Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles...100% SuperEthanol E85 dans 205 carbu

Huile végétale brute, diester, bio-éthanol ou autres biocarburants ou combustibles d'origine végétale...
george
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 26
Inscription : 14/12/07, 09:56
Localisation : Montpellier plage

Message non lupar george » 14/12/07, 17:41

A part allumer des polémiques à la c... tu as un début de compétence technique ?

Si pastekos à un élément de réponse pour la rotation de l'allumeur, je suis preneur.
0 x
Père Noël, j'ai été sage et j'ai commandé un autogyre, tu te rappelle ?

Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 14/12/07, 17:42

Bonjour
Je passe mon véhicule équipé d'un moteur d'AX 1.4 carbu au E85 avec la métode du camarade qui à lancé le sujet, j'ai tout mais pas de lampe pour régler l'avance...
De 8 à 12 degrés d'avance, ça fait quoi en millimètres ?
Au pire je ferais au pif, je me rapelle qu'avant on réglait comme ça, le signal "trop d'avance" c'est que ça ne démarrait plus !


Il y a quelque chose qui m'échappe (auto a carburateur) soit elle sont ancienne avant 1990 ou les constucteurs ne se sont pas trop forcés , depuis les catalyseurs presque tous les autos sont injection éléctronique monpoint et ensuite multipoint avec une sonde Lambda et ce qui est interesant le knock sensor, qui te dispense d'ajuster l'avance suivant les carburants que tu utilise

Si tu fonctione avec un carburateur et allumage ajustable , la methode est que tu met le maximum d'avance que le moteur peu supporter sans cliqueté. (quand tu l'entend a l'oreille un bruit de moulin a coudre c'est que tu est dépasserde beaucoup )
le knoc sensor le percoit bien avant..
tu vas sur une route avec une cote et tu l'accellerre au fond en monté il ne doit pas cliqueté , sur toute les autres configurations tu sera endessous du cliquetage.
L'autre methode (des bucherons) tu avance tranquillement jusqu'a rechecher le maximu de puissance et tu diminue legerement..

Normalement une essence a fort % d'alcool n'est pas un carburant qui fait de l'autoallumage , au contraire le moteur supporterait un taux de compression plus élevée.
En augmente l'avance a cause de sa faible vitesse d'inflamation
Il ne faut pas confondre autoallaumage, cliquetis et détonation

Pendant bien des années les petrolieres ont ajouter de l'acool ethylique et du benzol au supercaburant pour augmenter son octane

André
0 x
matuture76
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 2
Inscription : 05/12/07, 23:36
Localisation : Rouen

Message non lupar matuture76 » 14/12/07, 17:49

Bonjour a tous,

En réponse à jeromeb principalement;

Ma 305 est aussi une 1600cm3 (la mm que la tienne). Le carbu que j'ai mis je l'ai recup a la casse sur une 405 car c'est le seul que j'ai trouvé car le mien fuyait de partout.

NB: je suis pas mecano je suis electronicien, je bricole la voiture comme ça car le garage ç coute cher :) , alors prenez note que tout ce que je pourrais écrire n'est pas forcément parole d'évangile, comme on dit.

Pour l'avance je peux pas te dire de combien de mm car je l'ai fait comme ça à l'arrache (mm pas peur). Par contre pour régler l'avance tu tourne dans le sens horaires.
Avant de changer ton gicleur regarde déjà ce que ç donne qd tu auras réglé l'avance.

!!!!!!!!!!!! Et surtout ne pas oublier ce qu'a dit chatam: Attention quand même car dans le pire des cas, une avance mal réglée peut sérieusement endommager un moteur (notamment par détonnation: quasi inaudible à haut régime) ... !!!!!!!!!!!!!!!

Voila la congif de mon carbu pour l'instant: gicleur de ralenti=43, gicleur 1er corps=122, gicleur 2éme corps=132, tube d'émulsion+ajustage 1er corps=3Z140, tube d'émulsion+ajustage 2éme corps=ZC140
Donc je fais mes essais avec cette config pour voire comment ça réagi et aprés quand ç commencera à déconner je modifierai. La je v essayé le 60% ce we si possible.

Pour l'instant je roule à 40% d'E85 et ç va mais faut que je revois le reglage du carbu car il est pas bien réglé( entre autre: prise d'air dû au volet du 2éme corps légérement ouvert....)

Bon courage a tous @+++
0 x
george
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 26
Inscription : 14/12/07, 09:56
Localisation : Montpellier plage

Message non lupar george » 14/12/07, 17:53

Merci André de faire avancer le sujet.

Mon véhicule est une Mega, construite sur la base d'une AX 1.4 carbu, alors qu'effectivement, les AX du même millésime étaient déja passées à l'injection.

Pour régler à l'oreille je sais faire, je suppose cependant que ceux qui ont un TU3 doivent faire exactement le même réglage pour caler l'avance, mais bon, on va se débrouiller.
Je vais faire un repère sur mon allumeur et je vous dirais ce que ça donne.
0 x
Père Noël, j'ai été sage et j'ai commandé un autogyre, tu te rappelle ?
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 14/12/07, 20:29

Bonjour
Pour régler à l'oreille je sais faire, je suppose cependant que ceux qui ont un TU3 doivent faire exactement le même réglage pour caler l'avance, mais bon, on va se débrouiller.
Je vais faire un repère sur mon allumeur et je vous dirais ce que ça donne.


Un gars un peu experimenté avec oreille ajuste cela en quelques minutes sans même rouler avec l'auto au ralenti il tourne le distributeur , quna le régime descent c'es tque tu retarde ,quan dle régime monte c'est que tu avance , quand le moteur tourne bien rond tu l'accellere brutalement si il niaise pour monter en régime avec de retour de flamme c'est qu'il est un peu retard .
Bien que la bonne facon c'est un essaie sur route comme je l'ai decris en haut.

Bien que l'avance est controlé par la depresion et la vitesse de rotation qui est en contradiction.

Si tu marche a fort % d'alcool il est bon de faire avaler de l'air chaud au moteur (legere perte de puissance du moteur a haut régime et une tendance avec un carburateur a l'enrichir) au cas ou ton gicleur ne serait pas assez gros :D

Imagine toi pas quand on modifie des moteurs d'avoin Continental O-200 avec des pistons de C85 haute compresion, que l'on suis le manuel, on ajuste l'avance par tests on recherche le plus de puissance en montant ensuite on diminue legerment .

André
0 x

Avatar de l’utilisateur
RolCopter
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 116
Inscription : 08/03/06, 20:29
Localisation : Val d'Oise

Vous voulez rouler au E85

Message non lupar RolCopter » 14/12/07, 22:16

Bonsoir à tous

de Nikolian sur http://forum.fondation-nicolas-hulot.or ... id=859&p=1


Vous voulez rouler au E85 mais votre voiture n'est pas FlexFluel
Est-ce Possible ?

E85
L’E85 est un mélange éthanol essence contenant 85% d’éthanol pour 15% d’essence. Des carburants similaires sont largement utilisé en Suède, au Brésil et devient de plus en plus courant aux USA.
En France, il est disponible depuis janvier 2007, 8 stations en janvier, 90 à ce Jour, 500 annoncées début 2008.
Voici la liste des stations E85.
http://www.korridor.se/aryan/acadiane/E … country=fr

SPECIFICITES DES VEHICULES FLEX-FUEL (Flex-Fuel Vehicule = FFV)

Les équipements qui différencient les véhicules flex-fuel des véhicules essence standards sont les suivants :

- Pas de magnésium, d’aluminium, de liège ou de caoutchouc dans le circuit carburant.
- Pompe à essence adaptée à un carburant conducteur d’électricité.
- Eléments moteur spécialement traités contre l’usure.
- Injecteurs plus gros (pour injecter 30% de carburant en plus).
- Canalisations en inox ou en plastique adapté.
- Réservoir acier inox ou plastique adapté.
- Parfois, utilisation d’huile anti-acide.
- Pompes à essence immergées anti-déflagrante.
- Parfois, conduit de remplissage du réservoir équipé d’un anti-retour de flamme.

Le premier FFV a été un modèle de la Ford T créé pour que les paysans du Midwest puissent fabriquer leur carburant ! Le carburateur était étudié pour que le conducteur puisse changer la richesse très facilement depuis le poste de conduite suivant le carburant utilisé.

Les FFV actuels ont bien entendu des systèmes d’injection capables de s’adapter au carburant automatiquement.
GM a développé un moteur flex-fuel turbo (BioPower) qui est très intéressant : la régulation du turbo s’adapte au carburant pour profiter du meilleur indice d’octane de l’E85. Les performances sont donc meilleures quand la voiture tourne à l’E85.

UTILISATION DE L’E85 DANS UN MOTEUR STANDARD

Le principal avantage de rouler à l’E85 est que c’est une énergie renouvelable qui, de surcroît réduit notre dépendance énergétique envers les pays étrangers.

L’E85 a un indice d’octane de 105, ce qui est plus haut que celui de 85 à 98 que l’on trouve couramment. Par contre, sa combustion est moins efficace et il y a 28% de moins d’énergie dans un litre d’E85 que dans un litre d’essence. Malgré tout, il a été constaté que la consommation n’augmente que de 25% en roulant à l’E85.

Les voitures modernes à injection électronique et sonde lambda peuvent ajuster sans problème le mélange air/carburant en cas d’utilisation modérée d’E85 dans le réservoir, avec cependant quelques effets sur les performances mais sans provoquer de panne ou de dégradation.
Pour un mélange de plus de 50% d’éthanol, le voyant « check engine » (check engine light = CEL) va probablement s’allumer ce qui signifie que le calculateur (electronic control unit = ECU) n’a plus les moyens enrichir suffisamment le mélange. Ajouter encore de l’éthanol dans le réservoir n’apporterait rien sinon une surconsommation constante et une détérioration rapide du catalyseur. Il est donc possible de rouler à l’E85 dans ces véhicules mais il ne faut pas dépasser la limite à laquelle le CEL s’allume, c'est-à-dire tant que l’ECU est en mesure de garantir le mélange stoechiométrique.
Cela-dit, même quand le CEL ne s’allume pas, la combustion de l’éthanol dégage moins de chaleur et le catalyseur mettra plus de temps pour arriver aux 300°C qui lui sont nécessaires pour fonctionner normalement. Les véhicules essence qui roulent avec de l’E85 restent en dehors des normes de pollution dans la phase de chauffe. Une fois le catalyseur chaud et tant que l’éthanol n’est pas en trop grande proportion dans le carburant (c-à-d tant que le voyant CEL reste éteint) le véhicule est conforme aux normes.
L’E85 donne de bons résultats dans les moteurs turbo grâce à leur haut indice d’octane : le rendement devient meilleur car l’ECU peut calculer une meilleure courbe d’avance et surtout, il n’est pas nécessaire d’enrichir autant le mélange air/carburant qu’avec de l’essence. Il en résulte une surconsommation moindre qu’avec un moteur atmosphérique.

LES RISQUES OFFICIELS

L’E85 peut provoquer une corrosion des pièces métal et endommager les joints dans des vieux moteurs (notamment avant 1988). Le groupe hydroxyle de la molécule d’éthanol est particulièrement acide et peut attaquer certaines matières naturelles. Pour les véhicules d’après 1988, les composants sont étudiés pour résister à 10% d’éthanol dans l’essence (vendu sous l’appellation E10 aux USA) et on ne trouve plus de magnésium, d’aluminium, de caoutchouc et de liège en contact direct avec le carburant. Suivant les marques de véhicules, depuis 1988, il y plus ou moins la possibilité d’augmenter le pourcentage d’éthanol dans l’essence et en général jusqu’à 20% d’éthanol ne pose pas de problèmes.
En plus de la corrosion, il peut y avoir un risque d’usure prononcée en utilisant plus de 10% d’éthanol dans un véhicule standard et dans le cas de la présence d’eau dans le réservoir. En effet, pour une proportion de 1% d’eau dans de l’E85, il y a un risque que l’essence et l’éthanol (dilué d’eau) se séparent. De plus, la combustion d’éthanol+eau et essence (surtout lorsque le moteur est froid) produit une grosse quantité d’acide formique (HCOOH ou CH2O2), également appelé acide méthanoïque) et, en quantité moins importante, de l’acétaldéhyde (CH3CHO) et de l’acide acétique (C2H4O2). L’acide formique provoquerait une rapide usure du moteur.
Les moteurs étudiés pour l’E85 ont des éléments mécaniques nitrurés pour résister à l’acide formique. L’huile utilisée par le groupe Chrysler dans ces moteurs contient également un neutraliseur d’acide.
En cas d’utilisation d’E85 contaminée d’eau dans un véhicule non adapté à l’E85, la première chose à faire est de vidanger le réservoir, purger les canalisation et changer l’huile moteur.
Plus de 1% d’eau dans le réservoir reste tout de même un évènement rare, le risque est assez minime, sauf dans le cas où l’E85 est fabriqué par l’usagé. La distillation de l’alcool ne peut donner un qu’une pureté de 95.6% (le mélange alcool eau est dit azéotrope dans ces proportion c'est-à-dire qu’une distillation supplémentaire ne pourrait pas donner un alcool plus pur) et cela n’est pas assez pour garantir la dilution dans l’essence ou pour empêcher la formation d’acide formique lors de la combustion. Il existe des procédés plus ou moins consommateurs d’énergie (donc plus ou moins rentable au final) ou complexe pour purifier l’éthanol mais ils restent réservés aux industriels.
Autre risque de rouler à l'E85 dans un véhicule non prévu à cet effet : le mélange air/carburant trop pauvre. Pour les moteurs à carburateur ou à injection mécanique, sans faire de modification, le mélange sera si pauvre qu’il n’y aura pas de risque de surchauffe, l’air arrivé en surplus abaisse énormément la température de combustion et refroidit les gaz d’échappement. Seul le catalyseur ne pourra monter en température et pourrait être endommagé par le surplus d’oxygène. Mais de toute façon, le moteur ne tournerait pas bien.
Par contre, il existe des conditions de mélange légèrement pauvre où le mélange air/carburant se situe entre le mélange stoechiométrique et celui qui donne la puissance maxi d'un moteur. Cette puissance n'est pas exploitable à l'essence car la surchauffe qu'elle génère provoque des détonations. Mais mélanger de l'éthanol à l'essence dans certaines proportions peut amener un moteur à carburateur ou à injection mécanique à tourner dans ces conditions pauvres et comme les risques de détonation sont réduits avec l'éthanol (indice d'octane plus haut) et il devient possible de rouler longtemps à de très hautes températures sans s'en rendre compte ce qui pourrait détruire les pistons, fondre les bougies et les soupapes. Sans moyen de contrôler la richesse du mélange, la température des gaz d’échappement, la température au niveau des culasses, la pression dans les chambres de combustion et la quantité d’oxygène dans l’échappement, il est difficile de savoir si le moteur tourne dans des conditions acceptables ou s’il est dans une « zone rouge ». Les injections électroniques éliminent pas mal ce risque car le voyant « check engine » (CEL) préviendra d’un fonctionnement anormal et il suffira de rajouter quelques litres d’essence dans le réservoir pour corriger le problème.

CONVERSION D'UN VEHICULE ESSENCE EN FLEX-FUEL

A ce jour, l’installation d’un kit FlexFluel en France est légal, et ne nécessite pas de nouvelle homologation. Ce kit opère sur l’injection en proposant un mode d’injection pour l’essence et un pour l’éthanol avec une augmentation des temps d’ouverture des injecteurs pour enrichir le mélange lorsque le mode éthanol est activé.
Mais ce kit n’est pas absolument nécessaire. Ce qu’il faut avant tout, c’est vérifier que votre véhicule dispose d’une injection Electronique et vérifier quelle est à la norme E10. Pour la compatibilité avec l’E85, les pompes et les injecteurs devraient supporter l’éthanol puisque les constructeurs montent des éléments compatibles depuis les années 80. Au début de l’utilisation de l’E85 dans un véhicule, il est possible que l’alcool décolle tous les dépôts qui se sont fait dans le circuit par l’essence ou dans le réservoir. Il sera nécessaire de vérifier et changer le filtre à essence au bout de 1000km.

AVANTAGES ENVIRONNEMENTAUX

L'éthanol est un carburant renouvelable parce qu'il est produit à partir de végétaux. De plus, sa combustion est plus propre et plus complète que celle de l'essence ou du carburant diesel. Selon certaines études, il produit moins d'émissions de monoxyde de carbone au cours d'un cycle de vie complet.
L'éthanol contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre parce que les céréales et les autres ressources de la biomasse utilisées pour le produire absorbent du dioxyde de carbone au cours de leur croissance. Même si la conversion de la biomasse en éthanol et la combustion de l'éthanol produisent des émissions, son utilisation produit moins d'émissions de gaz à effet de serre que les carburants fossiles tels que l'essence. Cette différence est attribuable aux matières et aux combustibles utilisés pour le produire. Au Canada, les usines où l'on fabrique de l'éthanol à partir du maïs et du blé sont alimentées au gaz naturel et produisent des émissions de gaz à effet de serre. L'avantage environnemental net (sur un cycle de vie complet) associé à l'utilisation de l’E85 est donc moins grand. Par contre, cette production d'émissions est compensée par le fait que les végétaux absorbent du carbone au cours de leur croissance. Aux États-Unis, un grand nombre d'usines de production d'éthanol sont alimentées au charbon ou à d'autres combustibles fossiles, ce qui réduit l'avantage global de l'éthanol comparativement à l'essence.
Les émissions de gaz à effet de serre produites par le carburant E-10 fabriqué à partir du maïs sont réduites d'environ 3 à 4 p. 100 comparativement à celles de l'essence, mais le coût et l'indice d'octane de ce carburant correspondent à ceux de l'essence. Les émissions produites par le carburant E-10 fabriqué à partir de matières cellulosiques ligneuses ou agricoles sont inférieures de 6 à 8 p. 100 à celles qui proviennent de l'essence, et les émissions produites par le carburant E-85 fabriqué à partir de la cellulose y sont inférieures de 75 p. 100. Une société canadienne utilise une technologie enzymatique pour convertir la biomasse cellulosique en éthanol dans son usine de démonstration située à Ottawa (Ontario).
Même si l'éthanol est produit à base de maïs, son utilisation pour l’automobile aura immanquablement des effets positifs sur la réduction de la production de gaz à effet de serre et il est à parier que l’amélioration des processus de fabrication de l’éthanol ne fera qu’améliorer encore cela.

Synthèse reprise, corrigée et épurée à partir de :
http://forum.pacte-ecologique-2007.org/ … ?pid=11231

LES PROBLEMES RECENSES

J’ai parcourus pendant des mois les forums américains et français, à ce jour je n’ai trouvé aucun véhicule ayant eu des problèmes de détérioration du à l’éthanol sur les véhicules d’après 1988.
Sur les véhicule d’avant 1988 je n’ai trouvé trace que d’une vieille BX dont le flotteur du réservoir n’aurait pas supporter l’éthanol.

MON EXPERIENCE PERSONNELLE

Je roule au E40 (~50% E85/ ~50% SP95) depuis Janvier, ma voiture est de 2001, l’injection électronique gère très bien, pas de cliquetis, pas de perte de puissance sensible et une surconsommation de l’ordre de 7%.
J’utilise un additif « traitement essence » classique par précaution
(entretient, anticorrosif et dissipateur d’eau)

Je suis au E40 depuis Janvier, donc quasiment 6 mois que je roule à ~50% E85, je viens de changer ma courroie de distrib, l'occasion de dire a mon garagiste de vérifier durites, bougies et éléments habituels.
Verdict : aucune usure particulière.

Dernière modification par Nikolian (27-06-2007 15:29:25)


Au bout d'un moment le sujet tourne à l'eau de boudin mais bon !
0 x
Moins de consommation c'est bien
Moins de pollution c'est d'ores et déjà un très beau résultat
georges
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 2
Inscription : 14/12/07, 22:31

modifs carbu pour rouler E85

Message non lupar georges » 14/12/07, 22:54

Bravo Nico,
je donne mon expérience sur une TIPO 1400 de 1991, carbu Weber double corps, en cours d'adaptation
J'ai commencé par rouler à 50-50 E85 -SP95 en permutant le gicleur du 1er corps avec le 2ème corps ( 122 ald 110 )
C'était impeccable.
maintenant je roule à 100% E85 avec un gicleur principal du premier corps de 135.
Le problème est que je n'ai plus de ralenti et qu'il me faut garder le starter longtemps : il me faut trouver un gicleur de ralenti de 55 ou 60 à la place du 47.
J'ai effectivement noté un démarrage à froid plus difficile ( au SP95 elle part au 1/4 de tour )
Aprsè environ 500 km parcourus à 100% E85, ma conso est passée de 7,5-8l de SP95 à 10 l d'E85.
Après le gicleur de ralenti, j'essaierai d'ajouter 5° d'avance puis éventuellement de mettre des bougies plus chaudes et d'améliorer le réchauffage de l'air d'admission .
Pour info, j'ai lu chez WEBER qu'il existe aussi des tubes démulsion ( là où l'air et l'essence se mélangent ) mieux adaptés à l'alcool ( trous dispoés différemment )
Pouvez-vous me donner vos adresses où trouver des gicleurs de carbu au sud de Paris ? Je ne connais que Chatillon Accessoires à Chatillon et B2H à Corbeil.
EN RESUME, je rejoins les conclusions de Nico:
tous les gicleurs x1,2 en diamètre, 5° d'avance en plus constituent une bonne base.
0 x
chatam
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 536
Inscription : 03/12/07, 13:40

Message non lupar chatam » 15/12/07, 10:17

george a écrit :A part allumer des polémiques à la c... tu as un début de compétence technique ?

Si pastekos à un élément de réponse pour la rotation de l'allumeur, je suis preneur.


T'es pas obligé d'être impoli ou méprisant...: pour info je suis un ex. mécano avion et j'ai bossé sur des moteurs qui valent 1 million de francs pièce (oui à l'époque y avait pas l'€) et j'ai entretenu tous mes véhicules (ulm,auto,moto et bateau) moi-même (sauf les derniers bourrés d'électronique) :mrgreen:
0 x
jeromeb
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 16
Inscription : 12/12/07, 14:27

Message non lupar jeromeb » 15/12/07, 10:24

hello, après une bonne cinquantaine de kilometres en ville et par une temperature hivernale pour moi au bord de mer 0°c, ma 305 fonctionne parfaitement et meme mieux a froid qu'auparavant. cette saloperie de starter auto devait y etre pour quelque chose....

je suis donc a e60 si on peut dire. avance reglée au pif, a l'oreille, Je possede une lampe strobo mais la fenetre sur le volant moteur ne va pas plus loin que 12° et comme apparemment je dois titiller les 15 a 20°...
ralenti a 1000 tours legerement oscillant mais rien d'une petrolette
les reprises sont bonnes.
j'ai positionné une cale de facon a ce que le volet de starter ne s'ouvre pas totalement.
je peux prendre une photo si besoin.

j'attends pour la conso mais pour l'instant l'aiguille n'a pas eu le temps de descendre.

je crois que le carbu solex est en alu il faut que je verifie.


merci george pour l'adresse de bh2, ils ont un gicleur plus gros. j'attends le devis.
sinon si quelqu'un peut m'indiquer sur quelle voiture et carbu solex je peux trouver un de 170 à la casse?

de plus je pense que je vais rajouter 1 litre d'huile de colza ou de tournesol pour graisser un peu tout ca.


j'envisage de passer mes outils de jardin (tracteur tondeur, tronconneuse, tondeuse...) au e85. je respirerais un peu mieux a l'usage. des experiences?
0 x
jeromeb
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 16
Inscription : 12/12/07, 14:27

Message non lupar jeromeb » 15/12/07, 10:27

chatam a écrit :
george a écrit :A part allumer des polémiques à la c... tu as un début de compétence technique ?

Si pastekos à un élément de réponse pour la rotation de l'allumeur, je suis preneur.


T'es pas obligé d'être impoli ou méprisant...: pour info je suis un ex. mécano avion et j'ai bossé sur des moteurs qui valent 1 million de francs pièce (oui à l'époque y avait pas l'€) et j'ai entretenu tous mes véhicules (ulm,auto,moto et bateau) moi-même (sauf les derniers bourrés d'électronique) :mrgreen:


merci d'arreter la gueguerre les gars. vous etes apparemment competents tous les deux mais avec une approche radicalement opposée. ca nous sert, on trie et on applique.
merci a vous pour ces infos.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Biocarburants, agrocarburants, biocombustibles, BtL, carburants alternatifs non fossiles... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités