Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5053
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 847

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par Moindreffor » 21/02/21, 18:06

janic a écrit :
Moindreffor » 20/02/21, 22:15

janic a écrit :
en clair la bidoche suivra le même cheminement! mais vanille et cacao ne sont pas considérés comme des produits "vitaux"!
non, de luxe ce que sera bientôt la bonne viande chez nous... sauf à la produire soi même, ou en petite communauté
c'est à dire, encore une fois, jouer les nantis égoïstes pendant que les autres en sont privés. Bizarre concept!
En période de crise, il n'y a plus de propriété privée et cela se remarque déjà avec les pillages dont sont victimes des agriculteurs et magasins et qui va aller en s'aggravant sauf à s"armer pour faire sa propre police comme en Amérique du Nord! Ta "bonne" viande sera pillée avant même que tu puisses la manger!

tu n'a retenu que bonne et luxe, tu as oublié que pour les autres il y aura toujours du premier prix, la bonne sera pour les gens qui font attention à ce qu'ils mangent comme toi, donc tu feras partie de ce concept bizarre..., mais vu que tu ne mangespas de viande tu bottes en touche, tu ne feras pas partie de ce concept bizarre, car toi tu mangeras de bons légumes "bio", ce qui sera différents à tes yeux en tout cas suffisamment pour te donner bonne conscience... mais au final...
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7114
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 558
Contact :

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par izentrop » 22/02/21, 02:00

Pas besoin de réduire Bill Gates: “Les pays riches devraient passer à la viande de synthèse”
“Je ne pense pas que les 80 pays les plus pauvres de la planète vont passer à la viande de synthèse. Je considère, en revanche, que tous les pays riches devraient définitivement le faire", lance-t-il. “On s’habitue à la différence de goût et il s’améliorera avec le temps”, prévoit-il.

Viande et réchauffement climatique
La production de viande est l’une des causes majeures du réchauffement climatique et représenterait à elle seule 14% des émissions mondiales. En effet, d’une part, le rassemblement du bétail produit de fortes émissions de méthane, l’un des principaux gaz à effet de serre, qui ont considérablement augmenté depuis le début du siècle. D’autre part, l’élevage intensif contribue dangereusement à la déforestation, notamment en Amazonie, où les surfaces agricoles destinées à nourrir le bétail remplacent chaque jour des hectares de forêt. ..

C’est quoi de la viande de synthèse ?
Concrètement, il s’agit de prélever sur l’animal sain des cellules souches de ses tissus musculaires et de les placer dans un “bioréacteur” chargé en “liquide de croissance” (de l’eau, du sucre, des acides aminés, des lipides, des vitamines et des minéraux, majoritairement) afin de les reproduire un maximum. Une fois qu’elles prolifèrent suffisamment, on les fusionne pour constituer de nouvelles fibres musculaires. On obtient ainsi des cellules animales qui ont “poussé” hors de l’animal et, finalement, des muscles comestibles (complément d’information ci-dessous).
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1531
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 521

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par GuyGadeboisLeRetour » 22/02/21, 02:42

Bill Gates, je le verrais bien dans un gros bocal de formol, trônant au milieu d'autres "monstres" au musée des horreurs.
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10836
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 698

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par janic » 22/02/21, 08:25

par Moindreffor » 21/02/21, 19:06

tu n'a retenu que bonne et luxe, tu as oublié que pour les autres il y aura toujours du premier prix, la bonne sera pour les gens qui font attention à ce qu'ils mangent comme toi, donc tu feras partie de ce concept bizarre...,
Pour un raisonnement pseudo philosophique , c’est raté une nouvelle fois, sors un peu de ces schémas ridicules…quoique le pourrais-tu seulement ?
En cas de crise alimentaire majeure, qui adviendra obligatoirement dans les prochaines années, tout le monde sera à la même enseigne, riches, pauvres, viandards ou VG. Sauf que les VG se trouvant en début de chaine alimentaire en souffriront moins mathématiquement. Pour le reste… rendez-vous pour l’humanité au final justement


par izentrop » 22/02/21, 03:00
Pas besoin de réduire Bill Gates: “Les pays riches devraient passer à la viande de synthèse”
..
C’est quoi de la viande de synthèse ?
Concrètement, il s’agit de prélever sur l’animal sain des cellules souches de ses tissus musculaires et de les placer dans un “bioréacteur” chargé en “liquide de croissance” (de l’eau, du sucre, des acides aminés, des lipides, des vitamines et des minéraux, majoritairement) afin de les reproduire un maximum. Une fois qu’elles prolifèrent suffisamment, on les fusionne pour constituer de nouvelles fibres musculaires. On obtient ainsi des cellules animales qui ont “poussé” hors de l’animal et, finalement, des muscles comestibles (complément d’information ci-dessous).


Justement, ce n’est pas par synthèse, mais par culture uniquement comme on le fait pour des végétaux à partir d’un morceau de plante.
Par contre, et c’est là que se trouve le ridicule de la situation, personne ne fait de bilan financier du coût futur de ces faux steacks car , comme n’importe quel produit de ce genre, il faut un approvisionnement en matières premières qui ne se trouvent pas sous le sabot d’un…tracteur et qu’il faut déjà produire. Alors que ce soit par un animal ou par un labo, la différence ne sera pas à l’avantage du faux steack et les éleveurs devront se recycler en conducteurs de machines de production. Ah, les fantasmes guères plus intelligents que de savoir s’il y a eut de la vie sur Mars, ce qui ne remplira pas les estomacs de nos milliards d’habitants en crise.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1531
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 521

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par GuyGadeboisLeRetour » 22/02/21, 11:51

Viande in vitro : encore pire pour la planète que la vraie ?

............Le steak in vitro plus polluant… à horizon 1.000 ans

Les chercheurs ont ainsi repris les données des précédentes études mais converti les différentes émissions en terme d'équivalent CO2 sur 100 ans. Ils ont ensuite procédé à différentes hypothèses de consommation, où la viande traditionnelle serait peu à peu remplacée par celle produite en laboratoire jusqu'à un horizon de 1.000 ans. Résultat, plus on avance dans le temps, plus l'avantage de la viande in vitro s'amenuise. Au bout de 450 ans, même l'élevage le plus polluant devient plus compétitif en terme de réchauffement que la viande de culture, malgré une empreinte carbone de départ presque deux fois supérieure


Ce n'est pas la première fois que l'intérêt écologique de la viande in vitro est mis en cause. En 2015, une étude publiée dans la revue Environnement Science & Technology avait déjà conclu que la viande in vitro nécessitait plus d'énergie que l'élevage de bœuf, de porc ou de poulet.
Énergie, gaz à effet de serre, antibiotiques et nitrates… d’innombrables facteurs à prendre en compte

En réalité, tout cela reste purement hypothétique. Outre le fait que faire des prévisions de consommation à horizon 1.000 ans est quelque peu aventureux, il est difficile d'estimer l'impact potentiel de chaque mode de production : tout dépend du type d'énergie utilisée pour cultiver les cellules de viande, des méthodes de fabrication, encore balbutiantes, et de l'appétit du public pour ce type de viande. De même, les émissions liées à l'élevage varient énormément selon l'alimentation de la vache, l'endroit où elle pâture, etc. De nombreux autres facteurs ne sont par ailleurs pas pris en compte. « La culture de cellules musculaires nécessite des hormones, des facteurs de croissance, du sérum de veau fœtal, des antibiotiques et des fongicides qui vont se retrouver dans les eaux usées des usines », critique ainsi Jean-François Hocquette, chercheur à l'Inra qui a coordonné en 2015 une étude sur le sujet. La viande in vitro pourrait néanmoins apporter quelques bénéfices, comme la diminution des maladies véhiculées par les animaux, une réduction des nitrates dans les effluents ou du transport.

Qui veut de ma viande artificielle ?

Pour le moment, il n'est de toute façon pas question de déguster cette fausse viande avant un bout de temps. En premier lieu pour une question de prix. Le premier steak sorti des laboratoires en 2013 avait ainsi coûté 285.000 euros pour 142 grammes ! Même si les différentes startups promettent des prix finaux compétitifs par rapport à la viande traditionnelle, « ce n'est certainement pas pour la prochaine décennie », balaye Jean-François Hocquette. « Le temps d'acceptation sociale est largement sous-estimé, notamment dans la presse occidentale, attirée par le caractère révolutionnaire de cette innovation », juge le chercheur, pour qui il existe bien d'autres solutions plus accessibles pour nourrir l'humanité tout en respectant l'environnement et les animaux.

De très nombreuses startups ont ainsi préféré fabriquer leur fausse viande à partir d'un mélange de protéines végétales, comme Impossible Foods, Beyond Meat ou Moving Mountains. Des imitations, semble-t-il, très convaincantes sur le plan de goût et de la texture, mais bourrées d'additifs de toutes sortes. Des aliments industriels ultratransformés, bien loin de la tendance actuelle du retour au naturel.

L'article complet:
https://www.futura-sciences.com/planete ... aie-75120/

Plutôt me passer de tout que de bouffer un jour leur saloperie et c'est pas un Bill Gates qui va décider de ce que je vais ingurgiter ou pas. Je conchie ce type et son couple diabolique.
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10836
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 698

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par janic » 22/02/21, 12:31

De très nombreuses startups ont ainsi préféré fabriquer leur fausse viande à partir d'un mélange de protéines végétales, comme Impossible Foods, Beyond Meat ou Moving Mountains. Des imitations, semble-t-il, très convaincantes sur le plan de goût et de la texture, mais bourrées d'additifs de toutes sortes. Des aliments industriels ultratransformés, bien loin de la tendance actuelle du retour au naturel.

le remplacement de la viande n'a pas à passer par des procédés industriels, pas plus que faire sa popotte quotidienne ne nécessite des tas d'additifs de quelques sortes que ce soit.
1 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1531
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 521

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par GuyGadeboisLeRetour » 22/02/21, 12:35

0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5053
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 847

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par Moindreffor » 22/02/21, 20:39

GuyGadeboisLeRetour a écrit :Bill Gates, je le verrais bien dans un gros bocal de formol, trônant au milieu d'autres "monstres" au musée des horreurs.

et la fondation Bill Gates tu en fais quoi
c'est facile de critiquer, mais le pauvre Bill en fera plus pour la planète en dépensant juste son argent de poche du WE dans l'écologie que toi avec l'intégralité de tes revenus sur toute ta vie

c'est pas de sa faute si toi comme moi, on utilise son logiciel pour être ici, c'est nous qui polluons en allumant nos ordi pas lui...
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5053
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 847

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par Moindreffor » 22/02/21, 20:42

GuyGadeboisLeRetour a écrit :https://www.youtube.com/watch?v=CoB36zxT940

dit l'ex égérie de Leader Price un hart Discounter...
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9613
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1057

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par Ahmed » 22/02/21, 21:32

Tu devrais te renseigner sur la réalité de cette fondation "caritative"...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Boris70, phil53 et 37 invités