Manger des insectes! Soyons insectivores

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 72562
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 8037

Manger des insectes! Soyons insectivores




par Christophe » 01/09/13, 14:32

5 raisons ecologiques economiques et nutritives d etre insectivore
Des insectes dans nos assiettes ? L’idée peut effrayer certains. Criquets et autres sauterelles feront pourtant sans doute partie de nos repas dans les années à venir. Contrairement aux idées reçues, en plus d’être savoureuses, ces jolies petites bêtes ne manquent pas d’atouts sur le plan environnemental, économique mais aussi en matière de santé humaine. Expert à la FAO, Paul Vantomme décrypte pour Courant Positif 5 bonnes raisons de manger des insectes.

Les insectes complètent les régimes alimentaires d’environ 2 milliards de personnes dans le monde, principalement en Asie, Afrique et Amérique latine. Ils font partie de l’alimentation humaine depuis l’Homo Sapiens. D’ici 2030, plus de 9 milliards de Manger des insectespersonnes devront être nourries, tout comme les milliards d’animaux élevés par l’homme pour son alimentation. Une des nombreuses façons de répondre au défi de la sécurité alimentaire humaine et animale est d’envisager l’élevage d’insectes. L’utilisation d’insectes dans l’alimentation humaine et animale présente de nombreux avantages.

1) Manger des insectes est bon pour la santé

Si la valeur nutritionnelle des insectes dépend de leur stade de vie, de leur habitat et de leur alimentation, il est largement admis que les insectes fournissent des protéines et des nutriments de haute qualité. Ils sont riches en fibres et en oligo-éléments tels que le cuivre, le fer, le magnésium, le manganèse, le phosphore, ou encore le sélénium et le zinc. C’est peu dire ! Egalement riches en acides gras, la plupart des espèces d’insectes représentent de précieux compléments alimentaires notamment pour les enfants sous-alimentés. Les insectes affichent en outre un faible risque de transmission de maladies zoonotiques (maladies transmises des animaux aux humains) comme la grippe aviaire ou la maladie de la vache folle.

2) L’élevage d’insectes est aussi bon la planète

Le taux de conversion alimentaire représente la quantité de nourriture requise pour produire une augmentation de poids de 1 kg. Chez les insectes, ce taux est extrêmement efficace. En moyenne, 2 kg d’aliments sont nécessaires pour produire 1 kg d’insectes, tandis que les bovins exigent 8 kg d’aliments pour produire 1 kg de viande. Par ailleurs ce fameux taux varie en fonction de l’espèce et des techniques de production utilisées. Toutefois la production de gaz à effet de serre par la plupart des insectes est susceptible d’être inférieure à celle de l’élevage conventionnel de bétail (excepté les termites). A titre d’exemple, les porcs produisent entre 10 à 100 fois plus de gaz à effet de serre par kilogramme comparé à l’élevage des criquets. Enfin, les insectes demandent beaucoup moins d’eau que l’élevage de bétail conventionnel (porcs, bovins…).

3) Les insectes favorisent le développement économique

Peu coûteux et faciles à réaliser, la collecte à l’état naturel comme l’élevage d’insectes peuvent offrir d’importantes stratégies de diversification des moyens de subsistance pour les personnes pauvres dans les pays en développement. Ils constituent également des opportunités de revenus supplémentaires pour les exploitants agricoles de toute tailles issus des pays émergents et développés. De plus, les insectes peuvent être transformés pour l’alimentation humaine et animale de manière relativement simple. Certaines espèces peuvent même être consommées entières. Et comme les opportunités ne manquent pas, les insectes peuvent encore être transformés en pâtes ou broyés en farine, et leurs protéines peuvent être extraites.

4) Leur production est socialement plus équitable

Contrairement aux bovins, l’élevage d’insectes ne requiert pas l’utilisation ou la possession de terres ni d’investissements de démarrage importants. Et étant donné que cet élevage peut aussi se faire dans des zones urbaines et à très faible coût de production, un grand nombre de personnes modestes peuvent s’initier et participer à la production d’insectes. Ce, à la fois pour leur propre subsistance mais aussi pour alimenter les filières agro-alimentaires, y compris pour fournir une base alimentaire aux élevages de poissons et poulets.

5) L’élevage d’insectes ne phagocyte pas les graines utiles à la nutrition humaine

Dernier atout et non des moindres, l’un des grands avantages de l’élevage d’insectes est que ces derniers peuvent se nourrir de déchets organiques, de compost et de lisier. Autrement dit leur élevage ne requiert pas l’utilisation de graines comme le soja, le maïs ou le blé très largement utilisées dans l’élevage des poulets, porcs ou bovins. En conséquence, opter pour l’élevage et la consommation d’insectes, permet aussi d’orienter ces graines vers l’alimentation humaine plutôt que de les voir utilisées en faveur de l’élevage d’animaux.

Paul Vantomme – Expert au département des forêts de la FAO
0 x
Faire une recherche d'images ou une recherche textuelle - Netiquette du forum - Soutenir le forum en faisant du Shopping utile

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 17105
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 2470




par janic » 01/09/13, 20:35

Les insectes complètent les régimes alimentaires d’environ 2 milliards de personnes dans le monde,
c'est complètement absurde de vouloir en faire un remplacement de la nourriture animale actuelle (il suffit d’essayer d’imaginer les structures nécessaires que cela représenterait) par ailleurs nombres d’insectes ont une nourriture spécifique dont arboricole et penser à ce que donnerait un élevage d'insectes parasites qui se libérerait dans la nature!.
Encore un fois ce n’est que reculer pour mieux sauter !
0 x
Avatar de l’utilisateur
highfly-addict
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 757
Inscription : 05/03/08, 12:07
Localisation : Pyrénées, 43 ans
x 7

Re: Mangez des insectes! Soyons insectivore




par highfly-addict » 01/09/13, 22:29

Christophe a écrit :5 raisons ecologiques economiques et nutritives d etre insectivore http://www.courantpositif.fr/5-bonnes-r ... -insectes/


Il en manque une et pas la moindre, le goût !
Une petite friture rapide (2 min dans de l'huile bien chaude) d'éphippigères avec un peu d'ail émincé finement : juste un délice pour l'apéro !
0 x
"Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes" BOSSUET
"On voit ce que l'on croit" Dennis MEADOWS
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 6




par elephant » 02/09/13, 15:47

Il y a bien sûr, le "frein culturel"...,

mais, avez vous pensé que crevettes, langoustines, homards, langoustes, etc..., ne sont rien d'autre que des arthropodes, comme les insectes.

Vous imaginez un scorpion de la taille d'une langouste....
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
highfly-addict
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 757
Inscription : 05/03/08, 12:07
Localisation : Pyrénées, 43 ans
x 7




par highfly-addict » 02/09/13, 17:26

elephant a écrit :...

Vous imaginez un scorpion de la taille d'une langouste....


Hum !!!!! J'en salive rien que d'y penser ! :lol:
0 x
"Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes" BOSSUET

"On voit ce que l'on croit" Dennis MEADOWS

Avatar de l’utilisateur
Hic
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 995
Inscription : 04/04/08, 19:50
x 5

Re: Mangez des insectes! Soyons insectivore




par Hic » 02/09/13, 18:01

highfly-addict a écrit :
Christophe a écrit :5 raisons ecologiques economiques et nutritives d etre insectivore http://www.courantpositif.fr/5-bonnes-r ... -insectes/


Il en manque une et pas la moindre, le goût !
Une petite friture rapide (2 min dans de l'huile bien chaude) d'éphippigères avec un peu d'ail émincé finement : juste un délice pour l'apéro !

apéro?

100g d'insectes correspond au tiers de ta ration journalière de protéines selon l'OMS

si c'est uniquement pour les B12
tu remplaces ton steack mensuel de mammifére
par un steack d'insectes
et puis c'est tout!
ca te fais comme un vide? hein!

moi quand j'ai fini mes 350kcal de haricots,
j'en suis à 50% de ma ration journalière de proteines

Les vegetariens et les prescariens me font rires :mrgreen:
0 x
«Que ta nourriture soit ton médicament et que ton médicament soit ta nourriture» Hippocrate
« Tout ce qui a un prix n'a pas de valeur » Nietzche
La torture pour le nuls
Interdisez d'exprimer l'idée que les champs soient des accélérations (magnétique et gravitationnel)
Et vous obtenez votre brevet de bourreau option torture mentale avec succés
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 72562
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 8037




par Christophe » 02/12/13, 13:08

Un autre article sur la consommation d'insectes pour l'alimentation humaine: http://www.huffingtonpost.fr/2013/05/13 ... 65208.html
0 x
Faire une recherche d'images ou une recherche textuelle - Netiquette du forum - Soutenir le forum en faisant du Shopping utile
Avatar de l’utilisateur
Grandaddy
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 35
Inscription : 21/11/13, 14:19




par Grandaddy » 02/12/13, 14:29

Au niveau culturel, il faudra sûrement attendre quelques années avant que cela ne se développe vraiment. Ceci dit j'ai entendu pas mal de retours positifs en ce qui concerne les repas d'insectes ! On verra comment ça se développe, mais cela peut être une bonne alternative si bien encadré.
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 17105
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 2470




par janic » 02/12/13, 15:55

C'est complètement à la marge! C'est comme comparer les cacahuètes de l'apéritif au repas lui même.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Grandaddy
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 35
Inscription : 21/11/13, 14:19




par Grandaddy » 02/12/13, 16:11

janic a écrit :C'est complètement à la marge! C'est comme comparer les cacahuètes de l'apéritif au repas lui même.


Si je ne me trompe pas, personne ne parle de ne manger QUE des insectes à chaque repas non plus... sinon à terme ce serait sûrement insuffisant niveau alimentation en effet. Il peut juste s'agir d'une nouvelle source d'alimentation, un complément en quelque sorte, qui doit bien avoir quelques avantages ;)
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 113 invités