Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsPotager foin vs couvert vivant

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Paul72
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 444
Inscription : 12/02/20, 18:29
Localisation : Sarthe
x 98

Re: Potager foin vs couvert vivant

Message non lupar Paul72 » 25/03/20, 10:33

izentrop a écrit :J'ai commencé des semis sous la serre après un apport de compost , 40 l d'urine aseptisée, un coups de grelinette et de croc.

On peut déjà y planter des haricots ? Je n'y avait pas pensé, je vais le faire de ce pas. Le temps qu'ils sortent, la période froide sera passée.
J'ai fait un test de température à qqs cm de profondeur, plus de 15°. Ça se fait à quelle profondeur ce test en principe ?


j'ai semé il y a une semaine les haricots verts, la terre était déjà tiède, donc probablement autour de 15°C (pas mesuré). j'ai attendu les premiers rayons de soleil chauds. Une première pour moi aussi tôt...

ET cette année, j'expérimente aussi le non travail du sol dans la serre: semis direct dans la terre à faible profondeur (1cm sous la terre). On verra si ça ne change rien à la croissance. mais les vers, eux travaillent toujours
0 x

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6022
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 475
Contact :

Re: Potager foin vs couvert vivant

Message non lupar izentrop » 25/03/20, 14:35

Paul72 a écrit : cette année, j'expérimente aussi le non travail du sol dans la serre: semis direct dans la terre à faible profondeur (1cm sous la terre). On verra si ça ne change rien à la croissance. mais les vers, eux travaillent toujours
Ben moi j'en suis revenu, j'ai une terre tellement "grasse" que les renoncules rampantes dominent.
Dans ma serre c'est devenu beaucoup plus meuble depuis que j'y incorpore du "BRF" et du compost de déchets verts. Pas d'arrosage de l'hiver, les vers de terre sont partis voir ailleurs si j'y suis. Les épigés ne sont pas trop dérangés, ce qui compte surtout pour leur survie, c'est la permanence de résidus organiques.
Un coups de grelinette tout les 30 cm et un coups de croc pour casser les mottes, extraire les racine de chiendent et incorporer le compost en surface, ça permets au moins à l'oxygène de pénétrer à 20 cm et aux racines de se développer sans être obligées de courir en surface.
Avec mes toilettes à séparation, je récupère environ 80 l d'urine par mois, stocké dans des bidons hermétiques. je tente cette année de l'incorporer au sol dès le printemps. Je compte sur les bactéries pour la nitrification :wink:
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Paul72
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 444
Inscription : 12/02/20, 18:29
Localisation : Sarthe
x 98

Re: Potager foin vs couvert vivant

Message non lupar Paul72 » 25/03/20, 23:07

je n'arrose pas non plus de tout l'hiver, mais le sol est une vraie éponge: ça mouille tout seul par le dessous quand tout est trempé autour. du coup pas de repos pour le vers, il y a des petits turricules partout. :mrgreen:
là, avec le soleil ça commence tout juste à sécher en surface, va falloir sortir les arrosoirs! j'attends que la terre se soit réchauffée un peu pour commencer à pailler dedans.

petit rectificatif: c'est dix jours pour la levée des haricots. les limaces en ont grignoté quelques bouts, lassés des salades et pressées de gouter de nouvelles saveurs bien sucrées :mrgreen:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17913
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7825

Re: Potager foin vs couvert vivant

Message non lupar Did67 » 28/03/20, 09:53

Ce fil m'avait échappé.

Une serre est aussi un "séchoir". Donc oui, sans arroser, il y a de forte chance que les vers se fassent la malle - ou meurent ?

Les apports latéraux dépendent de la largeur des travées : le "bord"' ramasse l'eau tombée sur la serre, si on ne la recueille pas ! De là, elle diffuse dans les deux sens - donc aussi ver l'intérieur de la serre, par capillarité. La capillarité dépend beaucoup de la texture (composition du sol en argiles, limons, sables)...

Une petite serre de 3 ou 4 ma de large ne réagira pas comme une grande de 6 ou 8 m de large.

La mienne fait 6 m.

Je cultive sans aucun travail depuis qu'elle est installée. Et avant déjà, cette partie "ancienne" du potager était en "non-travail intégral".

Je couvre de foin au printemps. Je ne recharge plus à l'automne (comme partout au potager)... Donc les "hivernales" (mâches, laitues, etc) se battent avec certains adventices - mouron, etc...

Et j'arrose, bien entendu. C'est la raison de mes citernes d'eau de pluie (étendu à 12 m3). Y compris en hiver, où les cuves débordent !

Le tunnel à tomate, lui, je le débâche une fois les tomates cuites, justement pour remplir la RU du sol. Et mieux : un sol est "lessivé" par l'excès de pluie. Certains éléments mal retenus sont entraînés. C'est connu pour les nitrates, qu'il convient de retenir par des plantes (dans mon cas, les "adventices sympa" qui sont mes "engrais verts que je n'ai pas besoin de semer"). Cela l'est moins pour le sodium, qui a tendance à s'accumuler dans les serres, où il descend quand on arrose et remonte quand cela vire au sec ! Certains sels peuvent devenir un problème dans les serres insuffisamment arrosées (un peu comme cela se produit sur les périmètres irrigués en climats arides - sud de l'Espagne, Maroc). Donc attention à ça.

Mon rêve : installer des gouttières des deux côtés de ma serre, recueillir l'eau et la ré-injecter en "live" dans la serre via des goutteurs. Ainsi, le sol de la serre recevrait exactement ce qu'il recevrait s'il n'y avait pas le dôme ! Hélas, j'ai plus d'idées que de temps et de force pour les réaliser.

Le rêve du rêve serait bien entendu des demi-serres serre adossées à un mur Trombe orienté Est-Ouest pour avoir un tampon thermique, avec ré-injection de l'eau ! Si vous êtes jeunes, dynamiques et en pleine forme, je vous offre l'idée.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17913
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7825

Re: Potager foin vs couvert vivant

Message non lupar Did67 » 28/03/20, 09:55

Paul72 a écrit :je n'arrose pas non plus de tout l'hiver, mais le sol est une vraie éponge: ça mouille tout seul par le dessous quand tout est trempé autour. du coup pas de repos pour le vers, il y a des petits turricules partout. :mrgreen:


Comme sous-entendu ci-dessus, chez moi c'est le cas vers le bord, mais pas au "centre-droit" (mon terrain est en nette pente vers la droite).

Mais j'ai plein de turricules, en effet...
0 x

Paul72
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 444
Inscription : 12/02/20, 18:29
Localisation : Sarthe
x 98

Re: Potager foin vs couvert vivant

Message non lupar Paul72 » 29/03/20, 15:45

Did67 a écrit :
Paul72 a écrit :je n'arrose pas non plus de tout l'hiver, mais le sol est une vraie éponge: ça mouille tout seul par le dessous quand tout est trempé autour. du coup pas de repos pour le vers, il y a des petits turricules partout. :mrgreen:


Comme sous-entendu ci-dessus, chez moi c'est le cas vers le bord, mais pas au "centre-droit" (mon terrain est en nette pente vers la droite).

Mais j'ai plein de turricules, en effet...



en hiver, "l'arrosage" se fait tout seul par dessous quand le terrain est gorgé d'eau 50cm plus bas. c'est assez surprenant, et ça doit venir la forte teneur en MO naturelle du sol sur 50cm d'épaisseur. Par contre en été je dois arroser tout de même, mais modérément (goutte à goutte, très efficace pour arroser en douceur et de façon parfaite). ça sèche bien moins que dans un tunnel, et un abricotier fait office d'ombrage léger estival.
Bref, plutôt content de ma petite construction! :mrgreen:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17913
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7825

Re: Potager foin vs couvert vivant

Message non lupar Did67 » 29/03/20, 16:50

Je ne mets nullement en doute. J'ai juste ajouté : cela dépend de la largeur et de la composition du sol (qui a plus ou moins de capillarité) pour que chacun "vérifie" comment cela diffuse latéralement chez lui...
0 x
Paul72
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 444
Inscription : 12/02/20, 18:29
Localisation : Sarthe
x 98

Re: Potager foin vs couvert vivant

Message non lupar Paul72 » 29/03/20, 20:29

Did67 a écrit :Je ne mets nullement en doute. J'ai juste ajouté : cela dépend de la largeur et de la composition du sol (qui a plus ou moins de capillarité) pour que chacun "vérifie" comment cela diffuse latéralement chez lui...


Oui c'est un peu particulier... mon beau père lui doit arroser même en plein hiver. Ici, comme le sol est gorgé d'eau partout en hiver quand il pleut (surtout cet hiver), le temps que l'eau s'évacue tout à été mouillé à fond. Je me prends l'eau de tous les champs qui se trouvent au-dessus, en sachant que la roche n'est pas loin (grès très dense et assez peu fracturé). Je soupçonne que mon petit bout de terrain potager a longtemps servi de dépôt de fumier et servait à cultiver pour les cochons (patates et choux probablement). ça expliquerait qu'il y ait une forte épaisseur de terre humifère alors que partout ailleurs, la roche est quasi affleurante (comme dans la prairie par exemple)
0 x
Paul72
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 444
Inscription : 12/02/20, 18:29
Localisation : Sarthe
x 98

Re: Potager foin vs couvert vivant

Message non lupar Paul72 » 29/03/20, 21:08

Un essai d'insertion photo: la parcelle qui sera recouverte de foin, avec essentiellement des patates et courges cet été... Enfin je verrai au fur et a mesure, pas de plans sur la comète !
IMG_20200323_170958.jpg
0 x
Paul72
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 444
Inscription : 12/02/20, 18:29
Localisation : Sarthe
x 98

Re: Potager foin vs couvert vivant

Message non lupar Paul72 » 29/03/20, 21:11

Un aperçu des semis de tomates et oignons sous la serre. Le sol est bien humide mais déjà tiède !
IMG_20200328_175316.jpg
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités