine à Tinguely, ça ne donne qu'un truc qui a éventuellement la forme du pellet, rien de plus...

Désolé, mais faut pas confondre.
0 x

dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 7




par dedeleco » 20/01/11, 00:19

Et ces merdes si bien sèches brulent aussi bien pour 0€ que les autres très chères en vous évitant de bruler bien plus mal en polluant à l'air libre au fond du jardin tous les végétaux de votre jardin, comme font la plupart des gens en France.

Je rappelle que certains peuples se chauffent depuis la nuit des temps avec les bouses et merdes de leurs animaux, comme avec les Yaks sur des plateaux sans un seul arbre et de très grands froids !!
0 x
lv13r
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 147
Inscription : 30/12/04, 10:09




par lv13r » 20/01/11, 06:45

bonjour dedeleco
cette machine a l air bien, mais j ai des doutes sur son fonctionnement car quand tu vois la puissance qu il faut a un broyeur pour broyer des branches de 10cm de diametre je doute que 3kw suffise de plus on voit sur la video que la machine est charge avec des branche couverte de feuille verte comment se fait le sechage de la sciure ????
par contre si cette machine fonctionne correctement
dans ce qu'a c'est une revolution ,car pour le particulier à la campagne l investissement est rentabilisé en 2 ou 3 ans et l independance energetique devient bien reél
pourrais tu me dire si il est possible de la voir fonctionner
ou si le vendeur a une adresse ou je puis le contacter
merci
lv13R
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 60418
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2612




par Christophe » 20/01/11, 08:22

0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 7




par dedeleco » 20/01/11, 14:04

Bonjour lv13r :
quand tu vois la puissance qu' il faut a un broyeur pour broyer des branches de 10cm de diamètre je doute que 3kw suffise

La puissance nécessaire est proportionnelle à la vitesse à laquelle on broie le bois !
On peut le broyer à la main, lentement, en sciant à la main, tapant dessus avec une hache avec notre puissance humaine individuelle 100W, voire pour bons sportifs 200W !!
Donc cet engin broyera assez lentement et pas 200t de bois à l'heure comme font certains broyeurs à plaquettes sur camions avec 300 à 900ch de puissance !!
Donc la puissance pour broyer 10cm de branche est du à la politique commerciale trompeuse qui fait des broyeurs mal faits et rudimentaires à ultra bas prix !!
Si on y ajoute une scieuse, une hache et un peu d'astuce, il déchiquettera des grosses branches lentement à faible puissance, à la limite, comme à la main, avec 100Watts.
De toute manière on brule les buches et donc un broyeur de buches est absurde et donc introuvable pour particulier.

Les engins industriels sont optimisés en rendement maximum, au niveau financier qui est surtout fixé par le prix élevé de la main d'oeuvre et les taux d'intérêts, et ce que les acheteurs captifs acceptent de payer (308€ la tonne même !!)!!!
Donc tant que le bénéfice croit avec la taille (qui augmente d'autant que les taux d'intérêts sont bas pour payer l'investissement initial approchant globalement le million d'€), la taille et la puissance augmentent !!!!!

Donc la puissance est trompeuse, si on oublie le temps de fonctionnement et les réalités financières absurdes de profit maximum (cause de la crise actuelle) .

Le temps de couper les haies et branches et de ramasser dans son jardin est supérieur à celui de faire passer dans ce broyeur assez performant pour particulier (à côté d'une cochonnerie de broyeur à 100€ chinois!) faisant des granules à sa vitesse individuelle en plus.

Enfin le séchage peut être effectué au soleil en été étalé sur des bâches (comme pour le foin) et en rentrant la nuit dans un silo pour éviter la condensation qui remouille la nuit, même sous une bâche.( fait oublié très souvent) !
Cette condensation de nuit avec air frais remouille aussi bien les granules commerciaux dans les silos sur des mois progressivement !!

Enfin, si on fait séjourner les granules près d'un poele (ou buches) un jour ou plus au chaud , avec un courant d'air de la pièce chauffée, on améliore leur séchage bien mieux avant usage, avec un bon rendement, car on récupère la chaleur d'évaporation par condensation dans la maison sur les parois froides (vitres, ponts thermiques), système jamais mis dans les poeles commerciaux et qui améliore le rendement sur bois pas très sec !!

On peut utiliser un séchoir avec un petit capteur thermique solaire passif comme il a été discuté pour un séchoir solaire simple d'algues sur econologie très efficace et simple en été !

Image
http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00 ... _625_0.pdf
https://www.econologie.com/forums/post164108.html#164108
https://www.econologie.com/forums/post184711.html#184711
Dernière édition par dedeleco le 20/01/11, 14:22, édité 2 fois.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 60418
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2612




par Christophe » 20/01/11, 14:16

Question: pour consommer moins de puissance, mieux vaut broyer sec ou humide?

Tout à fait dede, il faut prendre en compte l'énergie de "granulation".
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 7




par dedeleco » 20/01/11, 14:54

Je pense que logiquement, il faut un peu d'humidité pour que les granules se forment en souplesse et se tiennent avec un peu de liant, raison de mettre un petit peu de feuillages verts comme sur la vidéo.
Trop humides et souples, les fibres vont se plier au lieu de casser, ce que tout le monde constate sur les broyeurs à bas prix.

C'est évident à la main, avec de la sciure parfaitement sèche, impossible de la voir se coller, un petit peu humide elle se compacte bien en se collant, et trop humide elle coule trop et ne se tient plus.

Donc on doit respecter le mélange de sec et un peu humide que on voit sur la vidéo à mon avis !!
Apparemment même les granules aux normes si parfaitement secs, se désagrègent plus facilement.
Les industriels semblent mettre un % de produits liants.

L'énergie de granulation doit être liée à la vitesse par viscosité et frottement mécanique, et elle croit comme la vitesse de fabrication, et donc les industriel les font si vite, que elle sèche les granules à les lire !!
On bourre dans un tube en poussant la sciure et en déformant les fibres pour les compacter, ce qui prend de l'énergie de déformation mécanique et dégage de l'énergie de frottement lié à la vitesse comme pour un frein et qui chauffe au point de chauffer la presse et de sécher si la vitesse est grande.
On doit pouvoir faire pareil en préchauffant à 80°C la presse à trous de l'extrudeuse personnelle de granulés.

Je pense que fabriquer les granulés industriellement est complexe par suite de la grande vitesse et de normes dont je ne suis pas sur qu'elles soient toutes indispensables.
Je ne trouve pas d'études scientifiques ouvertes sur les granules claires qui permettent de comprendre bien et donc c'est très empirique et secret, sans bien comprendre et donc certainement pas l'optimum.

Plus je regarde le chauffage, plus je vois des aberrations qui me laissent perplexe !!
Voir la différence avec le Canada !!
Avec Alain G qui conclue : pourquoi faire simple si on peut faire compliqué !!
0 x
titiyador
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 119
Inscription : 26/01/09, 21:03
x 2




par titiyador » 30/01/11, 18:35

Bonjour à tous,

Je possède quelques animaux exotiques, par passion. Alors pour les nourrir, j'ai également commencé à faire un élevage de rongeurs dans une chambre "froide" de 9m², qui est en fait maintenant une chambre chaude (chauffée à 19°C) pour une reproduction régulière tout au long de l'année.

Pour la nourriture j'achetais encore récemment des granulés aussi appelés "bouchons" dans le jargon des éleveurs.
Deux inconvénients:
- 14€ le sac de 25 kgs (1 sac consommé par semaine en moyenne) pour les moins chers
- je dois aller les chercher à 2 heures de route de chez moi (j'en prend plusieurs ce qui fait que j'arrive quand même à amortir les frais de déplacements).

Alors je me suis renseigné sur le processus de fabrication de ces granulés, et c'est il y a trois jours que je suis allé chercher une petite machine (modèle 9PK-120) importée de Chine bien sûr, mais pas de constructeur Français d'après les quelques recherches que j'ai pu effectuer. Vendeur très sérieux (situé à Mory Montcrux, dans l'Oise), ne poussant pas à l'achat et qui ne compte pas son temps pour vous expliquer les problèmes et la manière de procéder. Egalement même après l'achat, j'avais plusieurs questions et il m'a répondu par mail et très rapidement (2 heures après l'envoi en moyenne).

J'ai donc acheté cette machine pour 800€ HT, il faudra un certain nombre de mois pour qu'elle soit amortie, sans compter le temps passé à attendre aux côtés de la machine pour la ravitailler et agir en cas de problème.
Mais je sais ce que je mets dedans, je suis indépendant, et surtout, 25 kilos ne me reviennent seulement à 5-6€!

Lors de la première utilisation rien ne sortait. En fait "grand parano" que je suis, je n'avais pas mis assez de matière pour que les pellets se forment. Ainsi j'ai démonté toute la machine alors qu'il aurait suffit que je rajoute encore un peu de mélange (1/3 de sable à compresseur (très fin), 1/3 d'huile, 1/3 de sciure sèche (<10% d'humidité))...

Enfin, cela m'a donné l'occasion d'aller faire un petit tour dans ses entrailles et d'identifier les pièces présentes!

Alors second test, cette fois ci avec ce que je mettrai par la suite: du blé, maïs, féverolles, colza (en graines), vitamines.

et là joie et soulagement lors de la vue du premier pellet.

Depuis je l'ai tout de même démontée deux autres fois, alors qu'après que le mélange destiné aux rongeurs soit passé, j'ai passé un mélange un peu plus gras que je garde de côté afin d'éviter que les trous ne se bouchent lors du refroidissement de la machine.

De plus, la machine vibre de plus en plus alors je ne sais pas si c'est normal. J'ai l'impression que c'est l'arbre horizontal du moteur qui vibre. Enfin on verra bien par la suite mais je suis content de mon achat. Espérons qu'elle tiendra assez longtemps pour être amortie.
1 x
Qui sème le vent récolte... le bonheur!!
lv13r
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 147
Inscription : 30/12/04, 10:09




par lv13r » 30/01/11, 18:58

bonjour titiyador
est ce que tu pourrais faire des photos des differente piece de ta machine
pour les graines et le ble tu les passe dans un broyeur avant ou tu mais tout dedant directement ??
merci
lionel
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10044
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1263




par Ahmed » 30/01/11, 19:47

Dedeleco a écrit:
C'est évident à la main, avec de la sciure parfaitement sèche, impossible de la voir se coller, un petit peu humide elle se compacte bien en se collant, et trop humide elle coule trop et ne se tient plus.

Toute analogie a ses limites! Il ne faut pas confondre le simple tassement à la main avec une granulation sérieuse.
La pression considérable de la machine engendre des frottements intenses qui provoquent à leur tour un échauffement dont la conséquence est la liquéfaction de la lignine (environ 180°).
C'est cette lignine qui, une fois refroidie, garantira la cohésion du pellet, comme elle assurait celle de l'arbre vivant.
Logiquement, il faut utiliser une matière très sèche; de plus, cette siccité joue un rôle non négligeable dans le bon rendement lors de la combustion.

En ce qui concerne la machine de titiyador, attention, ces petites machines chinoises sont destinées à la préparation de granulés alimentaires et non à la production de granulés de bois!
Si le principe est semblable, les efforts développés dans ce dernier cas sont bien plus importants et demandent des machines dédiées.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités